Théorie d'évolution et l'Islam 1/3

محمد كريم في الخميس 16 ابريل 2015


Cet article sera suivi d'un autre qui montrera les points que nous acceptons de la théorie d'évolution ce que nous refusons et ce qui reste discutable

Sourate 29.V20.Dis : "Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création. Puis comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent

En lisant ce verset, nous concluons clairement que Dieu nous demande d’aller chercher le commencement de la création, car c’est la seule chose qui nous confirme son existence, et c’est ce que Darwin a fait à travers ses travaux, même si ne nous sommes pas forcément d’accord avec ses interprétations

En 1800, le scientifique français Jean-Baptiste de Lamarck a proposé pour la première fois la théorie d’évolution connue sous le nom « Théorie transformiste » et sur laquelle les espèces se transforment et modifient leurs organes pour répondre à leurs besoins et pour s’adapter à leur environnement. Ce changement sera transmis génération après génération
L’exemple le plus connu est celui de la girafe ou Lamarck est convaincu que la première girafe avait un cou ordinaire. À cause de l’absence de petits arbres, les girafes auraient été forcées d’allonger leur cou pour pouvoir accéder aux hautes branches. Celui-ci  aurait fini par devenir plus long et cette transformation physique se serait transmise  à la descendance
Hors ce n’est pas le cas. Si par exemple une personne pratique la musculation, son fils ne naitra pas musclé, autre exemple un maçon n’engendra pas un enfant avec des mains plus grandes…etc

Après Darwin introduisit la notion du hasard (genre de mutations génétiques, mais cette dernière ne prouve aucun changement de race ou de genre mais juste la couleur ou un peu de la forme…etc.), car d’après lui c’est la nature qui sélectionne les animaux qui sont le mieux adaptés à vivre dans chaque environnement et il introduisit la possibilité de lien de parenté entre le singe et l’homme


Faisons un petit rappel de l’arbre généalogique des ancêtres de l’homme selon les évolutionnistes, Le plus vieil ancêtre TOUMAI  date d’environ 7 millions d’années. Entre -4 et -3 million d’années la branche qui va engendrer les hommes va se séparer en deux : d’un côté les australopithèques (comme l’exemple de Lucy), de l’autre la branche des hommes où nous trouvons l’homo-habilus, homo-ergaster, homo-erectus qui sont des ancêtres de l’homme de Neandertal et de l’homo-sapiens (Les humains actuels). Par ailleurs, la branche des singes est une autre qui n’a rien avoir avec celle des hommes confirmée par les évolutionnistes

Malgré l’avance scientifique et technologique, la phylogénie moléculaire (qui permet de connaitre les ancêtres en commun des espèces en comparant leurs séquences d’ADN, pour tracer l’histoire évolutive) et la paléontologie (qui étudie les restes fossiles des êtres vivants du passé et les implications évolutives de ces études) n’ont pas réussi à ce jour à définir un ancêtre en commun entre le singe et l’homme

De plus nous avons quelques questions à poser:i

i 1.  Comment se fait-il que l’homme de Neandertal a disparu et qu’il  n’a pas évolué comme l’homo-sapiens ?i

i 2.  Où sont les étapes entre ces espèces évoluées ou ce que nous appelons « les liens mythiques » ? Par exemple, pourquoi ne trouvons-nous rien entre l’homo-habilus et l’homo-erectus ?i

i 3.   Pourquoi l’espèce du singe n’a-t-elle pas évolué comme celle de l’homme ?i

i 4.   Pourquoi aucune preuve scientifique ne prouve-t-elle si une espèce ayant changé de genre ?. par exemple un poisson est devenu un singe ou un chien par mutation génétique

Pour ceux qui croient aux images 3D de la reconstitution des visages et des formes à l’aide des fossiles et des cranes trouvés. Il faut savoir que les cartilages, au contraire des os, finissent par se décomposer, alors leur reconstitution reste de la pure spéculation (imagination). Par exemple, nous pouvons mettre des oreilles longues, des grosses lèvres et nez long pour un crâne humain…etc

Les magazines qui s’intéressent aux sciences, dévoile souvent des vérités qui s’oppose à ka théorie d’évolution et qui montre le mensonge qui l’entoure. Citant quelque exemple

Le célèbre squelette de Lucy (Australopithecus afarensis) : le bassin n’ayant pas été retrouvé, celui-ci a été reconstruit. Et le genou n’a pas été retrouvé sur le même site  que le reste des fossiles (de chimpanzé) mais plutôt à 2,5 km dans un autre village, et de surcroit pas dans la même couche. Ce genou ressemble à 100% à celui d’un homo-sapien, toutefois nous n’avons aucune preuve qu’il s’agit bel et bien d’un os humain

Le fossile de Lucy date d’environ 3,2 millions d’années. En analysant son squelette, nous apprenons qu’elle ne marchait pas sur deux pieds. En effet, la courbure de sa colonne vertébrale et la partie haute de son corps est plus longue que la partie basse. Cependant selon la théorie d’évolution elle représente le début de l’évolution des bipèdes. En parallèle de cela ils ont découvert en 1976 dans le site de Laetoli des empreintes de pas d’hominidés marchant debout et qui datent de 3,7 millions d’années

Le  magazine National Geographic a dévoilé plusieurs fois que la majorité des squelettes n’étaient qu’une association de fossile de différentes espèces, un crane d’un gorille et une mâchoire de chimpanzé ou l’association des os d’un gorille avec une crane d’un enfant…comme l’exemple de l’homme de Java aussi appelé pithécanthrope
et le crane de l’Homo-rudolfensis connu sous le numéro KNM ER 1470 découvert à Koobi Fora au Kenya en 1990.  L’Encyclopedia of evolution  dit à ce sujet que c’était le crane d’un enfant

Ce qui est écrit représente une simple opinion, et Seul Allah le très haut sait la vérité)et la suite sera dans le prochain article nchaa Allah

اجمالي القراءات 5038

للمزيد يمكنك قراءة : اساسيات اهل القران
أضف تعليق
لا بد من تسجيل الدخول اولا قبل التعليق
تاريخ الانضمام : 2014-12-27
مقالات منشورة : 18
اجمالي القراءات : 231,157
تعليقات له : 61
تعليقات عليه : 42
بلد الميلاد : Algeria
بلد الاقامة : Algeria