Une vision coraniste du massacre des deux mosquées en Nouvelle-Zélande

آحمد صبحي منصور في الخميس 13 يونيو 2019


 

Une vision coraniste du massacre des deux mosquées en Nouvelle-Zélande

 

 

Auteur: Dr. Ahmed Subhy Mansour

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

A propos de ce livre:

 

المزيد مثل هذا المقال :

 Le massacre des deux mosquées en Nouvelle-Zélande pourrait inaugurer un nouveau type de guerre mondiale différent. Nous analysons ce crime terroriste ici et mettons en garde contre les tensions persistantes sous la surface, dans l’espoir d’introduire chez les gens musulmans la réforme religieuse pacifique dont ils ont tant besoin pour se préserver de la culture terroriste wahhabite qui contredit les faits coraniques de l’islam.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dédicace

  Le massacre de Christchurch a montré le courage de la nation néo-zélandaise, la sagesse et le courage du gouvernement néo-zélandais et la nature noble de Jacinda Ardern, Premier ministre de la Nouvelle-Zélande. Nous n'avions jamais dédié nos livres à des personnes vivantes auparavant; pourtant, nous faisons une exception ici. Notre admiration pour la Nouvelle-Zélande, tout en accordant une grande estime aux Néo-Zélandais, nous nous fait dédier ce livre à la nation et au gouvernement de la Nouvelle-Zélande.

  Dr. Ahmed Subhy Mansour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TABLE DES MATIÈRES

 

INTRODUCTION

AVANT-PROPOS: La véritable source de danger concernant le massacre dans deux mosquées néo-zélandaises

CHAPITRE I: La culture du terrorisme du criminel australien

CHAPITRE II: La culture du terrorisme des Arabes

CHAPITRE III: Le camp de bien et les camps du mal

CHAPITRE IV: Les racines des camps du mal des Arabes

CHAPITRE V: Les racines du camp du mal en Occident

CHAPITRE VI: Le massacre de la Nouvelle-Zélande et les signes d'un autre type de guerre mondiale selon lesquels nous implorons Dieu de ne jamais le laisser se produire

CONCLUSION

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTRODUCTION

 

 

 

1- Ce livre commence par un article publié le 15 mars 2019, jour du massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Notre intention dans cet article est de sensibiliser le public au danger, à la signification et aux répercussions de ce massacre. D'autres articles et commentaires ont suivi sur notre site Web du coranisme. Tous les articles et commentaires sont rassemblés dans ce livre pour servir de témoin de notre époque; les commentaires de nos frères coranistes (après chaque article) montrent des points de vue différents. Après avoir rassemblé tous les articles et commentaires de ce livre, nous rédigeons cette introduction pour affirmer que ce livre s’adresse essentiellement aux gens "musulmans" afin de les sensibiliser à l’importance vitale de l’instauration d’une réforme religieuse pacifique par le coranisme. Bien entendu, ce livre s’adresse aux gens occidentaux non-musulmans, car il est traduit en anglais et en français. C’est pourquoi nous écrivons cette introduction pour que les gens non-musulmans sachent que le véritable islam (c.-à-d., le coranisme) est rejeté par la grande majorité des gens musulmans. Bien entendu, l’islam (c.-à-d., le coranisme) devance l’Occident dans son appel à la promotion des valeurs et des droits de l’homme.

2- Sur notre site Internet du coranisme, les penseurs coranistes ont généralement des opinions politiques divergentes, mais l'élément unificateur qui les unit est leur adhésion au Coran en tant que source unique de l'islam. Le Coran est le seul représentant de l'islam rejeté par les gens "musulmans"; les gens sunnites wahhabites ont rejeté les législations coraniques afin d’inventer et de s’en tenir à la charia wahhabite sanglante et violente de Satan qui impose à ses fidèles la violence, l’agression et les massacres comme devoirs religieux ou "djihad". En revanche, le djihad intellectuel pacifique coraniste introduit une réforme religieuse pacifique en utilisant le Coran comme critère pour juger des actes, des principes et des notions des gens "musulmans" qui sont, en réalité, des polythéistes qui adorent une divinité imaginaire et immortelle qu'ils appellent (Muhammad) qui n’a rien à voir avec la figure historique du vrai prophète mortel Muhammad mentionné dans le Coran. Ils ont attribué à Muhammad des lois diaboliques de la charia sous l'étiquette de (Sunna); cette Sunna et les hadiths sunnites contiennent toutes les caractéristiques du terrorisme religieux et de l'extrémisme qui se sont propagées au Moyen-Age.

3- Muhammad appartenait à la tribu des Qorayish, la plus grande tribu d’Arabie, dont la lignée ancestrale se termine à Ismaël, fils d’Abraham. La faction Qorayish de Muhammad était le Bani Hashem qui supervisait la Kaaba, le pèlerinage et les pèlerins à La Mecque, tandis que l'autre faction Qorayish, les Omeyyades, qui figuraient parmi les fils de l'oncle paternel de Muhammad, contrôlait les voyages d'hiver et d'été des caravanes commerciales au sein des routes entre le Yémen et le Levant byzantin, reliant ainsi le commerce de marchandises entre l'Inde et l'Europe. Bien sûr, les califes de Qorayish ont dirigé pendant des siècles un empire arabe au nom de l'islam, bien que les conquêtes et l'empire arabes contredisent les législations coraniques de la charia de l'islam et qu'un tel empire corresponde à la culture de la tyrannie, de la corruption, des effusions de sang et des invasions du Moyen-Age. effusion de sang et guerres religieuses. Après la mort de Muhammad, les Omeyyades et les Abbassides (qui font tous deux partie des parents paternels de Muhammad) ont formé leur califat, sans parler des autres dirigeants / califes qui ont affirmé appartenir à la lignée de la fille de Muhammad, Fatima, comme les Fatimides. L'histoire et le Coran nous apprennent que les ancêtres de tels hommes se sont opposés à Muhammad et au message coranique parce qu'ils tenaient à préserver leur statut politique, religieux et social et leurs intérêts financiers; de tels intérêts les ont amenés à feindre une conversion à l'islam peu de temps avant la mort de Muhammad, lorsqu'ils ont constaté que l'islam se répandait parmi la plupart des Arabes et que leurs caravanes commerciales pourrait être mise en danger si ils continuaient leur hostilité et leur animosité envers l'islam auquel la plupart des Arabes se sont convertis.

4- Avant la descente du Coran, les Arabes adhéraient à la religion d'Abraham, leur ancêtre, mais dans les distorsions qui lui étaient introduites, les conduisant à adorer des mortels et des objets / tombeaux et ils se combattirent pendant les quatre mois sacrés du pèlerinage, alors que le Seigneur Dieu l'interdit combats, injustices et agressions au cours de ces quatre mois sacrés. Plusieurs tribus arabes se sont attaquées et se sont battues les unes contre les autres pour obtenir de l'argent, des puits et des zones de pâturage. Cela signifie qu'une tribu était comme un Etat mobile et dont les hommes sont ses soldats qui ont cherché à étendre son influence avec leurs épées. Bien sûr, ces raids en cours ont entraîné une vengeance au sein de plusieurs raids et de longues guerres entre entre la plupart des Arabes.

5- Le Coran a été révélé à Muhammad avec la charia de la paix au lieu de guerres et d'agression. L’islam exige la paix comme base pour traiter avec tout le monde et pour le comportement des gens musulmans / citoyens dans la cité-état de Yathreb, basée sur le Coran. Cela signifie que, selon la charia coranique de l'islam, tous les peuples pacifiques sont des gens musulmans quelles que soient leur religion et leur dénomination, car l'islam est un comportement pacifique à l'égard de tous les peuples. La paix dans l'Islam est renforcée par d'autres valeurs coraniques qui incluent la liberté religieuse absolue pour tous, puisque chaque individu sera pleinement responsable le Jour du Jugement des choix religieux faits durant sa vie sur la Terre. Bien sûr, en tant que dirigeant de la cité-état de Yathreb, Muhammad a appliqué la liberté politique dans le cadre de la démocratie directe, la justice dans le traitement des autres par arbitres et juges, la justice sociale, la charité envers les pauvres et les nécessiteux, la tolérance, le pardon, la miséricorde, la dignité et la préservation des droits de tous les citoyens de la cité-état de Yathreb, basée sur le Coran. L'islam en termes de foi dans les cœurs / âmes est monothéisme lorsqu'il traite avec le Seigneur Dieu; cette foi n'est jugée que par le Seigneur Dieu plus tard au Jour du Jugement, sans aucune intervention humaine, car, selon le Coran, le Seigneur Dieu est Celui qui réglera les conflits religieux et les différences entre les êtres humains au Jour Dernier. En revanche, ce sont les polythéistes / mécréants qui commettent des actes de violence et se lancent dans des guerres d'agression contre des personnes pacifiques et innocentes, en particulier lorsqu'elles s'accompagnent de contrainte et de persécution religieuses. Cela signifie que les pires types de mécréants / polythéistes sont ceux qui abusent le Nom sacré du Seigneur Dieu et de Sa religion pour lancer des guerres d'agression, de massacres et d'invasion, tels que les Arabes des conquêtes arabes et les terroristes wahhabites qui crient ( Allah est le plus grand!) ou (Allahu Akbar!) avant de commettre leurs opérations terroristes ou leurs attentats-suicides.

6- Muhammad a appliqué cette législation coranique de la charia islamique au cours des dix dernières années de sa vie en tant que dirigeant de la cité-état de Yathreb; il était opposé politiquement par les hypocrites de Yathreb qui rejetaient et ridiculisaient le Coran; le Coran a protégé la liberté religieuse et politique absolue de ces hypocrites depuis qu'ils étaient pacifiques (c.-à-d., qu'ils n'ont pas levé les armes contre Muhammad et les croyants à Yathreb) et qu'ils n'ont jamais pratiqué la contrainte religieuse ni commis le péché grave de la persécution religieuse. Muhammad a appliqué la charia coranique de l'islam lorsqu'il s'est engagé dans des combats d'autodéfense contre les agresseurs de la tribut de Qorayish qui ont attaqué la cité-état de Yathreb à plusieurs reprises. Les polythéistes / mécréants de Qorayish ont forcé Muhammad et les croyants à quitter La Mecque et à immigrer à Yathreb; ils ont continué à envoyer des troupes militaires pour attaquer Yathreb à plusieurs reprises. Le Coran n'a pas donné à Muhammad et aux croyants la permission de se lancer dans des opérations militaires d'autodéfense tant qu'ils n'étaient pas prêts et bien préparés. Cela signifie que les ordres coraniques de combat se limitent au cas de légitime autodéfense contre les agresseurs. Le message coranique prêché par Muhammad inclut l'appel à l'islam en termes de comportement; c’est-à-dire le comportement pacifique, puis l’appel au monothéisme (et au rejet du polythéisme), mais sans contrainte en religion. Par exemple, les croyants de Yathreb parmi les compagnons de Muhammad ont été prêchés dans le Coran pour éviter certaines choses dans la piété, mais Muhammad ne les a jamais obligés à rien; la mission de Muhammad était confinée à délivrer le message coranique: "O vous qui croyez! Le vin, les jeux d'argent, les mausolées et la divination sont des abominations de Satan. Évitez-les, afin que vous puissiez prospérer. Satan veut provoquer des querelles et de la haine parmi vous à travers le vin et les jeux d'argent, et vous empêcher de vous souvenir de Dieu et de faire des prières. Voulez-vous pas renoncer? Obéissez à Dieu et obéissez au messager, et soyez prudent. Si vous vous détournez, sachez que le devoir de notre messager est de communiquer clairement." (5:90-92).

7- La plupart des Arabes ont volontiers suivi l'appel à la paix (c.-à-d., l'islam en termes de comportement pacifique) et beaucoup d'entre eux se sont convertis à la paix peu de temps avant la mort de Muhammad. Il en a été témoin lui-même selon le Coran: "Quand viendront la victoire et le triomphe de Dieu. Tu vois les gens qui entrent dans la religion de Dieu en multitudes. Ensuite, célébrez la louange de votre Seigneur et recherchez son pardon. Il est l'Accepteur de la repentance." (110:1-3). Cela signifie que Muhammad n'a jamais vu ni examiné leurs cœurs / âmes pour savoir s'ils croyaient en l'islam en termes de foi monothéiste. Muhammad ne vit que son peuple adhérant à la paix. En fait, la plupart des Arabes de la cité-état du Yathreb dirigée par Muhammad adhéraient à la religion polythéiste de vénérer choses / des tombeaux et des mortels divinisés tout en jouissant d'une liberté religieuse absolue, à la différence de la politique de Qorayish qui incluait la contrainte à la religion et la persécution religieuse. Des années plus tard, les membres de la tribu Qorayish ont compris que, pour protéger leurs intérêts financiers, ils devaient feindre de se convertir à l'islam, en particulier parce qu'ils avaient leurs espions ou leurs agents à Yathreb, près de Muhammad. De tels espions ou agents hypocrites ont prétendu être convertis à l’islam et ils ont caché leur incrédulité; Muhammad ne les a jamais connus; ils sont mentionnés ici dans le Coran: "Parmi les Arabes du désert qui vous entourent, il y a des hypocrites et des habitants de la ville également. Ils sont devenus inflexibles dans l'hypocrisie. Vous ne les connaissez pas, mais nous les connaissons. Nous allons les tourmenter deux fois. alors ils seront retournés à un tourment sévère." (9:101). Parmi ces criminels hypocrites figurent les quatre califes pre-omeyyades, divinisés à présent par les gens sunnites wahhabites, qui dirigeaient l’Arabie et étaient à l’origine des conquêtes arabes. Ils jouissaient d'une grande stature dans la cité-état du Yathreb, car ils étaient trop proches de Muhammad et devenaient sa belle-famille. Cela leur a permis de régner en tant que califes une fois qu'il est mort. De cette façon, les membres de la tribu de Qorayish ont réussi à récupérer leur domination et d'autres tribus se sont révoltées contre Qorayish pendant la guerre des renégats. Après la défaite de ces tribus par les troupes militaires de Qorayish, elles ont été recrutées comme soldats dans les conquêtes arabes dirigées par les membres de la tribu de Qorayish pour les empêcher de se rebeller. De cette façon, les Arabes ont commencé leur agression militaire contre les empires perse et byzantin. Bien sûr, ces conquêtes arabes contredisent le Coran et constituent un rejet de l’islam en tant que religion de la paix. Plus tard, le plus grand empire arabe a émergé à la suite des conquêtes arabes; cet empire arabe s'étendait entre l'Inde et les frontières de la Chine au sud de la France (aux Pyrénées). Ces conquêtes arabes ont également entraîné (1) l'émergence de religions terrestres sunnites et chiites de Satan (qui se sont combattues jusqu'à présent) qui n'ont rien à voir avec l'islam (c.-à-d., le Coran), et (2) les guerres civiles arabes entre les gens chiites et les gens sunnites qui durent depuis des siècles jusqu'au moment présent.

8- Malheureusement, les dirigeants de Qorayish ont formé leur empire arabe, par les conquêtes arabes, avec leurs épées, au nom de l'islam; ils répandaient par leurs épées l'incrédulité envers l'islam et jamais la religion de l'islam. C'est pourquoi le monde entier, passé et présent, voit une forme déformée de l'islam comme une religion agressive de guerres; les peuples ont oublié la vraie nature de l'islam en tant que religion de paix selon le Coran. Ceci est dû au fait que les califes / conquérants arabes sont maintenant divinisés par les polythéistes au sein de la religion terrestre wahhabite sunnite; cette déification des mortels contredit le Coran, bien sûr. Les califes / conquérants arabes, selon le Coran comme critère, constituent le pire type d'agresseurs incroyants / polythéistes en raison des atrocités et des crimes odieux qu'ils ont commis lors des conquêtes arabes: massacres, pillages, asservissements, esclavage, envahissement, sabotage, etc. Cependant, les nations conquises dont les ancêtres ont subi une telle oppression des invasions et les injustices des conquêtes divinisent maintenant ces califes qui ont opprimé leurs ancêtres.

9- La cité-état de Yathreb dirgiée par Muhammad et basée sur le Coran, était une cité-état exceptionnelle au 7ème siècle après J.-C. et sa culture dominante à l'époque. C'était comme une oasis démocratique vieille de dix ans au milieu du désert de la tyrannie et des injustices. Malheureusement, les dirigeants de Qorayish ont rétabli la culture de la tyrannie, de l'agression et des injustices au Moyen-Age après la mort de Muhammad. S'il n'y avait pas eu le Coran qui est avec nous maintenant, nous n'aurions pas connu les faits réels de l'islam.

10- Nous, avec d'autres penseurs coranistes, luttons pacifiquement sur notre site Web du coranisme pour appeler les "musulmans" à introduire la réforme religieuse si nécessaire en utilisant le Coran dans lequel ils prétendent croire. Nous affrontons patiemment et à mains nues les deux puissances les plus puissantes du Moyen-Orient: la tyrannie des tyrans intronisés et les mythes du clergé wahhabite officiel et populaire. Nous continuons toujours nos efforts intellectuels pacifiques pour la réforme de la religion. Que le Seigneur Dieu vienne à notre secours.

 

Signature:

Dr. Ahmed Subhy Mansour

Le 20 avril 2019

La Virginie, les Etats-Unis

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Ben Levante: Que la paix soit avec vous. Je ne suis pas d'accord avec le fait que vous considérez tous les peuples pacifiques de la Terre comme des «Musulmans» en termes de comportement. Je ne nie jamais que les deux mots arabes (islam) et (salam); c'est-à-dire "la paix", sont liés. J'admets que vous avez raison: Le Coran nous oblige à adhérer à la paix, mais il y a des gens non-musulmans pacifiques, comme vous le savez. Embrasser l'islam ne signifie pas simplement adhérer à la paix; cela implique également d'appliquer et de croire au Coran en tant que Parole du Seigneur Dieu. Du temps de la vie de Muhammad, certains Arabes ont adhéré à la paix et ont adopté l'islam par peur ou par cupidité. Ils ont rejeté le Coran après la mort de Muhammad. Cela signifie que l'islam ne concerne pas seulement la paix; cela implique d'appliquer certains commandements et d'éviter certaines choses conformément aux enseignements coraniques afin que toute personne puisse se considérer comme de vrais Musulmans. Je vous remercie.

(2) Dr. A. S. Mansour: Merci, M. Ben Levante. Nous affirmons ici que dans nos écrits précédents, nous avons maintes fois prouvé dans nos analyses du texte coranique que l'islam / croyance en termes de comportement est un comportement pacifique, alors que le polythéisme / mécréance en termes de comportement est violence et agression. En tant que penseur coraniste, nous n'imposons jamais nos points de vue. Cependant, nous avons besoin de vos arguments, critiques et commentaires, et nous nous en félicitons, car nous en tirons des avantages.

 

 

 

 

 

 

AVANT-PROPOS:

La véritable source de danger concernant le massacre dans deux mosquées néo-zélandaises

  

 

 

1- Un massacre odieux a eu lieu aujourd'hui (15 mars 2019) dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande, commis par un criminel australien extrémiste et raciste venu en Nouvelle-Zélande pour abattre des personnes dans deux mosquées à Christchurch. Environ 49 personnes ont été tuées et 50 autres blessées, y compris des enfants, au cours de cette attaque. Il y avait environ 300 personnes dans la première mosquée lorsque ce criminel a tué 41 personnes; il s'est rendu en voiture à la deuxième mosquée et a tué 8 personnes; il a poursuivi ceux qui se sont enfuis pour essayer de les tuer. Des dizaines de blessés sont actuellement hospitalisés. Certains d'entre eux peuvent mourir à cause de leurs cas critiques. Le criminel a posté son crime sur Internet, accompagné d'une longue déclaration, car il est fier du crime atroce qu'il a commis!

2- Malheureusement, nous affirmons ici que la véritable source de danger pour tout massacre n'est pas le nombre de victimes (même s'il atteindrait des centaines de milliers de personnes); la véritable source de danger est le motif idéologique / religieux derrière tel ou tel massacre. Le pire massacre du XXe siècle est celui des bombes atomiques américaines lancées sur Hiroshima (où environ 140 000 personnes ont été tuées) et sur Nagasaki (où environ 80 000 personnes ont été tuées) au Japon en 1945. Il s'agissait d'une attaque militaire visant à mettre fin à la guerre; ce crime odieux n'avait aucun motif religieux. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'ONU a été créée pour empêcher de nouvelles guerres.

 

Premièrement: expliquer la véritable source de danger nécessite cet aperçu historique:

1- Les guerres qui sont basées sur des religions diaboliques et terrestres (dont les adhérents commettent des agressions au nom de telles religions) continuent aussi longtemps que de telles religions agressives dominent une région telles qu'elles sont entretenues par des clergés méchants et des tyrans au pouvoir. Nous avons écrit et publié sur notre site Web du coranisme la première partie de l'ouvrage intitulée (Des episodes d'effusion de sang dans l'histoire des califes arabes), en mettant l'accent sur la manière dont les Arabes se sont battus contre les Byzantins chrétiens et d'autres Européens; cela fait partie des principes de foi de la religion sunnite de Satan: diviser le monde en deux camps: le camp de la paix et de la croyance (où résidaient les gens 'musulmans') et le camp de la guerre et de l'incrédulité (où résidaient des 'infidèles' non arabes). Bien sûr, les califats arabes incluaient des guerres civiles entre les califes et leurs rivaux et adversaires tels que les chiites et les rebelles d'Al-Khawarij groupe. Dans notre livre, nous décrivons comment, dans la plupart des cas, les califes ont été les gagnants de ces conflits militaires; leurs frontières d'empire arabe ont atteint entre la Grande Muraille de Chine aux Pyrénées du sud de la France et les frontières de Constantinople.

2- Dans la deuxième partie de notre livre, que nous écrivons actuellement et que nous espérons terminer et publier bientôt, nous abordons comment l’Ouest (ou l’Europe) a retrouvé son pouvoir; Constantinople a retrouvé sa puissance et a attaqué la région du Levant pour envahir des zones jusqu'à Alep. Les Arabes n'étaient plus en mesure de contrôler Iberia (Espagne) après leur défaite par les troupes militaires de Charles Martel lors de la bataille de Poitiers en 732 après J.-C. et les Européens réussirent à récupérer et à reconquérir l'Espagne progressivement jusqu'à atteindre leur dernière victoire décisive contre les Arabes à Grenade en 1492 après J.-C. La même année, les navires de Christophe Colomb atteignent les Bahamas; plus tard, l'Iberia unie (Espagne) attaqua les côtes de l'Afrique du Nord. Dans notre livre, nous abordons également les Croisades qui ont commencé en 1096 après J.-C. et ont établi plusieurs royaumes dans la région du Levant (en particulier à Jérusalem et en Syrie), en Asie mineure et en Irak.

3- Les Mamelouks ont vaincu les Croisés plusieurs fois jusqu'à ce qu'ils soient définitivement chassés du Levant. Après l'effondrement du sultanat des Mamelouks, le pouvoir ottoman est apparu et a envahi Constantinople en 1453 après J.-C. Les Ottomans envahissent d'autres régions européennes (par exemple, la Grèce et les Balkans) jusqu'à ce qu'ils atteignent les murs de Vienne et soient vaincus en 1683 après J.-C. Les sultans turcs, dans la culture européenne, sont ainsi représentés en tant que représentants de "l'islam" au lieu des Arabes.

4- Le califat ottoman s'est affaibli tandis que les Européens poursuivaient leurs découvertes géographiques et envahissaient le Nouveau Monde et des parties plus vastes de l'Ancien Monde en Asie et en Afrique. Bien sûr, les puissances séculaires et coloniales occidentales n'étaient pas aussi brutales et sauvages que leurs ancêtres les Croisés (qui ont tué des dizaines de milliers d'Arabes à Jérusalem même à l'intérieur des mosquées jusqu'à ce que leurs chevaux nagent dans des rivières de sang). Les puissances occidentales laïques se sont débarrassées de la domination de l'Eglise et se sont concentrées sur leurs gains et leurs intérêts matériels uniquement en manipulant (et non en massacrant) les peuples des régions conquises pour servir l'Occident: c'est le colonialisme.

5- Lorsque le gouverneur (et plus tard roi) d’Egypte, M. Ali Pacha introduisit une renaissance en Egypte pour rajeunir et prolonger la vie du malade de l’Europe (c’est-à-dire, l’empire ottoman), l’Europe le combattit farouchement. En marge de celui-ci, M. Ali Pacha et son petit-fils, Khédive Ismail, ont introduit la renaissance en Egypte et envoyé de nombreux hommes en Europe pour y être éduqués dans de nombreux domaines. Avant tout cela, le tout premier royaume saoudien est apparu en 1745 après J.-C. en Arabie et s’appuyait sur le wahhabisme (renaissance de la secte extrémiste sunnite hanbali) et sur le principe fondamental de la guerre religieuse. Ce premier royaume saoudien était loin de l'Europe; les hommes wahhabites saoudiens ont massacré de nombreux Arabes et «musulmans» non wahhabites. Les troupes militaires égyptiennes du roi M. Ali Pacha ont vaincu les hommes saoudiens et provoqué l'effondrement du premier royaume saoudien en 1818 après J.-C. Le deuxième royaume saoudien a émergé et s'est effondré très rapidement en raison de luttes internes. Le roi Abdul-Aziz Al-Saud a établi le troisième royaume saoudien actuel après avoir obtenu l'autorisation et l'aide de la Grande-Bretagne, qui visait à diviser la région après la Première Guerre mondiale, et de nouveaux Etats modernes ont été créés: Irak, Syrie, Liban, Jordanie, et Israël.

6- Enormes réserves de pétrole ont été découvertes à l'intérieur du royaume saoudien; la famille royale saoudienne s'est alliée aux Etats-Unis. Les Etats-Unis et l'Europe ont permis aux hommes saoudiens de propager le wahhabisme dans le monde entier comme s'il s'agissait de l'islam. Les puissances occidentales ont utilisé le wahhabisme comme un outil pour faire face au communisme (athée) de l'URSS. Peu de temps après l'effondrement de l'URSS, les affrontements et les luttes ont commencé entre l'Occident et les hommes wahhabites qui n'étaient pas contrôlés par le royaume saoudien. Les centres et les mosquées wahhabites situées aux Etats-Unis et en Europe sont des zones terroristes qui constituent une véritable menace pour l’Occident. Cela a inévitablement entraîné une réaction violente de la part des suprémacistes blancs et des extrémistes de droite dans plusieurs pays occidentaux.

 

Deuxièmement: de Barack Obama à Donald Trump:

1- L'Occident et les Etats-Unis ont eu recours à la guerre intellectuelle d'idées contre l'URSS et le communisme; cela a provoqué l'effondrement de l'URSS sans tirer une seule balle. Bien sûr, le communisme est un produit occidental auquel la culture occidentale pourrait facilement faire face en utilisant une contre-attaque intellectuelle pour démanteler et saper le communisme. En revanche, le wahhabisme est un produit diabolique de la culture sunnite Hanbali des Arabes. Cela signifie que les puissances occidentales ne sont pas culturellement qualifiées pour faire face au terrorisme wahhabite en le sapant et réfutant de l'intérieur de l'islam (le Coran); seuls les penseurs coranistes sont qualifiés pour le faire. Bien sûr, les puissances occidentales ne sont pas prêtes à se débarrasser du wahhabisme; Malheureusement, ils constatent que protéger et investir le wahhabisme est au service de leurs intérêts. Les écrivains coranistes sont les seuls penseurs capables de montrer la différence entre les valeurs coraniques de l'islam (par exemple, la justice, la paix, la liberté), qui correspondent aux valeurs supposées chères à l'Occident, et les diaboliques principes wahhabites. Les puissances occidentales ne désirent pas demander l'aide des penseurs coranistes pour vaincre le terrorisme wahhabite, car cela va à l'encontre de la haine profondément ancrée du nom de l'islam en Occident. Les ancêtres des peuples occidentaux n'ont jamais vu dans l'islam que des atrocités, des massacres et des crimes odieux commis par des califes, des sultans et des conquérants arabes et non arabes pendant le Moyen Age. Les victimes des conquêtes arabes telles que les coptes chrétiennes égyptiennes et d'autres minorités au cours du Moyen Age partagent les mêmes sentiments. Le wahhabisme des temps modernes a rétabli la persécution des non wahhabites dans le monde arabe (et le terrorisme contre les "infidèles" de l'Ouest) au nom de "l'islam". C'est pourquoi les Occidentaux (et les coptes chrétiens égyptiens) ont hâte de décrire les terroristes wahhabites comme des "islamistes" et leurs mouvements / organisations et leur terrorisme comme "islamiques" afin de diffamer l'islam et de ternir son nom. Cela est renforcé par le fait que les hommes wahhabites contrôlent les médias arabes et que les tyrans arabes intronisés protègent et propagent l'idéologie et la culture wahhabites.

2- Les extrémistes parmi les partisans de la suprématie blanche et de la droite occidentale ont été exaspérés par l'élection de Barack Hussein Obama en tant que premier président afro-américain aux racines «musulmanes». La haine du nom de l'islam a augmenté lorsque l'administration Obama s'est alliée au wahhabisme saudien; l'administration Bush souhaitait utiliser la guerre pacifique intellectuelle d'idées par les penseurs coranistes contre le terrorisme wahhabite; nous en sommes le témoin. Pourtant, nous avons perdu tout espoir de servir les Etats-Unis à cet égard une fois Obama élu. La réaction des Américains qui ont dû supporter patiemment la présence d'Obama pendant huit ans a été d'élire Donald Trump, qui représente les pires caractéristiques de la droite américaine: le racisme et l'extrémisme, ainsi que la haine et le mépris des non-blancs américains, les gens 'musulmans', les femmes et les droits de l'homme. Dans le même temps, Trump s’est allié au royaume saoudien et à son wahhabisme, car il tient à traire la vache saoudienne jusqu’à la dernière goutte.

3- L'élection de Trump a coïncidé avec le pouvoir croissant sans cesse d'EIIL (ou ISIS en anglais); cela a donné l'élan aux déclarations racistes de Trump contre l'islam et les «musulmans», et les déclarations de Trump contre le nom d'islam ont des répercussions et une influence à l'intérieur et à l'extérieur des Etats-Unis. C'est dans cet environnement qu'a émergé le criminel australien qui a massacré des «musulmans» pacifiques dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

4- Ce criminel australien représente une version occidentale et non wahhabite des terroristes d'EIIL.

 

Troisièmement: la véritable source de danger est l'environnement dans lequel ce criminel australien raciste a émergé:

1- Ce criminel australien appartient à la même religion terroriste que celle qui demande de massacrer les innocents dans un lieu de culte (une mosquée) et un jour de culte (un vendredi). Rappelons-nous que les terroristes de l'EIIL ont massacré plus de 300 hommes et blessé plus de 128 hommes le vendredi 24 novembre 2017 lors d'une attaque terroriste contre une mosquée dans un village du Sinaï, en Egypte, et qu'ils ont poursuivi les fugueurs pour les tuer; ceci est répété maintenant par ce criminel australien semblable à EIIL.

2- Trump est le chef de ce racisme et de cette haine; ses paroles et ses actes ont créé une propagande pour un tel racisme qui a acquis plus de partisans; certains d'entre eux ont commis des crimes terroristes au cours des deux dernières années depuis que Trump a pris ses fonctions en tant que le président américain. Ceci est illustré dans les points ci-dessous.

2/1: Le 28 janvier 2017, un incendie criminel est survenu dans une mosquée de Victoria, à Houston, au Texas, aux Etats-Unis, et tout le bâtiment a été détruit. Cela s'est produit après que Trump ait pris des décisions contre les gens «musulmans» et les réfugiés.

2/2: Un jour plus tard, au moins 6 personnes ont été tuées lors d'une attaque dans une mosquée à Québec, au Canada.

2/3: Le 19 juin 2017, à Londres, au Royaume-Uni, un terroriste a conduit sa voiture pour écraser des personnes qui sortaient d'une mosquée. Un homme a été tué et dix hommes ont été blessés.

2/4: Le 28 septembre 2016, une bombe a explosé dans une mosquée de dresde, en Allemagne.

2/5: Deux mois plus tard, des hommes blancs extrémistes ont écrit des slogans anti-musulmans sur les murs d'une mosquée de Bordeaux, en France.

2/6: Enfin, ce criminel australien ressemblant aux hommes terroristes de l'EIIL a mentionné dans sa déclaration (postée par lui via Internet) qu'il était influencé par Trump "qui restaurera la dignité de l'identité blanche" et par Candace Owens, la commentatrice conservatrice et l'activiste politique pro-Trump.

 

Quatrièmement: la véritable source de danger de ce criminel australien ressemblant à EIIL est sa culture et son être un leader:

  En fait, ce criminel australien est un leader (ou un pionnier / porteur du flambeau) qui a lancé une nouvelle page à l’Occident, appliquant la religion maudite de l’EIIL (c’est-à-dire le wahhabisme) contre les «musulmans»; c’est-à-dire massacrer l’autre qui a une race et une religion différentes. Ce criminel australien raciste est idéologiquement cultivé et endoctriné. Cela ressort des faits suivants.

1- Ce criminel australien a filmé son crime et l'a posté sur Internet; il est fier de son crime et exhorte les autres extrémistes racistes à l'imiter et à suivre ses traces.

2- Ce criminel australien a écrit des mots montrant sa connaissance de l'histoire de la lutte entre les Ottomans/ les Arabes "musulmans" et l'Occident.

2/1: Ce criminel australien a écrit sur ses armes qu'il souhaitait mettre un terme à l'invasion de l'Europe par les Omeyyades et les Andalous; il a écrit une référence à la bataille de Tours de 732 après J.-C., à la bataille de Vienne 1683 après J.-C. et à la bataille de Lépante 1571 après J.-C. pour rappeler aux gens comment les Européens ont remporté la victoire sur les Arabes et les Ottomans. En outre, il a écrit la phrase (les mangeurs de Turcs) qui était le nom de gangs grecs qui ont tué de nombreux Ottomans lors d'attaques sanglantes au 19ème siècle.

2/2: Ce criminel australien a déclaré dans sa déclaration qu'il voulait se venger de centaines de milliers d'Européens tués et réduits en esclavage au cours de l'histoire lorsque des Arabes / Ottomans 'musulmans' ont envahi certaines régions de l'Europe.

2/3: La déclaration de ce criminel australien de 73 pages exprime les sentiments extrémistes de Trump contre les immigrants "musulmans" considérés comme des "envahisseurs". Ce criminel australien mentionne que la terre de l’Ouest ne sera jamais dominée par des immigrants; l'Occident devrait rester dominé par les gens blancs qui ne mourront pas ou ne se laisseront instinctivement remplacer par des immigrés. Ce criminel australien mentionne qu’il est un homme blanc issu de la classe ouvrière et qu’il a commis son crime pour assurer l’avenir de la nation blanche en Occident. Ce criminel australien a écrit sur l'une de ses armes cette phrase: "Bienvenue en enfer, immigrants!". Ce criminel australien considère son crime comme un acte "glorieux" contre les puissances envahissantes qui menacent la civilisation occidentale. Ce criminel australien mentionne qu'il a choisi une mosquée fréquentée par de nombreux envahisseurs en Nouvelle-Zélande pour attirer l'attention des médias et de la population de l'Ouest en général.

 

Cinquièmement: la prochaine source de danger est plus grave et plus fatale: ce criminel australien représente une vague imminente de terrorisme, semblable à celui de l'EIIL, de suprématistes blancs occidentaux contre les «musulmans»:

1- Dans sa déclaration sur Internet, ce criminel australien indique qu'il n'appartient à aucun mouvement politique et qu'il avait des motifs personnels pour commettre cet attentat; il mentionne qu'il représente des millions d'Européens qui souhaitent vivre sur leurs propres terres et pratiquer leurs propres traditions.

2- C'est pourquoi beaucoup de personnes ont soutenu ce criminel avec empressement et rapidité.

2/1: Le sénateur australien de droite Fraser Anning, quelques heures après le crime odieux, a publié un communiqué accusant l'attaque de Christchurch de l'immigration "musulmane"; il écrit: «Est-ce que quelqu'un conteste toujours le lien entre l'immigration musulmane et la violence?». «Le programme d'immigration qui a permis aux fanatiques musulmans d'émigrer en Nouvelle-Zélande est la cause réelle de l'effusion de sang dans les rues néo-zélandaises». «Il est clair que si les musulmans ont été les victimes d’aujourd’hui, ce sont généralement leurs auteurs. Dans le monde entier, les musulmans tuent des gens au nom de leur religion à l'échelle industrielle». «La vérité est que l’islam n’est comparable à aucune autre religion. C'est l'équivalent religieux du fascisme. Et ce n'est pas parce que les adeptes de cette croyance sauvage ne sont pas les meurtriers dans cet exemple que nous les rendons irréprochables».Mais ses propos ont été dénoncés par de nombreux dirigeants à l'intérieur et à l'extérieur de l'Australie.Ce que Anning appelle «l'islam» est en fait la religion sunnite wahhabite du terrorisme.

2/2: D'autres ont dit / écrit les déclarations suivantes.

2/2/1: (... Cet attaquant n'a pas ciblé d'innocents comme des adolescents lors d'un concert de musique pop, ni de familles pique-niquant dans des jardins et des parcs; il a porté un coup dur à une partie de la machine politique qui attaque activement son pays afin d'anéantir les gens blancs. Les immigrés musulmans en Europe détruisent leurs nations ...). Ceci est bien sûr une référence aux crimes des terroristes de l'EIIL en Europe; ils n'appartiennent jamais à l'islam; ils appartiennent plutôt à la religion sunnite wahhabite du terrorisme.

2/2/2: (... Cet attaquant mérite notre respect! ... il mérite une médaille pour ce qu'il a fait ... c'est la toute première fois que les choses tournent à l'inverse ... c'est la première moment où il y a un renversement des rôles et où les victimes (et non les agresseurs) sont des hommes musulmans ...) Ceci est bien sûr une référence aux crimes des terroristes de l'EIIL en Europe; ils n'appartiennent jamais à l'islam; ils appartiennent plutôt à la religion sunnite wahhabite du terrorisme.

2/2/3: (... Le fait qu'il y ait deux mosquées dans une ville appelée Christchurch est un fait très provocant en soi ...).

 

Enfin:

1- 1- La situation est sombre et lugubre: les immigrés "musulmans" constituent une minorité dans les pays occidentaux; la plupart adhèrent au wahhabisme. Cela signifie que l'environnement actuel comporte plusieurs facteurs qui interagiront pour que les crimes les plus graves soient commis dans un proche avenir. Ce crime odieux commis en Nouvelle-Zélande amènerait-il un renouveau de la lutte du Moyen Age entre l'Orient «musulman» et l'Occident chrétien?! Les immigrants «musulmans» dans les pays occidentaux paieront le prix de cette lutte, bien sûr. Nous devons garder à l’esprit que les immigrés asiatiques non musulmans (originaires de Chine, par exemple) ne sont jamais attaqués alors qu’ils sont nombreux; leur nombre dépasse celui des immigrants arabes / «musulmans».

2- Dans notre tout premier article publié en 1989 dans le journal Al-Akhbar basé au Caire en Egypte, nous avons écrit que le Coran (c’est-à-dire le coranisme) est la solution pour mettre fin à l’idéologie du terrorisme sunnite wahhabite.

3- Quel est le nombre de victimes des deux côtés (musulmans et non musulmans) depuis 1989 jusqu'à maintenant?!

4- Pourquoi n'essayez-vous pas de penser et de comprendre?!

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Osama Qafeesha: La source du danger est l'extrémisme et le terrorisme wahhabite. Le remède est connu: le coranisme. Pourtant, la plupart des gens dans le monde ne prêtent jamais attention à l'appel du Dr. A. S. Mansour et à sa réforme exprimée dans ses écrits. Bien sûr, l'extrémisme et le terrorisme existent dans d'autres religions et dans des points de vue et discours racistes; cela inclut les suprémacistes blancs. Il est très alarmant de lire les commentaires de Blancs du monde occidental encourageant et applaudissant le massacre de Christchurch; ils sont racistes. Cela signifie que le racisme fondé sur l'islamophobie est en augmentation en Occident. Que le Seigneur Dieu ait pitié sur les âmes des victimes du massacre dans les deux mosquées. J'offre mes sincères condoléances à leurs familles.

(2) Dr. Mustafa Hammad: Nous ne devons jamais croire chaque mot lu en ligne. J'ai tendance à penser que le Dr. A. S. Mansour a commis une erreur en supposant que les médias occidentaux (en particulier américains) ne mentent jamais. Dans la plupart des cas, les peuples de l’Occident commettent des injustices à l’égard des immigrants et des citoyens musulmans dans leurs pays occidentaux.

(3) Dr. Mustafa Hammad: Cher M. Qafeesha, vous avez commis une erreur en supposant que le terrorisme fondé sur le racisme et la haine était une chose nouvelle en Occident. L'histoire européenne est remplie d'exemples douloureux: les guerres entre la France et l'Angleterre, l'Angleterre et l'Irlande, la guerre civile irlandaise et la conquête romaine de l'Europe et des autres continents. Sans parler de l'occupation européenne de l'Asie et de l'Afrique. Cela signifie que les Européens blancs sont des racistes et des belligérants depuis l'aube de l'histoire. Les terroristes wahhabites sont le produit des Etats-Unis, de l’Union européenne et du royaume saudien et utilisent des armes importées et fabriquées dans les pays occidentaux. Il ne faut pas oublier que les Talibans, Al-Qaïda et EIIL sont des produits de la CIA. Plus de terroristes wahhabites vont émerger à cause de la CIA. C’est un fait tragique que de tels terroristes wahhabites attribuent leurs crimes odieux au nom de l’Islam. Il est plus tragique que les puissances occidentales créent, aident et tirent profit des organisations terroristes wahhabites du monde entier.

(4) Mr. Eyas: Vous avez tort de faire allusion au fait que le Dr. A. S. Mansour a commis une erreur et qu'il est naïf de croire en tout ce qui est mentionné dans les médias occidentaux! Comment oses-tu?! Que voulez-vous dire?! Pourquoi n'es-tu pas assez franc?!

(5) Mr. Osama Qafeesha: Merci, Dr. Mustafa Hammad. Peut-être avez-vous raison, mais ce que je veux dire, c’est que la suprématie blanche et les conceptions racistes à l’égard des Arabes / Musulmans se développent dans les pays occidentaux, malgré leur attachement à des valeurs telles que la tolérance et l’acceptation de l’autre et de la coexistence. Je crains que des terroristes semblables à ceux de l'EIIL n'apparaissent parmi les Blancs extrémistes occidentaux et qu'ils tentent de massacrer des personnes d'origine arabe / musulmane en Occident. J'ai peur de lire les commentaires sur les sites de réseaux sociaux (écrits par des Européens) qui soutiennent et applaudissent le massacre de Christchurch et le criminel australien qui l’a commis.

(6) Dr. A. S. Mansour: Merci, nos chers amis coranistes. Nous n'avons pas écrit les faits historiques susmentionnés sans raison. Selon l'histoire, après la mort de Muhammad, les Arabes se sont battus et ont conquis les empires perse et byzantin; l'empire arabe a atteint les frontières entre l'Espagne et la France et les frontières de Constantinople; les Arabes engagés dans des guerres civiles; les Arabes ont fait leur histoire une partie dans leurs religions terrestres. La plupart des historiens et des auteurs arabes ont ignoré le chapitre 30 du Coran parce qu'ils détestaient les Byzantins. L'inimitié entre les Arabes et les Européens a duré des siècles. Les Arabes ont divisé le monde en un camp de guerre / infidèles et un camp de paix / croyants. Nous ne pouvons pas blâmer le monde occidental, car il a d'abord subi l'agression des Arabes. Les agresseurs arabes sont à blâmer. L’Occident (c.-à-d., l’Europe et les Etats-Unis) n’a pas créé la lutte sunnite-chiite relancée jusqu’à présent par les Arabes. Nous dénonçons le fait que la plupart des Arabes croient aux théories du complot. Nous ne croyons pas aux théories du complot qui reprochent à l'Occident le terrorisme et le retard du monde arabe et déclarer des tyrans arabes innocents. Les dirigeants élus dans les pays occidentaux servent leurs nations et ils ne sont pas censés servir le monde arabe; la nation arabe doit exiger de ses tyrans intronisés de les servir au lieu de demander l'aide de l'Occident. Les Arabes doivent changer leurs anciennes façons de penser si des progrès étaient réalisés un jour. Parfois, les médias occidentaux ont deux poids, deux mesures; pourtant, les Arabes font des deux poids, deux mesures dans le cadre de leurs religions terrestres. Nous étions très déprimés après avoir écrit l'article ci-dessus; nous avons dû nous reposer pendant des heures. En effet, nous savons que les plus faibles sur la Terre sont les premières victimes des représailles des terroristes wahhabite de l’EIIL et des terroristes extrémistes blancs. Nous pensons que les Coptes chrétiennes orthodoxes égyptiennes pourraient être les prochaines victimes de l'EIIL, bien que les Coptes n'aient rien à voir avec ce qui se passe en Occident. Que le Seigneur Dieu protège tous les faibles sur la Terre.

(7) Dr. Mustafa Hammad: Que le Seigneur Dieu vous pardonne, M. Eyas. Je n'ai jamais voulu accuser le Dr. A. S. Mansour d'être naïf; vous avez mal compris mon commentaire. Mes commentaires sont directs et francs et sont compris de tous.

(8) Dr. Mustafa Hammad: Je suis en désaccord avec votre point de vue, Dr. A. S. Mansour. Les pays du Moyen-Orient n'ont pas attaqué l'Europe ni l'Occident. Dans l’histoire, les Pharaons et les Phéniciens, par exemple, n’ont jamais envahi l’Europe; les Européens (c.-à-d., les Grecs, les Byzantins et les Romains) sont ceux qui ont envahi les régions connues aujourd’hui comme le Moyen-Orient. Quand les Arabes ont conquis l'Espagne, ils n'ont jamais forcé ses citoyens à changer de religion et ils n'y ont jamais commis de génocide. Cela contraste avec la persécution des Arabes par les Espagnols après leur défaite lors de la chute de Grenade. Je ne soutiens jamais les tyrans arabes d'aujourd'hui ou du passé; cependant, cela ne signifie pas que je considérerai les rois et les dirigeants occidentaux du passé comme des gens «innocents». Qu'en est-il de la lutte militaire européenne contre les Turcs?! Qu'en est-il des croisades?! Qu'en est-il de l'invasion européenne du monde arabe dans l'histoire moderne?! Qu'en est-il du sabotage du monde arabe aujourd'hui par les puissances occidentales et la CIA?! A propos, la seule invasion partielle et temporaire de l'Europe par un non-Européen a été par Hannibal de Carthage. Pourtant, c'était une guerre d'autodéfense puisque les Romains ont d'abord attaqué Carthage.

(9) Mr. Ben Levante: Je n'aime pas la façon dont les Arabes discutent de questions épineuses. Ils se divisent en deux côtés extrémistes et manquent de politesse pour dialoguer avec des personnes qui ont des opinions différentes des leurs.

(10) Mr. Eyas: Je m'excuse d'avoir mal compris le commentaire du Dr. Mustafa Hammad. Le problème principal est que la plupart des Arabes font de leur histoire une partie intégrante de leurs religions terrestres.

(11) Dr. A. S. Mansour: Nous vous rappelons à tous que nous parlons de guerres religieuses et non de guerres laïques. Les conquérants remplissent les lignes de livres d'histoire à toutes les époques et à tous les endroits; ce n'est pas notre préoccupation ici. Nous nous concentrons uniquement sur les invasions / conquêtes qui ont utilisé des bannières / devises religieuses; par exemple, les conquêtes arabes, les conquêtes ottomanes, les croisades et l'invasion espagnole de l'Amérique latine. Les guerres et les invasions laïques ont pris fin et sont oubliées quel que soit le nombre de leurs victimes. Par exemple, les victimes de la Seconde Guerre mondiale sont des dizaines de millions de personnes; les parties belligérantes sont parvenues à la paix et l'ONU a été créée; les Etats-Unis sont maintenant le principal allié du Japon et de l'Allemagne. Un autre exemple est la guerre américaine au Vietnam; à la fin de celle-ci, les Etats-Unis et le Vietnam entretiennent de bonnes relations. Aucun immigré du Vietnam, de la Chine ou du Japon à l'intérieur de l'Occident n'est persécuté, et même si certains d'entre eux forment des gangs ou rejoignent la Mafia, ils ne deviennent jamais des terroristes. En revanche, les immigrants arabes qui embrassent le wahhabisme pourraient se transformer en terroristes. Malheureusement, les guerres religieuses continuent à cause de la domination des religions terrestres de Satan. La lutte entre les Perses et les Byzantins n'est plus qu'une histoire. La lutte sunnite-chiite en cours n’est pas terminée car elle est fondée sur les religions chiite et sunnite de Satan; les deux religions n'ont rien à voir avec l'islam. Les tyrans arabes intronisés défendent le wahhabisme sunnite parce que ses membres du clergé les servent. C'est notre point de vue et nous respectons les points de vue différents de ceux qui ont refusé d'être d'accord avec nous.

 

 

CHAPITRE I: La culture du terrorisme du criminel australien

 

 

 

Le criminel australien en tant que prédicateur et combattant dans des circonstances favorables et conditions convenables

  

 

 Dans le domaine des guerres religieuses (ou à juste titre comme terrorisme religieux), il y a des prédicateurs qui ne participent pas aux combats (comme Al-Qaradawy et le pape Urbain II), il y a des combattants et des chefs militaires (tels que Ben Laden et Al-Zarqawi), et il y a ceux qui appartiennent au type le plus dangereux: combiner entre être prédicateurs et combattants dans des guerres religieuses (comme M. Ibn Abdul-Wahab et Pierre l'Ermite). Bien entendu, le criminel australien qui a commis le massacre de la Nouvelle-Zélande appartient au troisième type, le plus dangereux. Nous démontrons la différence entre ce criminel australien et ses semblables dans les points ci-dessous.

 

Premièrement:

1- Peter l'Ermite parcourut l'Europe sur le dos de son âne pour exhorter les Européens à lancer une «guerre sainte», ou Croisade, afin de libérer Jérusalem et la Terre Sainte contrôlées par les Arabes; il a trouvé un accueil très enthousiaste et la première Croisade populaire a été menée par lui avant sa participation à la première Croisade formelle dirigée par des princes et des rois de l'Europe.

2- Des circonstances favorables et des conditions convenables existaient lorsque les Européens ont marché en masse dans les Croisades. En fait, les Croisades offraient une solution à plusieurs problèmes sociaux et politiques en Europe à l’époque.

3- De nombreux historiens ont expliqué ces circonstances et conditions qui ont favorisé le lancement des Croisades; pourtant, la plupart de ces historiens ont négligé un facteur très important: l'Europe était surpeuplée à l'époque. Plusieurs Européens de pays densément peuplés ont dû s'installer ailleurs en conquérant de nouvelles régions. Les paroles du pape Urbain II lors du concile de Clermont de 1095 après J.-C. l'indiquent, car il exhortait les Européens à se joindre à la première croisade (ou la Croisade des princes) pour reprendre la Terre sainte, une terre où coulent le lait et le miel. Cette description du Moyen-Orient montre que les sources de l'Europe ont commencé à être rares à l'époque et ne pouvaient plus faire face à la surpopulation. La solution consistait à conquérir de nouvelles régions tout en ajoutant l’aspect religieux à une telle conquête.

4- Ironiquement, le conquérant arabe et chef militaire Khaled Ibn Al-Waleed a répété la même signification des paroles du pape Urbain II lorsqu'il a encouragé ses soldats et ses troupes militaires, selon le récit historique d'Al-Tabari: (... Khaled Ibn Al-Waleed a prononcé un discours devant ses soldats pour les inciter à aimer s’installer dans des pays étrangers et à cesser de vivre dans les pays arabes; il a déclaré: "... la nourriture est rare et mélangée à la poussière et au sable; nous besoin de ce djihad, non seulement pour l'amour de Dieu, mais aussi pour vaincre la faim et vivre dans l'abondance des campagnes et des vergers des terres que nous conquérons ... "... C'est pourquoi Khaled Ibn Al-Waleed n'a pas tué les paysans en les terres conquises, il leur a imposé des taxes après qu'ils se soient rendus à lui, et il a asservi les femmes et les enfants des soldats tués des ennemis ...).

 

Deuxièmement:

1- Au moment des conquêtes arabes, l'Europe était sous-peuplée, alors que les Arabes devaient faire face au problème de la surpopulation et ressentaient le besoin urgent de conquérir de nouvelles régions au nord, à l'est et à l'ouest. En fait, des livres d'histoire et de littérature arabes indiquent la surpopulation des Arabes, qui ont fourni de nombreux renforts de soldats lors de plusieurs batailles et conquêtes visant à établir l'empire arabe des frontières de la Chine aux Pyrénées au sud de la France. Pourtant, les Arabes ont connu des taux de natalité faibles à la deuxième époque des Abbassides, comparés aux non-Arabes de l'époque, tandis que l'Europe commençait à avoir sa surpopulation progressivement.

2- Il est très important de rappeler aux lecteurs ce que nous avons écrit en 1997 au Caire, en Egypte, dans cet article que nous avons envoyé au journal Al-Ahram, basé au Caire, mais qui n'a jamais été publié. Le titre de l'article est le suivant: "Les minorités islamiques en Occident sont des bombes à retardement; quand de telles bombes vont-elles exploser?", et voici un extrait de cet article: (... Il y a un facteur invisible et pourtant très décisif; c'est-à-dire la différence entre les taux de natalité plus élevés des musulmans dans l’Ouest et les taux de natalité plus bas de la population de l’Ouest. Ce facteur influence les relations entre les communautés musulmanes de l’Ouest et le reste de la population occidentale. C'est un long sujet rempli de détails; nous disons brièvement ici que la hausse des taux de natalité des communautés musulmanes est liée à la baisse des taux de natalité de la population occidentale (en Europe); lorsque les taux de natalité sont plus élevés dans la population occidentale, les taux de natalité dans la population arabo-musulmane sont bas. Les luttes résultant de cette divergence signifient que si le côté densément peuplé est suffisamment fort, il conquérra le côté peu peuplé ou émigrera dans le côté peu peuplé si le côté densément peuplé est faible et ne peut pas vaincre. Ainsi, les conquêtes arabes sont directement liées à la surpopulation arabe alors que les Européens souffrent de sous-population. A une autre époque, les Arabes étaient sous-peuplés et l'Europe avant la période coloniale était surpeuplée. L'exact opposé se produit maintenant: Le nombre de la population européenne diminue maintenant, alors que les immigrants musulmans ont un taux de natalité plus élevé, ce qui est considéré comme une invasion pacifique, contrairement aux conquêtes arabes du 7ème siècle après J.-C., et les Européens se sentent menacés parce que les immigrés 'musulmans' établissent leurs mosquées et centres wahhabites qui propagent l'idéologie de la haine, de l'extrémisme et du terrorisme au nom de l'islam. Cette idéologie est un prolongement de la culture de lutte du Moyen-Age entre Européens et Arabes ...).

3- Nous affirmons et ajoutons ici les découvertes géographiques des Européens (en particulier des extrémistes catholiques espagnols et portugais) qui ont porté le signe de la croix ont fait les Européens massacrer au début des millions despeuples indigènes; cela diminua progressivement, mais les hommes blancs ont gardé les gains résultant des découvertes géographiques (dans les deux Amériques, l'Afrique, l'Australie et la Nouvelle-Zélande) pour eux seulement. Cependant, parce que l'utilisation de ces vastes étendues de terre dépassait le nombre d'Européens blancs, des esclaves noirs ont été importés d'Afrique. Plus tard, les hommes blancs ont permis à contrecœur d'autoriser des vagues d'immigration restreintes parmi les autres races. Si l'Australie avait des politiques d'immigration moins restreintes, des centaines de millions d'Asiatiques s'y seraient installés.

4- Ainsi, à l’époque moderne, l’homme blanc s’inquiète de la baisse des taux de natalité dans la population occidentale, alors que des taux de natalité des immigrés «musulmans» sont plus élevée en Occident et dans les pays arabo-musulmans proches de l’Europe; l'homme blanc ne s'inquiète jamais des milliards de non-musulmans en Inde, en Chine, au Japon et dans le sud-est de l'Asie. Cependant, à cause de certaines racines historiques, l'homme blanc est inquiet à cause de centaines de millions de musulmans / arabes vivant dans des pays voisins de l'Europe. Pourtant, l'homme blanc sait que ces musulmans sont trop faibles pour conquérir l'Europe et l'Occident (comme l'ont fait leurs ancêtres lors des conquêtes arabes du 7ème siècle après J.-C.), mais l'inquiétude se concentre sur les Musulmans / Arabes qui immigrent dans l'Occident. Une telle immigration peut être tolérée par des hommes blancs non extrémistes qui croient que les nouveaux immigrants vont s'intégrer dans les communautés occidentales et accroître la diversité raciale et culturelle qui est considérée comme une source de force.

5- Les extremists blancs et suprémacistes blancs considèrent ces vagues d'immigration de gens arabes / musulmans comme une sorte d'invasion de l'Occident; ils s'inquiètent beaucoup du faible taux de natalité des gens blancs en Occident, car les Blancs pourraient devenir distincts plus tard et cela offre une sombre perspective d'avenir; ils s'inquiètent également de la propagation de la mauvaise idéologie wahhabite parmi les «musulmans» de l'Ouest, par les centres et mosquées wahhabites qui empêchent le succès des efforts d'intégration. Les gens wahhabites de l'Ouest organisent des manifestations pour demander l'application des lois de la charia wahhabite dans les rues des villes de l'Ouest; ils abusent de la liberté d'expression et de circulation en Occident pour propager partout l'idéologie wahhabite. Les Blancs de l'Ouest voient maintenant que les terroristes wahhabites recrutent des immigrants (et des réfugiés syriens) qui commettent des crimes et des opérations terroristes; cela a augmenté les taux de terrorisme wahhabite à l'ouest. Cela signifie que la plupart des Blancs craignent d'être à l'avenir une minorité dans leur propre pays, alors que les immigrés arabes / musulmans et leurs enfants constitueront une majorité embrassant la maudite religion wahhabite de l'EIIL.

6- Le criminel australien Brenton Tarrant a la même inquiétude face aux vagues d’immigration de gens arabes / musulmans dans l’Ouest; c'est le motif derrière son crime odieux. Cette inquiétude / peur est partagée par tant de conservateurs, de membres de la droite et de Blancs racistes et extrémistes. Tarrant a tué des hommes, des femmes et des enfants dans deux mosquées de Nouvelle-Zélande, estimant qu'il s'agissait d'une sorte d'invasion qui devait être stoppée. Il a supposé qu'il devait se venger des crimes des califes arabes et des sultans ottomans de l'histoire.

 

Troisièmement:

1- Tarrant n'a pas eu à monter un âne comme Peter l'Ermite pour exhorter les autres à commettre des crimes de haine contre ce qu'il considère comme une 'invasion'. L'Internet suffit pour propager des bonnes ou des mauvaises idées. Les médias occidentaux ont affirmé le fait que le criminel australien (Brenton Tarrant avait commencé à se préparer à l'attaque et en avait discuté via les plates-formes Internet [notamment sur les sites Web de Facebook et de 8chan] deux ans avant qu'il ne commette son crime; il a exprimé son intention de commettre un crime terroriste contre les musulmans quelque part. Le site Web 8chan accueille des racistes, des homosexuels et et ceux qui détestent l'islam. Avant la fusillade de deux mosquées de Christchurch du 15 mars 2019, Tarrant avait publié son manifeste expliquant les raisons de l'attentat. Le tueur a partagé des liens des vidéos en direct quelques minutes seulement avant l'attaque sur 8chan et Facebook, entre autres plates-formes. De nombreux membres de 8chan l'ont partagé et ont applaudi les meurtres violents. Cela signifie que beaucoup de gens aiment les idées diffusées par Tarrant ...).

2- Contrairement à Pierre l'Ermite, Tarrant sait que les gouvernements occidentaux n'accepteront jamais l'idée de lancer des croisades contre la Turquie et les pays arabo-musulmans. L'ère de la colonisation militaire a pris fin; un autre type de colonisation plus rusé et «décent» l'a remplacé: Les tyrans arabes et du Moyen-Orient humilient et dépouillent leurs nations (et ils ne font jamais confiance à leurs nations) et soumettent aux puissances occidentales en introduisant clandestinement des milliers de milliards de dollars américains volés et en achetant des armes à l'Ouest. Il est impossible que les tyrans intronisés ou déposés (ainsi que leurs enfants et / ou leurs successeurs) récupèrent une partie de l’argent déposé clandestinement dans les pays occidentals (par exemple, le président déchu Moubarak d’Egypte et les enfants du président assassiné Kaddafi de Libye). Avant sa mort, le roi saoudien Abdullah avait tenté, sans succès, de récupérer de l’argent déposé par la famille royale saoudienne aux Etats-Unis; le gouvernement américain ne lui permettait de dépenser qu'une certaine somme d'argent à l'intérieur des Etats-Unis; il a dû utiliser cet argent pour envoyer des hommes saoudiens s'instruire aux Etats-Unis. Ainsi, les puissances occidentales n’ont pas à envahir les pays arabes puisque l’argent est introduit clandestinement dans l’Occident. Ainsi, les puissances occidentales ne doivent pas subir de pertes en argent et en soldats; ce fait est compris par les Européens dans les années 1950; les Etats-Unis ont pris conscience de ce fait récemment, ce qui est typique des dirigeants extrémistes américains qui comprennent après qu'il est trop tard; c'est pourquoi ils ont récemment retiré leurs troupes militaires de l'Afghanistan, de l'Irak et de la Syrie.

3- Cela signifie que Tarrant sait que les gouvernements occidentaux n'accepteront jamais l'idée de lancer des croisades contre les immigrants musulmans / arabes. Il a discuté de ses idées via Internet avec des gens ordinaires qui partageaient ses opinions racistes; cela signifie que Tarrant a utilisé Internet pour recruter d'autres personnes et les inciter à suivre son exemple en commettant des crimes terroristes à l'avenir. Cela signifie que Tarrant imite les terroristes d'EIIL et d'autres terroristes wahhabites.

 

Quatrièmement:

1- Le terroriste australien Tarrant est apparu en réaction au terrorisme wahhabite avant et après l’émergence de l’EIIL. Tarrant n'est allé à aucune université mais il est très versé dans l'histoire; son modeste salaire d'entraîneur personnel ne l'a pas empêché de se rendre en Egypte, en Turquie, en Israël / Palestine, dans les Balkans, en Grèce et au Pakistan afin de connaître les lieux des batailles militaire entre les Européens et les Arabes / Turcs. Tarrant a commis son crime odieux sans aucun regret ou des piqûres de conscience; il croyait en ce qu'il a fait et a tout filmé pour recruter des dizaines de terroristes potentiels. Ainsi, il est un pionnier dans la combinaison de l'appel à la guerre religieuse / au terrorisme religieux et à la mise en œuvre de tels crimes en même temps.

2- Cela signifie que Tarrant a trouvé des partisans qui l'ont aidé à voyager et à se procurer les armes nécessaires à son crime terroriste. Dans leurs enquêtes, la police soupçonnait que Tarrant avait reçu un soutien, bien qu'il ait commis son crime terroriste seul. De nombreux commentateurs ont posé des questions sur la manière dont Tarrant avait reçu une licence pour porter des armes en Nouvelle-Zélande et comment il avait reçu des armes modifiées de manière illégale.

3- Les médias ont mentionné que Tarrant, âgé de 28 ans, avait souri au tribunal et ne s'était pas exprimé. Il fit un geste de la main pour indiquer la suprématie blanche; il n'a pas demandé à être libéré sous caution; il restera en état d'arrestation jusqu'à ce qu'il soit jugé par le tribunal le 5 avril 2019. Cela signifie que Tarrant souhaite transformer le tribunal en tribune ou en conférence pour ses idées racistes sur la suprématie blanche, en particulier pour qu'il se représente lui-même devant le tribunal (il ne souhaitait aucun avocat pour le défendre) de la même manière que le terroriste de droite norvégien Anders Behring Breivik, qui a tué 77 personnes en 2011. Cela signifie que Tarrant est déterminé à propager devant le tribunal ses idées racistes parmi ses partisans d'extrémistes blancs.

4- De nombreuses personnes au cœur malade ont exprimé leur soutien à Tarrant et ont applaudi à son crime terroriste. Nous pensons que des millions de personnes en Occident admirent intérieurement Tarrant et ses idées, mais craignent d’être condamnées et réprimandées si elles expriment ouvertement leurs sentiments et préfèrent les dissimuler. Il y a une vidéo YouTube d'un directeur d'une université américaine qui exhorte au massacre de tous les musulmans de l'Ouest et propose des cours gratuits pour aider ceux qui sont prêts à commettre ce crime! Malheureusement, certains articles de journalistes se sont rangés du côté de Tarrant et offrent des excuses pour le crime qu'il a commis! Ainsi, Tarrant a tracé la voie à l'ère des attaques et des opérations terroristes qui cibleront prochainement les «musulmans» en Occident. Cela pourrait entraîner davantage de crimes terroristes wahhabites en Occident en guise de représailles.

5- Cela mènera à une guerre religieuse mondiale à l'époque moderne de la part de l'EIIL wahhabite des Arabes et de la part de terroristes occidentals de la suprématie blanche. Nous sommes préoccupés par de nombreuses attaques terroristes, commises par les deux parties, qui pourraient avoir lieu bientôt! Nous implorons le Seigneur Dieu que cette guerre religieuse mondiale n’aura jamais lieu.

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Mme. Lotfiya Saeed: La haine et l'avidité mutuelles couvertes de bannières / devises religieuses sont à l'origine de cette violence; selon l'histoire, les conquêtes arabes ont troublé l'Europe; Les croisades ont été la réaction des siècles plus tard. La "sainte" haine s'est répandue à travers les siècles et jusqu'à maintenant via le cyberespace. La pensée religieuse corrompue est utilisée par toutes les parties comme prétexte ou justification de la violence. Qu'y a-t-il à faire?! J'aimerais lire les solutions possibles du Dr. A. S. Mansour. Je vous remercie.

 

 

Le criminel australien entre l'islamophobie et la phobie de l'ouest:  

  

 

 L’environnement actuel est en train de se préparer à assister à des crimes terroristes mutuels (perpétrés par des criminels wahhabites et des gens blancs extrémistes) et renforcés par l’islamophobie en Occident, exprimés par de nombreux Occidentaux, et par la phobie de l’Occident, exprimée par la plupart des 'musulmans'. Parce que nous ne perdons jamais l'espoir d'introduire une réforme, nous écrivons plus de détails sur ce sujet ci-dessous.

 

Premièrement: l'islamophobie en Occident:

1- Une de nos amies est une femme égypto-américaine. elle a donné naissance à sa fille aux Etats-Unis; cette fille a maintenant 30 ans; lorsqu'elle a visité Le Caire, en Egypte, pour la première fois avec sa mère, elle a entendu l'appel des prières de l'aube dans une mosquée voisine; une fois qu'elle a entendu la phrase (Dieu est le Plus Grand!), ou Allahu Akbar! en arabe, elle a paniqué et a sauté du lit en criant; elle a supposé qu'un crime terroriste avait été commis; c'est parce que la phrase (Dieu est le Plus Grand!) est associée dans son esprit au terrorisme et aux terroristes wahhabites.

2- Dans un film que nous avons regardé à la télévision, un terroriste non musulman a posé des bombes à retardement dans un stade, pendant un match, rempli de milliers de personnes. Le héros du film a découvert les bombes et a demandé à son assistant (un immigré indien musulman aux Etats-Unis) de l'aider à faire sortir les gens du stade immédiatement; cet assistant n'arrêtait pas de crier sur les gens pour les informer sur les bombes mais personne ne voulait l'entendre; il a eu une brillante idée de les faire partir immédiatement: il leur a crié la phrase (Dieu est le Plus Grand!), ou Allahu Akbar! en arabe, et ils sont partis rapidement dans la panique.

3- La phrase (Dieu est le Plus Grand!), ou Allahu Akbar! en arabe, est utilisé par les terroristes wahhabites lorsqu'ils commettent leurs opérations terroristes ou leurs attentats-suicides; cette phrase provoque la panique chez les occidentaux. YouTube regorge de vidéos amusantes et incitant au rire qui exploitent cette panique.

4- Les attentats-suicides terroristes ne sont pas familiers en Occident; les terroristes occidentaux non wahhabites commettent leurs opérations terroristes sans se suicider; le terroriste australien et ancien entraîneur de gymnastique Brenton Tarrant en est un exemple. Les attentats-suicides à l’Ouest sont perpétrés par des terroristes wahhabites qui s’explosent dans les rues (ou dans des lieux publics ou des moyens de transport) alors qu’ils sont vêtus de vêtements décontractés et ressemblent à des personnes ordinaires afin de ne pas attirer l’attention des autres; leurs attentats-suicides devraient avoir lieu n'importe quand et n'importe où dans l'Ouest; c'est la principale cause de panique. Partout dans le monde occidental, les gens doutent généralement des personnes ayant des caractéristiques du Moyen-Orient. Ce doute, cette suspicion et cette peur sont maintenant connus sous le nom d'islamophobie.

5- Nous citons les passages suivants de Wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Islamophobie): (... L'islamophobie se définit étymologiquement comme la peur ou la crainte de l'islam, mais le sens a été déplacé vers la notion d'une « hostilité envers l'islam et les musulmans». Née dans la première moitié du xxe siècle, la définition de ce mot varie suivant les milieux et les périodes. De nombreuses divergences quant à son origine existent, et certains y voient une manipulation sémantique visant à empêcher toute critique de l'islam. La presse francophone, ainsi que des institutions et des organisations internationales de lutte contre les discriminations, utilisent le terme pour désigner un phénomène de stigmatisation sociétal à l’encontre des musulmans ... Le terme « islamophobie » s'est formé à partir du mot «islam» et du suffixe « phobie », qui dérive de phobos — du grec ancient «frayeur» ou «crainte» ... Plusieurs chercheurs ont montré que le mot « islamophobie » est utilisé en France dès le début du xxe siècle ... Le journaliste Alain Gresh, ainsi que les sociologues Abdellali Hajjat et Marwan Muhammad  notent, notamment, l'utilisation de l'expression «délire islamophobe» dès 1925 en France ... Le sens contemporain du terme émerge en Grande-Bretagne dans les années 1990, sous la plume de l’organisation antiraciste Runnymede Trust ... Son usage se répand dans le langage médiatique essentiellement à partir des attentats du 11 septembre 2001, à New York, des attentats de Madrid du 11 mars 2004 et des attentats des 7 et 21 juillet 2005 à Londres, qui, revendiqués par des islamistes provoquent des réactions de rejet envers des musulmans dans plusieurs pays, principalement occidentaux ... Le Grand Robert, dans son édition 2015, écourte la définition qui s'accorde dorénavant avec celle du dictionnaire Larousse, pour lequel l'islamophobie renvoie à l'« hostilité envers l'islam, les musulmans» ... Une étude du Runnymede Trust utilise le terme islamophobique pour caractériser un certain point de vue sur la religion musulmane, puis considère que l'islamophobie est source de danger pour la communauté musulmane et finalement pour l'ensemble de la société ...).

6- Nous affirmons les points suivants.

6/1: L'islamophobie est la réaction normale au terrorisme wahhabite, passé et présent, qui s'explique par des motivations religieuses toujours actives. Les terroristes wahhabites présument à tort que leurs crimes odieux constituent du «djihad islamique» et qu'ils méritent le Paradis avec des dizaines des hourispour les terroristes qui ont commis des attentats-suicides. Cela signifie que le terrorisme sunnite et wahhabite continuera tant que durera le système de croyance wahhabite de Satan.

6/2: Les penseurs occidentaux qui ont inventé le terme (islamophobie) sympathisent avec les «musulmans» ordinaires et avec l'islam; ils ont mentionné que le nombre de «musulmans» dans le monde s'élevait à 1,5 milliard, alors que les terroristes «musulmans» ne comptent que quelques milliers de personnes. Les penseurs occidentaux affirment qu'il existe d'autres mouvements terroristes appartenant à d'autres religions, même parmi les occidentaux, y compris les révolutionnaires irlandais et leurs crimes terroristes.

6/3: Le terme (islamophobie) signifie la haine et la peur de l'islam et des «musulmans» en général. Il s'agit d'un principe fondamental chez les suprémacistes blancs et les gens blancs extrémistes xénophobes occidentaux, qu'il s'agisse de prédicateurs de haine et de violence ou de prédicateurs / combattants comme le terroriste australien Tarrant. Ces gens blancs extrémistes racistes ne sont pas du tout différents des gens wahhabites (et sont en fait leurs homologues) qui détestent l'Occident pour des raisons religieuses.

 

Deuxièmement: la phobie de l’Occident chez la plupart des musulmans: une haine profondément ancrée de l’Occident, motivée par des motifs religieux et des racines historiques:

1- Les racines historiques remontent à l'ère des califes pécheurs antérieurs aux Omeyyades, qui ont initié les conquêtes arabes et divisé le monde en deux territoires de croyance / paix et d'incrédulité / guerre, faisant du territoire des «infidèles» le camp à haïr et à combattre dans le «djihad islamique» jusqu'à la fin des jours.

2- Dans les livres d'Ibn Abdul-Wahhab (fondateur du wahhabisme), il affirme que haïr les 'infidèles' (c.-à-d., les gens juifs + chrétiens) et les 'polythéistes' (c.-à-d., les gens sunnites non-wahhabites et tous les gens chiites + soufis) fait partie de la religion. Au cours du premier royaume saoudien, Ibn Abdul-Wahhab a dirigé des raids et des campagnes militaires contre les Arabes non wahhabites en Arabie et en Irak, les considérant comme des 'polythéistes' qui méritent de mourir. Les hommes wahhabites des premier et deuxième royaumes saoudiens n’ont jamais atteint l’Occident, qui regorge d’'infidèles'. C’est pourquoi l’Europe était à l’écart de ces hommes wahhabites. Par le djihad wahhabite, Abdul-Aziz Al-Saoud a réussi à établir le troisième actuel royaume saoudien, en utilisant les épées des djihadistes connus à l'époque sous le nom de Frères wahhabites de Nejd, qui étaient des combattants sauvages et brutaux, des fanatiques religieux et des extrémistes.

3- Bien sûr, haïr tous les gens non wahhabites (en particulier en Occident) fait partie intégrante de la religion wahhabite de Satan. Les Frères wahhabites de Nejd qui ont aidé Abdul Aziz Al Saoud à établir son royaume saoudien se sont révoltés contre lui parce qu'il entretenait des relations étroites avec les Britanniques (considérés par les hommes wahhabites comme des 'infidèles' qu'il faut les combattre à mort!) et parce qu'il a été introduit en Arabie des inventions 'diaboliques' de l’Occident (par exe., voitures et motos). Abdul-Aziz Al-Saoud s'est battu, a vaincu et a anéanti les Frères du Najd qui se sont rebellés contre lui; il a créé l'organisation wahhabite terroriste MB (ou le Frères 'musulman') en Egypte avec l'aide de ses agents: Rasheed Reda et Hassan Al-Banna. Le roi saoudien Feisal utilisa les revenus pétroliers pour propager le wahhabisme dans le monde entier. Les djihadistes wahhabites (par exe., l'organisation terroriste MB, Al-Qaïda, le Hamas et l'EIIL) se sont livrés à des opérations terroristes dans l'Ouest, et leurs victimes sont des «musulmans» non wahhabites, ainsi que des Israéliens, des gens juifs et des gens chrétiens.

 

Troisièmement: les racines de la haine de l'Occident au sein de la religion des 'musulmans' sunnites dans la première fausse biographie de Muhammad écrite par M. Ibn Ishaq:

1- Ibn Abdul-Wahhab cite fréquemment Ibn Ishaq dans ses livres. L'auteur Ibn Ishaq est décédé en 152 A.H., et il a fabriqué la biographie de Muhammad; il l'a écrit de sa propre imagination; il a dépeint une fausse image de Muhammad pour faire sa vie ressemble à celle du calife abbasside Abou Jaffer Al-Mansour. En fait, Ibn Ishaq a été commandé et récompensé financièrement par Al-Mehdi, fils et successeur d'Abou Jaffer Al-Mansour, pour écrire une fausse biographie de Muhammad. Naturellement, Ibn Ishaq a été influencé par la culture dominante de son époque, marquée par une lutte militaire entre les Arabes et les Byzantins. Cette lutte militaire a été initiée par les califes Abou Bakr et Omar dont les troupes militaires ont commis l'agression en attaquant les empires byzantin et perse. Cette lutte militaire s'est poursuivie et exacerbée pendant la vie d'Ibn Ishaq. C'est pourquoi il a inventé des événements imaginaires et les a attribués à Muhammad. Il a déformé son vrai caractère (que l'on ne trouve que dans le texte coranique). Dans sa fausse biographie, Ibn Ishaq a fait apparaître Muhammad comme l'un des chefs des guerres d'agression et d'invasion. En revanche, le Coran nous dit que toutes les batailles de Muhammad et du peuple de Yathreb ont eu lieu dans des cas de légitime autodéfense contre des agresseurs; le Coran contient des lois sur les combats d'autodéfense.

2- La révélation coranique décrit les événements de la vie de Muhammad, notamment ses relations avec ses épouses, ses compagnons et les agresseurs polythéistes. De nombreux versets coraniques contiennent des commentaires, des reproches, des avertissements et des commandes adressés à Muhammad. Dans ces détails, tous les combats d'autodéfense de la cité-état de Yathreb sont mentionnés sans exception jusqu'à ce que les Arabes d'Arabie aient adopté la religion de la paix (c.-à-d., l'islam en termes de comportement pacifique et non violent, selon les versets coraniques 110:1- 3) et arrêté leur agression militaire.

3- Ibn Ishaq a écrit sa fausse biographie de Muhammad environ 150 ans après la mort de Muhammad; il a délibérément ignoré les événements de la vie réelle de Muhammad dans le texte coranique et il a inventé de nombreux mensonges / fabrications / mythes sur Muhammad; par exe., Muhammad a tué des hommes capturés (ou prisonniers de guerre) et a asservi des femmes! En outre, Ibn Ishaq a fabriqué des récits de batailles qui n’ont jamais eu lieu, et ils incluent la bataille imaginaire de Mo'ta puisque Ibn Ishaq imaginait que Muhammad avait envoyé des troupes militaires au Levant pour combattre les Byzantins pendant pendant qu'il est resté à Yathreb!

 

Quatrièmement: le mythe / mensonge de la bataille de Mo'ta dans la fausse biographie de Muhammad écrite par Ibn Ishaq:

 Nous citons quelques lignes du livre d'Ibn Ishaq sur la prétendue bataille de Mo'ta, suivies de nos commentaires.

1- Ibn Ishaq écrit à propos de Muhammad et date son faux récit en l'an 8 A.H.: (... Au milieu de la huitième année A.H., Prophète Muhammad, que la paix et les salutations soient sur Lui, envoya une champagne militaire dans le Levant ...). Ibn Ishaq veut que ses lecteurs s'imaginent que Muhammad a envoyé des troupes militaires pour conquérir le Levant, alors contrôlé par les Byzantins.

2- Ibn Ishaq écrit: (... J'ai entendu M. Ibn Jaffer Ibn Al-Zubayr a déclaré qu'Orwa Ibn Al-Zubayr avait déclaré que le Prophète Muhammad, que la paix et les salutations soient sur Lui, avait envoyé une campagne militaire dans un lieu connu du Levant comme Mo'ta en 8 A.H. et que les dirigeants étaient Zeid Ibn Haretha, et s'il est blessé ou tué, il sera remplacé par Jaffer Ibn Abou Talib, et s'il est blessé ou tué, il sera remplacé par Abdullah Ibn Rawaha ...).

2/1: Ibn Ishaq veut que ses lecteurs s'imaginent que Muhammad a nommé trois dirigeants de telles troupes militaires arabes envoyées à la conquête du Levant.

2/2: C'est vraiment induisant le rire; Ibn Ishaq est un menteur invétéré. M. Ibn Jaffer Ibn Al-Zubayr et Orwa Ibn Al-Zubayr étaient morts et ils ne rencontrèrent jamais Ibn Ishaq; comment se fait-il qu'il les ait entendus?! En outre, Orwa est né en 23 A.H. après la mort de Muhammad et pendant le règne du calife Omar Ibn Al-Khattab; cela signifie qu'Orwa n'a jamais vu Muhammad; comment se fait-il qu'il raconte des événements dont il n'a jamais été témoin?!

3- Ibn Ishaq écrit plus de mensonges: (... Une fois que Heracluis, l'empereur byzantin, entendit parler des troupes militaires arabes marchant vers le Levant, il mobilisa ses troupes byzantines de 200 000 soldats et quelques Arabes d'Irak et du Levant ... Les troupes arabes s'installèrent dans leur camp près des frontières du Levant et les chefs militaires décidèrent d'envoyer une lettre au Prophète Muhammad, la paix et les salutations soient sur Lui, l'informant du nombre de troupes byzantines afin qu'il décide si elles se battraient de toute façon ou d’attendre que des renforts viennent de Yathreb ...). Cela signifie que Héraclius affronta les troupes arabes avec des troupes byzantines comprenant 200 000 hommes, byzantins et arabes.

4- Ibn Ishaq écrit plus de mythes; il mentionne que les trois chefs militaires des troupes arabes ont été tués au combat et que Khaled Ibn Al-Waleed a dû se désigner lui-même comme nouveau chef militaire pour organiser le processus de retraite des troupes arabes défaites.

5- Ibn Ishaq écrit un autre mensonge; c'est-à-dire que Muhammad qui se trouvait à Yathreb savait que les troupes arabes avaient été vaincues à Yathreb sans que personne ne le lui dise: (... Soudain, le Prophète Muhammad, que la paix et les salutations soient sur Lui, brisa son silence et dit à ceux qui l'entouraient qu'il était juste informé de la défaite des troupes militaires envoyées au Levant et du fait que les trois chefs militaires ont été tués alors qu'ils portaient des banderoles pendant la bataille; il a été informé que leurs âmes étaient allés droit au Paradis ...).

5/1: Ibn Ishaq raconte ici un mensonge très stupide; qui a informé Muhammad?! Etait-ce une révélation divine?! Cela ne peut pas être vrai. Le Coran nous dit que Muhammad n'a jamais connu ni parlé des aspects métaphysiques de l'invisible, de l'inconnu et de l'avenir. Ainsi, comment aurait-il eu connaissance de la défaite des troupes arabes soi-disant envoyées pour conquérir le Levant et combattre les Byzantins?!

5/2: Comment se fait-il qu'Ibn Ishaq mentionne qu'un chef a envoyé des troupes militaires arabes en nombre limité pour commettre une agression et pour attaquer la plus grande puissance de l'ancien monde à l'époque (les Byzantins) au Levant?! Les Byzantins étaient très puissants après avoir vaincu les Perses et Héraclius était un empereur byzantin très connu à l'époque après sa victoire sur les Perses.

5/3: Comment se fait-il qu'Ibn Ishaq mentionne que Muhammad a envoyé des troupes militaires au Levant alors qu'il restait à Yathreb?! Cela contredit le Coran. Le Seigneur Dieu a reproché aux hypocrites de Yathreb leur refus de participer à la légitime autodéfense en combattant les agresseurs: "Il leur plaît, (après le départ des combattants) de demeurer avec celles qui sont restées à l'arrière. Leurs cœurs ont été scellés et ils ne comprennent rien." (9:87); "...Il leur plaît de demeurer avec celles qui sont restées à l'arrière. Et Allah a scellé leurs cœurs et ils ne savent pas." (9:93). Rester avec les femmes et les enfants en hésitant à participer à la légitime autodéfense en combattant les agresseurs est une grande honte; c'est le contexte de la compréhension de la réprimande dans les versets coraniques 9:87 et 9:93. Il est donc impossible et illogique de croire au mythe de Ibn Ishaq selon lequel Muhammad enverrait des troupes d'agression militaires attaquer la plus grande puissance de l'ancien monde à l'époque (les Byzantins) alors qu'il resterait à Yathreb avec des femmes et les enfants!

5/4: Cette histoire mythique d'Ibn Ishaq se termine "avec bonheur" alors que le chef de l'armée Khaled Ibn Al-Waleed se retirait en paix avec ses troupes arabes défaites! Il est impossible et illogique que l'empereur byzantin Héraclius, qui disposait d'énormes armées, permette aux troupes militaires agressives arabes de se retirer en paix.

 

Cinquièmement: la véritable source de danger dans les mythes / mensonges écrits par Ibn Ishaq:

1- La fausse biographie de Muhammad écrite par Ibn Ishaq jouit jusqu'à présent d'une croyance et d'une sanctification par les gens sunnites; d’historiens sunnites notables (Ibn Hisham, Al-Tabari, Al-Masoody, Ibn Al-Atheer et Ibn Al-Jawzy) en ont beaucoup cité. Par conséquent, la fausse biographie de Muhammad  écrite par Ibn Ishaq est devenue partie intégrante de la religion sunnite de Satan et a inspiré Ibn Abdul-Wahhab (le fondateur du wahhabisme) au sein de ses livres qui exhortent le terrorisme et la haine de (l’autre) (c.-à-d., tous les gens non-wahhabites). Jusqu'à présent, la fausse biographie sanctifiée de Muhammad  écrite par Ibn Ishaq fait partie intégrante des religions sunnite et soufie des Satan; la plupart des 'musulmans' y voient une biographie «infaillible»!

2- La fausse biographie de Muhammad  écrite par Ibn Ishaq a pour but de "justifier" tardivement les crimes d'agression militaire des califes divinisés Abou Bakr et Omar contre les Byzantins.

3- La fausse biographie de Muhammad  écrite par Ibn Ishaq a contribué jusqu'à présent à la haine profondément enracinée de l'Occident (Byzantins, Européens et autres) au sein de la psyché des gens sunnites wahhabites; c'est le contexte culturel qui donne un prétexte au terroriste australien et à ses semblables.

 

Enfin:

1- Les mythes / mensonges d'Ibn Ishaq ont détourné l'attention de la plus grande indication historique miraculeuse du Coran sur les Byzantins.

2- Ce sujet des Byzantins dans le Coran implique un article séparé.

 

COMMENTAIRES:

(1) Mr. Ben Levante: Que la paix soit avec toi. En effet, l'extrémisme est comme l'allumette pour allumer le feu de la violence partout. Je crois que certaines des batailles attribuées à l'histoire / à la biographie de Muhammad sont de fausses guerres qui ne se sont jamais produites. Malheureusement, les hommes musulmans ont déformé la phrase (Allahu Akbar!) [c.-à-d., Allah est le plus grand!]. Dans un film que j'ai regardé, le Azan est entendu dans la cellule d'un touriste dans un bus en Israël; les passagers ont paniqué en pensant que c’était un avertissement pour un attentat-suicide! De même, les hommes musulmans ont déformé la phrase (Inchallah) [c.-à-d., si Dieu le veut] en en faisant une réponse utilisée pour éviter de dire (oui ou non) d’une manière définie.

(2) Dr. A. S. Mansour: Merci, notre frère Ben Levante; nous remercions tous les gens coranistes qui écrivent des commentaires qui nous permettent d’écrire d’autres articles sur ce sujet; bientôt, nous allons rassembler tous les articles dans un livre sur le massacre de Christchurch.

(3) Dr. Othman Ali: L’extrémisme occidental contre les Arabes musulmans est basé sur la manière dont les Arabes trompent les peuples occidentaux; la méfiance est la cause de l'islamophobie. Je suis un Canadien d'origine égyptienne. Quand Israël a attaqué le Liban en 2006, environ 250000 Canadiens d'origine libanaise ont été retirés du Liban par le Canada; on a découvert que la plupart d'entre eux qui vivent à l'extérieur du Canada pendant des années ont reçu une aide financière sous prétexte d'être au chômage. Cela a entraîné un changement radical dans les lois canadiennes concernant l'aide aux Arabes canadiens vivant à l'extérieur du Canada. Quand j'ai traité avec des Arabes au Canada, j'ai découvert qu'ils manquaient du niveau moral requis. Cela s'applique aux hommes d'affaires et aux commerçants; la méfiance et l'extrémisme n'ont pas encore conduit à la violence au Canada contre les Arabes musulmans; pourtant, ils sont évités par ceux trompés par eux. Cela contraste avec la tolérance exprimée à l'égard des Arabes au Canada il y a 30 ou 40 ans.

(4) Dr. A. S. Mansour: Merci, Dr. Othman Ali, pour votre commentaire. Malheureusement, les gens sunnites wahhabites de l’Ouest pensent qu’ils ont le «droit» de tromper les non-sunnites conformément aux lois corrompues de la charia sunnite; ils imitent les califes pécheurs de l'histoire. Ceci est juxtaposé à des Blancs extrémistes qui persécutent et / ou manipulent les minorités arabes, qu'ils aient obtenu la nationalité ou non. La France en est un exemple. Cependant, nous ne devons pas généraliser et nous ne minimiserons pas le danger de cette injustice conduisant parfois au terrorisme. La suprématie blanche gagne chaque jour du terrain dans les pays occidentaux. En tant que prédicateur de la Vérité coranique, nous devons tirer la sonnette d'alarme contre tous les types d'injustice, quelles que soient la nationalité et les affiliations religieuses des injustes.

(5) Mr. Morad Al-Khouly: J'habite au Canada; je suis tout à fait d’accord avec vous, Dr. A. S. Mansour. Les préjugés contre les peuples d'origine arabe en Occident augmentent avec le temps. Un extrémiste blanc / terroriste tel que ce criminel australien a commis le massacre de sang-froid et l'a filmé comme s'il jouait à un jeu! Il y a trente ans, un de mes amis d'origine japonaise m'a dit que beaucoup d'Australiens en particulier sont racistes.

(6) Mr. Morad Al-Khouly: Cher Dr. Othman Ali; je suis désolé de dire que ce que vous avez écrit est vrai. J'évite surtout de traiter avec des Arabes qui possèdent des supermarchés ici au Canada. La plupart des Arabes ici sont trompeurs. C'est un vrai scandale! Cependant, n'oublions pas que beaucoup de Canadiens d'origine indienne et chinoise sont également trompeurs. Je souhaite que Trudeau introduise certaines restrictions concernant l’immigration au Canada.

(7) Dr. Othman Ali: Cher M. Morad Al-Khouly, Je conviens avec vous que les personnes trompeuses au Canada viennent de divers pays d'origine, mais la tromperie de ceux d'origine arabe est sans précédent. C'est à cause du wahhabisme sunnite qui leur permet de tromper les autres sans piqûres de conscience. Ce n'est pas une auto-flagellation parce que nous sommes des Arabes; c'est pour mettre en garde contre l'extrémisme et la méfiance qui en résultent; cela représente une menace pour la future génération de Canadiens d'origine arabe qui pourraient être maltraités et rester au chômage.

(8) Mr. Morad Al-Khouly: Je suis d'accord avec vous, Dr. Othman Ali. J'ai le regret de dire que la plupart des Arabes ici sont dégoûtants et que leur comportement est carrément honteux. Je déteste voir le hijab et le niqab / Burqa se répandre parmi eux ici au Canada sous le prétexte de la liberté individuelle. Ils ne s'intègrent jamais dans la société canadienne qui les a accueillis. L'extrémisme blanc va augmenter, que cela nous plaise ou non.

 

 

 

CHAPITRE II: La culture du terrorisme des Arabes

 

 

 

La haine profonde des Arabes envers les Byzantins leur a fait ignorer une prédiction historique miraculeuse dans le Coran

 

 

 

 

 

 

Introduction:

1- L’histoire enregistre les événements du passé et ceux du présent (c’est-à-dire quand les historiens étaient des contemporains et / ou des témoins de tels événements). Pourtant, l'histoire ne peut pas avoir de récits liés aux aspects métaphysiques de l'invisible / inconnu dans le présent ou le passé.

2- Les récits coraniques contiennent des éléments liés aux aspects métaphysiques de l'invisible / inconnu liés au passé, au présent et au futur. Ces éléments incluent des prédictions sur les événements à venir (par exemple, des événements survenus pendant la vie de Muhammad) et les événements à venir au cours des ères qui ont suivi la descente / révélation de l’ensemble du Coran; ceci est en plus de mentionner les événements futurs de la fin des temps lorsque l'Heure viendra et que l'univers sera détruit et les événements de l'Au-delà: le Jour de la Résurrection, la Rassemblement, le Jugement, l'Enfer et le Paradis.

3- Le Coran, la Parole du Seigneur Dieu, contient des prédictions de choses qui seront dites / prononcées par des incroyants en Arabie et ils les ont réellement dites; cela signifie que de telles prédictions (concernant l'aspect métaphysique du futur proche) ont été accomplies pendant la vie de Muhammad; par exemple: "Les faibles d'esprit parmi les gens vont dire: «Qui les a détournés de la direction (Qibla) vers laquelle ils s'orientaient auparavant?» - Dis: «C'est à Allah qu'appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin»." (2:142). L'expression ([ils] vont dire) est répétée douze fois dans le texte coranique dans les prédictions relatives au futur proche.

4- La prédiction la plus importante dans les versets coraniques révélée à La Mecque (c.-à-d., non à Yathreb dans laquelle Muhammad et les premiers croyants ont immigré) est la victoire finale des Byzantins dans la guerre des deux superpuissances du monde antique à l’époque: les Byzantines et les Perses, après la victoire initiale des Persans sur les Byzantins, parce que le Coran prédit la victoire remportée plus tard par les Byzantins de l’Ouest (c.-à-d., l’Europe), ce qui est mentionné comme une promesse divine du Seigneur Dieu: "Alif, Lâm, Mîm. Les Byzantins ont été vaincus, dans le pays voisin, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, dans quelques années. A Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront de la victoire d'Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux. C'est [là] la promesse d'Allah. Allah ne manque jamais à Sa promesse mais la plupart des gens ne savent pas." (30:1-6).

5- Nous nous concentrons ici sur la réflexion sur les versets coraniques 30:1-6, car ce sujet est étroitement lié à la fusillade à Christchurch, une atrocité commise par un criminel australien qui a cherché à se venger alors qu'il s'offusquait des crimes odieux des califes arabes et ottomans qui ont combattu contre l'Occident en commençant par mener des guerres contre l'empire byzantin; plus tard, les Ottomans ont conquis et envahi sa capitale, Constantinople, en la renommant Asitana et Islambul / Istanbul, et ont transformé sa grande cathédrale en mosquée.

 

Premièrement: la promesse divine de donner la victoire aux Byzantins:

1- La victoire des Byzantins sur les Perses était prédit dans le Coran comme une promesse divine faite avec des Arabes croyants en Arabie pendant la vie de Muhammad selon les versets coraniques 30:1-6.

2-Cela signifie que le Seigneur Dieu accordera la victoire aux Byzantins sur les Persians après la défaite initiale des Byzantins par les Persians selon les versets coraniques 30:1-6.

3- Cela signifie que la puissance divine du Seigneur Dieu lui-même, sont à l'origine de la défaite des Perses et de la victoire des Byzantins. Le Coran prédit que cela se produira quelques années après la descente / révélation des versets 30:1-6.

4- Cette promesse divine de donner la victoire aux Byzantins n'est pas adressée aux Byzantins eux-mêmes; il s'adresse plutôt aux premiers croyants affaiblis et opprimés de La Mecque, persécutés sévèrement par les chefs de la tribu Qorayish, en particulier par la faction des Omeyyades qui contrôlaient les caravanes commerciales durant les voyages d'hiver et d'été (au Yémen et au Levant, respectivement). Les croyants affaiblis, opprimés et persécutés à La Mecque souhaitaient que la victoire soit accordée aux Byzantins, alors que les incroyants polythéistes de Qorayish espéraient que les Perses seraient du côté victorieux; les caravanes commerciales de Qorayish apportèrent la nouvelle de la victoire des Persans sur les Byzantins; les polythéistes de Qorayish étaient heureux car cela affaiblirait le contrôle byzantin du Levant (où les caravanes commerciales de Qorayish allaient chaque année). Les croyants opprimés à La Mecque ont été attristés par la défaite des Byzantins; la promesse divine est venue dans les verset coraniques 30:1-6 pour leur apporter la bonne nouvelle de la victoire des Byzantins dans quelques années; cette victoire a rendu les croyants très heureux car cela allait transformer leur misérable état de peur et de danger en sécurité.

 

Deuxièmement: comme dans l'histoire écrite de cette époque, la prédiction historique miraculeuse coranique a été réalisée avant la mort de Muhammad:

1- Comparons le contexte coranique de 30:1-6 avec les événements enregistrés dans l'histoire de la lutte entre les Byzantins et les Persans à cette époque.

2- Nous retracerons les récits historiques de la lutte entre les Byzantins et les Perses pendant la vie de Muhammad. Muhammad qui vivait à La Mecque, en Arabie, avait plus de trente ans lorsque la guerre éclata entre les Byzantins et l'empereur perse Khosrow II (ou Chosroès II, intitulé Parvez (Le Victorieux, dans la langue persane) de la dynastie Sasanienne) en 603 après J.-C. La guerre a pris fin en 627 après J.-C.; c'est-à-dire quelques années avant la mort de Muhammad à l'âge de 63 ans. Cela signifie que Muhammad et les croyants qui l'accompagnaient virent que la prédiction coranique s'était accomplie avant leur mort (voir 30:2-4).

3- Et nous citons des récits historiques dans les points ci-dessous.

3/1: En 603 après J.-C., l'empereur byzantin Maurice est assassiné. Il existe à cette époque des relations cordiales entre les Byzantins et les Perses. C'est pourquoi le fils de Maurice se rendit en Perse et chercha la protection de Khosrow II contre Phocas qui assassina Maurice et usurpa la couronne et le trône.

3/2: Khosrow II saisit l’occasion et conduit ses troupes militaires à la conquête de la Mésopotamie (contrôlée par les Byzantins à l’époque) tout en envoyant d’autres troupes militaires à la conquête du Levant (également contrôlée par les Byzantins à l’époque) et de l'Asie mineure; les troupes perses se sont rapprochées de la capitale byzantine Constantinople

3/3: Les Byzantins sont effrayés et Phocas, l'empereur byzantin de l'époque, ne peut rien faire. Les Byzantins l'ont détrôné et Héraclius est monté sur le trône en tant que nouvel empereur.

3/4: Les troupes militaires d'Héraclius ont quitté l'Afrique du Nord pour se rendre à Constantinople afin de sauver la capitale assiégée. Les troupes persanes de Khosrow II, en 611 après J.-C., envahirent toute la région du Levant et volèrent la soi-disant "Vraie Croix" qui fut emmenée en triomphe dans l'empire perse. En 616 après J.-C., quelques années après le début du ministère de Muhammad en tant que prophète, les troupes perses dirigées par le général persan Shahrbaraz conquirent le delta du Nil égyptien et Alexandrie contrôlés à l'époque par les Byzantins.

3/5: En 617 après J.-C., les Perses ont réussi à conquérir toutes les régions de l'Asie mineure, y compris Chalcédoine, près de Constantinople.

3/6: La situation était très critique pour les Byzantins et leur empire était au bord de l'effondrement après une telle défaite. Pendant ce temps, le Coran était révélé à Muhammad; dans le contexte des versets coraniques 30:1-6, le Seigneur Dieu a annoncé aux croyants de La Mecque que les Byzantins chrétiens vaincront dans quelques années et vaincront les Persans païens qui adorant le feu.

3/7: Bien sûr, Héraclius n'a jamais entendu parler de cette prédiction coranique; à l'époque, il envisageait de s'enfuir à Carthage; il envoya des trésors de Constantinople dans une immense flotte à Carthage; pourtant, cette flotte a sombré dans la Mer Méditerranée. Héraclius dut subir la pression de la nation byzantine et des prêtres et tenter de repousser les envahisseurs persans; l'Eglise byzantine a offert à Héraclius ses trésors et son argent pour aider Héraclius dans ses efforts militaires.

3/8: Par conséquent, Héraclius a lancé sa guerre pour reconquérir les territoires perdus; il dirigea ses troupes militaires et traversa les Dardanelles en 622 après J.-C. Il entra en Arménie et y vainquit les Perses avant de retourner à Constantinople.

3/9: En 623 après J.-C., Héraclius coopéra avec les nations du nord et attaqua l'empire perse du nord; Khosrow II a dû envoyer des troupes militaires (40 000 soldats) pour faire face à Héraclius, mais Héraclius a remporté la victoire sur les Perses en Azerbaïdjan.

3/10: Héraclius poursuivit ses attaques militaires rapides contre les villes «saintes» et les grandes villes perses à 623 après J.-C.

3/11: En 624 après J.-C., Khosrow II se prépara pour une bataille décisive. Pourtant, Héraclius a reconquis l'Arménie et a vaincu les troupes perses séparées avant leur rassemblement et avant que tout renfort puisse les atteindre.

3/12: Héraclius doit se reposer et respirer un moment pour préparer ses troupes byzantines à une bataille décisive; Khosrow II a préparé deux armées massives pour cette bataille: une armée pour faire face à Héraclius sur le champ de bataille et une armée, dirigée par le général Shahin, dans une flotte assiégeant Constantinople. Héraclius a laissé des troupes pour défendre Constantinople et il a dirigé le reste de ses troupes au nord de la Perse et a attaqué Tiflis (en Géorgie moderne).

3/13: Constantinople est attaquée et assiégée par la mer (par la flotte perse, qui est la plus grande flotte militaire à l'époque) et par la terre (par une énorme armée perse). La flotte et l'armée perses attaquant Constantinople par mer et par terre ont été vaincues miraculeusement sans l'intervention des Byzantins; des vents violents ont fait couler la flotte perse et provoqué la désintégration de l'armée perse attaquant par terre. Shahin est mort de chagrin alors qu'il était témoin de sa défaite face à des conditions météorologiques qu'il ne pourrait jamais vaincre. Cela signifie que le Seigneur Dieu lui-même a vaincu les Perses; le Seigneur Omnipotent, Omniscient, a révélé cette prédiction à Muhammad dans les versets coraniques 30:1-6.

3/14: Cette défaite maritime et par terre des Persans qui attaquèrent Constantinople fut le début de leur fin; Khosrow II a dû fuir après la bataille de Dastgerd. Les Perses l'ont détrôné et plus tard l'ont assassiné; l'empereur perse Kavad II, son fils, lui succéda et conclut des traités de paix avec Héraclius.

 

Troisièmement: une comparaison / analogie entre les conditions des Byzantins et les conditions des premiers croyants en Arabie à l'époque par rapport à la prédiction dans les versets coraniques 30:1-6:

1- En 617 après J.-C., Khosrow II remporta ses plus grandes victoires et Héraclius lui envoya un émissaire chargé de négocier un éventuel traité de paix. Pourtant, le fier empereur persan a refusé avec arrogance et a enfermé l'envoyé byzantin; il a envoyé une lettre à Héraclius pour qu'il vienne lui-même au palais de l'empereur perse tout en étant enchaîné! Effrayé, Héraclius envisagea de s'enfuir à Carthage. Les Byzantins en ce moment de l'histoire ont perdu tout espoir. En attendant, la bonne nouvelle de leur victoire dans quelques années est descendue dans le Coran s'adressant aux croyants à La Mecque. Cette victoire a été réalisée en quelques années. Cela a commencé en 622 après J.-C. lorsque les troupes militaires d'Héraclius ont reconquis les territoires perdus jusqu'au moment décisif où les troupes militaires perses ont été vaincues de façon inattendue une fois pour toutes en 626 après J.-C. Ainsi, la prédiction dans les versets coraniques 30:1-6 a été réalisée. Cependant, qu'est-ce que cela avait à voir avec les premiers croyants à La Mecque?

2- Les premiers croyants à La Mecque en 716 après J.-C. souhaitaient que les Byzantins chrétiens soient victorieux, alors que les polythéistes de La Mecque espéraient que les Perses remporteraient la victoire afin de pouvoir moquer et provoquer les premiers croyants. Les premiers croyants à La Mecque à l'époque étaient affaiblis, opprimés et persécutés; leur souhait de voir les Byzantins victorieux était lié à leurs autres espoirs de remporter la victoire un jour sur les polythéistes de La Mecque. Cet espoir a été renforcé par la prédiction coranique (voir 30:4-6). Ils se sont réjouis parce que le Seigneur Dieu ne brise jamais Ses promesses et cela inclut la promesse de la victoire. La prédiction coranique a remonté leur moral alors qu'ils ressentaient la douleur psychologique de la persécution; le Seigneur Dieu a promis d'accorder la victoire aux Byzantins, ce qui signifie qu'il accordera également la victoire à Muhammad et aux croyants qui l'accompagnent. A l'époque, les Byzantins n'avaient jamais entendu du Coran et de Muhammad; dans leur terrible épreuve, ils n'auraient jamais été intéressés, même s'ils avaient entendu de la prédiction coranique. Cela signifie que cette prédiction coranique ne s'adresse pas aux Byzantins vaincus mais aux premiers croyants à La Mecque. Quand cette promesse / prédiction est accomplie concernant les Byzantins, cela signifie que la promesse divine de donner la victoire aux premiers croyants en Arabie sera réalisée plus tard.

3- Ceci est affirmé par le fait que les événements témoins par les Byzantins ont coïncidé avec les événements dont ont été témoins les premiers croyants en Arabie.

3/1: Quand Héraclius a commencé à remporter ses victoires en 622 après J.-C., c'était l'année où les premiers croyants ont immigré à Yathreb.

3/2: En 610 après J.-C. et les années suivantes, le calvaire des premiers croyants (qui ont adopté le nouveau message du Coran au moment où le Seigneur Dieu a commandé à Muhammad de le transmettre aux gens) qui ont été persécutés par le les polythéistes de La Mecque ont coïncidé avec le calvaire des Byzantins qui ont été vaincus par les troupes perses conquérant le Levant et l'Asie mineure. La persécution des premiers croyants à La Mecque a pris fin lorsque les croyants ont immigré à Yathreb en 622 après J.-C., et cela a coïncidé avec les victoires remportées par Héraclius qui a commencé en 622 après J.-C. avoir reconquis les territoires perdus.

3/3: Il est à noter que la pire année de difficultés vécue par les Byzantins fut 617 après J.-C.; cela a coïncidé avec l'année de chagrin en Arabie lorsque la persécution des polythéistes Qorayish infligée à Muhammad et aux premiers croyants à La Mecque a atteint des niveaux sans précédent.

3/4: L'étape des victoires des Byzantins sur les Persans a coïncidé avec l'étape de l'établissement de la cité-état de Yathreb en tant que refuge pour les premiers croyants qui se sont réjouis de la victoire des Byzantins sur les Perses, marquant ainsi la promesse divine de l'octroi victoire des premiers croyants dans leur cité-état de Yathreb après une période de danger constant par les troupes agressives des polythéistes qui ont attaqué Yathreb.

3/4/1: Nous pouvons imaginer à quel point les premiers croyants (dans les premières années après leur installation à Yathreb) ont été ravis de recevoir des nouvelles des victoires des Byzantins lors de la réalisation de la promesse divine contenue dans les versets coraniques 30:1-6.

3/4/2: Nous pouvons également imaginer à quel point les premiers croyants attendaient avec ardeur une promesse divine leur adressant la victoire sur les polythéistes qui ont attaqué Yathreb et les mettent en danger; cette promesse divine est venue ici dans ce verset coranique révélé à Yathreb: "Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers." (24:55). Cette promesse divine n'est pas inconditionnelle; on se rendra compte à condition qu'ils adhèrent au monothéisme et accomplissent de bonnes actions, avec une prédiction à la fin du verset 24:55 que certains des colons à Yathreb seront des pécheurs qui ne croient plus au message coranique.

3/4/3: La promesse divine de 24:55 s'est accomplie progressivement; La peur a été enlevée aux gens de Yathreb et ils ont retrouvé leur confiance en eux après leur victoire à la bataille de Badr: "Et rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux, opprimés sur terre, craignant de vous faire enlever par des gens. Il vous donna asile, vous renforça de Son secours et vous attribua de bonnes choses afin que vous soyez reconnaissants." (8:26).

4- La succession de victoires des premiers croyants en Arabie sur les polythéistes a coïncidé avec la succession de victoires des Byzantins dirigée par Héraclius. En 627 après J.-C., la victoire décisive et finale d'Héraclius est atteinte et il atteint le sommet de la gloire. Pendant ce temps, Muhammad a conclu des traités de paix avec ses ennemis vaincus et la montée des premiers croyants en Arabie a commencé à ce moment-là; le Coran marque cet événement comme une grande victoire: "En vérité Nous t'avons accordé une victoire éclatante." (48:1). En 629 après J.-C., Muhammad et les premiers croyants ont conquis et sont entrés à La Mecque pacifiquement. Muhammad est mort dans c. 632 après J.-C. (c.-à-d. 11 A.H.) après avoir été témoin du fait que les Arabes embrassaient la religion de la paix en masse (c’est-à-dire l’islam en termes de comportement pacifique uniquement): "Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire, et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d'Allah, alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir." (110:1-3). Muhammad n'a jamais connu le domaine métaphysique de l'invisible et de l'inconnu; c'est-à-dire qu'il ne pouvait pas savoir si les Arabes embrassaient l'islam en termes de croyance / foi dans leur cœur / âme ou non; ce qu'il a vu, c'est simplement leur attachement à la paix et l'arrêt de leur violence.

 

Quatrièmement: le règne de la tribu de Qorayish à travers ses califes pécheurs:

1- Muhammad n'a jamais su que ses hommes les plus proches sont décrits ici: "Et parmi les Bédouins qui vous entourent, il y a des hypocrites, tout comme une partie des habitants de Médine. Ils s'obstinent dans l'hypocrisie. Tu ne les connais pas mais Nous les connaissons. Nous les tourmenterons deux fois puis ils seront ramenés vers un énorme tourment." (9:101). Leur être très proche de Muhammad leur a valu une stature élevée et leur a permis de gouverner Yathreb une fois qu'il est décédé; ce sont les califes pécheurs divinisés par les gens sunnites comme des califes "sages" et "infaillibles".

2- Le pouvoir, l'autorité et la stature de la tribu de Qorayish étaient dus à la Kaaba à La Mecque. Qorayish ont fait bon usage de cette stature en contrôlant et en protégeant leurs caravanes commerciales lors des voyages d'hiver et d'été au Yémen et au Levant, respectivement, afin de transporter des marchandises en provenance d'Inde et d'Europe. Qorayish s’est opposé à l’islam (c.-à-d., au Coran) car il estimait qu’il menaçait ses intérêts financiers, et nous le déduisons de ce contexte coranique: "Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge? Et est-ce pour protéger votre subsistance que vous traiter (le Coran) de mensonge?" (56:81-82). Les membres de la tribu de Qorayish savaient que le Coran était la source de la guidance divine, mais ils craignaient que d'autres tribus arabes ne se rebellent contre eux parce que les hommes de Qorayish les ont trompés (par le polythéisme) pendant si longtemps pour protéger ses commerce, mais le Seigneur Dieu a réfuté leur revendication: "Et ils dirent: «Si nous suivons avec toi la bonne voie, on nous arrachera de notre terre». - Ne les avons-Nous pas établis dans une enceinte sacrée, sûre, vers laquelle des produits de toute sorte sont apportés comme attribution de Notre part? Mais la plupart d'entre eux ne savent pas." (28:57). La tromperie de Qorayish résidait dans le fait qu’elle avait obligé toutes les tribus arabes belligérantes à placer des statues de leurs dieux païens autour de la Kaaba en échange de ne jamais attaquer les caravanes de Qorayish; une autre duperie tenait intentionnellement ces tribus arabes à se battre. Dans le cadre de la lutte militaire entre La Mecque et Yathreb, les tribus arabes connaissaient l’importance et la valeur du comportement pacifique (l’islam en termes de comportement, bien sûr) au lieu de guerres futiles et sans fin. Ils ont également réalisé la stupidité d'adorer des idoles et des statues païennes; ils savaient que les hommes de Qorayish les avaient trompés. Ainsi, beaucoup de ces tribus ont embrassé l'islam et constitué une menace pour les caravanes commerciales de Qorayish alors qu'elles commençaient à les attaquer. Quand les membres de la tribu Qorayish ont senti que l’islam gagnait du terrain et était victorieux, ils ont feint une conversion à la nouvelle foi, alors que leurs espions / agents à Yathreb (qui étaient parmi les hypocrites mentionnés en le verset coranique 9:101) se sont approchés de Muhammad; ils ont attendu la mort de Muhammad pour confisquer et monopoliser le pouvoir et l'autorité. C'est ce qui s'est passé selon l'histoire.

3- Une fois que les califes pécheurs ont régné, l'agression connue sous le nom de conquêtes arabes a commencé sur les routes commerciales au nord, à l'est et à l'ouest de l'Arabie.

3/1: Les Arabes ont commencé par conquérir le Levant et l'Irak (le calife Omar Ibn Al-Khattab a reconstruit le port de Basra pour recevoir les marchandises de l'Inde et de l'Orient), puis l'empire perse jusqu'aux troupes militaires du puissant vizir et gouverneur des Omeyyades Al-Hajaj Ibn Youssef a réussi à conquérir le nord de l'Inde, et nous fournissons dans les points ci-dessous certains événements historiques enregistrés avec leurs dates.

3/1/1: En 633 après J.-C. ou 12 A.H., le chef militaire Khaled Ibn Al-Waleed a vaincu les Perses lors de la bataille de Zat Al-Salasel.

3/1/2: ​​En 635 après J.-C. ou 14 A.H., le chef militaire Saad Ibn Abou Waqqas a vaincu les Perses lors de la bataille d'Al-Qadisiyyah, donnant ainsi aux Arabes davantage de contrôle sur l'Irak et sur certaines grandes villes de l'empire perse.

3/2: Dans le Levant:

3/2/1: En 634 après J.-C. ou 13 A.H., Khaled Ibn Al-Waleed défait les Byzantins lors de la bataille de Al-Yarmouk et conquit le Levant. Héraclius quitta Homs tout en faisant ses adieux au Levant, sachant qu'il n'y mettrait plus jamais les pieds.

3/2/2: En 638 après J.-C. ou 17 A.H., le calife Omar Ibn Al-Khattab a reçu les clés de Jérusalem et ses troupes militaires ont conquis l’Egypte.

3/2/3: En 640après J.-C., les troupes arabes commencent à conquérir l'Afrique du Nord; ils ont vaincu les Byzantins lors de la bataille de Zat Al-Sawary en 655après J.-C.ou 35 A.H.; ainsi, les Arabes contrôlaient la Mer Méditerranée. Héraclius n'a pas assisté à une telle défaite en 655 après J.-C., car il est décédé plus tôt en 642après J.-C.

3/2/4: En 668 après J.-C., les Arabes assiégèrent Constantinople mais ne parvinrent pas à le conquérir pendant le règne du premier calife omeyyade Mu'aweiya.

02/03/5: En 715 après J.-C., les régions conquises par les Arabes s'étendent des Pyrénées au sud de la France aux frontières de la Chine sous le règne du calife omeyyade Al-Waleed Ibn Abdul-Malik.

 

Enfin: quelques notes supplémentaires:

 

1- Dans le texte coranique, le Seigneur Dieu mentionne les Byzantins et ne mentionne pas les termes "les Arabes" ou "l'Arabie"; le terme ''arabe'' est mentionné dans le texte coranique pour décrire la langue arabe avec laquelle le Coran a été révélé à Muhammad.

2- La tribu de Qorayish de La Mecque est le parti pécheur et agressif avec ses conquêtes et ses invasions; ils ont violé les droits de l'homme en commettant des crimes odieux d'agression contre des gens, violé les enseignements islamiques / coraniques et les législations de la charia et imputé faussement et de force leurs atrocités des conquêtes arabes au nom de l'islam (religion du Seigneur Dieu). Par conséquent, cette image déformée de l'islam est celle connue de l'Occident, passé et présent.

3- Les califes / assassins criminels et pécheurs des conquêtes arabes ont subi une sorte d'apothéose; c'est-à-dire qu'ils ont été transformés en dieux immortels après leur mort par les polythéistes sunnites dans leur religion terrestre de Satan. Les crimes odieux, les atrocités et les injustices de ces califes divinisés sont devenus une source de fierté. La haine de l'Occident est la principale caractéristique des religions terrestres des gens polytheists arabes et leurs religions terrestres ont émergées et se sont développées et ont été protégées par les califes pécheurs.

4- Les religions terrestres ont transformé ces conquêtes arabes en une guerre religieuse et "sainte", c'est la base de la culture de la haine de l'Europe (et de l'Occident en général) qui domine jusqu'à présent parmi les gens wahhabites. Il s'agit d'un double standard: les peuples du Moyen-Orient détestent le colonialisme européen alors qu'ils aiment les conquêtes arabes des califes arabes qui ont conquis, volé, asservi, humilié, persécuté et opprimé leurs ancêtres pacifiques; c'est à cause de la déification sunnite des califes pécheurs. Des conquêtes arabes ont été lancées contre des nations qui n’ont jamais attaqué l’Arabie.

5- La haine de l'Occident est la culture dominante chez les gens wahhabites qui résident dans les pays occidentaux tout en supposant à tort que l'Occident est le territoire de la guerre contre les "infidèles" (c.-à-d., tous les gens non wahhabites!) qui doivent être combattus. C'est la raison pour laquelle les opérations terroristes et les attentats-suicide wahhabites se propagent en Occident faussement au nom de l'islam et du djihad. Lorsque certains peuples occidentaux ont exprimé leur peur et leur haine des "musulmans" ayant immigré en Occident, l'islamophobie a été discutée pendant de nombreuses années pour défendre l'islam, les "musulmans" et la diversité. Pourtant, la culture de la haine de l’Occident est toujours profondément enracinée chez les gens wahhabites. Ainsi, alors que les attaques et les crimes wahhabites continuent de se produire en Occident, des extrémistes blancs de l’Occident commencent à lancer des contre-attaques terroristes contre les 'musulmans' qui ont immigré dans l’Ouest, ce qui inclut le crime odieux du criminel australien à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, dont le cœur est rempli de haine et de rancoeur pour des raisons historiques, notamment la chute de Constantinople.

6- Cette culture dominante de haïr l'Occident parmi les gens sunnites, à chaque époque, leur a fait ignorer (A) la prédiction historique miraculeuse coranique concernant les Byzantins dans les versets 30:1-6, et (B) les valeurs coraniques supérieures de l'islam: la paix , justice, charité, gentillesse, liberté, miséricorde et résistance / arrêt des injustices.

7- Le Seigneur Dieu dit ce qui suit dans le Coran: "O les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (5:8). Comme toujours, le Seigneur Dieu ne dit rien que la Vérité Absolue.

 

COMMENTAIRES:

(1) Mme. Lotfiya Saeed: Merci, Dr. A. S. Mansour, pour cet article qui contient de nouvelles idées et la raison pour laquelle les auteurs du Moyen-Age dans le monde arabe ont ignoré les premiers versets du chapitre coranique 30. Ma question est la suivante: Les Byzantins et les Persans en le chapitre coranique 30 représentent différentes valeurs sur le plan symbolique ou non? Cette histoire coranique prédit-elle l'avenir des deux nations ou non?

(2) Dr. A. S. Mansour: Merci, Mme. Lotfiya Saeed. Nous affirmons ici que le but de toutes les histoires coraniques est de nous permettre de tirer des leçons; certains d'entre eux contiennent des prédictions miraculeuses. La lutte entre les Perses et les Byzantins faisait partie de l'histoire du monde au 7ème siècle après J.-C.; cela peut représenter la lutte entre l'Est et l'Ouest à toutes les époques; c'était comme les luttes entre les Etats-Unis et l'URSS, entre la Grande-Bretagne et la Russie, et entre l'Europe et l'empire Ottoman. Après la plupart des guerres, les accords de paix font des ennemis du passé des amis du présent et des alliés du passé des ennemis du présent. Pour empêcher que cela se produise, après l'effondrement de l'URSS, les Etats-Unis ont créé un ennemi, l'Iran, pour unifier l'Occident contre lui. C'est entre autres facteurs pour aider l'Europe socialiste à s'intégrer dans le monde capitaliste. La lutte entre l’Ouest et l’Est est maintenant illustrée par les Etats-Unis contre l’Iran. Nous avons le regret de dire que les Américains ont tort lorsqu'ils ont pris l'Iran comme ennemi. Nous avons écrit et rédigé des articles il y a plusieurs années pour prouver que les Etats-Unis imitaient l'empire romain du Moyen-Age. Cela pourrait entraîner des conséquences désastreuses aux Etats-Unis un jour.

 

 

 

 

La culture du double standard dominant dans les pays arabes et «musulmans»

 

 

 

 

 

Premièrement: nous affirmons les points suivants:

   Sans aucun doute, la colonisation occidentale est un type d’injustice grave; ceux qui soutiennent cette injustice partagent le fardeau de ce grave péché. Pourtant, nous affirmons les points suivants.

1- L'injustice la plus grave qui soit pire que la colonisation occidentale est l'invasion et les conquêtes arabes en dehors de l'Arabie à l'époque des califes.

1/1: Cette invasion arabe a créé un empire arabe qui s'étendait du sud de la France dans les Pyrénées jusqu'aux frontières de la Chine. Cette invasion arabe comprenait les atrocités du vol, du viol, du massacre, du sabotage, de l'esclavage, etc., et les victimes étaient des millions de personnes. Ceux qui soutiennent et défendent ces graves injustices partagent le fardeau de ces graves péchés; ces polythéistes défendent les califes criminels et pécheurs et considèrent que les critiquer est un blasphème. Les atrocités et la brutalité des califes antérieurs aux Omeyyades sont décrites dans notre livre, en anglais, intitulé "L’histoire inexprimée des califes antérieurs aux Omeyyades", qui figure sur ce lien (http: //www.ahl- alquran.com/arabic/book_main.php?main_id=83). Les informations de ce livre ne sont jamais citées des livres de orientalistes ou des historiens des nations conquises par les Arabes; ces informations sont plutôt citées des livres de historiens «musulmans» et arabes dont les livres sont connus et publiés. Les «musulmans» sont fiers de ces conquêtes arabes (et nous en étions fiers quand nous étions sunnites avant de nous convertir au coranisme en tant que seul véritable islam) et pourtant, ils condamnent la colonisation européenne qui a eu lieu dans leur pays, malgré le fait que c'est moins injuste que les invasions arabes et ottomanes. C’est la culture du double standard qui domine le monde arabe.

1/2: L'invasion arabe injuste est devenue une partie de la religion des «musulmans»; l'invasion européenne du Moyen-Orient n'est jamais devenue une religion car l'Europe laïque a rejeté les guerres religieuses.

2- Ce qui est plus injuste que la colonisation occidentale, c'est ce que les gens wahhabites ont commis en Inde après la fin de l'occupation britannique.

2/1: Dans le cadre de son djihad pacifique, Gandhi parvient à chasser les Britanniques de l'Inde. Ainsi, il libéra tous les Indiens de toutes les confessions religieuses: hindous, musulmans, bouddhistes, sikhs, etc. Gandhi souhaitait voir un Etat indien unifié et laïque qui embrasse la liberté de religion.

2/2: Les gens sunnites arrogants et tyranniques en Inde ont refusé cette unité politique avec d'autres Indiens non musulmans; ils se sont séparés en tant que nouvel Etat dans le nord-ouest de l'Inde: le Pakistan; ce mot signifie littéralement le pays des «purs»; c'est comme si le reste des Indiens était «impur»! Les «musulmans» pakistanais ont ignoré les enseignements coraniques, qui consistent notamment à ne pas se recommander comme le «meilleur» ni à se vanter d'une telle prétention parmi d'autres (voir 53:32 et 4:49-50). Cette attitude arrogante et supérieure est typique des gens sunnites wahhabites et les problèmes qu’ils ont causés aux gens soufis ont abouti à la séparation du Bangladesh en tant que nouvel Etat.

2/3: La majeure partie du Pakistan est située dans le Pendjab et une plus petite partie dans la région du Bengale. Au Pendjab, un pourcentage d’hindous vivent en paix car la plupart des gens y sont soufis; bien sûr, le soufisme est une religion tolérante, contrairement à la religion sunnite wahhabite de non-tolérance. Cela signifie que le Pakistan occidental sous contrôle wahhabite avait une religion différente de celle du Pakistan oriental sous contrôle soufi, qui s'est ensuite séparé en tant qu'Etat du Bangladesh.

2/4: A l'époque, avant l'émergence du Bangladesh, le Pakistan occidental monopolisait le pouvoir et la richesse et marginalisait le Pakistan oriental; par conséquent, les habitants arrogants du Pakistan occidental haïssaient et méprisaient les habitants du Pakistan oriental; cela est dû au fait que la religion sunnite wahhabite de Satan considère les gens chiites et les gens soufis comme des polythéistes et considère comme des «infidèles» ou des incroyants les gens juifs, chrétiens, hindous, bouddhistes, etc.

2/5: Lorsque les habitants du Pakistan oriental ont demandé justice et l'égalité, les dirigeants du Pakistan occidental ont commis un massacre à cet endroit. Cela a abouti à l'émergence du Bangladesh; Le Pakistan occidental est maintenant nommé et connu sous le nom de Pakistan (un nom choisi par ceux qui sont hautains et arrogants; cela signifie: le pays des «purs»!)

2/6: Nous citons plus de détails sur le site Web en.wikipedia.org dans les trois points ci-dessous.

2/6/1: (... La situation a atteint son apogée en 1970 lorsque le plus grand parti politique du Pakistan oriental, dirigé par Sheikh Mujibur Rahman, remporta une victoire écrasante aux élections nationales ... Le cyclone de Bhola en 1970 a touché la côte du Pakistan oriental dans la soirée du 12 novembre, à peu près au même moment que la marée haute, faisant entre 300 000 et 500 000 morts et faisant près de 300 000 à 500 000 victimes, ce qui est considéré comme le plus meurtrier des cyclones tropicaux jamais enregistré. Une semaine après l’atterrissage, le Président Yahya Khan a reconnu que son gouvernement avait commis des "erreurs" dans la gestion des opérations de secours en raison du manque de compréhension de l’ampleur de la catastrophe. Une déclaration publiée par onze dirigeants politiques Le Pakistan oriental, dix jours après le passage du cyclone, a accusé le gouvernement de "négligence flagrante, d'indifférence totale et impitoyable". Il a également accusé le président de minimiser l'ampleur du problème dans la couverture de l'actualité ... Le conflit entre les Pakis occidentaux et occidentaux tan s'est développé en mars ... Avec cette tension accrue, le personnel étranger a été évacué par peur de la violence ... Ce conflit s'est étendu à la guerre de libération du Bangladesh en décembre et s'est achevé avec la création du Bangladesh. C’était l’une des premières fois qu’un événement naturel a contribué à déclencher une guerre civile ... Un plan de pacification militaire planifié par l’armée pakistanaise - nom de code Operation Searchlight - a commencé le 25 mars 1971 pour endiguer le mouvement d’indépendance du Bengale en prenant le contrôle de la Les grandes villes, puis éliminant toutes les oppositions, politiques ou militaires, en un mois ... L’opération a également commencé le génocide de 1971 au Bangladesh. Ces assassinats systématiques n'ont servi qu'à enrager les Bengalis, ce qui a finalement abouti à la sécession du Pakistan oriental plus tard au cours de la même année ...).

2/6/2: Il est fait mention du génocide perpétré par l'armée du Pakistan occidental lors de la guerre de libération du Bangladesh en 1979: (... On estime à 10 millions le nombre de réfugiés bengalis qui ont fui vers l'Inde voisine, tandis que 30 millions ... Les médias bangladais et les ouvrages de référence en anglais ont publié des chiffres très diversifiés, allant de 200 000 à 3 000 000 en Bangladesh ...).

2/6/3: Il s'agit du génocide au Bangladesh en 1971, commis par le Pakistan occidental contre le Pakistan oriental dont les habitants ont revendiqué leur droit à l'autodétermination. L'Inde a accueilli la plupart des réfugiés bengalis; l'armée pakistanaise a contraint de nombreux hindous à se convertir à «l'islam»: (... des membres de l'armée pakistanaise soutenant des milices engagées dans des assassinats massifs, des déportations et des viols commis par génocide ... Au cours de la guerre, de nombreux meurtres et autres atrocités ont été commis - notamment les déplacements de civils au Bangladesh (Pakistan oriental à l'époque) et les violations généralisées des droits de l'homme ... Les membres de l'armée pakistanaise et les milices islamistes soutenant l'armée pakistanaise ont tué entre 300 000 et 3 000 000 de personnes et ont violé entre 200 000 et 400 000 femmes bangladaises, en participant à une campagne systématique de viol génocidaire ... Les zones hindoues ont été particulièrement touchées ... Les gens hindous, qui représentent les trois quarts des réfugiés et la majorité des morts, ont subi le fardeau de la haine de l'armée pakistanaise ...).

2/6/4: Le Pakistan oriental s'est séparé en tant que nouvel Etat du Bangladesh après la défaite du Pakistan occidental par l'Inde. Après sa défaite, l’armée pakistanaise a contrôlé la nation pakistanaise au Pakistan (qui n’appelle plus le Pakistan occidental) tout en propageant la corruption et la tyrannie; bien sûr, le terrorisme wahhabite s'est propagé au Pakistan. En fait, le Pakistan wahhabite est le principal facteur à l'origine de l'émergence du mouvement terroriste de Taliban et de la destruction de l'Afghanistan. Nous affirmons brièvement ici que la creation des deux pays wahhabites, l’Arabie saoudite et le Pakistan, figure parmi les principales fautes du XXe siècle parce que le terrorisme wahhabite constituant désormais une véritable menace dans le monde entier.

2/6/5: L'Inde a davantage souffert des gens wahhabites que de l'occupation britannique. Gandhi est un grand homme, alors que le général Yahya Khan est un homme totalement différent. Même si les gens wahhabites admettaient les faits susmentionnés sur le Bangladesh, ils feraient de leur mieux pour défendre et «justifier» les criminels du Pakistan en raison de la culture wahhabite du double standard. Ils diront, par exemple, que les atrocités commises par le criminel Yahya Khan font partie du djihad "islamique" et d'un devoir "religieux"! En revanche, les gens wahhabites condamnent l’occupation britannique comme une injustice déplorable.

2/6/6: Bien sûr, nous sommes contre tout type d’occupation: l’invasion arabe et ottomane et la colonisation occidentale; nous sommes contre les criminels de guerre, à l’est et à l’ouest. En outre, nous connaissons très bien les différences évidentes entre les graves injustices commises par l’Occident et les types d’injustices les plus graves commis par les «musulmans» dont les tyrans intronisés ont faussement attribué leurs actes au nom de la grande religion de l’islam, faussant ainsi son image ternissant sa réputation. Par conséquent, ils ont commis une grave injustice contre le Seigneur Dieu en plus de violer les droits de l'homme. Cela rend leurs injustices pires que celles commises par la colonisation occidentale. En le montrant, un penseur coraniste comme nous défend l’islam et se range du côté de la justice et du Seigneur Dieu.

3- Ainsi, les crimes perpétrés par les tyrans intronisés au Moyen-Orient après que l'occupant occidental a quitté les pays occupés sont pires et plus injustes que la colonisation occidentale. Cela se voit clairement lorsque nous comparons l'incident de Denshawai en Egypte (en juin 1906) commis par l'occupation britannique et les crimes des tyrans militaires en Egypte de 1952 à nos jours. L’incident de Denshawai a marqué un tournant dans la présence britannique en Egypte. Bien que l'incident lui-même ait été relativement limité en termes de nombre de victimes et de blessés, la réaction des officiers britanniques à l'incident et ses conséquences graves ont été les conséquences de son impact durable. Un groupe d'officiers britanniques a perturbé les habitants du village de Denshawai en chassant des pigeons. Les villageois ont cherché à protéger leurs biens et ont attaqué les officiers et une bagarre a éclaté. Des paysans égyptiens ont été tués et un officier britannique a été tué. Les occupants britanniques n’ont pas envoyé d’armée pour détruire le village de Denshawai; ils ont simplement tenu un procès pour les paysans; quatre paysans ont été condamnés à mort, certains emprisonnés et d'autres condamnés à la flagellation. Sans aucun doute, ce procès était injuste, mais nous devrions nous rappeler les faits suivants.

3/1: Ce procès a eu lieu devant un tribunal égyptien. le juge en chef était un copte, Boutros Ghali, et l'ensemble des juges comprenait deux autres Egyptiens «musulmans», dont l'un était le frère du leader politique Saad Zaghloul.

3/2: La liberté accordée par les occupants britanniques en Egypte a aidé le jeune dirigeant politique Mustapha Kamel (décédé en 1908) à dénoncer l'incident de Denshawai tout en le considérant comme un massacre alors qu'il se rendait en Grande-Bretagne et en France pour condamner l'occupation britannique et demander l'indépendance de l'Egypte. La fureur régnait dans toute l’Egypte et cet incident donna lieu à des sentiments de nationalisme. La Grande-Bretagne dut démettre Lord Cromer de son poste de contrôleur général en Egypte (de 1882 à 1907). Eldon Gorst lui succéda et reçut l'ordre de permettre davantage de libertés en Egypte.

3/3: L'incident de Denshawai n'est plus qu'une ligne d'histoire. Nous ne pouvons pas dire la même chose - pour le moment - concernant les massacres commis par le régime militaire égyptien (au pouvoir depuis 1952) contre plusieurs Egyptiens.

4- Les crimes de la colonisation française en Syrie sont moins graves que les atrocités commises par les tyrans qui ont dirigé la Syrie de Husni Al-Za'im à Hafiz Al-Assad et à son fils Bashar Al-Assad.

5- Les crimes de la colonisation britannique en Irak sont moins graves que les atrocités commises par le parti Al-Baath et Saddam Hussein en Irak.

6- Les crimes de la colonisation britannique du Soudan sont moins graves que les atrocités perpétrées par le président et criminel de guerre Omar Al-Bashir au Soudan.

7- Les Français ont commis un massacre en Algérie en réponse à certains attentats suicides. Pourtant, les victimes algériennes de la colonisation française sont moins nombreuses que les victimes de la guerre civile algérienne (1991 - 2002).

8- Nous répétons ici que nous sommes contre les graves injustices commises par les peuples occidentaux dans le cadre de la colonisation occidentale des pays du tiers monde. Cependant, nous insistons sur le fait que ces injustices sont moins graves que les atrocités perpétrées par les tyrans intronisés du Moyen-Orient contre leurs nations; ils ont massacré de nombreuses personnes et volé et passé en fraude des milliards de dollars américains. La colonisation occidentale a permis la liberté de parole et de manifestation (par exemple, la révolution de 1919 en Egypte contre l’occupation britannique). En revanche, les tyrans du Moyen-Orient n'autorisent jamais la liberté d'expression. Nous avons tendance à penser que si les révolutionnaires de 1919 en Egypte devaient être ressuscités pour vivre dans l'Egypte d'aujourd'hui, ils préféreraient sans aucun doute mourir pour préserver leur dignité.

9- Pourtant, les «musulmans» insistent pour adhérer à la culture du double standard; ils condamnent la colonisation occidentale et, en même temps, défendent, justifient et excusent les tyrans du Moyen-Orient, et divinisent les califes pécheurs des conquêtes arabes.

10- Dans les programmes scolaires corrompus dans les pays «musulmans» et arabes, les faits historiques sont ignorés, déformés et falsifies: Les vérités apparaissent comme des mensonges et que les mensonges apparaissent comme des «vérités». Par exemple, les manuels d'histoire mentionnent rarement les guerres civiles arabes des soi-disant «compagnons» de Muhammad. Dans les rares occasions où de telles guerres civiles arabes (qui ont éclaté après la mort de Muhammad) sont mentionnées par des écrivains arabes, elles sont mentionnées parmi les louanges et les honorifiques de ces "compagnons" divinisés: [... notre maître le compagnon..., que Dieu soit satisfait de lui, a tué notre maître le compagnon..., que Dieu soit satisfait de lui ...]. Cela signifie que les prétendus compagnons sont supposés être des divinités saintes et infaillibles, en dépit du fait qu'ils étaient des meurtriers engagés dans une guerre civile! Pourtant, en dehors de ce cercle de «compagnons» divinisés, d'autres meurtriers et assassins sont condamnés par les historiens arabes et considérés comme des diables égarés méritant la colère du Seigneur Dieu. C’est la culture du double standard par excellence; il n'y a aucune autre appellation à employer pour nommer une telle culture.

11- Lorsque nous avons lu le manuel d'histoire du programme des lycées américains, nous avons été surpris par le degré d'objectivité élevé dans le traitement de l'histoire de l'Occident et des «musulmans». Nous ne pouvions pas nous empêcher de remarquer la tendance à l'autocritique concernant, par exemple, le traitement injuste des Afro-Américains et des Indiens Rouges. Cette autocritique et cette approche objective / critique de l'histoire font partie des raisons qui ont motivé les progrès des Etats-Unis et des pays occidentaux en général. En revanche, les gens «musulmans» divinisent et vénèrent les tyrans de l'histoire et des temps modernes! Par conséquent, dans le cadre de notre appel pacifique coraniste à la réforme, nous demandons l’adoption de réformes législatives et éducatives immédiates conduisant à la liberté de religion et à la liberté de parole. C'est la base de la propagation de la culture de la démocratie que ne peut pas coexister avec la culture du double standard. Les enfants américains prononcent ce slogan à l’école: (et justice pour tous); c'est la culture qui devrait, espérons-le, dominer un jour les sociétés musulmanes.

 

Deuxièmement: à la suite du massacre de la Nouvelle-Zélande:

1- La plus grande condamnation du massacre néo-zélandais est venue de Nouvelle-Zélande elle-même par les actions et les paroles du Premier ministre Jacinda Ardern et d'autres personnalités, et même de groupes du crimes organisé. Le massacre de la Nouvelle-Zélande a également été condamné par les pays occidentaux et par Israël, par des personnalités de rang élevé et de rang inférieur de tous les niveaux dans chacun de ces pays. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est rendu dans la plus vieille mosquée de New York City pour exprimer sa sympathie à tous les gens musulmans après le massacre de la Nouvelle-Zélande. Le pape catholique François a prononcé un discours pour faire le deuil des victimes du massacre de la Nouvelle-Zélande; il a exprimé sa solidarité dans son discours: (Chers frères et sœurs, la douleur causée par les guerres et les conflits qui affligent sans cesse l'humanité, constitue une douleur pour les victimes de l'agression horrible perpétrée contre deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. pour les morts et les blessés et leurs familles Je suis proche de nos frères musulmans et de toute cette communauté et je renouvelle l'invitation de s'unir avec la prière et les gestes de paix pour s'opposer à la haine et à la violence. Prions ensemble, en silence, pour nos frères musulmans qui ont été tués.).

2- Le chef-cheikh d'Al-Azhar n'a fait aucune déclaration pour condamner les crimes terroristes commis par l'EIIL à l'Ouest ou au Moyen-Orient. En outre, il a catégoriquement refusé de déclarer les terroristes de l'EIIL d'infidèles / mécréants, car ils "prient" en direction de La Mecque! Le chef-cheikh d'Al-Azhar n'a fait aucune déclaration condamnant le cheikh salafiste Ahmad Abdullah qui a brûlé un exemplaire de la Bible près de l'ambassade américaine au Caire devant les caméras des médias arabes et occidentaux. En revanche, Dar Al-Ifta (centre azharite des fatwas) basée au Caire a condamné dans une déclaration l'incendie d'un exemplaire du Coran par Rasmus Paludan, dirigeant du parti d'extrême droite danois (Stram Kurs), pendant une manifestation organisée devant un groupe de hommes musulmans qui qui priaient.

3- Le 'sultan ottoman' Erdoğan a saisi l'opportunité du massacre néo-zélandais pour obtenir des avantages politiques en exploitant le sang des victimes; sa déclaration semble inaugurer un nouveau type de guerre: une guerre religieuse mondiale dont les sombres perspectives sont décrites dans nos prochains articles. Le 22 mars 2019, le président turc a tenu la soi-disant réunion de "coopération islamique" à Istanbul afin d'affirmer la nécessité de faire face au sentiment croissant de haine contre les gens «musulmans». C’est étrange car il n’a jamais mentionné la haine religieuse profondément ancrée à l’intérieur des gens sunnites wahhabites contre l’Occident; tout le monde semble oublier le fait que ce sont les gens sunnites wahhabites qui ont initié leur violence et leur agression à l’Ouest. Leur religion wahhabite de Satan permettant de massacrer des civils, à l’est et à l’ouest, comme une sorte de devoir religieux. Selon leur religion du terrorisme, les meurtriers wahhabites n'entreront pas en Enfer mais entreront au Paradis pour avoir des relations sexuelles avec des houris pour toujours.

4- Les gens «musulmans» resteront arriérés et régressifs tant qu'ils adhéreront à la culture du double standard.

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Mme. Bint Al-Forat: Je vis en Europe et je suis d'origine irakienne. Les Arabes musulmans aiment se présenter comme des victimes de complots et qu'ils sont comme du bétail à abattre un jour. Sur les sites de médias sociaux, de nombreux hommes musulmans ont exprimé leur sympathie pour les victimes du massacre des deux mosquées en Christchurch; pourtant, ils ne le font jamais dans les cas d'attaques terroristes perpétrées contre des non-musulmans par des terroristes sunnites wahhabites au nom de l'islam! Je crains que l'islamophobie augmente en Occident avec le temps à cause du wahhabisme qui n'a rien à voir avec l'islam. Nous devons tous retourner au Coran; nous devons tous prêcher le coranisme comme le seul véritable islam. L'Europe et l'Occident doivent le savoir et nous aider à éliminer le wahhabisme de manière pacifique. Tous les Coranistes sont contre toutes les formes d'injustice et de violence, quelles que soient la nationalité et les appartenances religieuses des agresseurs. Si les Arabes réalisent des progrès, ils doivent critiquer leur propre histoire. Les personnes pieuses se corrigent et corrigent leurs erreurs. De cette façon, ils développent leurs personnages. Puisque les Arabes insistent sur le fait que leurs ancêtres étaient "infaillibles", cela augmenterait leur ignorance, leur obscurantisme et leur retard. Cela aide les hommes wahhabites à commettre plus d'injustices à l'intérieur et à l'extérieur du monde arabe alors qu'ils imitent leurs ancêtres injustes et meurtriers. Si cette mentalité ou cet état d'esprit persiste, les Arabes pourraient disparaître un jour après leur isolement, car ils seront méprisés et ignorés par le reste des pays modernes du monde entier.

(2) M. Saeed Ali: Le principal problème est que la plupart des Arabes déifient leurs ancêtres et n'osent jamais les critiquer. Les progrès scientifiques dans tous les domaines augmentent chaque jour en Occident parce que les gens critiquent, interrogent et examinent tout; leur renaissance a commencé par critiquer leur histoire et leur théologie; ils ont arrêté le culte des héros et la déification des mortels. Ils ont examiné leur histoire objectivement. En revanche, la plupart des Arabes exhortent leurs enfants, chez eux et dans les programmes scolaires, à déifier leurs ancêtres criminels, injustes et meurtriers, et font de cela une partie des religions terrestres sunnite et chiite de Satan. Cela a abouti au fait que la plupart des Arabes rejettent et ignorent le Coran; ils ne réfléchissent jamais sur ses vers. Les vrais gens musulmans ont pour priorité de réfléchir au Coran et d'en tirer des enseignements utiles. C'est ce que font les Coranistes dans ce grand site Web du coranisme. Il est très faux d’attribuer au nom de l’islam les atrocités commises par les conquêtes arabes (viol, vol, massacres, réduction en esclavage, et sabotage). Les principales valeurs coraniques sont la paix, la coopération, la bonté, la liberté, la tolérance et la justice. Ce sont les mêmes valeurs auxquelles adhèrent la plupart des gens dans le monde dont l'instinct n'est pas corrompu. Pourquoi les Arabes n'enseignent-ils pas à leurs enfants ces valeurs basées sur le Coran pour leur faire aimer le bien et haïr le mal?!

(3) Dr. Othman Ali: Les versets coraniques commandent à plusieurs reprises d'appliquer la justice et d'éviter les injustices, l'agression et la violence. Ces versets coraniques nous apprennent à traiter équitablement avec tout le monde, sans distinction de couleur, de race ou d'appartenance religieuse, à condition qu'il s'agisse d'un peuple pacifique. Les Arabes qui ont commis les crimes odieux des conquêtes arabes sont à l'origine de l'émergence des religions chiite et sunnite de Satan qui n'ont rien à voir avec l'islam et qui rejettent le Coran. Les auteurs chiites et sunnites ont déformé les significations des versets coraniques pour tenir compte de leurs propres notions polythéistes et violentes, ainsi que pour justifier l’agression et les guerres contre tous les "non-musulmans" dans le monde entier. En fait, les écrits et les articles de Dr. A. S. Mansour choquent les hommes "musulmans", mais ils sont conformes à la culture des droits de l'homme et à la culture de la démocratie directe qui dominera la Terre plus tôt que prévu.

(4) Mme. Lotfiya Saeed: La vérité n’est jamais simple et elle est généralement douloureuse pour les âmes de ceux qui ont cru aux mensonges toute leur vie. En plus d'exprimer notre sympathie aux victimes du massacre de Christchurch, nous devons prêter attention aux faits historiques mentionnés par Dr. A. S. Mansour et nous rappeler les centaines de millions de victimes pacifiques et faibles des siècles derniers massacrées, opprimées, et persécutés pour des raisons religieuses. Nous devons utiliser notre esprit pour réexaminer, critiquer et interroger l'histoire arabe tout en réfléchissant au Coran et en l'utilisant comme critère. Je vous remercie.

 

 

 

 

 

 

Jusqu'à quand cette haine «sacrée» envers l'Occident continuerait-elle?!

 

 

 

 

 

 

Introduction:

 Notre article intitulé "Jusqu'à quand cette haine «sacrée» envers l'Occident continuerait-elle?!" a été publié pour la première fois sur notre site Web (www.ahl-alquran.com) le 1er février 2009. Nous le republions ici pour rappeler à nos lecteurs. La haine «sacrée» dans l'esprit des  Arabes «musulmans» envers l'Occident en général est l'un des principaux facteurs pouvant contribuer à déclencher une guerre religieuse mondiale. Nous implorons le Seigneur Dieu de ne jamais permettre que ce type de guerre mondiale sans précédent ait lieu, car ses victimes ne seront que les faibles sur la terre.

 

L'ARTICLE ENTIER:

 

Premièrement:

1- Notre mission à travers nos écrits sur la réforme se limite à réformer les Arabes «musulmans» et non à réformer l'Occident, les Américains ou les Israéliens. Les non-Arabes en général sont déjà engagés dans un processus continu d'auto-réforme alors qu'ils tirent les leçons de leurs erreurs passées. Ils louent rarement les dirigeants car la plupart de leurs écrits se concentrent sur la critique de personnes corrompues. Quant aux Arabes, malgré le fait que tous les maux du monde existent dans leurs pays, ils ne se lassent jamais de chanter les louanges des dirigeants dans leurs écrits et de rappeler aux lecteurs la gloire passée; ils lancent leurs attaques, leurs malédictions et leurs critiques contre l’Occident en général et contre Israël et les Etats-Unis en particulier. C'est comme si un abus verbal et écrit de l'Occident ferait des Arabes le meilleur peuple du monde! Ironiquement, les pays occidentaux maudits et critiqués par les Arabes, au sein d’un nombre incalculable de théories du complot, progressent dans tous les domaines; en revanche, tous les pays arabes dépendent de l'Occident pour se nourrir et se procurer les éléments de la vie nécessaires. Les Arabes achètent également des armes avec lesquelles ils se battent et se tuent. L'Occident est à l'origine des aides accordées aux classes les plus pauvres du monde arabe. Nous devons nous rappeler que les banques des pays occidentaux reçoivent les énormes quantités d’argent volées et passées en fraude par des souverains tyranniques arabes. Il est étrange que des écrivains arabes et des personnalités des médias qui attaquent les pays occidentaux utilisent des produits fabriqués dans le monde occidental: voitures, téléphones portables, télécommunications, ordinateurs portables, microphones, etc. Sans les Occidentaux, les Arabes restés comme des bédouins dans le désert, récitant de vieux poèmes d'une gloire passée. A propos, Israël que les Arabes maudissent jour et nuit à voix haute et criarde, en particulier dans leurs mosquées, a vaincu les Arabes à toutes les batailles. Lorsque des réformateurs émergent parmi les Arabes et critiquent leurs conditions ignobles et expliquent pourquoi les Arabes sont défaits pendant, avant et après chaque bataille, ces réformateurs sont accusés de se ranger du côté des «ennemis» en les louant au lieu de les maudire.

2-Nous devons nous rappeler que depuis l’époque des sultans ottomans jusqu’à présent, nous entendons dans les sermons de vendredi dans les mosquées d’Egypte les supplications adressées au Seigneur Dieu dans l’intérêt des dirigeants et de leurs troupes militaires pour qu’elles puissent vaincre leurs «ennemis infidèles», asservir leurs femmes et confisquer leur argent et leurs biens; de telles supplications pour le bien des tyrans font qu’ils ne remportent la victoire que sur leurs nations et jamais sur leurs «ennemis infidèles». Bien sûr, les dirigeants tyranniques «musulmans» du passé et d'aujourd'hui volent l'argent de leurs nations, font que leurs hommes violent leurs victimes et massacrent tant de gens. Pourtant, de tels dirigeants tyranniques du monde arabe imposent à leurs nations de les louer et de les remercier; les troupes armées de ces tyrans oppriment, torturent et violent des victimes innocentes parmi leurs nations. Néanmoins, au lieu d'exprimer leur colère contre de telles injustices, la plupart des Arabes canalisent leur colère contre le monde occidental, en particulier Israël et les Etats-Unis.

3- Etrangement, les nations arabes exigent des dirigeants des pays occidentaux de les servir, comme si elles étaient élues par des Arabes; les nations arabes oublient que les présidents des pays occidentaux sont élus par leurs nations pour servir et satisfaire leurs électeurs et non aucune autre nation. Au lieu de servir les nations arabes, les dirigeants arabes tyrannisent et oppriment leurs nations; pourtant, les citoyens arabes ne demandent jamais aux tyrans arabes de les servir. Tout le monde sait que la liberté n'est jamais offerte en cadeau; au contraire, le chemin de la liberté n'est pavé que de luttes et de combats sanglants; c'est la seule voie pour parvenir à la liberté face aux tyrans arabes locaux dans le monde arabe et «musulman». Une telle occupation et oppression de la part de tyrans arabes locaux ne se rendra pas et ne partira pas facilement. Les tyrans arabes savent très bien que s’ils abandonnent quoi que ce soit, ils finiront par être détrônés et risquent de se faire tuer ou d’être emprisonnés; c'est pourquoi de tels tyrans restent sur leurs trônes jusqu'à ce qu'ils - ou plutôt leurs nations! - mourir. C'est pourquoi la confrontation entre les nations arabes lésées et opprimées et les tyrans arabes aura inévitablement lieu un jour mais la reporter ne l’empêchera jamais et ne diminuera jamais sa résultats; plus une telle confrontation est différée, plus elle sera sanglante et difficile. En effet, au fil du temps, les tyrans sont collés à leurs trônes et commettent davantage d'injustices, de massacres, d'oppression, de contrebande d'argent, etc. Cela conduit à des fosses communes pour des milliers de victimes assassinées et torturées. Les pays occidentaux peuvent aider les nations opprimées à résister aux tyrans et à ne pas lutter au nom des nations endormies contre les tyrans arabes, en particulier lorsque les nations arabes opprimées vantent les louanges des tyrans et maudissent tout le temps l'Occident. Nous devons nous rappeler que les peuples occidentaux ont lutté pendant des siècles pour se débarrasser de l'alliance entre clergés catholiques, seigneurs féodaux et dirigeants tyranniques. Bien sûr, jusqu'à présent, les penseurs de l'élite culturelle des pays occidentaux se sont engagés dans un processus de réforme; en fait, ils ont réussi à éliminer (autant que possible) les conséquences négatives du capitalisme cruel; ils se sont battus pour les droits civils des personnes de couleur et des minorités, et ils se sont rangés du côté des droits des pauvres et des travailleurs. C'est pourquoi nous voyons dans le monde occidental des organisations qui défendent et promeuvent les droits de l'homme, la démocratie et la transparence en dehors des pays occidentaux. Malheureusement, la plupart des Arabes ont leurs propres soupçons envers de telles organisations qui cherchent à aider les pays arabes; la plupart des Arabes considèrent que cette aide fait partie de «conspirations» visant à détruire le monde arabe et à s'immiscer dans ses affaires; une telle ingérence est troublante pour les tyrans arabes, mais les citoyens arabes supposent que leur dignité est lésée lorsque des non-arabes parlent négativement de tyrans arabes intronisés.

4- Par conséquent, les pays arabes sont injustes envers eux-mêmes car ils acceptent l'oppression dans la soumission et la faiblesse, ce qui a accru la force des dirigeants tyranniques. Bien sûr, les tyrans intronisés sont isolés et ne font jamais confiance à qui que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de leur pays. Ces tyrans ont le sentiment que leurs nations les haïssent et que les pays occidentaux les méprisent. Au sein de ces tragédies, de cette misère et de ces cauchemars de la vie quotidienne dans le monde arabe, les Arabes canalisent leur fureur contre des penseurs réformistes qui parlent franchement des faiblesses et des défauts des nations arabes. La plupart des gens oublient que la réforme commence par une analyse précise de ce qui ne va pas. C’est ce que nous faisons ici sur notre site Web du coranisme au milieu de milliers de sites Web et de plateformes médiatiques qui louent et flattent les tyrans arabes et répandent des mensonges et des mythes flagrants.

5- Le Seigneur Dieu dit dans le Coran que nous devons dire la vérité et ce qui concerne la justice même si cela va à l'encontre de nos proches et sert nos ennemis: "O les croyants! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Allah l'ordonne, fût-ce contre vous-mêmes, contre vos père et mère ou proches parents. Qu'il s'agisse d'un riche ou d'un besogneux, Allah a priorité sur eux deux (et Il est plus connaisseur de leur intérêt que vous). Ne suivez donc pas les passions, afin de ne pas dévier de la justice. Si vous portez un faux témoignage ou si vous le refusez, [sachez qu'] Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (4:135); "O les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (5:8); "...Et quand vous parlez, soyez équitables même s'il s'agit d'un proche parent..." (6:152). Dans nos écrits, par exemple, nous n'avons jamais écrit que des faits connus, publiés, prouvés et compris concernant Israël et l'organisation terroriste Hamas.

 

Deuxièmement:

1- La haine «sacrée» de la plupart des Arabes envers l'Occident est due à deux facteurs principaux: (A) les tyrans arabes (ou les occupants locaux!), et (B) la culture wahhabite répandue par l'organisation terroriste MB partout dans le monde «islamique». Les deux facteurs existent à l'intérieur du royaume saoudien qui est la source du wahhabisme (la tendance terroriste et extrémiste dérivée de la doctrine hanbalite sunnite) et où la tyrannie atteint les pires niveaux imaginables. Cette tyrannie est illustrée par le fait que les Arabes de L'Arabie sont connus sous le nom de «Saoudiens», comme s'ils appartenaient aux membres de la famille royale saoudienne, sans parler des classes marginalisées et opprimées parmi elles, comme les gens chiites et certaines tribus proches des frontières du sud.

2- Dans les bannières du nationalisme, certains partis politiques et armées locales ont conduit les mouvements de libération du monde arabe à se débarrasser de l'occupation étrangère; pourtant, une fois arrivés au pouvoir, ils n'ont jamais quitté les trônes dans les pays arabes; ils ont maintenu, par leur contrôle des médias, des mosquées et de l'éducation, l'idée illogique que le monde occidental (ou les puissances coloniales) conspirent contre le monde arabe. De cette façon, les tyrans arabes intronisés ont incité leurs nations à canaliser leur haine et leur frustration envers l’Occident, tout en négligeant la corruption profondément enracinée, la tyrannie et les échecs des régimes arabes. Toutes les devises soulevées par de tels régimes tyranniques arabes ne se sont jamais concrétisées et ils n'ont pas réussi à fournir aux jeunes l'exigence minimale d'un niveau de vie décent (ils ne peuvent pas se marier, avoir un travail, etc.). Ainsi, les tyrans arabes craignent que de tels jeunes frustrés ne se révoltent et ne se rebellent contre les régimes actuels; ils doivent propager la théorie du complot selon laquelle l'Occident (en particulier Israël et les Etats-Unis) conspire contre le monde arabe et doit être détesté et combattu. Ainsi, toute la fureur et la frustration seraient dissipées contre l'Occident, et tous les échecs des régimes arabes et les injustices qu'ils commettraient seraient justifiés et expliqués sur la base d'une telle théorie du complot. C'est comme si le «progrès» arabe dans tous les domaines devait être combattu et arrêté par les puissances occidentales «jalouses»!

3- Malgré la lutte politique entre les régimes militaires et les gens wahhabites en quête de pouvoir (en particulier l’organisation terroriste MB et ses sous-organisations ouvertes et cachées) dans le monde arabe, les deux parties s’accordent pour répandre la culture de la haine de l'Occident parmi les masses comme cause de tous les maux et échecs. Bien entendu, toutes les tendances wahhabites ont des motivations politiques et religieuses pour répandre cette haine «sacrée» envers l’Occident; ils ont ravivé, à l'ère moderne des droits de l'homme et du village mondial, la culture des croisades européennes et les guerres djihadistes qui sont typiques du Moyen Age, relançant ainsi l'idée sunnite de diviser le monde en deux camps ou territoires de guerre / infidèles et de foi / paix. Ces idées sunnites salafistes / wahhabites du terrorisme continuent de se répandre dans les mosquées, les médias et les établissements d’enseignement du monde arabe. Bien entendu, cela se fait dans le cadre de l'objectif wahhabite (ou plutôt de l'illusion) de faire revivre le califat dit «islamique». Les gens wahhabites ont dû déployer un effort aussi maladif pour enseigner à plusieurs générations du monde arabe l'idée de deux territoires / camps.

4- Dans de nombreux cas, les tyrans militaires intronisés et leurs ennemis les hommes wahhabites à la recherche du pouvoir qui cherchent à établir une théocratie ont directement coordonné leurs efforts pour répandre la culture de la haine «sacrée» envers l'Occident, sous prétexte de «défendre» l'islam ; les deux parties rivalisent pour montrer plus d'apparence de «piété» devant les masses à travers leur troupeau d'clergés et de cheikhs dans les médias, le cyberespace, les mosquées et les établissements d'enseignement. C'est pourquoi les deux parties s'appuient sur la culture dominante du wahhabisme sunnite, se présentant comme s'il s'agissait de l'islam. C'est pourquoi il n'est pas étonnant que Moubarak, le président militaire tyrannique de l'Egypte, ait arrêté et torturé des hommes coranistes pacifiques. En effet, leur appel à une réforme religieuse constitue une menace pour les racines et l’existence de la religion sunnite elle-même. Mubarak se bat contre les membres du groupe terroriste MB, mais il défend leur culture wahhabite, aux côtés de son ministre de la Défense et du chef d'Al-Azhar. Dans la culture corrompue de la haine «sacrée» envers l'Occident, des gens coranistes, des défenseurs des droits de l'homme et des ONG en Egypte sont poursuivis et persécutés en tant qu'agents rémunérés des pays occidentaux qui «conspirent» contre l'Egypte!

 

Troisièmement:

  Nous avons géré et organisé le forum hebdomadaire du Centre Ibn Khaldoun, basé au Caire, tous les mardis de janvier 1996 à juin 2000. A un moment donné, en 1997, nous avons discuté avec des penseurs coptes renommés (le Dr. Waseem Al-Sisi, M. Ramzy Zaqalama et M. Alfy Anwar Attalla) l’intention de certains homme coptes riches de créer une université copte. Nous, nous-mêmes, n'aimions pas un tel projet car il provoquerait davantage de divisions entre les Egyptiens chrétiens coptes et musulmans. Notre propre suggestion a été de réformer l’éducation en Egypte, en particulier les programmes scolaires d’histoire, de religion et de langue arabe, à mesure que le contenu de ces programmes élargit la division entre les Egyptiens. Par exemple, les programmes d'histoire ne tiennent pas compte de l'époque copte de l'histoire égyptienne. Même les hommes de l'appareil de sécurité d'Etat égyptien qui ont assisté aux forums hebdomadaires ont approuvé notre proposition. Dans le magazine de gauche basé au Caire, Rose Al-Youssef, nous avons publié un article sur notre projet de réforme des programmes d’enseignement religieux dans les écoles publiques et les écoles azharites. Nous avons brièvement discuté des idées principales d'un tel projet de réforme de l'éducation et de la manière dont il s'agira d'un premier pas important vers la réforme d'Al-Azhar. L'année suivante, notre projet de réforme de l'éducation a été préparé et discuté au Centre Ibn Khaldoun et a reçu un financement européen; de nouveaux programmes alternatifs ont été préparés; nous avons nous-mêmes préparé des programmes d'enseignement religieux à toutes les étapes de l'éducation publique; nous avons écrit un scénario sur la tolérance religieuse dans l’Egypte abbasside et un film documentaire sur la manière dont les gens musulmans et les gens chrétiens coptes en Egypte célèbrent l’anniversaire de la Vierge Marie dans l’église principale du quartier du Vieux Caire, car la plupart des participants à cette célébration étaient des gens musulmans, ce qui signifie que la majorité de la population égyptienne a exprimé sa tolérance envers les gens non-musulmans. Nous avons écrit des lettres sur de tels efforts au sein du Centre Ibn Khaldoun à l'Eglise copte orthodoxe, Al-Azhar, aux ministères de l'information et de l'éducation égyptiens, au Parlement égyptien, ainsi qu'à des penseurs éminents et à des personnalités de l'élite culturelle égyptienne, cherchant discussion et conseils dans le cadre de notre projet de réforme de l'éducation en Egypte. Pourtant, la plupart des gens ont rejeté ce projet et accusé notre personne d’être un hérétique / infidèle qui cherche à nuire l’islam et d’être un traître qui a trahi l’Egypte! Nous avons été attaqués durement dans de nombreux articles de plusieurs journaux. Un groupe d’enseignants a été invité (et payé par le Centre Ibn Khaldoun et ont reçu plusieurs livres en cadeaux) dans un hôtel cinq étoiles situé au bord de la mer (pendant leurs vacances) pendant plusieurs jours pour participer à un séminaire sur le projet de la réforme de l'éducation. Malheureusement, cela a abouti à l’arrestation et à l’emprisonnement du Dr. Saad-Eddine Ibrahim, propriétaire du Centre Ibn Khaldoun, et à notre demande d’asile politique aux Etats-Unis en 2001, alors que de nombreux hommes coranistes ont été emprisonnés lors de la seconde vague de leur arrestation, comme ils ont été trouvés «coupables» de montrer «mépris» envers l'islam! Nous écrivons ceci ici parce que ce groupe d’enseignants n’a jamais discuté de notre projet de programmes alternatifs; au contraire, ils ont insisté pour que le séminaire devienne un tribunal de notre personne en raison du financement européen du projet! Ils ont accusé notre personne et les employés du Centre Ibn Khaldoun d'être des agents au service des pays occidentaux «conspirateurs» (en particulier d'Israël et des Etats-Unis) qui cherchent à détruire «l'islam» / «musulmans» et l'Egypte! Nous avons réfuté leurs revendications en soulignant les points suivants ad infinitum ad nauseam.

1- Le projet a été financé par les Pays-Bas et non par les Etats-Unis. Bien entendu, les Pays-Bas n’ont pas l’intention de «détruire» l’Egypte ou d’autres pays arabes.

2- Ce financement a été accordé conformément aux accords officiels passés avec le gouvernement égyptien, qui inspecte à son tour tout ce qui concerne le Centre Ibn Khaldoun et essaie de trouver les fautes ou erreurs pouvant servir de prétexte pour le fermer. Si le financement était un problème, le gouvernement aurait saisi l'occasion d'arrêter les employés du Centre Ibn Khaldoun.

3- Le gouvernement égyptien reçoit des milliards de dollars américains de fonds étrangers provenant des Etats-Unis et d'autres pays occidentaux. La nation égyptienne reçoit très peu de cette aide et de tels fonds; de plus, les fonds étrangers accordés au cours des dix dernières années aux centres de défense des droits de l'homme qui défendent les Égyptiens représentent moins de 0,5% des fonds étrangers versés au gouvernement égyptien en un an. Les dirigeants et les membres riches de la classe aisée et supérieure volent les fonds étrangers; en revanche, les fonds étrangers alloués aux centres de défense des droits de l'homme couvre les salaires d'activistes au service de la société égyptienne. Le financement du projet de réforme de l’éducation a permis au Centre Ibn Khaldoun d’accueillir le groupe d’enseignants en 1999.

4- Comment de tels enseignants auraient-ils des soupçons concernant le financement étranger ou le projet visant à réformer l'éducation puisque ce financement provenait de voies légales, alors qu'ils ignoraient les financements saoudiens cachés qui sont utilisés pour financer des mosquées terroristes afin de répandre l'extrémisme, le fanatisme, l'obscurantisme et le retard?! Le gouvernement égyptien néglige de tel financement saoudien, mais il entraînera la destruction de la société égyptienne par l'ignorance, le schisme, les divisions et les mouvements terroristes qui ont frappé l'Egypte dans les années 1990; comment se fait-il que de tels enseignants s'opposent à la réforme de l'éducation qui est le remède indispensable pour éliminer le terrorisme wahhabite?!

5- Où est la "conspiration" ici? Le projet de réforme de l’éducation n’a pas de secrets ni d’arrières-pensées, en particulier du fait qu’il fait officiellement l’objet de discussions ouvertes; Al-Azhar et d'autres institutions ont ignoré les lettres qui leur avaient été envoyées (par le Centre Ibn Khaldoun) au sujet du projet; de plus, le groupe d’enseignants s’est rendu (et a été payé gentiment) à l’hôtel situé en bord de mer pour discuter de ce projet et ne pas en douter. Où sont les signes d'une "conspiration occidentale" dans un tel projet?! Les programmes d'enseignement alternatifs proposés pour l'enseignement religieux ne sont fondés que sur les valeurs coraniques relatives à la tolérance et aux droits de l'homme. Où est la "conspiration" ici contre l'islam et l'Egypte?!

6- Le financement étranger du projet vise à introduire une réforme dans l'intérêt de notre Egypte bien-aimée; pourquoi ce groupe d'enseignants ne condamnerait-il pas des milliards de dollars américains de fonds volés par des ministres et des personnalités de haut rang du gouvernement égyptien? Qui sont les conspirateurs ici qui méritent d'être mis en accusation et punis? Pourquoi un tel groupe d’enseignants ne serait-il pas furieux face à l’argent de la nation égyptienne volé par des dirigeants?!

7- Enfin, pourquoi les Etats-Unis conspireraient-ils contre l'Egypte?! Les Etats-Unis peuvent conspirer contre leurs pairs ou leurs ennemis qui ont un pouvoir et une ampleur égaux; les Etats-Unis ne doivent pas conspirer contre l'Egypte puisque Moubarak obéit aveuglément au président américain et qu'il reçoit des ordres de Washington par téléphone! Les Etats-Unis conspireraient-ils contre l'Egypte en lui accordant des milliards de dollars américains?! Finalement, nous en avons eu assez de devoir répéter les mêmes points plusieurs fois; nous avons regardé ce groupe d'enseignants avec pitié car ils sont victimes d'une éducation corrompue et de la culture corrompue des théories du complot et de la haine «sacrée» envers l'Occident. Cet événement a eu lieu en 1999 et, malheureusement, telle culture aussi corrompue s’est développée et dominée jusqu’à présent.

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Dr. Othman Ali: Le vieil article semble avoir été écrit hier, alors qu'il a été écrit il y a dix ans. Malheureusement, son contenu s'applique toujours au monde arabe d'aujourd'hui. La plupart des Arabes détestent l'Occident bien qu'ils dépendent des produits occidentaux dans leur vie quotidienne. Les Arabes doivent faire la différence entre les nations des pays occidentaux et la politique étrangère de certains dirigeants des pays occidentaux. De nombreux dirigeants occidentaux (par exemple, au Canada, en Allemagne et en Nouvelle-Zélande) font de leur mieux pour éliminer les souffrances, les chagrins et les peurs des victimes des guerres civiles dans le monde entier, en particulier dans le monde arabe. En fait, le monde arabe doit retirer des programmes scolaires tout contenu qui incite à la haine envers les autres, en particulier l’Occident, avant de blâmer les Occidentaux pour leur réaction face à une telle haine.

(2) M. Saeed Ali: Je crois que les Arabes souffrent de la phobie du changement (ou de la néophobie). Dans la lutte des idées, l’Egypte est le cœur du monde arabe; toutes les nouvelles idées viennent typiquement d'Egypte. Cela a commencé par Mohamed Ali Pacha dans sa renaissance et ses réformes. Malheureusement, la propagation du wahhabisme en Egypte entre 1920 et 1950 a mis un terme à la réforme religieuse introduite par le cheikh azharite et l'écrivain Mohamed Abdou. Depuis les années 1970, lorsque Sadat dirigeait l’Egypte, le wahhabisme s’étendit davantage en Egypte; le royaume saoudien estimait que l’Egypte devait se ranger à L'Arabie saoudite et ne jamais provoquer son effondrement. Des milliards de pétrodollars sont dépensés pour répandre le wahhabisme en Egypte (via Al-Azhar et l'organisation terroriste MB, par exemple), dans le monde arabe et également parmi les hommes musulmans de l'Ouest. L'Egypte d'aujourd'hui souffre de plus de retard, d'obscurantisme et de violence. Malheureusement, la culture de la liberté, les droits de l'homme, et la démocratie sont corrodés en Egypte. Cela signifie qu'il en va de même pour le reste des pays arabes. Lorsque des penseurs et des prédicateurs de la réforme émergent en Egypte, leurs voix sont étouffées et leur souffrance de la persécution les pousse à immigrer. Cela est arrivé au Dr A. S. Mansour. Cependant, la réforme a un très long chemin et la vérité prévaudra. Via Dr A. S. Mansour, j'ai connu le Vrai Islam: le coranisme. L’Occident doit employer le coranisme pour combattre et éliminer la religion wahhabite du terrorisme.

(3) Dr. A. S. Mansour: Nous remercions Dr. Othman et M. Saeed pour leurs commentaires. Les tyrans intronisés dans le monde arabe sont des mégalomanes et imaginent qu'ils ne quitteront jamais leurs trônes. Ils ne pensent jamais à l'abdication ou à la mort; ils ne pensent jamais qu'ils ont été intronisés en succédant à d'autres hommes. Ils ne pensent jamais au fait qu'ils seront remplacés par d'autres hommes. Les tyrans ne pensent qu'à une équation: c'est nous ou les autres. C'est la raison pour laquelle ils persécutent les autres et certaines parties lésées cherchent à se venger. Un tel cercle vicieux prendra fin lorsque la conscience sera renforcée sur la base des connaissances; c'est-à-dire les connaissance des droits de l'homme, la compréhension sociale et politique, et le coranisme. C’est ce que nous faisons dans nos écrits sur notre site Web; nous espérons pouvoir empêcher l'apparition de plus de victimes, de souffrances et de massacres à l'avenir, pour lesquels les faibles sur la Terre en paient le prix. Le wahhabisme est une bombe à retardement qui doit être diffusée à l'aide de la réforme coraniste. Les tyrans arabes causent actuellement la destruction de leurs nations et de leurs pays; ils refusent de se rendre compte que nous vivons à l'ère moderne des télécommunications, des droits de l'homme et de la démocratie. C'est comme si ces tyrans vivaient sur une autre planète. Nous craignons que les générations futures des faibles sur la Terre ne se révoltent au cours de guerres civiles qui provoqueront davantage de destructions dans le monde arabe.

 

 

 

 

 

Les faibles qui sont injustes envers eux-mêmes et le Seigneur Dieu

 

 

 

 

 

Introduction:

1- Nos articles sur le massacre de Nouvelle-Zélande ont exposé les cœurs, les esprits et les âmes des gens sunnites wahhabites et leur position d'animosité à l'égard de l'Occident et de tous les non-musulmans. La religion terrestre des gens sunnites divise le monde en deux territoires / camps: le territoire / camp de paix et de foi (les pays des ''musulmans'') et le territoire / camp de guerre et d'incrédulité (les pays de tous les non-musulmans); les gens sunnites supposent qu'ils monopolisent le Paradis. Malheureusement, ils supposent aussi qu'ils monopolisent le Seigneur Dieu comme s'Il était aux côtés d'eux et contre tous les non-musulmans! Ils supposent qu'ils ont raison et ne se trompent jamais, peu importe ce qu'ils disent et font et que les autres ont tort, qu'ils soient bons ou droits. Malheureusement, certains de nos chers amis coranistes sont toujours sous l'influence négative de ce mythe empoisonné des gens sunnites qui détestent l'Occident.

2- Certains de nos chers amis coranistes sur notre site internet ont écrit des commentaires pour protester contre ce que nous avons écrit sur le massacre de la Nouvelle-Zélande; nous leur avons répondu indirectement dans le précédent article sur la culture du double standard. Nous avons affirmé dans cet article que cette culture du double standard est biaisée et injuste et qu'elle constitue un obstacle sur la voie de la réforme pacifique à laquelle nous avons consacré notre vie en tant que penseur coraniste. En fait, cette culture du double standard entrave la transition démocratique souhaitée. Les suivants sont parmi nos amis coranistes qui ont écrit des commentaires favorables: Mme Lotfiya Saeed, Mme Bint Al-Forat, M. Saeed Ali et le Dr. Othman M. Ali.

3- Pourtant, certains de nos chers amis coranistes adhèrent encore à la culture du double standard car ils portent toujours le lourd fardeau de certaines notions de la religion sunnite qu'ils ont rejetées. En outre, ils sont influencés négativement par la propagande et les médias des tyrans intronisés du Moyen-Orient, qui soumettent les nations arabes à un lavage de cerveau afin de les convaincre que tous les maux, catastrophes et problèmes rencontrés dans leurs pays sont supposés provenir de pays occidentaux supposés résulter des "complots" d'Israël et des pays occidentaux censés haïr l'islam. Ce lavage de cerveau a pour but de convaincre les masses qu’aucune réforme interne n’est nécessaire, comme si la corruption était causée par des facteurs externes et non dans les pays des "musulmans". C'est un sujet très grave et sérieux et nous devons le couvrir plus en détail dans cet article.

 

Premièrement: "...C'est ainsi que vous étiez auparavant; puis Allah vous a accordé Sa grâce. Voyez donc bien clair..." (4:94):

1- Avant notre propre conversion au coranisme en tant que seul véritable islam, nous étions comme ceux qui critiquent notre personne maintenant; nous n'avons pas atteint le coranisme en tant que véritable islam par hasard ou par quelque inspiration que ce soit. Au début, nous étions un homme sunnite «modéré» qui s’efforçait, en vain, de réformer la religion sunnite à partir de sa propre culture, mais nos recherches ont prouvé que la religion sunnite contredit en tout l’islam (c.-à-d. le Coran); la religion sunnite n'a rien à voir avec l'islam; de même, les religions soufie et chiite qui contredisent le Coran n'ont rien à voir avec l'islam. Bien sûr, les religions sunnite, chiite et soufie partagent certains éléments tels que l'attribution de hadiths / mythes à Muhammad par la force et la déification de certaines choses, de mausolées et de mortels. Notre rejet de la religion sunnite et notre conversion au coranisme en tant que seul véritable islam se sont produits quelques années après notre réflexion sur le Coran et notre recherche objective de l'histoire et des traditions religieuses des «musulmans», tout en utilisant le Coran comme critère pour juger de ces traditions et de cette histoire.

2- Au cours de ces années précédant notre conversion au coranisme, nous avons écrit des articles et des livres; quand nous les lisons maintenant, nous sommes étonnés par le décalage entre notre vision des années 1970 et 1980 et la nôtre maintenant. En utilisant le Coran, nous purifions encore notre cœur / esprit et notre âme des traditions sunnites. Laissez-nous illustrer cela dans les points ci-dessous.

2/1: Nous étions fiers des conquêtes arabes "islamiques" des califes "sages" et "guidés". En tant qu'historien, nous considérions ces conquêtes comme un exploit qui bouleverserait les équilibres internationaux dans les aspects militaire et politique. Nous nous demandions comment un Etat naissant en Arabie avait réussi à détruire les empires byzantin et perse et à former un empire arabe du sud de la France à l'ouest aux frontières de la Chine à l'est; c'est un exploit en termes d'histoire et de politique. Pourtant, en utilisant le Coran comme critère, nous savons maintenant qu'il est faux de considérer de telles conquêtes arabes comme "islamiques"; les califes qui ont commis de tels crimes sont des criminels et jamais sages ni guidés; ils ne sont jamais musulmans; ils sont les principaux ennemis du Seigneur Dieu et ils sont pires que les tyrans / conquérants séculiers: Gengis Khan, Hulago, Staline, Hitler.

2/2: Nous supposions que l'Ouest et la colonisation occidentale des pays du Moyen-Orient sont à l'origine de tous les maux; nous avons écrit des articles pour attaquer les Etats-Unis et prédire son effondrement imminent. Nous avions l'habitude de considérer les Etats-Unis et Israël comme la source de tous les maux survenus en Egypte et à tous les Arabes / «musulmans». A l'époque, nous n'étions pas au courant des crimes perpétrés par les tyrans arabes. Après des recherches et de nombreuses comparaisons, nous avons réalisé que nous avions tort. La peste en Egypte et dans le monde arabe est à l’intérieur de leur culture de tyrannie, de corruption, d’injustice et d’oppression. Quant aux puissances occidentales, elles n'utilisent tous ces facteurs que pour défendre leurs intérêts au Moyen-Orient. Nous ne pouvons pas blâmer l’Occident; des tyrans intronisés du monde arabe se prosternent devant les puissances occidentales, introduisent clandestinement leur argent volé dans le monde occidental et achètent des armes de l'Occident pour assassiner leurs nations arabes. Cela signifie que les puissances occidentales n'ont (et ne peuvent pas) créer quoi que ce soit à l'intérieur des pays des "musulmans"; les puissances occidentales se contentent d'utiliser des facteurs créés par les "musulmans" eux-mêmes.

2/3: La grave persécution que nous avons subie en Egypte dans les années 1980 et 1990 a contribué à notre compréhension. Ce fut une révélation de découvrir de nombreux faits et vérités. Nous avons eu du mal à faire publier nos articles, souvent gratuitement, dans des journaux égyptiens alors que nous souffrions d'une pauvreté abjecte. Pourtant, nos adversaires nous ont accusés d'avoir reçu des pots-de-vin des Etats-Unis et de l'Ouest. Ils ont accusé notre personne d'être un agent servant les Etats-Unis pour détruire «l'islam»; ils n'ont jamais vu comment nous n'avons jamais été protégés ni financés par aucun pays lorsque nous vivions au Caire, en Egypte. En fait, les tyrans arabes intronisés sont les agents qui servent les Etats-Unis et en tirent le pouvoir d’opprimer sévèrement leurs nations. Nous nous sommes rendus compte que depuis que nos adversaires avaient menti à propos de l'argent que nous recevions des puissances occidentales dans leur théorie du complot visant à détruire «l'islam», ils ont également menti en disant que les puissances occidentales et les Etats-Unis conspiraient contre l'Egypte. Lorsque nous avons fui aux Etats-Unis en tant qu'asile politique, nous avons réalisé à quel point nous vivions dans un bourbier d'ignorance, de mensonges et de fabrications des médias égyptiens.

 

Deuxièmement: le Coran nous a appris ce qui suit:

1- Nous devons dire la vérité même si c'est contre les parents; cela fait partie des dix commandements coraniques dans ce verset révélé à la Mecque: "...Et quand vous parlez, soyez équitables même s'il s'agit d'un proche parent..." (6:152); c'est d'une importance vitale et c'est pourquoi cela est répété ici dans ce verset révélé à Yathreb: "O les croyants! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Allah l'ordonne, fût-ce contre vous-mêmes, contre vos père et mère ou proches parents. Qu'il s'agisse d'un riche ou d'un besogneux, Allah a priorité sur eux deux (et Il est plus connaisseur de leur intérêt que vous). Ne suivez donc pas les passions, afin de ne pas dévier de la justice. Si vous portez un faux témoignage ou si vous le refusez, [sachez qu'] Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (4:135); le même sens, de dire la vérité même si cela servirait nos ennemis, est répété ici aussi: "O les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (5:8).

2- Le monde n'est pas divisé entre nous (c.-à-d., les Arabes) et les autres (c.-à-d., l'Occident); ceci est dû au fait que l'islam en termes de comportement est un comportement pacifique envers tous les êtres humains; toutes les personnes pacifiques sont des musulmans en termes de comportement, quelles que soient leurs confessions religieuses; le Seigneur Dieu réglera tous les conflits religieux entre tous les êtres humains et les jugera au Jour Dernier. Le Seigneur Allah est le Dieu de tous les êtres humains et non le Dieu des Arabes seulement. L'islam est la religion universelle pour tous jusqu'à la fin des jours. Cela signifie que l'islam n'est pas lié uniquement à la langue arabe ou à l'est. En outre, l’islam n’est pas responsable des actes / paroles de ceux qui s’y attribuent. La religion de l'islam a été complétée et perfectionnée une fois terminée la révélation du Coran. Après la mort de Muhammad, l’islam n’a plus d’ajout. Le Coran n’a rien à voir avec les actes et les paroles de «musulmans»; aucun être humain (mort ou vivant) ne représente, ne symbolise ni ne représente l'islam; les bonnes et les mauvaises actions / paroles des «musulmans» les concernent et non l’islam lui-même; s'ils adoptent de bonnes / mauvaises positions, cela leur est lié et ils en supporteront les conséquences dans ce monde et dans le monde à venir. Malheureusement, dans les médias mondiaux, l'islam est présenté comme s'il s'agissait d'actes / de paroles de «musulmans»; ce mythe est une grave injustice contre le Seigneur Dieu et Sa grande religion. L'Occident chrétien n'attribue pas les actes / paroles de personnes au christianisme; ils sont plutôt attribués à ces personnes elles-mêmes. Cela s'applique à tout, des Croisades aux découvertes géographiques et aux progrès scientifiques.

3- Selon le Coran, les êtres humains sont divisés en deux catégories: les pacifiques et les agresseurs, ou les opprimés et faibles et les puissants et arrogants.

3/1: Les agresseurs arrogants et injustes incluent les califes, les sultans et les tyrans célébrés dans l'histoire et dont les louanges sont chantées par des membres du clergé, des historiens et des personnalités des médias.

3/1/1: Les plus injustes et ceux qui ne croient pas sont ceux qui utilisent le Saint Nom de Dieu et Sa religion pour «justifier» des conquêtes / invasions en les intégrant à des devoirs religieux; par exemple, en intégrant le massacre des innocents au djihad «islamique».

3/1/1/1: En haut de la liste noire des tyrans arrogants, injustes et pécheurs, se trouvent Abou Bakr, Omar, Othman, Ali et le reste des califes pécheurs qui ont suivi leurs traces; cette liste comprend les gens wahhabites, passés et présents, en particulier l'organisation terroriste MB et les terroristes d'EIIL.

3/1/1/2: Cette liste est très longue et inclut les chefs des Croisades et les voyageurs européens qui, sous le signe de la croix, ont massacré des millions des hommes lors des découvertes géographiques effectuées dans les deux Amériques, l'Australie et en Nouvelle-Zélande.

3/1/2: ​​Ceux de la liste noire susmentionnée sont pires que des tyrans laïcs et meurtriers comme Hitler et Staline. En effet, ceux qui ont abusé de la religion pour faire croire à leur agression qu’il s’agissait d’un devoir religieux ont commis de graves injustices à l’égard des gens et du Seigneur Dieu. Les tyrans meurtriers laïcs ont commis de graves injustices contre des personnes et n'ont jamais attribué leurs crimes au Seigneur Dieu. Lorsque les tyrans meurtriers laïques sont vaincus, leur influence et leurs actes prennent fin; en revanche, les tyrans meurtriers qui portent la bannière des religions font que leurs injustices et leur agression se transforment en religions terrestres qui font que l'agression continue tant que ces religions dominent au sein d'une société donnée. C'est pourquoi les gens chiites et sunnites combattent et détruisent leur pays de leurs propres mains et des mains d'autrui. S'ils avaient assez de pouvoir et de puissance, ils auraient envahi l'Occident. Comme ils n’ont ni pouvoir ni puissance, certains d’entre eux (c.-à-d., les gens wahhabites) commettent des attentats-suicides au sein du jihad wahhabite dans les pays occidentaux. Les attentats-suicides et attaques terroristes par les hommes wahhabites ont provoqué la renaissance de la culture des Croisades rejetée plus tôt par l’Occident laïque. C’est dans ce contexte que le criminel australien qui a commis le massacre de deux mosquées en Nouvelle-Zélande a fait son apparition.

3/2: Les faibles sur la terre sont la grande majorité des êtres humains, passés et présents; par exemple, les croyants faibles dans les récits coraniques des prophètes du Seigneur Dieu, ceux autour de Muhammad à Yathreb qui ont refusé de se lancer dans la légitime autodéfense, et les nations opprimées en général maintenant et dans les époques précédentes.

3/2/1: Certains des plus faibles sur la terre ne sont que des opprimés et des injustes; certains autres ont été partiellement ou totalement massacrés dans les génocides. Certains des plus faibles ont connu un mauvais changement quand ils ont atteint le pouvoir et la puissance; ils ont suivi les traces des criminels arrogants; cela est illustré dans les chiites puissants dans l'histoire des Fatimides et dans l'histoire de l'Irak. Les chiites étaient opprimés à l'époque de Saddam Hussein, mais ils contrôlent maintenant l'Irak. Dans la plupart des cas, les plus faibles sur la terre appartiennent aux minorités raciales et religieuses du monde entier, des musulmans asiatiques aux coptes chrétiens d'Egypte et aux chrétiens des pays du Moyen-Orient en général.

4- Les vrais musulmans se rangent du côté des faibles sur la terre, quels que soient leurs couleurs, leurs races, leurs dénominations religieuses, leurs langues, leurs lieux et leurs époques. Il suffit de prendre parti pour les plus faibles sur la terre dont les droits sont violés de manière injuste et aggressive. Les vrais musulmans tiennent les faibles sur la terre dans leurs cœurs, leurs esprits et leurs âmes.

 

Troisièmement: des faits moins communs que nous avons appris du Coran:

1- Les gens coranistes d’aujourd’hui comptent parmi les plus faibles sur la terre dans les pays arabes; pourtant, il est très grave d'appartenir simultanément aux faibles sur la terre et aux injustes.

2- Il y a certains de ces faibles sur la terre qui sont injustes envers eux-mêmes et leur destin dans l'Au-delà est l'Enfer.

2/1: Sont inclus ceux qui peuvent immigrer pour échapper à la persécution et aux injustices que leur infligent des tyrans; pourtant, ils n'immigrent pas: "Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant: «Où en étiez-vous?» (à propos de votre religion) - «Nous étions impuissants sur terre», dirent-ils. Alors les Anges diront: «La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer?» Voilà bien ceux dont le refuge est l'Enfer. Et quelle mauvaise destination! A l'exception des impuissants: hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie. A ceux-là, il se peut qu'Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur." (4:97-99).

2/2: Ceux qui adoptent une position pire sont ceux qui soutiennent les tyrans injustes bien qu'ils sachent à quel point leurs dirigeants sont injustes et tyranniques. Cela n'inclut pas les opprimés, les faibles qui sont forcés par les tyrans de déclarer leur soutien et leur loyauté en public; le Seigneur Dieu ne jugera pas et ne punira pas ceux qui sont forcés; ils peuvent cacher leur vraie position; le Seigneur Omniscient Dieu permet cela ici, au sein de menaces et d'avertir les gens afin qu'ils adhèrent à la piété: "Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux. Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. Et c'est à Allah le retour. Dis: «Que vous cachiez ce qui est dans vos poitrines ou bien vous le divulguiez, Allah le sait. Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah est Omnipotent." (3:28-29).

 

Quatrièmement: les sources de notre chagrin:

1- La source de moindre chagrin: quand les opprimés, les faibles sur la terre défendent volontairement leurs oppresseurs, cela signifie que les tyrans les contrôlent et les chevauchent comme s'ils étaient des mulets et les forcent à insulter et à critiquer vocalement les "ennemis" supposés ou imaginaires selon les souhaits des tyrans. Cela signifie que dans ce cas, les opprimés et les faibles sur la terre sont injustes envers eux-mêmes; ils ne protestent jamais contre les tyrans injustes et insultent et abusent verbalement les supposés «ennemis» des tyrans; ils avaient mieux gardé le silence.

2- La source d'un plus grand chagrin: quand nos chers amis coranistes oublient qu'ils doivent se ranger de la Vérité coranique accordée à l'humanité par le Seigneur Dieu. En matière de religion, il y a les parties opprimées et les parties injustes. Malheureusement, la plupart des gens oublient le fait que les êtres humains les plus injustes sur la terre sont ceux qui attribuent des mensonges au Seigneur Dieu et à Sa religion parce qu'ils nient et rejettent ses versets coraniques; leurs mensonges / mythes forment la base des religions terrestres de Satan. Ceux qui soutiennent et adhèrent à de telles religions de Satan et de leurs membres de clergé soutiennent et se rangent du côté des partis injustes et abandonnent le Seigneur Dieu. Certaines de ces religions terrestres (la religion sunnite, par exemple) se spécialisent dans les conquêtes / invasions, les massacres, les vols, les viols, etc. tout en abusant du Saint Nom de Dieu et en attribuant toutes les terribles injustices et crimes odieux à la bannière de Sa religion. C’est la plus grave injustice d’attribuer ses crimes et ses injustices au Seigneur Dieu. Quand on sait cela et reste silencieux sans prendre position, on partage le fardeau de leur péché d'avoir commis une injustice contre le Seigneur Dieu. La pire position consiste à soutenir les injustes qui commettent une injustice contre le Seigneur Dieu; cela s'applique à ceux qui soutiennent les califes pécheurs et / ou les tyrans intronisés d'aujourd'hui.

2/1: Les califes pécheurs ont vaincu, envahi et commis les atrocités du massacre, du viol, de l'esclavage, du vol, du sabotage, etc. En fait, ils ont massacré des centaines de milliers de personnes parmi de nombreuses nations. Ce sont les peuples les plus injustes car ils ont attribué leurs péchés graves et leurs injustices au Saint Nom du Seigneur Dieu et au nom de Sa religion: islam. Quand les "musulmans" présument que ces califes injustes et pécheurs sont infaillibles et saints, ils se rangent du côté de ces tyrans et contre Seigneur Dieu. Les vrais gens coranistes ne doivent jamais faire cela.

2/2: Tous les tyrans intronisés du Moyen-Orient comptent sur des membres de clergé qui sont injustes envers le Seigneur Dieu et qui supposent qu'ils parlent en Son Saint Nom et au nom de Sa religion. Quand les gens se rangent du côté des tyrans et de leurs membres du clergé, ils partagent le fardeau du grave péché de commettre une injustice contre le Seigneur Dieu. Les vrais gens coranistes ne doivent jamais faire cela.

2/3: Les vrais gens coranistes doivent se ranger du côté des opprimés, des injustes et des faibles sur la terre et avant tout, ils doivent se ranger du côté de la Vérité coranique du Seigneur Dieu, comme tous les vrais croyants. Ainsi, leur djihad intellectuel pacifique sera pour le Seigneur Dominant Dieu alors qu'ils cherchent à Le satisfaire.

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Khaled Saleh: D'après ma compréhension du verset coranique 18:110, le meilleur parmi toutes les bonnes actions consiste à éliminer les injustices et à défendre la justice. Les vrais Coranistes s'opposent aux injustices contre le Seigneur Dieu et contre tous les peuples. C'est le noyau de la piété et l'essence de l'islam dans la pratique. Je vous remercie.

(2) M. Ben Levante: Dans votre réponse à mon courriel électronique, j'ai remarqué que vous avez oublié mon vrai nom. Je vous ai parlé de mon vrai nom dans un message électronique de 2016. En ce qui concerne l'article ci-dessus, je ne pense pas que les mortels puissent être injustes envers le Seigneur Dieu; la plupart des êtres humains sont injustes envers eux-mêmes que lorsqu'ils adhèrent au polythéisme et aux mensonges, conformément au verset coranique 2:57. Quant au double standard, il existe dans toutes les cultures à des degrés divers. Personne ne peut nier qu'il existe dans les pays occidentaux. Nous ne devons jamais oublier que les cultures religieuses dépendent de la manière dont une communauté interprète le(s) texte(s) religieux à une certaine époque. La situation critique des nations arabes est principalement due à leurs dirigeants tyranniques qui imposent également une vision religieuse erronée à leurs nations et donc le double standard des Arabes émerge. Les pays occidentaux ignorent parfois toutes les valeurs humaines pour servir les intérêts des dirigeants et des hommes fortunés; c'est clair en politique. Les pays occidentaux vendent des armes aux pays arabes, ce qui entraîne davantage de guerres et de conflits civils; ils utilisent l'ignorance et la crédulité des Arabes. On ne peut pas changer son ennemi; on ne peut que se changer. Les Arabes sont les pires personnes; pourtant, les pays occidentaux sont aussi en partie responsables des crises au Moyen-Orient. Bien sûr, les pires criminels sont ceux qui utilisent le nom de Dieu et le nom de Sa religion pour justifier leurs crimes. Dans les articles à venir, vous devez vous concentrer sur les injustices commises par les extrémistes blancs européens selon l’histoire. A propos, les califes des pécheurs des conquêtes arabes n'étaient pas des hypocrites; c'est-à-dire qu'ils contredisaient le Coran intentionnellement parce qu'ils n'y avaient jamais cru; ils se conformaient à la culture d'agression dominante typique du Moyen-Age.

(3) Dr. A. S. Mansour: Nous remercions M. Khaled Saleh et M. Ben Levante pour leurs commentaires. Nous tirons profit de tous les commentaires, qu’ils soient ou non d’accord avec nous. Cela est démontré dans nos récents écrits, notamment dans ce livre sur le massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Les commentaires poussent notre personne à repenser et certains commentaires corrigent nos points de vue. Bien sûr, nous appartenons tous à la génération du dialogue parmi les gens coranistes afin que notre progéniture soit la génération qui fera des choix. Nous aimerions que M. Ben Levante nous envoie à nouveau un courrier électronique afin que nous enregistrions son adresse électronique; nous avons tendance à oublier beaucoup; nous avons oublié son vrai nom. Notre attention toute la journée est sur nos écrits et notre site Web du coranisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

En marge du massacre de Christchurch: A propos des faibles du Golan

 

 

 

 

Introduction:

1- L'arrogant et hautain président américain, Trump, a signé le 25 mars 2019 un accord avec le Premier ministre arrogant et hautain, Netanyahu, reconnaissant la domination israélienne sur le Golan. Cette nouvelle est apparue au premier plan et a éclipsé la nouvelle du massacre perpétré dans les deux mosquées de Nouvelle-Zélande. Pourtant, l'élément commun entre le massacre de la Nouvelle-Zélande et l'accord conclu par Trump sur le Golan concerne les personnes arrogantes et hautaines sur la terre par opposition aux plus faibles sur la terre. Le criminel australien qui a commis le massacre dans les deux mosquées en Nouvelle-Zélande était une personne arrogante et hautaine qui a commis une grave injustice contre les victimes qui comptent parmi les plus faibles sur la terre. Les dirigeants arrogants et hautains des pays arabes et «musulmans» ont condamné le criminel australien, bien qu'ils persécutent, oppriment et mettent à mort les faibles de leur pays. En fait, le sujet des personnes arrogantes et hautaines sur la terre, par opposition aux plus faibles sur la terre, devrait être mis au premier plan en ce qui concerne la tragédie survenue en Nouvelle-Zélande et la tragédie du Golan.

2- C’est la position dans laquelle nous parlons du sujet du Golan; nous affirmons tout le temps qu'en tant qu'écrivain coraniste, nous nous attendons à ce que nos lecteurs sachent ce qui suit.

2/1: Nous restons toujours du côté des faibles sur la terre, quelles que soient leurs religions, leurs époques, leurs lieux, leurs races et leurs langues.

2/2: Nous savons que les arrogants et les hautains sur la terre n’ont pas le même degré d’injustice; il y a ceux qui sont «modérés» dans les injustices qu'ils commettent contre les faibles sur la terre et ceux qui sont extrémistes dans leurs injustices. Bien sûr, nous sommes contre tous les types, degrés, mesures et niveaux d’injustice; cela découle de notre croyance dans le fait coranique que l'islam est la religion de la justice, de la liberté, de la miséricorde, de la charité et des droits de l'homme.

 

Premièrement: la position de ceux qui sont arrogants et hautains aux Etats-Unis:

1- Les Etats-Unis ont imposé des sanctions à la Russie lors de l’annexion de la Crimée par Moscou; en revanche, les Etats-Unis ont maintenant reconnu que le Golan faisait partie d'Israël; personne n'a proposé de référendum pour connaître le point de vue des habitants de la Crimée et des habitants du Golan; cela signifie que les habitants des deux régions auxquelles appartiennent les terres font partie des plus faibles sur la terre.

2- Cela signifie que le changement de position et de situation se produit en fonction de la différence d'intérêts - les intérêts des arrogants/hautains ou des faibles sur la terre.

3- L'arrogant et hautain président Trump a convenu que le Golan est annexé à jamais à Israël. Cela fait partie de sa politique pour faire face à l'Iran et à son principal allié (Bachar Al-Assad de Syrie). Par conséquent, Trump s'assure que la Syrie est divisée après la victoire d'Al-Assad sur les terroristes wahhabites d'EIIL et leurs semblables. L'arrogant et hautain Trump a renforcé la présence américaine sur la rive orientale de l'Euphrate, près des frontières syriennes avec l'Irak et la Jordanie. C’est ainsi que Trump affrontera l’influence croissante de la Russie sur la Syrie d’Al-Assad.

4- C'est un fait amusant qu'Erdoğan, le «sultan» ottoman en cours, a déclaré que la Turquie n'accepterait pas l'accord de Trump avec Israël concernant le Golan, promettant de répondre très prochainement à la position américaine. Il ne faut pas oublier qu'Erdoğan occupe une partie de la terre syrienne au nord; pourtant, il ne manque jamais une occasion de se présenter comme un héros ou un «calife» aux dépens des plus faibles sur la terre, que ce soit en Nouvelle-Zélande ou dans le Golan.

5- Pourtant, l'arrogant et hautain Erdoğan est meilleur que les autres tyrans arrogants et hautains des pays du Moyen-Orient. Les tyrans arabes en particulier sont soumis au président américain arrogant et hautain. Les tyrans arabes autorisent leurs médias à aboyer pendant quelques jours, puis à rester silencieux peu après, comme d'habitude; pourtant, à huis clos, les tyrans arabes se prosternent devant Washington et s'engagent à rester loyaux et obéissants. Le destin des habitants du Golan (qui comptent parmi les plus faibles sur la terre) est décidé par l'arrogant et hautain Premier ministre israélien, l'extrémiste président américain, et arrogant et hautain aventurier, Trump, et les tyrans arabes dans les pays «musulmans» qui connaissent très peu les habitants du Golan.

 

Deuxièmement: l’ONU a pour position de refuser celle du président arrogant et hautain Trump:

  L'ONU a estimé que la reconnaissance par les Américains de la domination d'Israël sur le Golan entraînerait un regain de tensions dans la région, tout en affirmant que les efforts de l'ONU seraient fondés sur le respect de l'unité de la Syrie. Nous affirmons les points suivants.

1- Cela signifie que le Golan devrait retourner en Syrie, pays appartenant à Hafiz Al-Assad et à son successeur et fils, Bashar Al-Assad; le père et le fils ont causé des massacres et des destructions sans précédent à la Syrie et à ses habitants.

2- L'ONU aurait dû affirmer le droit à l'autodétermination des gens faibles qui vivent dans le Golan; c’est-à-dire qu’ils choisiraient de rejoindre l’assassin Bashar Al-Assad, de rejoindre à l’arrogant et hautain Netanyahu ou de devenir un Etat indépendant.

3- Malheureusement, nous ne pouvons pas attendre cela de l'ONU. C'est parce que c'est une organisation qui réfléchit et traite avec les gouvernements, et non les nations, de tous les pays. Puisque tous les gouvernements en général sont contrôlés par des gouvernements arrogants et hautains qui persécutent les plus faibles sur la terre, l'ONU suppose qu'il est «normal» que le Golan (avec ses faibles habitants) soit renvoyé à Al-Assad.

4- Les résolutions de l'ONU prennent parfois parti pour les intérêts de certains des plus faibles sur la terre, et cela ne se produit que selon les caprices et les désirs de certains des plus arrogants et hautains parmi les puissances internationales au Conseil de sécurité et à l'Assemblée générale; par exemple, lorsque les nazis et les assassins des Balkans ont été jugés devant un tribunal. Pourtant, l'ONU est restée silencieuse à propos d'autres massacres. Cela s'est produit également selon les caprices et les désirs de certains des plus arrogants et hautains parmi les puissances internationales. Rappelons-nous que depuis sa création en 1945, l'ONU a négligé de nombreux massacres; par exemple, (1) les massacres commis par Staline contre des millions de "musulmans" pacifiques en Asie centrale; Staline a également forcé des millions d'entre eux à immigrer en Sibérie et (2) les massacres du président américain arrogant et hautain au Vietnam. L'ONU n'est pas puissante et ne peut rien faire pour arrêter le président soudanais arrogant et hautain Omar Al-Bashir, qui est un criminel de guerre, et pour mettre fin aux massacres commis par les Saoudiens (et de leurs alliés) au Yémen.

5- Malheureusement, les organisations internationales qui défendent les faibles sur la terre ne font que crier dans les airs ou dans le désert, et personne à l'ONU ou à la Cour pénale internationale (CPI) ne se soucie de ces hurlements. C’est la raison pour laquelle les plus arrogants et hautains des pays arabes commettent des massacres et des crimes d’oppression et de torture contre les faibles sur la terre. C'est pourquoi les dirigeants tyranniques des pays du Moyen-Orient trouvent un soutien implicite / indirect et explicite / direct de la part de ceux qui sont arrogants et hautains dans les pays occidentaux. Cela se produit aux dépens des faibles sur la terre; cela s'applique au cas du Golan. Cela signifie que l'ONU est une organisation internationale qui ne sert que les plus arrogants et hautains sur la terre.

6- Si l'ONU veut se ranger de la justice et des droits de l'homme, elle devrait se ranger de toutes ses forces avec le faible sur la terre. l'ONU ne devrait jamais permettre que les tyrans oppriment des nations comme si ces tyrans étaient propriétaires des nations et de leurs terres.

7- En ce qui concerne le Golan, cette terre n'appartient pas à l'assassin Al-Assad ni à l'arrogant et hautain Netanyahu; c'est plutôt la propriété des habitants du Golan eux-mêmes qui ont le droit d'autodétermination dans le cadre d'un référendum libre et transparent supervisé par l'ONU.

8- Hafiz Al-Assad a perdu toute la région du Golan en 1976 et partiellement en 1973; plus tard, il a cessé toute action militaire contre l'occupation israélienne du Golan; il a simplement parlé contre Israël tout le temps. Par conséquent, Israël a supposé que Hafiz Al-Assad avait reconnu le statu quo de sa domination sur le Golan.

9- On ne s'attend jamais à ce que les gens faibles en Syrie et dans le Golan veuillent être dirigés par Bachar al-Assad; ils ont le droit d'autodétermination dans le cadre d'un référendum; c'est ce qui devrait arriver.

 

Troisièmement: à propos des faibles dans le Golan:

1- Au cours de l'histoire ancienne et du Moyen-Age, le Golan a été peuplé par plusieurs races et dirigé par plusieurs personnes arrogantes et hautaines sur la terre - il y a trop de détails sur ce sujet pour être mentionnés ici.

2- A l’époque moderne, le Golan était occupé par des Ottomans arrogants et hautains parmi les provinces du Levant et de l’Iraq; pourtant, ces provinces ottomanes n'étaient pas des entités politiques distinctes; il s’agissait plutôt de définitions géographiques. Les frontières actuelles dans la région du Levant et en Irak ont été créées par l’Accord de Sikes-Picot; par conséquent, les frontières de l'Irak, de la Syrie, du Liban, de la Jordanie, de l'Arabie saoudite (depuis 1932) et d'Israël (depuis 1948) ont été créées. Cela signifie que tous les Etats de la région du Levant sont récents et nouveaux. Malheureusement, cette délimitation injuste des frontières a entraîné la perte des droits des Kurdes, qui figurent parmi les plus faibles sur la terre, dispersés entre l'Irak, la Syrie, la Turquie et l'Iran. De telles frontières ont fait du Golan une partie de la Syrie; c'est l'une des décisions prises par les hautains et les arrogants en Grande-Bretagne et en France à l'époque; personne n'a décidé de connaître l'opinion des gens faibles qui vivaient dans le Golan, au Levant et en Irak.

3- Après la fin de l'époque royale des Hachémites en Syrie, plusieurs coups d'état ont eu lieu et la Syrie qui est devenue une république. Bien sûr, depuis l’émergence du premier royaume saoudien en 1745, les gens sunnites wahhabites terrorisaient les faibles en Syrie parmi les gens chrétiens, les gens chiites et les membres de la secte druze. Les gens chiites syriens ont brandi les bannières du nationalisme arabe; ils ont formé le parti baathiste et se sont infiltrés dans les forces armées syriennes. Plus tard, le chiite Hafiz Al-Assad a accédé au pouvoir en tant que président; il est succédé par son fils Bashar Al-Assad. Le père et le fils ont tous deux commis des massacres contre des sunnites syriens en guise de vengeance. Certains membres de la secte druze en dehors de la Syrie ont brandi les bannières du nationalisme arabe; cela a été fait par les druzes du Liban, dirigés par leur leader Kamal Jumblatt. Les membres de la secte druze en Palestine ont trouvé la protection en devenant citoyens israéliens.

4- En ce qui concerne le Golan, nous affirmons les points suivants.

4/1: Il y a environ 40 000 personnes dans le Golan; ils ne sont pas palestiniens. Parmi eux, une minorité est constituée de chiites alaouites (c.-à-d., de la même doctrine que Bachar Al-Assad) et la plupart d’entre eux ont obtenu la nationalité israélienne et certains d’entre eux ont déjà la nationalité syrienne. Il y a environ 17 500 Israéliens juifs dans le Golan.

4/2: Environ la moitié des habitants du Golan sont des druze arabes; Israël leur a offert d'obtenir la nationalité israélienne; certains membres de la secte druze ont obtenu la nationalité israélienne. Pourtant, la plupart des membres de la secte druze ont refusé d’obtenir la nationalité israélienne lorsque le Golan ont été annexées à Israël par une décision prise en 1981. Les hommes druze ont alors déclenché une grève; les membres du clergé druzes ont émis des fatwas pour interdire (comme un péché) l'obtention de la nationalité israélienne. Pourtant, la grande majorité du peuple druze a le statut de résident permanent en Israël; cela leur permet d'avoir les mêmes droits que les citoyens israéliens, sauf (1) voter aux élections de la Knesset et (2) avoir un passeport israélien. Conformément à la loi israélienne, le gouvernement israélien a le droit d'annuler le statut de résident permanent lorsque l'on quitte pour une longue période les territoires dominés par l'autorité civile israélienne. Cela signifie que si certains habitants du Golan qui refusent d’obtenir la nationalité israélienne décident de s’installer en Syrie, ils cèdent tous leurs droits en Israël, y compris le droit de retourner au Golan même en tant que visiteurs.

4/3: Les Arabes qui vivent dans le Golan ont évité de se lancer dans la politique; ils ont refusé de participer aux intifadas palestiniennes; ils ont apprécié tout ce qui leur a été prodigué par Israël. En fait, les Arabes qui vivent dans le Golan jouissent de la liberté et du bien-être convoités et enviés par les faibles qui vivent dans les pays arabes et "musulmans".

 

Quatrièmement: entre les personnes arrogantes et hautaines en Israël et les personnes arrogantes et hautaines dans les pays arabes:

1- Il y a des arrogants et hautains «modérés» et des extrémistes arrogants et hautains.

2- Il existe certains niveaux ou degrés dans le type extrême d'arrogance. Par exemple, l'arrogant et hautain dirigeant Saddam Hussein d'Irak a forcé les faibles à glorifier son nom. Ce comportement a été maintenu par le chef tyrannique Kaddafi de Libye et est toujours maintenu par le prince héritier tyrannique saoudien, M. Ibn Salman. En revanche, les tyrans arrogants et hautains qui gouvernent l’Egypte ne forcent personne à les louer ou à les glorifier.

3- Il existe certains niveaux ou degrés dans le type «modéré» d'arrogance. Les personnes arrogantes et hautaines en Israël sont «modérées» dans leurs relations avec les Arabes faibles en Israël; ils sont meilleurs que les tyrans arrogants et hautains arabes qui traitent durement les faibles de leur pays. Il y a des extrémistes en Israël comme le Likoud, Netanyahu et Sharon. Il y a des modérés en Israël comme Peres, Rabin et le Parti travailliste israélien. Pourtant, il n'y a aucune différence entre eux lorsqu'il s'agit de protéger la sécurité d'Israël; ils se vengent de la manière la plus cruelle possible.

4- Les arrogants et hautains en Israël ont tiré des leçons des injustes arrogants et hautains qui existaient avant eux.

4/1: Les Ottomans ont confisqué des étendues de terre en Palestine par les Waqfs (dotations religieuses) et d’autres moyens; Israël a confisqué tous ces terrains et ne les a jamais restitués à leurs propriétaires d'origine qui sont parmi les plus faibles sur la terre.

4/2: Les occupants britanniques de la Palestine ont promulgué une loi autorisant la démolition de maisons en guise de punition; Israël a appliqué cette loi jusqu'à présent pour punir certains Palestiniens considérés par les Israéliens comme des terroristes.

5- Les arrogants et hautains d'Israël ont promulgué des lois injustes et sans précédent.

5/1: Les lois qui font d'Israël comme Etat uniquement pour le peuple juif; cela signifie que les Israéliens arabes non juifs sont considérés comme des citoyens de deuxième classe.

5/2: Les lois qui autorisent la torture.

6- C'est un type extrême d'injustice; pourtant, il vaut mieux que 1% de la tyrannie sans précédent des dirigeants du Moyen-Orient. Nous devons nous rappeler les points suivants.

6/1: Israël est un Etat fondé sur le droit; en outre, le droit international a contribué à sa création. Ses citoyens respectent la loi. Aucune d'entre elles n'est au-dessus de la loi: un président israélien a été emprisonné et certains premiers ministres ont été renvoyés après avoir été reconnus coupables de crimes de corruption. En revanche, parmi les faibles des pays arabes "musulmans", personne n'oserait protester contre la corruption d'un prince, d'un roi, d'un président, d'un ministre ou même d'un officier de police.

6/2: Israël promulgue des lois injustes, notamment d'autoriser la torture et d'imposer l'identité juive de l'Etat; De cette façon, l'injustice est pratiquée par la loi. Pourtant, les injustices commises par les tyrans au pouvoir dans les pays arabes et ''musulmans'' sont encore pires.

6/2/1: Les constitutions des pays arabes et ''musulmans'' sont excellentes mais n’ont jamais été appliquées. De telles constitutions revendiquent l'égalité entre tous les citoyens; cette égalité n'existe pas du tout dans la réalité. En Egypte, des ministres de la justice, des officiers de police et des hauts responsables présument être des "maîtres" et le reste des citoyens égyptiens sont des "esclaves". Ces "maîtres" peuvent torturer et emprisonner n'importe qui! Qu'en est-il des soi-disant "corps supérieurs" en Egypte? Ils existent officiellement, selon les journaux et les médias pro-gouvernementaux égyptiens, et ils ont un pouvoir et une autorité illimités. Cela signifie qu'il n'y a aucune égalité, même si elle est mentionnée dans la Constitution égyptienne.

6/2/2: La Constitution égyptienne affirme que la torture est un crime et que les criminels qui ont commis un tel crime n'est jamais supprimée avec le passage de temps. Pourtant, c'est par la torture que les tyrans restent sur le trône, et sans elle, ils sont abdiqués / déchus de leurs trônes.

6/2/3: Depuis la création d'Israël en 1948, cet Etat hébreu vit dans un état d'urgence militaire pour protéger sa sécurité; pourtant, il n'a jamais imposé de loi d'exception ni de loi martiale. D'une manière réfléchie, préparée et raisonnable, Israël dissuade et punit uniquement ceux qui menacent sa sécurité, mais dans le même temps, Israël (comme tous les pays occidentaux) ne met jamais fin à la liberté d'expression pacifique. Cela contraste avec le manque de liberté d'expression en Egypte, en Syrie, en Arabie Saoudite, etc.

 

Enfin:

  Ne réfléchissez-vous pas et ne comprenez-vous pas?!

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Dr. Othman Ali: La plupart des pays arabes échouent dans le processus d'autodétermination, bien qu'il s'agisse d'un droit humain fondamental. C'est parce que les pays arabes sont enchaînés avec leur histoire et leur passé et entravés par les traditions qui vont à l'encontre de la liberté. L’absence de mécanisme de soutien à la démocratie est une autre raison de l’échec du processus d’autodétermination. Les nations arabes ont tendance à élire des tyrans; ils sont rarement conscients des droits de l'homme, de la liberté et de la dignité humaine. Leur histoire montre qu'ils aiment l'esclavage et la «stabilité» semblable à la mort; ils souffrent de phobie du changement!

(2) M. Saeed Ali: Dans les écrits précédents du Dr. A. S. Mansour, il a compare les cas des habitants de la péninsule égyptienne du Sinaï lors de son occupation par Israël en 1967 et lors de sa restauration en Egypte. Les opinions du peuple du Golan ne sont jamais prises en compte par Trump ni par d’autres; personne ne leur a demandé s'ils souhaitaient être annexés pour toujours à Israël ou à la Syrie ou créer un Etat indépendant. Je pense que le peuple du Golan doit se démarquer de la culture religieuse (juive ou "islamique") qui ne respecte pas les droits de l'homme. Leur objectif doit être de parvenir à la paix et à la sécurité pour eux-mêmes et non de servir la Syrie ou Israël. Les faibles sur la Terre paient le prix de la politique des tyrans; dans ce cas, les tyrans sont des Israéliens, des Syriens et des Américains. Malheureusement, l’ONU n’interférera jamais pour arrêter les tyrans et aider les gens faibles du Golan, je pense. Honte à l'ONU!

(3) Dr. A. S. Mansour: Nous remercions Dr. Othman Ali et M. Saeed Ali pour leurs commentaires utiles et instructifs. Nous affirmons ici que notre soutien aux plus faibles sur la Terre a commencé avec notre thèse de doctorat en 1977. Lorsque nous étudions l’histoire des mamelouks, nous lisons rarement des nouvelles de gens ordinaires. Les historiens de cette époque n'ont jamais mentionné les gens ordinaires à moins que ceux-ci ne soient pénalisés ou mis à mort; leurs noms ne sont pas mentionnés. Malheureusement, les historiens se concentrent uniquement sur les nouvelles et les actions de tyrans arrogants et hautains; ils ne tiennent pas compte des faibles sur la Terre alors qu’ils sont les véritables décideurs de l’histoire et de la civilisation. Malheureusement, passé et présent, les faibles sur la Terre sont la poussière sur laquelle les tyrans marchent. Ce péché grave et cette injustice existent jusqu'à présent. Aucun tyrans de la communauté internationale ne pense au peuple du Sinaï ou du Golan; leurs terres ne sont que de simples espaces de négociations entre tyrans; ces gens ordinaires ne sont que des pions dans de telles négociations. C’est une grave injustice que des milliards de personnes dans le monde ne soient que des pions entre les mains d’une centaine d’hommes qui sont des tyrans arrogants et hautains qui dirigent le monde en tant que rois, presidents, premiers ministers et hommes d'affaires. Une nouvelle culture doit être introduite dans l'examen de la politique et de l'histoire. Cette nouvelle culture est le droit des faibles sur la Terre. Nous écrivons sur cette culture dans nos articles afin que cette culture puisse dominer à l'avenir.

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE III: Le camp de bien et les camps du mal

 

 

 

 

 

Le camp du bien s’oppose au terrorisme

 

 

 

 

 

Introduction:

 Il est clair que le massacre perpétré dans les deux mosquées de Nouvelle-Zélande a montré l’émergence de deux camps: le camp du bien et le camp du mal. Il est clair encore que la Nouvelle-Zélande (avec ses dirigeants et sa nation) est définitivement le numéro un dans le camp du bien.

 

Premièrement: le camp du bien en Nouvelle-Zélande s’oppose au terrorisme:

1- Géographiquement, la Nouvelle-Zélande est un pays éloigné. Il est rarement mentionné dans les nouvelles des médias mondiaux; ses citoyens vivent en paix sans problèmes entre eux et ne dérangent jamais les autres. Après l'attaque terroriste perpétrée dans les deux mosquées de Nouvelle-Zélande par un criminel australien qui s'est rendu en Nouvelle-Zélande, le nom de ce pays a fait les gros titres de la presse dans le monde entier. Bien entendu, la position du peuple néo-zélandais à l’égard de ce massacre dans les deux mosquées montre la gentillesse et le caractère pacifique et positif des citoyens de la Nouvelle-Zélande; leur pays mérite d'être au sommet de la liste du camp du bien qui est contre le terrorisme. La Nouvelle-Zélande est une démocratie et il n’ya pas d’opprimés ni de faibles sur la terre; il a son système démocratique et ses valeurs originales. Cela signifie que la Nouvelle-Zélande, paisible et lointaine, contraste avec les pays du Moyen-Orient en proie à des troubles et à qui de mauvaises nouvelles arrivent dans les médias mondiaux. Les pays du Moyen-Orient sont gouvernés par des tyrans intronisés qui répandent la corruption à l'intérieur et à l'extérieur de leurs pays et ils méritent d'être au sommet de la liste du camp du mal.

2- Les citoyens de la Nouvelle-Zélande comptent près de 5 millions d'habitants. Environ les trois quarts d’entre eux sont des Blancs et ils accueillent favorablement l’immigration (c’est la position de l’Etat et de la nation). En fait, la plupart des citoyens de la Nouvelle-Zélande sont des immigrants. Environ 50 000 immigrants entrent en Nouvelle-Zélande chaque année. Il existe plusieurs minorités en Nouvelle-Zélande, y compris la minorité des peuples indigènes: les Maoris. Au sein de cette diversité et de cette tolérance, la Nouvelle-Zélande est l'un des pays les plus avancés en termes de niveaux d'éducation, de liberté économique et de manque de corruption. En fait, en Nouvelle-Zélande, 99% des adultes sont des personnes instruites. Ce pays est l'un des pays les plus habitables du monde. Le pourcentage de gens «musulmans» en Nouvelle-Zélande est de 1% et la plupart d'entre eux ne sont pas nés en Nouvelle-Zélande; beaucoup d'entre eux sont des Indiens et des gens du Moyen-Orient.

3- Le massacre odieux des deux mosquées a montré que la Première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, faisait partie des meilleurs hommes politiques et personnalités humanitaires de notre époque. Ardern est devenue Première ministre de la Nouvelle-Zélande en 2017; elle est la plus jeune personne à occuper ce poste en Nouvelle-Zélande depuis 150 ans. Cette grande dame mérite l'amour et le respect du monde entier pour ce qu'elle a affirmé après le massacre, en termes de paroles et d'actes.

3/1: En termes de paroles, notons les points suivants.

3/1/1: Les meilleures paroles qu’elle a dites à propos des victimes, qu’elles et le reste de la population néo-zélandaise, ne font qu'un: "Ils étaient néo-zélandais, ils étaient nous. Parce qu'ils étaient nous, nous les pleurons...Nous sommes un, ils sont nous", a-t-elle déclaré.

3/1/2: Ardern a commencé son discours, tout en noir pour indiquer un profond deuil, en disant (en arabe): "La paix soit avec vous" et a terminé son discours en disant (en arabe) "La paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient avec vous". En outre, elle a cité des versets coraniques lors d'une session au sein du Parlement de la Nouvelle-Zélande.

3/1/3: Ardern a loué le courage de certaines victimes qui ont tenté d'arrêter le terroriste australien qui a attaqué les deux mosquées; elle a mentionné comment un homme de 71 ans a accueilli ce terroriste (avant que ce terroriste montre son arme) en disant: "Bonjour frère, bienvenue". Ce sont ses derniers mots. Ardern a déclaré que l'incident était "l'un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande", que "le 15 mars sera désormais un jour gravé dans nos mémoires collectives" et que les victimes avaient choisi de s'installer en Nouvelle-Zélande. Elle a déclaré qu'il n'y avait "pas de place en Nouvelle-Zélande pour de tels actes de violence extrême". "Nous ne pouvons pas connaître votre chagrin, mais nous pouvons vous accompagner à chaque étape", a déclaré Ardern aux familles des victimes.

3/1/4: Ardern a dit aux gens musulmans de Christchurch que la Nouvelle-Zélande était unie dans le chagrin. Elle a déclaré que les victimes avaient choisi de s'installer en Nouvelle-Zélande et que cela ne devait jamais être considéré comme la raison de la propagation des idées extrémistes.

3/1/5: Ardern a déclaré ce qui suit au sujet du criminel australien: "Il fera face à toute la force de la loi en Nouvelle-Zélande ... Il a recherché beaucoup de choses dans son acte de terreur, mais l'une d'entre elles était sa notoriété. pourquoi tu ne m'entendras jamais m'entendre mentionner son nom. C'est un terroriste. Il est un criminel. Il est un extrémiste. Mais, quand je parlerai, il n'aura pas de nom. Et aux autres, je vous en supplie: prononcez les noms de ceux qui ont été perdus, plutôt que le nom de l'homme qui les a pris. Il a peut-être cherché la notoriété, mais nous, en Nouvelle-Zélande, nous ne lui donnerons rien. Pas même son nom."

3/1/6: "Nous examinerons ce que nous savions, aurions pu ou aurions dû savoir. Nous ne pouvons pas permettre que cela se reproduise", a déclaré Ardern. Elle a affirmé que les autorités assumeraient la responsabilité de préserver la réputation de la Nouvelle-Zélande et sa nation pacifique qui embrasse la diversité.

3/2: En termes d'actes, nous notons les points suivants.

3/2/1: Ardern a participé à de nombreuses funérailles des victimes.

3/2/2: Elle a annoncé des changements radicaux dans les lois sur les armes à feu du pays; elle a interdit toutes les armes semi-automatiques de style militaire.

3/2/3: Elle a annoncé qu'un silence de deux minutes serait observé vendredi pour marquer une semaine depuis l'attaque terroriste de Christchurch.

3/2/4: Elle a fait diffuser le vendredi Azan (appel aux prières) à la radio et à la télévision nationales dans toute la Nouvelle-Zélande.

3/2/5: Elle portait un foulard et une robe noire de deuil lorsqu'elle a rencontré des dirigeants de la communauté musulmane. Les femmes autour de la Nouvelle-Zélande ont porté un foulard en solidarité avec les femmes musulmanes.

3/2/6: Elle a exhorté le gouvernement néo-zélandais à mieux protéger toutes les mosquées.

3/2/7: Elle a exhorté le gouvernement néo-zélandais à revoir le rôle joué par les réseaux de médias sociaux dans la diffusion des idées sur la violence, la haine et l'extrémisme.

3/3: Dans ses efforts pour la réforme, nous notons les points suivants.

3/3/1: Ardern a reconnu l'existence d'un discours, parmi peu de personnes en Nouvelle-Zélande, appelant à l'extrémisme et à la haine et que ces quelques personnes partageaient l'idéologie du criminel australien: "Un homme de 28 ans - un citoyen australien - a été accusé ... Cela n’enlèvera bien sûr pas la responsabilité que nous devons aussi assumer en tant que nation, nous opposer au racisme, à la violence et à l’extrémisme ", a-t-elle déclaré. "... Nous examinerons également le rôle joué par les médias sociaux et les mesures que nous pouvons prendre ... Il ne fait aucun doute que les idées et le langage de la division et de la haine existent depuis des décennies, mais leur forme de distribution, les outils de l'organisation , elles sont nouvelles. Nous ne pouvons pas simplement rester les bras croisés et accepter que ces plates-formes existent tout simplement… ", a-t-elle déclaré. "Nous sommes une nation de 200 ethnies et 160 langues. Nous ouvrons nos portes aux autres et nous leur souhaitons la bienvenue. Et la seule chose qui doit changer après les événements de vendredi, c'est que cette même porte doit se fermer sur tous ceux qui épousent la haine et la peur. Oui, la personne qui a commis ces actes n'était pas d'ici. Il n'a pas été élevé ici. Il n'a pas trouvé son idéologie ici, mais cela ne veut pas dire que ces mêmes opinions ne vivent pas ici ", a-t-elle déclaré. Les principales personnalités gouvernementales en Nouvelle-Zélande ont déclaré que les idées d'extrémisme insultaient la grande majorité des Néo-Zélandais et que le gouvernement assumerait la responsabilité de les déraciner et de ne jamais laisser le climat de les aider se développer. Le massacre de Christchurch est une attaque terroriste individuelle et choquante qui a porté préjudice à un groupe de Néo-Zélandais réunis pour prier dans un lieu pacifique. L'idéologie du criminel australien est condamnée. Aider les familles des victimes fait partie des valeurs chères aux Néo-Zélandais. Tous les citoyens refusent les idées d'extrémistes d'extrême droite et toute idéologie allant à l'encontre des valeurs de la Nouvelle-Zélande. Les Néo-Zélandais condamnent la violence et l'extrémisme. Le gouvernement de la Nouvelle-Zélande assume la responsabilité de protéger les lieux de culte et la liberté d'expression de toutes les religions et de toutes les cultures. La Nouvelle-Zélande est un pays fier de sa diversité culturelle, religieuse et raciale.

3/3/2: Ardern a adressé son discours, appelant à la réforme, au monde entier; elle a proposé une campagne internationale pour déraciner les idées racistes d'extrême droite. Elle a déclaré au président Trump que les Etats-Unis devraient offrir aux communautés musulmanes "de la sympathie et de l'amour". Ardern a commenté: "Ce qui s’est passé à Christchurch est un acte extraordinaire de violence sans précédent. Il n’a pas sa place en Nouvelle-Zélande. Beaucoup de personnes touchées seront membres de nos communautés de migrants - la Nouvelle-Zélande est leur foyer...". Ardern mène à présent des efforts pour lutter contre l'extrémisme en ligne et la Nouvelle-Zélande pour stopper l'utilisation des médias sociaux pour organiser et promouvoir le terrorisme à la suite des attentats de Christchurch. "Les attaques terroristes du 15 mars ont vu les médias sociaux utilisés de manière sans précédent un outil pour promouvoir un acte de terrorisme et de haine ", a-t-elle déclaré dans un communiqué. "Il est essentiel que les plates-formes technologiques ... ne soient pas perverties en tant qu'outil antiterroriste, mais qu'elles fassent partie d'une solution globale pour lutter contre l'extrémisme ... A la suite des attaques du 15 mars, les Néo-Zélandais unis dans un but commun: que de telles attaques ne se reproduisent plus. Si nous voulons prévenir les contenus extrémistes violents en ligne, nous devons adopter une approche globale impliquant d’autres gouvernements, des entreprises de technologie et des dirigeants de la société civile ... depuis trop longtemps, il est également possible d’utiliser ces plates-formes pour inciter à la violence extrémiste. diffuser des images de cette violence, comme ce fut le cas à Christchurch. C’est ce qui doit changer … Nous devons tous agir, et cela inclut les fournisseurs de médias sociaux qui assument davantage de responsabilités pour le contenu de leurs plateformes et qui agissent pour que le contenu extrémiste violent ne puisse pas être publié ni partagé. "Elle a déclaré. Ardern a lancé un appel en faveur d’un front mondial uni pour lutter contre la montée de l’extrémisme blanc. "Au niveau national, avec chacun de nous. Je dois reconnaître qu'il y a certaines choses que nous devons confronter collectivement, en tant que leaders internationaux. Nous ne pouvons pas, par exemple, simplement permettre que certains des défis auxquels nous sommes confrontés avec les médias sociaux soient traités au cas par cas. Il y a un argument à faire pour que nous prenions un front uni sur ce qui est un problème mondial. Ce n'est pas seulement un problème pour la Nouvelle-Zélande. Les plateformes de médias sociaux ont été utilisées pour propager la violence, un matériel incitant à la violence. Nous devons tous présenter un front uni. S'agissant du racisme, de l'extrémisme et de la violence, nous avons également des devoirs sur le plan national", a-t-elle déclaré. Ardern donne maintenant l'exemple aux autres dirigeants mondiaux sur la manière de réagir à une crise et de faire en sorte que tous se sentent en sécurité et bien accueillis. "Se sentir en sécurité signifie se sentir à l’abri de la violence. Le gouvernement peut faire beaucoup de choses pour s'assurer que les gens ne sont pas victimes de violence et nous le ferons. Mais cela signifie également créer un lieu où il n'y a pas de milieu propice à la violence, où nous ne laissons pas le racisme exister, car le racisme engendre l'extrémisme", a-t-elle déclaré. "Mon travail consiste à faire en sorte que les gens se sentent en sécurité. Actuellement, je ne suis pas profondément troublé et mon travail consiste à rétablir ce sentiment de sécurité ", a-t-elle déclaré. "Les valeurs de tolérance, d'inclusion et de paix - telles sont les valeurs de la Nouvelle-Zélande. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de poches d’idéologies qui vont à l’encontre de nos valeurs - que nous rejetons totalement en tant que nation - mais nous serions naïfs de penser que nous sommes le seul pays au monde à ne pas en avoir autant", a-t-elle déclaré. "J'entendrai les Néo-Zélandais refléter le fait que ce qui s'est passé ici n'était pas un acte d'un citoyen néo-zélandais, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de problèmes à régler ici, nous le faisons. Et c'est le plus gros projet", at-elle déclaré. Ardern a déclaré que la Nouvelle-Zélande avait "délibérément" qualifié la violence à Christchurch "d'attentat terroriste" contre la communauté musulmane. "... le message que j'ai transmis à chaque dirigeant mondial est que notre travail consiste à partager l'amour et le soutien des communautés musulmanes du monde entier", a-t-elle déclaré.

4- Bien entendu, la Nouvelle-Zélande a le même niveau de vérité et d’honneur que Jacinda Ardern, qui a dirigé le processus de deuil du pays, a été la première personne à signer un livre de condoléances national. Elle a également rencontré des membres de la famille des victimes et la vaste communauté musulmane de Christchurch tout en portant un hijab, devenant ainsi un symbole d'amour et de tolérance dans un monde de haine et de xénophobie en augmentation. Elle ne voulait pas que les 50 victimes meurent en vain alors qu'elle agissait immédiatement pour renforcer les lois sur les armes à feu. Parmi les nouvelles législations que son gouvernement a promulguées, il y avait une interdiction nationale des fusils d'assaut.

4/1: Les Néo-Zélandais ont manifesté leur solidarité avec les gens musulmans directement après l'attaque terroriste à Christchurch en construisant un monument commémoratif portant les noms des victimes dans la même rue où se trouve la mosquée attaquée. Des fleurs ont été offertes à ce mémorial toute la journée pendant plusieurs jours. Environ 20 000 personnes ont assisté aux prières dans un garage devant la mosquée attaquée pour manifester leur solidarité. Les avions ont écrit le mot arabe (Allah) dans la ligne d'horizon de la Nouvelle-Zélande

4/2: Les journaux néo-zélandais ont dédié des pages entières en hommage aux victimes et ont cité tous leurs noms, tout en appelant à une journée de deuil national. Dans sa première page, le New Zealand Herald titrait "Un appel à la prière" et "L'union fait la force", alors que le titre du journal Express, à la première page, était le mot long d'une page "paix".

4/4: Les officiers de police et les agents de sécurité qui remplissaient les rues de Christchurch portaient des insignes verts sur la poitrine pour symboliser solidarité et paix.

4/5: Des chaînes humaines se sont formées à l'extérieur de plusieurs mosquées en Nouvelle-Zélande pour symboliser la solidarité et la protection.

4/6: Des milliers de personnes ont participé à la marche intitulée (pour l'amour et la paix) dans les rues de Christchurch samedi matin pour rendre hommage aux âmes des victimes décédées. Les deux mosquées attaquées ont été rouvertes et environ 3000 personnes qui ont participé à la marche portaient des slogans tels que (Il voulait nous diviser mais il nous rendait plus forts!), (Non aux racistes!) et (Les Musulmans sont les bienvenus!). La plupart des participants à la marche étaient silencieux et certains murmuraient un hymne à la paix.

4/7: Même un groupe de motards notoire néo-zélandais montait la garde pour assurer la sécurité des mosquées partout en Nouvelle-Zélande lors des premières prières de congrégation du vendredi après le massacre de Christchurch.

4/8: Au milieu de cette noblesse, une voix d'extrémisme et de fanatisme a émergé en Nouvelle-Zélande: L'évêque de l'église Destiny, Brian Tamaki, a twitter sa dénonciation de l'Azan (ou l'appel à la prière musulmane) dans le pays en supposant que cela va à l'encontre des enseignements du christianisme, car Azan contient la phrase (Il n'y a pas d'autre Dieu qu'Allah). Tamaki a exprimé sa crainte que la Nouvelle-Zélande ne soit un pays 'musulman' en vendredi; il a dit qu'il était d'accord sur le silence de deux minutes, mais il n'aime pas l'Azan; il a dit que Christ est le «dieu seul» et que rien d'autre ne représenterait la Nouvelle-Zélande. Tamaki a envisagé l'appel de Jacinda Ardern à diffuser Azan dans les médias néo-zélandais dans le cadre d'abus de son autorité politique. Il a dit qu'elle a insulté les vrais Chrétiens et que l'identité nationale est en danger. Heureusement, Tamaki a reçu des réponses rapides et fâchées: un commentateur lui a dit de ne pas prier et de laisser la place à ceux qui désirent prier sans crainte et pratiquer leurs rituels dans une liberté absolue; ils doivent pouvoir jouir de la liberté religieuse après le cauchemar qu'ils ont vécu; un autre commentateur a dit à Tamaki de se taire et d'essayer d'ouvrir son cœur à tous les êtres humains, selon les ordres de son dieu.

 

Deuxièmement: le camp du bien en dehors de la Nouvelle-Zélande:

1- Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a dénoncé les attentats terroristes de Christchurch. Il a mentionné le fait qu'un homme a accueilli ce terroriste australien (avant de montrer son arme) en disant: "Bonjour frère, bienvenue". Guterres a affirmé que c'était l'essence de l'islam, une religion qu'il respecte; son essence est l'amour, la miséricorde, la tolérance, la charité et le pardon. Guterres a souligné que le discours de haine, de fanatisme et d'extrémisme se répand rapidement dans le monde entier, notamment au sein des réseaux de médias sociaux. Malheureusement, de nombreux mouvements politiques déclarent publiquement son affiliation aux néonazis et utilisent leurs symboles et leurs devises, a souligné Guterres. Il a également mentionné que ce cancer se propageait rapidement et que nous devions tous trouver un remède. Guterres a indiqué qu'il avait demandé à Miguel Moratinos, haut représentant de l'Alliance des civilisations, d'élaborer un plan d'action pour inciter les organisations de l'ONU à s'impliquer dans la protection et la sécurité des lieux de culte dans le monde entier. Il a déclaré que les dirigeants mondiaux, les chefs religieux et les organisations à but non lucratif devraient participer à cet effort. Guterres a affirmé que les mosquées et tous les lieux de culte doivent être des refuges sûrs et non des cibles pour les terroristes. Il a prononcé son discours alors qu'il était entouré d'un imam de mosquée et de plus de 10 ambassadeurs (de pays islamiques et non islamiques) à l'ONU, notamment de représentants de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie.

2- Amnesty International a déclaré que "les horribles attentats perpétrés contre deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande ... rappellent de manière dévastatrice les conséquences de laisser la haine et la diabolisation passer inaperçues ... C'est l'un des jours les plus sombres de l'histoire de la Nouvelle-Zélande. L’agresseur qui a lancé sa haine mortelle et son racisme sur les femmes, les hommes et les enfants alors qu’ils prenaient part à la prière du vendredi nous a tous jetés dans le choc et la peine … C’est aussi un moment de prise en compte pour les dirigeants du monde entier qui ont encouragé ou transformé la politique de la diabolisation a coûté la vie à 49 personnes. Les rapports selon lesquels les attaques suivaient un manifeste de la suprématie blanche doivent inciter les dirigeants mondiaux à se lever contre cette idéologie haineuse. Aujourd'hui, nous nous tenons aux côtés de tous ceux qui ont perdu des êtres chers et nous nous engageons à nous unir contre cette haine. La Nouvelle-Zélande dans laquelle nous croyons est une société multiculturelle, accueillant les réfugiés et les migrants, et respectant le droit de chacun de pratiquer sa religion en paix. Ces attaques ne peuvent que renforcer notre détermination à lutter pour une société fondée sur la paix, l’espoir et la justice."

3- Après un voyage de 7 000 km, une délégation hawaïenne a offert une guirlande de fleurs à la ville de Christchurch, symbole de l'amour, de la paix, de la solidarité et des relations étroites après l'attaque terroriste. Les personnes présentes devant les deux mosquées étaient en larmes et de nombreux baisers ont été échangés à la vue de la guirlande. L’objectif était de soulager la douleur des familles des victimes et de tisser des fleurs de toutes les couleurs pour représenter toutes les races et les couleurs des êtres humains comme unies et indivisibles.

4- Un temple juif en Pennsylvanie, aux Etats-Unis, a lancé une campagne de collecte de dons pour les familles des victimes du massacre de Christchurch; l'objectif est de collecter 100 000 dollars américains. La déclaration de ce temple juif affirme que les Juifs soutiennent leurs frères musulmans et partagent le chagrin de ceux qui ont perdu des êtres chers dans un acte de violence aussi déraisonnable et que le travail se poursuivra jusqu'à ce que tous les habitants de la planète Terre vivent en paix dans le respect mutuel. Ce temple juif souhaitait rendre la faveur, car toutes les races et les communautés religieuses de la plupart des Etats américains, y compris des dons de hommes musulmans, l'avaient reçu, après avoir été attaqué le 27 octobre 2018 par un terroriste armé qui a tiré sur la congrégation sans discernement, tuant 11 personnes. Les donateurs envoient leurs dons en argent, accompagnés de leurs condoléances et de leur solidarité avec les Néo-Zélandais, tout en affirmant que l'amour leur permettra de vaincre la haine.

5- Tous les temples juifs de Nouvelle-Zélande ont été fermés pour la première fois le samedi 16 mars 2019, annulant les rituels ce jour-là en solidarité avec les gens musulmans du pays.

6- Un centre des droits de l'homme en Israël a souligné l'importance de mener une enquête sur la sympathie de certaines personnes figurant sur les réseaux de médias sociaux pour parler du criminel australien qui a perpétré le massacre de Christchurch dans les deux mosquées.

 

Enfin:

1- Les tyrans intronisés arabes et du Moyen-Orient vont bien sûr à l'encontre de tout ce qui précède! Ils n'ont jamais rien fait pour soutenir les victimes du massacre des deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

2- Nous exhortons nos cher amis coranistes à soutenir l'appel lancé par la Première ministre de la Nouvelle-Zélande concernant le fait de faire face aux appels à la haine et à l'extrémisme et d'y mettre fin. Cet appel correspond au seul vrai islam; c'est-à-dire le Coran, rejeté par les gens "musulmans'' d'aujourd'hui.

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Saeed Ali: Jacinda Ardern est un exemple de règle sage; elle adhère aux droits de l'homme et à toutes les valeurs supérieures (tolérance, paix, amour, etc.). En revanche, la religion sunnite de Satan contient un hadith pour exhorter les gens à ne jamais laisser les femmes les gouverner! Les hommes sunnites wahhabites sont donc en contradiction avec le Coran qui mentionne la reine de Saba comme exemple de dirigeants sages. L’histoire ancienne et moderne regorge d’exemples de femmes souveraines qui ont servi leur pays. Les positions et les actes de Jacinda Ardern appartiennent à l'islam (c.-à-d., au coranisme). La laïcité néo-zélandaise a amené son peuple à rejeter la haine, le terrorisme, le fanatisme et la violence et à respecter les droits de l'homme. Que le Seigneur que Dieu bénisse et protège la Nouvelle-Zélande.

(2) Dr. A. S. Mansour: Nous remercions notre fils, M. Saeed Ali, pour son commentaire. Malheureusement, les pays des Arabes "musulmans" sont tyranniques, injustes et corrompus. En revanche, de nombreux pays occidentaux sont très proches du sens islamique / coranique de la justice, de la liberté, de la charité, etc. Cela vaut en Nouvelle-Zélande comme un très bon exemple à cet égard. Nous avons écrit maintes fois auparavant que l’islam (c.-à-d. le coranisme) est une religion laïque; elle a sa forme unique de laïcité qui est contre la théocratie et revendique la dignité humaine. L'islam rend les êtres humains responsables de leur destin dans l'Au-delà, conformément à leurs actes et à leur foi. Choisir des égarements conduit les gens en Enfer et choisir l'guidage conduit les gens au Paradis. Il n'y a pas de médiateur entre Allah et les gens en islam. L’Etat dans l’islam n’a qu’un seul but: servir le peuple et ne pas le contrôler. L'Etat ne doit jamais viser à ce que sa mission soit de «guider» les autres au Paradis. Son travail consiste à servir et à protéger les citoyens et à garantir les droits de l'homme. Malheureusement, la plupart des hommes musulmans considèrent ce que nous disons ici comme une apostasie ou une hérésie; ils déclarent les Coranistes infidèles et les persécutent. Ils considèrent les Coranistes de l'Ouest comme des espions de l'Ouest! Nous continuons notre chemin de réforme religieuse et politique dans nos écrits. Que le Seigneur Dieu vienne à notre aide.

 

 

 

 

Le camp du mal qui soutient le terrorisme (1): Erdoğan

 

 

 

 

 

 

Introduction:

1- Le camp du mal est principalement situé dans les pays "musulmans" dominés par le wahhabisme, malgré les différences politiques entre les régimes d'Egypte, de L' Arabie saoudite, de Pakistan, etc., le wahhabisme s'est répandu dans ces pays et parmi leurs opposants à la recherche du pouvoir; c’est-à-dire l’organisation terroriste wahhabite MB, avec ses groupes et fronts déclarés et secrets, Al-Qaïda et les terroristes de l’EIIL qui ont réussi à former un Etat temporaire qui s’est effondré et qui a pourtant donné lieu à un exemple à répéter, car la diabolique idéologie wahhabite est toujours florissante et dominant jusqu'à maintenant.

2- Erdoğan reste un exemple unique parmi le camp du mal qui soutient le terrorisme parmi les pays "musulmans". Un coup d'état laïque a eu lieu contre Erdoğan, mais il a échoué, de nombreuses personnes souhaitant faire revenir la Turquie à sa laïcité établie depuis l'ère de Kemal Ataturk. Nous espérions que ce coup d'état aurait réussi à renverser Erdoğan, car un régime militaire vaut mieux qu'un régime wahhabite d'Erdoğan. En effet, un coup d'état n'a pas d'idéologie religieuse et il s'effondrera même après un certain temps. Un coup d'état laïque aurait guéri la Turquie de l'épidémie de wahhabisme et aurait préparé ce pays à une transition démocratique dont les démarches ont déjà été entreprises il y a plusieurs décennies. Le régime d'Erdoğan est nominalement laïque, mais c'est un régime wahhabite qui a pour objectif de déraciner les bases de la démocratie afin d'établir une théocratie surmontée d'un calife / sultan ottoman. C'est pourquoi nous décrivons Erdoğan comme (le «sultan» ottoman en cours).

3- Les hommes wahhabites en général sont de deux types: le type franc et ouvert comme Al-Qaïda et EIIL et le type hypocrite à deux visages comme le président turc. En fait, Erdoğan parle beaucoup de la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme mais il ne vise que les personnes à la recherche du pouvoir qui il ne vise que les personnes en quête de pouvoir qui souhaitent diriger la Turquie à sa place. Dans le même temps, Erdoğan diffuse ardemment la religion sunnite wahhabite du terrorisme en Turquie. Cela signifie qu'Erdoğan est pire parce qu'il est un homme trompeur et hypocrite. La position d'Erdoğan concernant le massacre de Christchurch dans les deux mosquées de Nouvelle-Zélande en fait un imam / chef du camp du mal wahhabite. Nous fournissons quelques détails à ce sujet dans les points ci-dessous.

 

Premièrement: profiter du massacre de Christchurch lors des élections turques alors qu'Erdoğan se présente comme le "protecteur" de l'islam:

1- Ce massacre odieux nécessite un soutien et une sympathie envers les victimes et leurs familles. Telle est la position des Néo-Zélandais et de leur Premier ministre, Jacinda Ardern, et de nombreux pays du monde entier. En revanche, Erdoğan, dans le cadre de son opportunisme politique haineux, a profité de la tragédie qui a eu lieu en Nouvelle-Zélande dans le cadre de la propagande électorale de son parti politique (c.-à-d., le Parti pour la justice et le développement). Erdoğan a diffusé une vidéo de ce massacre pour atteindre des objectifs politiques en utilisant le sang des victimes! En outre, il a mal utilisé le nom d’islam après avoir diffusé une telle vidéo; il a déclaré que tous les dirigeants du monde, y compris l'ONU, ont déclaré qu'il s'agissait d'un acte d'agression contre l'islam et les gens musulmans et qu'ils n'ont jamais mentionné que l'agresseur était un terroriste chrétien; si l'attaquant était un musulman, ils l'auraient immédiatement décrit comme un terroriste musulman. Erdoğan a ensuite mentionné que "l'islam" est une religion de paix et qu'il n'est jamais lié au terrorisme. Nous sommes tout à fait sûrs qu'il ne parlait que du wahhabisme sunnite et non de l'islam!

2- Erdoğan a lancé une attaque acerbe contre le chef de l'opposition, Kemal Kılıçdaroğlu, en l'accusant de se ranger du côté des islamophobes, comme le décrit Erdoğan.

3- Malheureusement, cette campagne électorale d'Erdoğan a porté ses fruits pourris en Turquie car la plupart des médias turcs étant pro-gouvernementaux. Les médias ont décrit le président turc comme le "protecteur" de l'islam et des musulmans. Un journal turc titrait Erdoğan aux côtés des victimes du terrorisme en Nouvelle-Zélande alors que l’Occident restait silencieux!

 

Deuxièmement: Erdoğan attaque l'Australie alors qu'il se présente comme le "protecteur" de l'islam:

1- Bien entendu, le criminel australien n’a jamais été envoyé par l’Australie pour commettre le massacre odieux. En fait, l’Australie a condamné ce crime terroriste. Il est étrange qu'Erdoğan attaque l'Australie pour se faire passer pour le «protecteur» de l'islam.

2- Erdoğan a décrit le massacre odieux dans le cadre d'une attaque plus vaste contre l'islam et la Turquie! C'est comme si la Turquie était un représentant de l'islam! Au cours de la campagne électorale, Erdoğan a prononcé un discours pour marquer le 104ème  anniversaire de la campagne ou de la bataille de Gallipoli lorsque les Ottomans ont vaincu leurs armées (y compris les armées australienne et néo-zélandaise). Il a déclaré (selon un journal turc) que le massacre de Christchurch était pas une attaque isolée; il s'agit plutôt d'une agression organisée au sein d'une théorie du complot et du fait que certains appareils de renseignement centraux de l'Occident sont impliqués dans cette attaque.

3- L'Australie a compris le danger derrière les mots d'Erdoğan lorsqu'il incitait le terrorisme et la violence contre l'Australie. Le Premier ministre australien, Scott John Morrison, s'est entretenu avec l'ambassadeur de Turquie en Australie, lui disant que les propos du président turc mettaient en danger les Australiens et étaient très insultants pour l'Australie dans des conditions aussi critiques. Il a exigé que ces paroles d'Erdoğan contre l'Australie soient retirées des médias turcs. Il a menacé de prendre des mesures contre la Turquie si nécessaire et toutes les options sont disponibles; il a dit à l'ambassadeur de Turquie qu'il attendrait la réponse du gouvernement turc avant de prendre d'autres mesures. C'était le mercredi 20 mars 2019.

 

Troisièmement: Erdoğan attaque la Nouvelle-Zélande alors qu'il se présente comme le "protecteur" de l'islam:

1- Après le massacre de Christchurch, Erdoğan a rempli les médias du monde de déclarations qui ont alimenté le feu de la haine et du fanatisme. Erdoğan attaque la Nouvelle-Zélande alors qu’elle figure en tête de liste des pays qui se trouvent dans le camp du bien qui est contre le terrorisme. Ainsi, Erdoğan est un imam / chef du terrorisme wahhabite parmi le camp du mal dans les pays "musulmans"; s'il était resté silencieux, comme la plupart des dirigeants des pays "musulmans", cela aurait été mieux pour lui.

2- Erdoğan a incité tous les gens wahhabites du monde entier à lui obéir, tout en exhortant tous les «musulmans» à coopérer et à s'unir afin qu'ils ne subissent plus d'attaques terroristes similaires. Cela signifie qu'il a fait revivre le principe wahhabite du territoire / camp de foi / paix en guerre contre le territoire / camp occidental des «infidèles»!

3- En fait, Erdoğan a menacé l'Australie et la Nouvelle-Zélande en déclarant que si des extrémistes islamophobes des deux pays osaient commettre des attentats terroristes dans la Turquie «musulmane», ils seraient tués et retourneraient dans leurs pays respectifs dans des cercueils!

4- Erdoğan a menacé la Nouvelle-Zélande que si la Turquie ne punissait pas le criminel australien du massacre de Christchurch, la Turquie le punirait! Cela signifie que le président turc ne reconnaît pas les louables démarches entreprises par Jacinda Ardern. Cela signifie qu'Erdoğan tente de mettre en doute la souveraineté de la Nouvelle-Zélande, dont le gouvernement a le droit de juger le criminel australien devant un tribunal. En outre, Erdoğan n'a pas mentionné comment la Turquie "punirait" ce criminel australien; est-ce qu'il l'enlèverait ou le tuerait en Nouvelle-Zélande?! Erdoğan porterait-il atteinte à la souveraineté des Néo-Zélandais sur leur pays?!

5- Dans le cadre de son marketing en tant que "leader" des gens ''musulmans'' contre l'Occident, Erdoğan a fait ce qui suit.

5/1: Erdoğan a davantage insulté la Nouvelle-Zélande et le monde occidental en déclarant que l'Occident menaçait les gens "musulmans" par ce massacre commis en Nouvelle-Zélande à 16500 km de la Turquie, provoquant une montée des taux d'islamophobie et d'agression contre les hommes "musulmans" ignorée par les gouvernements occidentaux!

5/2: Le président turc a envoyé son vice-ministre et ministre des Affaires étrangères  parmi les membres d'une délégation en Nouvelle-Zélande après le massacre de Christchurch; Erdoğan a également passé un appel téléphonique avec Patsy Reddy, gouverneur général de la Nouvelle-Zélande, pour discuter de l'attaque terroriste perpétrée contre les deux mosquées.

6- La Nouvelle-Zélande a compris le danger derrière les paroles d'Erdoğan lorsqu'il a incité au terrorisme et à la violence contre la Nouvelle-Zélande. Jacinda Ardern a déclaré que le vice-Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères, Winston Peters, se rendraient en Turquie pour réfuter les déclarations du président turc. Peters a déclaré avoir parlé à des responsables turcs et a exprimé son étonnement lorsque la vidéo du massacre de Christchurch a été manipulée afin de servir des objectifs politiques. Peters avait déjà critiqué la diffusion d'une telle vidéo par les médias turcs qui pourrait mettre en danger la vie des Néo-Zélandais à l'intérieur et à l'extérieur de leur pays. Malgré tout, quelques minutes de la vidéo du massacre de Christchurch ont été diffusées une nouvelle fois pendant la campagne électorale d'Erdoğan!

 

Quatrièmement: contradictions et erreurs historiques:

1- Le criminel australien a écrit sur son arme le nom de la Turquie et certaines batailles impliquant les Ottomans; il a écrit d'autres noms sans lien avec la Turquie; il a même visité la Turquie parmi d'autres pays. Bien sûr, sa haine visait tous les immigrants musulmans en général; pourtant, le président turc a supposé qu'il devait montrer sa colère comme si l'attaque terroriste à Christchurch était contre la Turquie! A l'instar du criminel australien, Erdoğan a très bien étudié l'histoire. Pourtant, il a commis des contradictions et des erreurs historiques lors de sa réponse précipitée au criminel australien qui a perpétré le massacre de Christchurch dans les deux mosquées.

2- Le criminel australien, dans sa déclaration, a exhorté le peuple turc à retourner dans la partie asiatique de la Turquie et à quitter Istanbul (ou Constantinople); Erdoğan a répondu en affirmant que le peuple turc est là depuis des milliers d'années et qu'il restera jusqu'au Jour de la Résurrection et que personne ne pourra transformer Istanbul en Constantinople; il a dit au criminel australien que ses ancêtres européens étaient venus ici et sont partis et que certains sont retournés en Europe dans des cercueils et que le terroriste australien, ou tout autre terroriste suprématiste blanc, ose mettre le pied en Turquie, il sera tué sur le coup.

3- Nous affirmons ce qui suit à propos de ces erreurs historiques.

3/1: Ceux qui vivaient en Asie mineure depuis des milliers d'années étaient les Kurdes et d'autres pays méditerranéens. En fait, les Kurdes sont maintenant les premiers habitants de la Turquie et font partie des faibles et des opprimés sur la Terre. Ils sont contrôlés par Erdoğan et d'autres Turcs au pouvoir.

3/2: Les Turcs étaient des tribus arrivées en Asie Mineure en provenance de plaines d'Asie centrale, comme les Seljuks, qui contrôlaient pendant un certain temps le faible califat abbasside et de vastes régions de l'Asie Mineure, de l'Irak et du Levant.

3/3: Les Ottomans appartiennent à une tribu turque qui, lors de son voyage en Anatolie en 1232 après J.-C., rencontra deux armées en guerre; ils ont pris le parti de l'armée la plus faible et l'ont sauvée de la défaite et l'ont fait remporter la victoire. Cette armée victorieuse qui était faible appartenait aux Seldjouks turcs qui ont combattu les Mongols dirigés par Aqtay, fils de Gengis Khan. Pour montrer sa gratitude, le sultan Seldjoukide Aladdin I ou Alaa'-Eddine I (1219 - 1235 ap. J.-C.) a nommé Ertugrul, chef de la tribu turque qui l'a aidé, à la gouverner sur une étendue de terre. Cela a donné à Ertugrul la possibilité de faire des raids contre l'empire byzantin, qui était sur le point de s'effondrer. Au sein des bannières du «djihad», Ertugrul a réussi à étendre ses territoires et à annexer davantage de terres à l'ouest de l'empire byzantine. Après sa conquête de la ville d'Eskisehir, Ertugrul mourut à l'âge de 93 ans, succédé par son fils Osman I en 1299 après J.-C., fondateur de l'empire ottoman. Lorsque les Mongols ont attaqué l'Etat de Seljuk en Asie mineure en 1300 après J.-C., provoquant son effondrement, Osman I a déclaré qu'il dirigeait ses territoires / régions annexés de manière indépendante et il a conquis d'autres régions de l'empire byzantin et il a atteint le Bosphore. Peu de temps avant sa mort en 1326 après J.-C., son fils Orhan conquit la ville de Bursa. Osman I j'ai dit à Orhan de l'enterrer dans l'église du palais de Bursa; cette église a été transformée en mosquée. Osman I est donc décédé après avoir défini la politique expansionniste de son empire ottoman. Le sultan ottoman Mehmed II conquit Constantinople en 1453 après J.-C. Pour encourager et renforcer le moral de ses soldats et de ses chefs militaires, ce sultan a relancé un mythe historique concernant le compagnon du Prophète Muhammad, Abou Ayoub Al-Ansari, qui assiégea Constantinople avec les Umayyads 670 après J.C. et fut mortellement blessé lorsque les Umayyads furent vaincus. La légende dit qu'avant sa mort, le blessé Al-Ansari avait ordonné aux Arabes d'enterrer son cadavre à l'endroit le plus proche de Constantinople. Mehmed II a répandu la rumeur selon laquelle la tombe d'Al-Ansari aurait été «découverte» près des murs de Constantinople et qu'un mausolée et une mosquée auraient été construits à cet endroit! Le peuple turc qui a divinisé les compagnons de Muhammad a adoré ce mausolée «saint»; les soldats et les chefs militaires de l'armée ottomane de Mehmed II ont juré de conquérir Constantinople; ils ont réussi à le faire et cela a provoqué un changement décisif et radical dans l'histoire du monde à l'époque. Après la conquête ottoman de Constantinople - faussement au nom de l'islam! - Mehmet II, le conquérant, a rebaptisé la ville sous le nom d'Islambul (plus tard renommé Istanbul) et a transformé sa cathédrale Hagia Sophia en mosquée.

4- Dans sa déclaration, le criminel australien a écrit que les Européens blancs transformeront un jour Istanbul en chrétien Constantinople. Erdoğan a répondu par son intention de transformer la cathédrale Hagia Sophia en mosquée. Mehmet II le Conquérant l'a fait, mais en 1935, elle a été transformé en musée. Erdoğan souhaite maintenant la transformer à nouveau en mosquée! Erdoğan suppose pouvoir prédire l'avenir en disant que le peuple turc restera jusqu'au Jour de la Résurrection et que personne ne pourra transformer Istanbul en Constantinople.

 

Enfin:

1- La Première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, a appliqué l'islam en termes de comportement pacifique, qui consiste à traiter tout le monde à travers les valeurs coraniques supérieures de l'islam: paix, justice, charité, miséricorde et dignité humaine. Quant à l’islam en termes de croyance / foi à l’intérieur du cœur / âme des êtres humains, c’est du monothéisme et de la piété; cela n'est jugé que par le Seigneur Dieu au Jour du Jugement. Dans la vie des êtres humains sur Terre, nous avons le droit de juger du comportement manifeste de tous les êtres humains. Par conséquent, nous affirmons nous-mêmes que le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande figure parmi les meilleurs musulmans en termes de comportement pacifique. Nous affirmons également que les terroristes sont des incroyants en termes de comportement; ils ne sont jamais musulmans, aussi dur qu'ils puissent dire et quels que soient leurs appartenances religieuses, leurs races et leurs couleurs, parce qu'ils ont recours à la violence et à l'agression. Nous affirmons donc nous-mêmes qu'Erdoğan fait partie des leaders du terrorisme wahhabite, aussi habile soit-il qu'il joue avec les mots; ses positions, ses paroles et ses actes contredisent le coranisme; c'est-à-dire, le vrai islam qui n'est que le Coran.

2- Erdoğan occupe actuellement une partie de la terre syrienne et tue une partie du peuple syrien. Pourtant, il parle apparemment de l'islam comme religion de la paix! Erdoğan chante apparemment les hymnes de la liberté, qui est une valeur fondamentale de l'islam dans le Coran. Cependant, il poursuit en même temps les opposants et les prive de leur liberté de critiquer son régime. Le Seigneur Dieu dit ce qui suit dans le Coran: "O vous qui avez cru! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas? C'est une grande abomination auprès d'Allah que de dire ce que vous ne faites pas." (61:2-3); "Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Etes-vous donc dépourvus de raison?" (2:44). Nous avons tendance à penser qu'Erdoğan n'a jamais lu cela dans le Coran.

3- Si Erdoğan adhère effectivement aux faits coraniques de l'islam, il aurait dû être le premier à soutenir les paroles, les positions et les actes du Premier ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, mais il a fait exactement le contraire; c.-à-d., qu'il a profité du sang des victimes innocentes du massacre de Christchurch pour "justifier" le fait qu'il verse encore plus de sang d'autres victimes innocentes ailleurs.

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Dr. Othman Ali: Je pense que la fin de la carrière politique d'Erdoğan approche à grands pas. C'est un dirigeant diabolique qui soutient le terrorisme; il occupe maintenant des parties du nord de la Syrie. Il ne faut pas oublier que le parti politique d'Erdoğan a perdu aux élections municipales; cela signifie que les Turcs refusent la théocratie souhaitée par le président turc. Cela signifie que le courant du soi-disant islam politique a été partiellement vaincu et qu'il disparaîtra plus tard de la Turquie et du monde arabe.

(2) M. Saeed Ali: Je pense qu'Erdoğan a perdu de nombreuses chances historiques. Beaucoup de mes amis turco-allemands me disent qu'ils désapprouvent la dictature d'Erdoğan et comment il a commis de nombreuses injustices contre les Kurdes et les Syriens. Le président turc a détourné l'attention de l'UE sur les réfugiés syriens et a tiré parti du statu quo en Irak et de l'émergence de l'EIIL. Erdoğan a réussi à contenir la colère de la Russie après la chute d'un avion russe par les défenses turques. Le président turc a contribué à la croissance économique en Turquie. Pourtant, il a manqué et perdu beaucoup de chances alors qu’il soutenait la théocratie wahhabite et le groupe terroriste MB. Erdoğan a autorisé le blanchiment d'argent des Iraquiens et des Syriens en Turquie. Le président turc souhaite être un calife ottoman et un dirigeant du monde "islamique"! Erdoğan aurait dû remercier Jacinda Ardern pour ses efforts et saisir l'occasion pour coopérer avec elle en montrant les enseignements coraniques de l'islam (tolérance, paix, etc.) appliqués par Jacinda Ardern bien qu'elle ne soit pas musulmane.

(3) M. Ben Levante: Beaucoup de gens, y compris le Dr A. S. Mansour, ont souhaité que la tentative de coup d'état qui a eu lieu en Turquie ait été couronnée de succès. Malheureusement, le peuple turc a essayé de se débarrasser de la dictature militaire, mais il est tombé dans le piège de la dictature théocratique d'Erdoğan, tyran fou, hypocrite, trompeur, extrémiste et wahhabite qui cherche à restaurer l'empire ottoman. Ce président turc a perdu les fruits de la croissance économique qu'il a introduite en Turquie. Malheureusement, la plupart des Arabes sont sous le contrôle de l’idéologie wahhabite parce qu’ils sont ignorants et manquent de connaisance politique; c'est pourquoi les régimes tyranniques des pays arabes tiennent à garder le wahhabisme sunnite comme religion dominante. Cependant, les pays occidentaux sont à blâmer car ils soutiennent les régimes tyranniques du monde arabe. Les Européens détestent les nouvelles vagues de réfugiés et d'immigrants qui envahissent le continent européen. Le racisme et l'islamophobie gagnent du terrain chaque jour.

(4) Dr. A. S. Mansour: Merci à tous pour vos excellents commentaires. Nous affirmons ici que certains dirigeants tyranniques laïques auraient pu introduire des réformes utiles; pourtant, leur tyrannie gâte tout; cela s'applique à Hitler, Saddam Hussein et Abdel-Nasser. L'URSS s'est effondrée sans une seule balle. Quant aux tyrans théocratiques, même après leur mort, l'idéologie théocratique corrompue leur survit à mesure que les nations naïves l'absorbent. Erdoğan est pire et plus dangereux que les autres tyrans du Moyen-Orient. Même quand il quittera son poste un jour, l'idéologie théocratique ottomane restera après lui si la plupart des Turcs rejettent la laïcité. La Turquie ne convient pas pour diriger les pays arabes et "musulmans"; c'est parce qu'il se trouve aux frontières de ces pays (sans parler de la barrière de la langue). Le monde arabe ne peut être dirigé par un pays relativement nouveau (et temporaire) comme le royaume saoudien. Le seul pays arabe qui mérite de diriger le monde arabe est l’Egypte en raison de son histoire millénaire, de sa situation géographique, de sa population (plus de 100 millions d’habitants) et de son statut de pionnier dans tous les domaines. En fait, au cours des 1000 dernières années, l’Egypte du Moyen-Age (alors que la culture dominante était la tyrannie) était à la tête des régions musulmanes. Pourtant, à l’époque moderne, l’Egypte n’est plus le leader du monde arabe; sa tyrannie et sa corruption ont permis aux nains des Emirats Arabes Unis et du royaume saoudien de diriger les Arabes. L’effondrement de l’Egypte signifie l’effondrement de tous les Arabes. Erdoğan déteste beaucoup l’Egypte (en particulier après l’effondrement du régime théocratique terroriste de MB) parce qu’il ne peut faire de la Turquie le leader du monde "islamique"; il est très envieux; il sait que seule l’Egypte peut jouer ce rôle si elle se débarrasse de la tyrannie et de la corruption.

(5) Dr. Mustafa Hammad: Je pense qu'Erdoğan est un excellent dirigeant. Je souhaite que les Arabes aient un dirigeant comme lui; il pourrait être un pas en avant vers la transition démocratique en Turquie; il a introduit une croissance économique sans précédent en Turquie. Bien sûr, je suis contre son wahhabisme. Cependant, nous devons nous rappeler qu’il a une emprise ferme sur l’armée afin de ne pas laisser ressurgir la dictature militaire. Aucun coup d'état n'est avantageux pour les citoyens, où que ce soit. Je pense que les pays arabes devraient considérer la Turquie comme un modèle à suivre.

(6) Dr. A. S. Mansour: Vous vous trompez, Dr. Mustafa Hammad. Erdoğan n'aurait été un grand dirigeant que s'il refusait de chercher à établir (ou à rétablir) une théocratie ottomane wahhabite. Le peuple turc préfère la laïcité établie par Kemal Ataturk et a plus d’expérience dans les élections que les Arabes. Erdoğan constitue une menace pour la transition démocratique en Turquie, même s'il a mis fin au retour de la dictature militaire; il est maintenant un dictateur; il ne pouvait pas joindre l'UE. Cet échec est une très bonne chose pour les Européens. Erdoğan ne sait jamais rien de l’islam (c.-à-d., du coranisme); c'est une religion laïque axée sur les droits de l’homme. Erdoğan s'intéresse à l'idéologie et à la théocratie ottomanes wahhabites. Erdoğan a profité du coup d'état manqué pour se débarrasser de ses adversaires politiques et contrôler les médias turcs. Al-Sisi d'Egypte contrôle les médias égyptiens de la même manière. De cette façon, des mensonges se propagent sur les "réussites" des présidents des deux pays; seules les personnes naïves croient en de tels mensonges. Dans les démocraties, les médias sont libres et la liberté d'expression est sacrée. C’est ainsi que Trump fait l’objet de critiques sévères dans les médias américains.

 

 

 

 

 

 

 

L'axe du mal qui soutient le terrorisme à notre époque moderne: la région du Najd en Arabie saoudite

 

 

 

 

 

Premièrement: la région du Najd et l’émergence de mouvements terroristes portant des bannières / devises religieuses:

1- Dans la région du Najd, l’appel wahhabite (c.-à-d., la renaissance du hanbalisme, une doctrine extrémiste sunnite, par le chef religieux M. Ibn Abdul-Wahhab) a émergé dans un village nommé Al-Ainiyya; c'est le même village où le chef des renégats, Musaylimah le menteur, a émergé et s'est révolté contre la tribu Qorayish et le calife Abou Bakr après la mort de Muhammad. Le prophète autoproclamé, Musaylimah, a affirmé qu'il avait reçu la révélation divine du ciel et qu'il avait levé une bannière / devise religieuse: (pour Qorayish, la moitié du pays et pour nous, l'autre moitié). Bien sûr, Musaylimah et ses renégats ont été vaincus par Abou Bakr; plus tard, les hommes bédouins du Najd devinrent des rebelles d'Al-Khawarij contre le calife Ali et son rival omeyyade Mu'aweiya. Les hommes d'Al-Khawarij ont élevé une bannière / devise religieuse du soi-disant Al-Hakimiyya: (la règle est à Dieu seul). Cette devise idiote indique que "Hukm" (ou règle / gouvernement / règne en arabe) est pour les rebelles Al-Khawarij en tant que députés ou représentants d'Allah sur la Terre! Cette devise était leur prétexte pour massacrer tous ceux qui ne le rejoignaient pas, comme nous l'avons expliqué dans nos précédents écrits. Au cours de la deuxième époque abbasside, les rebelles connus sous le nom (les Qarmates) ont également émergé au Najd avec un appel chiite, comme nous l'avons expliqué dans l'article précédent. Dans notre époque moderne, le wahhabisme a émergé au Najd au 18ème siècle après J.-C. avec un appel extrémiste sunnite du hanbalisme qui regrette l'existence de gens chiites, soufis et sunnites non-wahhabites.

2- Bien sûr, malgré les différentes bannières / devises religieuses soulevées, les rebelles belliqueux, meurtriers et suicidaires de toutes les époques n'ont qu'une religion de Satan; c'est-à-dire justifier et autoriser le massacre et le vol d'hommes et le viol et la réduction en esclavage de leurs femmes en affirmant qu'il s'agit d'un devoir religieux récompensé au Paradis dans l'Au-delà.

 

Deuxièmement, les appels religieux des terroristes impliquaient une éducation religieuse et une préparation militaire pour transformer les criminels ordinaires en djihadistes:

1- Sans bannières / devises religieuses, les Arabes bédouins du désert du Najd étaient des bandits qui ont lancé des raids «laïcs» pour attaquer les caravanes de pèlerins afin de les voler. Il était nécessaire que les terroristes religieux les préparent et les dotent d'un enseignement religieux et d'une formation militaire adéquate pour en faire des djihadistes qui commettent les mêmes crimes mais dans une perspective plus large avec davantage de massacres, en supposant qu'ils accomplissent de bonnes actions récompensées dans l'Au-delà. Les criminels ordinaires savent qu'ils sont coupables; il y a de l'espoir qu'ils se repentent un jour; en revanche, lorsque des criminels religieux ou des djihadistes présument que leurs crimes font partie de devoirs religieux leur permettant d'entrer au Paradis, ils ne se repentent jamais; ils croient que négliger de tels devoirs religieux les ferait entrer en Enfer. C’est la raison pour laquelle ces terroristes et criminels religieux suicidaires ont à cœur de massacrer tout le monde et de perpétrer de nouvelles effusions de sang tout en luttant sans relâche et avec férocité. Les Arabes bédouins ordinaires qui attaquaient les caravanes de pèlerins lors de raids «laïcs» étaient parfois vaincus et tenus à l'écart. En revanche, les Arabes du désert du Najd qui avaient un appel religieux étaient suicidaires dans leur combat contre d’autres et visaient à massacrer autant de personnes que possible. Par exemple, le chef des Qarmates, Abou Taher, était un jeune de 17 ans qui avait 800 soldats à cheval et 800 soldats d’infanterie lorsqu’il a vaincu les troupes militaires abbassides en 312 A.H. De même, de nombreux historiens décrivent les combattants des troupes militaires d'Abdul Aziz Al-Saoud, le fondateur du troisième royaume saoudien actuel, de suicidaires dans leurs combats acharnés; leur bannière / devise surélevée pendant les combats était (l'odeur du Paradis est proche; où sont ceux qui le cherchent!).

2- Les Qarmates avaient leurs institutions religieuses chiites qui soumettaient les jeunes Qarmates à un lavage de cerveau et les persuadaient, par la religion chiite qarmate, que le jihad en massacrant d'autres personnes était quelque chose de louable. Avant les Qarmates, les combattants d'Al-Khawarij avaient fait de même dans le cadre de leurs doctrines religieuses pour enseigner aux jeunes le djihad féroce et suicidaire. Après les traces d'Al-Khawarij et des Qarmates, Ibn Abdul-Wahhab a enseigné aux Arabes bédouins du désert la culture de violence et de terrorisme wahhabite. Ils sont devenus des soldats qui ont servi les membres de la famille Al-Saoud et ont contribué à l'établissement du premier royaume saoudien (1745 - 1818 apr. J.-C.). De même, dans le cadre des efforts militaires déployés pour établir le troisième royaume saoudien actuel, Abdul Aziz Al Saoud a construit des colonies / villages spéciaux pour former les jeunes à la lutte suicidaire et leur inculquer les principes wahhabites de terroriser et de massacrer d’autres; ils se sont battus sans relâche et avec férocité en tant que (Frères du Najd), tuant même des femmes et des enfants. Nous l'avons expliqué en détail dans notre livre intitulé "Les mouvements d'opposition wahhabites au Royaume d'Arabie saoudite au XXe siècle"

3- Les Frères du Najd ont causé de nombreux problèmes à leur maître et roi, Abdul Aziz Al-Saoud, au sein de leur opposition; ils ont déplu à sa politique qui violait les enseignements et les principes wahhabites concernant l'interdiction d'avoir des relations avec des "infidèles" et des "polythéistes". Abdul-Aziz Al-Saoud entretenait des relations cordiales avec les «infidèles» britanniques de Grande-Bretagne et entretenait de bonnes relations avec les dirigeants «polythéistes» de l'Egypte. Dans la religion wahhabite, tous les «musulmans» non wahhabites sont des polythéistes et tous les étrangers ou non-Arabes sont des infidèles. Abdul-Aziz Al-Saoud a établi une nouvelle confrérie en Egypte, les Frères musulmans ou l'organisation terroriste MB, en 1928 après J.-C., afin de constituer une alternative aux ennuyeux Frères du Najd, battus et vaincus par Abdul-Aziz Al-Saoud en 1930 après J.-C. Bien sûr, l’organisation terroriste MB est établie par les esprits saoudiens / wahhabites; les membres de cette organisation ont profité du climat libéral en Egypte à l'époque; leur chef, Hassan Al-Banna, a réussi à attirer des jeunes frustrés et en colère, en Egypte et ailleurs, à le rejoindre; ils se sont convertis à la religion du terrorisme, le wahhabisme, et étaient prêts à combattre de manière suicidaire. Sous le règne de Sadate en Egypte (1970 - 1981 après J.-C.), il sollicita l'aide de gens wahhabites (en particulier de l'organisation terroriste MB) pour se débarrasser des gauchistes et des penseurs nassériens. Plus tard, ces terroristes wahhabites se sont rebellés contre Sadate et l'ont assassiné en octobre 1981 après J.-C. Ils ont infiltré la Haute-Egypte et ont recruté des jeunes frustrés et des criminels pour rejoindre leurs gangs armés wahhabites en tant que terroristes qui ont volé et tué à plus grande échelle au nom de la religion de l’islam (bien entendu, l’islam n’a rien à voir avec ce terrorisme et cette violence). Cette notion est encore pratiquée jusqu'à présent par les organisations terroristes wahhabites telles que MB, Al-Qaïda et EIIL. C’est la raison pour laquelle les terroristes suicidaires wahhabites (par le lavage de cerveau) sont comme des bombes à retardement prêtes à exploser à tout moment, n’importe où et de façon inattendue!

 

Troisièmement: les gens wahhabites, dans leur expansion et leur annexion de étendues de terres en Arabie, ont suivi les traces religieuses des Qarmates:

1- Dans la région du Najd, dans le cadre de luttes «laïques», plusieurs émirats minuscules ont émergé et ont disparu; personne n'a élevé de bannières / devises religieuses pendant longtemps. Pourtant, une fois qu'Ibn Abdul-Wahhab est apparu à Najd dans l'émirat d'Al-Dariyya, une ville oubliée sans conséquence par rapport à l'émirat ou à la ville de Riyadh et aux autres émirats / Etats de la région du Golfe, l'appel wahhabite de le terrorisme religieux a aidé à établir le premier royaume saoudien à Al-Dariyya. Les Saoudiens wahhabites ont réussi à contrôler Najd puis à annexer les régions du Golfe et du Hejaz; ils ont également lancé des attaques militaires contre les régions ottomanes du Levant et d'Irak. les Ottomans ont dû solliciter l'aide du puissant gouverneur d'Egypte, M. Ali Pacha, dont les troupes militaires égyptiennes ont réussi à détruire le premier royaume saoudien et sa capitale, Al-Dariyya, après de longues batailles dans une guerre exhaustive.

2- Sans le wahhabisme, Al-Dariyya serait restée une ville ou un émirat sans beaucoup de pouvoir ni d’importance; il aurait été écrasé par d'autres émirats / états minuscules autour de lui dans la région du Najd. Cela signifie que le wahhabisme a changé les conditions dans le Najd et en Arabie lorsque le royaume saoudien a émergé et s'est effondré deux fois; Abdul-Aziz Al-Saoud a établi le troisième royaume saoudien actuel (et a mené plusieurs guerres jusqu'à ce qu'il atteigne ses frontières actuelles en Arabie) sur la base du wahhabisme et des Frères Najd; il étendit l'appel wahhabite en Egypte et en Inde. Avec les revenus pétroliers et l’alliance saoudienne avec les Etats-Unis, l’appel wahhabite s’est répandu aux Etats-Unis et dans l’Ouest au sein d’organisations ouvertes et secrètes. Ce type d'expansion rappelle celui des Qarmates au Moyen-Age.

3- Malheureusement, dans les médias du monde entier, les gens wahhabites sont appelés «islamistes» et les mouvements wahhabites sont décrits comme des mouvements «islamistes», alors même que le wahhabisme n’a rien à voir avec l’islam (c.-à-d., le Coran). Nous, Dr. A. S. Mansour, sommes ceux qui prêchent et prosélytent le seul vrai islam (c.-à-d., le coranisme) rejeté par la plupart des gens et, dans nos écrits, nous appelons à une réforme religieuse fondée sur la laïcité islamique, fondée sur paix, miséricorde, charité, liberté religieuse, démocratie directe et droits de l'homme. Pourtant, personne ne décrit les gens coranistes comme des musulmans. En revanche, les gens coranistes sont victimes de persécution et de discrimination et ils sont empêchés d'apparaître dans les médias!

 

Quatrièmement: les gens wahhabites, dans les massacres, ont suivi les traces religieuses des Qarmates:

1- Dans le précédent article, nous avons expliqué comment les Qarmates avaient attaqué les caravanes de pèlerins. La même chose est répétée par les soldats wahhabites d’Arabie saoudite qui ont attaqué une caravane de pèlerins yéménites en 1923 après J.-C. / 1341 A.H. après avoir obtenu l’autorisation d’Abdul-Aziz Al-Saoud. Les soldats wahhabites ont massacré tous les pèlerins de cette caravane et ont tout volé. Cette caravane comptait environ 3 000 pèlerins yéménites (vêtus d'Ihram) tombés dans une embuscade à Aseer (région située entre le Yémen et l'Arabie saoudite) par les troupes militaires wahhabites conduites par le prince Khaled, neveu du roi Abdul Aziz Al-Saoud. Les soldats wahhabites ont ouvert le feu sur les pèlerins yéménites et les ont tous tués, à l'exception de deux hommes qui se sont enfuis et ont informé les autorités yéménites de la tragédie. S'il n'y avait pas eu ces deux survivants qui ont réussi à s'enfuir, personne n'aurait été au courant de ce massacre. Bien entendu, de nombreux massacres ont été commis par les soldats wahhabites dans les villages du Levant et de l'Irak et personne n'a entendu parler de tels massacres. Un témoin, le juge Yahya Ibn Al-Eriani, a déclaré que les soldats wahhabites saoudiens lors du massacre des pèlerins yéménites scandaient des slogans du type: (exterminez tous les polythéistes!) et (l'odeur du Paradis est proche; où sont ceux qui le cherchent!).

2- Les massacres commis par les soldats wahhabites, qui ont permis de tuer tous les non- wahhabites dans leur religion perverse de Satan, sont discutés dans nos précédents ouvrages au sujet de la création du premier royaume saoudien et du troisième royaume saoudien actuel. Dans nos livres, nous citons quelques lignes du livre intitulé (La glorieuse histoire du Najd) par l'historien wahhabite du premier royaume saoudien, Ibn Bishr, qui était fier des massacres commis par les «musulmans» (il s’agissait de gens wahhabites) contre les «polythéistes» (il s’agissait d’un peuple pacifique non-wahhabite victime de la violence et de l’agression wahhabites). Ibn Bishr, par exemple, a écrit ce qui suit à propos du massacre de Karbala (qui a eu lieu en 1801 apr. J.-C.): (... Remercions Dieu, le Seigneur des mondes, d'avoir permis aux fidèles musulmans d'envahir Karbala et de décapiter et asservir son peuple. Nous ne nous excuserons jamais pour cette victoire que Dieu nous a accordée, nous promettons à tous les incroyants et infidèles un destin similaire ...).

3- Les récits de l'historien wahhabite Ibn Bishr sur les massacres commis par les soldats wahhabites ne diffèrent pas beaucoup des récits de l'historien Ibn Zini Dahlan (décédé en 1886 apr. J.-C.), qui était l'ennemi du wahhabisme; il écrivit ce qui suit au sujet du massacre d'Al-Ta'if, qui eut lieu en 1804 après J.-C./ 1217 A.H.: (... Lorsque les soldats wahhabites saoudiens entrèrent dans Al-Ta'if, ils tuèrent tous les habitants avec leurs épées: des hommes, des femmes, des enfants, des bébés, des personnes âgées, des gens ordinaires, des princes et des nobles. Ils ont pénétré par effraction dans des maisons, des magasins et des mosquées pour rechercher ceux qui s'y étaient cachés et et ont tué toutes ces personnes, y compris ceux qui celles qui priaient et lisaient le Coran ...).

4- Un autre massacre dans la ville d'Al-Ta'if a eu lieu en 1924 après J.-C. dans le cadre des efforts militaires déployés pour établir le troisième royaume saoudien actuel; les soldats wahhabites ont attaqué la région du Hejaz et assiégé Al-Ta'if; une fois qu'ils ont réussi à entrer dans la ville, ils ont mis leurs habitants à l'épée, massacrant plus de 2000 personnes: hommes, femmes et enfants. Parmi les hommes tués figuraient des érudits de haut rang et de bons cheikhs; les soldats wahhabites ont volé tous les biens, les marchandises et l'argent dans la ville; ils ont brûlé la ville, ce qui était typique d'eux dans toutes leurs atrocités pour effrayer les habitants d'autres villes et les inciter à se rendre sans résistance ni combat.

5- Bien sûr, mentionner les détails de tous les massacres commis par les Saoudiens wahhabites implique un livre entier; Il est à noter ici que l’Arabie saoudite souhaite à présent détruire ses pays voisins. L’Arabie saoudite a aidé à la destruction de l'Irak et de la Syrie et elle détruit le Yémen sans vergogne maintenant, provoquant ainsi la famine et la mort qui se propagent parmi les hommes, les femmes et les enfants yéménites!

 

Cinquièmement: l’organisation terroriste wahhabite d'EIIL est la progéniture légitime de l’idéologie wahhabite saoudienne:

1- Les Etats-Unis ont utilisé l'Arabie saoudite et son wahhabisme pour lutter contre l'URSS en Afghanistan; des djihadistes et leurs familles ont envahi l’Afghanistan et se sont installés dans cette Etat ainsi qu’à Peshawar (au Pakistan) afin de recevoir une formation militaire adéquate et d’apprendre le wahhabisme dans plusieurs institutions / madrassas pour adultes et enfants; certaines de ces madrassas ont été témoins de l’émergence de Taliban (c.-à-d., d’étudiants wahhabites armés); le mouvement terroriste wahhabite de Taliban contrôle maintenant une partie de l’Afghanistan.

2- Après la défaite des communistes en Afghanistan, les Etats-Unis ne s'intéressaient plus aux djihadistes qu'ils contribuaient à créer. Bin Laden a créé l'organisation terroriste wahhabite Al-Qaïda pour lutter contre les Etats-Unis et l'Occident. En raison de l'ingérence saoudienne en Irak, les organisations terroristes wahhabites s'y sont répandues, notamment celle d'Al-Zarqaoui qui a juré allégeance à Bin Laden et à Al-Qaïda. Des conditions et des circonstances appropriées ont conduit Al-Zarqaoui à établir un Etat wahhabite (soi-disant «islamique»!) en Irak en 2004. Après la mort d'Al-Zarqaoui en 2006, l'organisation terroriste wahhabite d'EIIL est apparue en 2014 et a réussi à établir une Etat en Irak et au Levant, et la ville syrienne Al-Raqqa était la capitale de cet Etat wahhabite de l'EIIL. Bien entendu, il n'est pas nécessaire de mentionner ici les massacres et les attentats-suicides commis par les terroristes de l'EIIL à l'Ouest, à l'Est et au Moyen-Orient.

3- L'organisation terroriste wahhabite d'EIIL a résisté à l'alliance internationale contre elle et s'est battue contre les Etats-Unis, la Russie et la Turquie; plus tard, les terroristes de l'EIIL ont été vaincus et leur Etat s'est effondré lentement en Irak et en Syrie. Pourtant, les terroristes wahhabites de l'EIIL ont leurs partisans dans la péninsule égyptienne du Sinaï, en Libye, en Tunisie, en Algérie, au Maroc, aux Philippines, aux Etats-Unis et dans les pays occidentaux en général. Même si les terroristes wahhabites de l'EIIL étaient complètement anéantis, des terroristes wahhabites en quête de vengeance apparaîtront dans un avenir proche, car le wahhabisme, la religion du terrorisme, est toujours florissant à l'Ouest, à l'Est et au Moyen-Orient. En outre, l'organisation wahhabite d'EIIL est toujours vivante dans le cyberespace, attirant plus que jamais des sympathisants et recrutant des loups solitaires parmi les gens ordinaires du monde entier.

 

Enfin:

  Les détails susmentionnés ne doivent jamais nous faire oublier que l'axe du mal qui soutient le terrorisme à notre époque moderne est la région du Najd en Arabie saoudite.

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Ben Levante: Les faits susmentionnés montrent que les Arabes ont rejeté le Coran afin de suivre les hadiths du terrorisme et de la violence. Cela signifie qu'EIIL est le résultat des Qarmates et d’autres tendances violentes. Cela signifie que l’extrémisme associé à des prétextes quasi religieux équivaut au terrorisme et à l’agression militaire. L'agression religieuse est liée aux religions terrestres de Satan et jamais à la religion de Dieu: le Coran. Bien sûr, les injustices, l'oppression et la tyrannie étaient courantes et dominantes au Moyen-Age chez tous les dirigeants; de telles choses (avec la haine et la vengeance parmi la plupart des nations) auraient dû disparaître à l'ère moderne si le wahhabisme sunnite aurait disparu. Il domine toujours le monde arabe à cause de l'influence négative du royaume saoudien et de ses pétrodollars.

(2) Dr. Mustafa Hammad: Cet article ne mentionne qu'une partie de la vérité historique; Dr. A. S. Mansour est contre les Arabes et il favorise tout le temps l'Occident. Il n'aime pas critiquer l'Occident aussi sévèrement que les Arabes et leur histoire. Je n'aime pas ça; il aurait dû critiquer l'Occident et son histoire de la même manière

(3) Dr. A. S. Mansour: Beaucoup de nos lecteurs arabes sont choqués par les faits historiques cités ici par nous. N'oubliez pas que notre mission est de réformer les Arabes en utilisant le Coran comme critère pour juger leur histoire et leurs religions terrestres. Notre mission n'inclut pas la réforme de l'Occident. Nous nous concentrons ici sur ceux qui utilisent n'importe quelle religion pour "justifier" l'agression, les injustices et la violence. Ce grave péché est commis par des Arabes et par certaines personnes occidentales. Pourtant, les Arabes ont commencé leur agression contre l’Occident (c.-à-d., l’Europe). Nous ne nous concentrons pas ici sur l'agression, les injustices et la violence laïques. Nous promettons à nos lecteurs de parler du terrorisme religieux et de l'agression religieuse d'une partie de la peuple occidentale dans les prochains articles de ce livre; par exemple, les croisades dont l'esprit est ravivé par le criminel australien qui a perpétré le massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande. C'est pourquoi nous discutons des racines historiques de la violence. Notre objectif est de montrer à quel point l’islam est innocent des crimes des Arabes qui utilisent son nom pour «justifier» leur violence et leur agression, passée et présente. Tous les types de commentaires sont les bienvenus. Les commentaires sont une source d’inspiration pour notre rédaction des articles de ce livre. Cependant, nous implorons les lecteurs arabes choqués de se concentrer principalement sur le fait que nous devons déclarer innocent Dieu et Sa religion (le Coran); ils n'ont rien à voir avec le terrorisme et la violence. Les Arabes qui détestent l'Occident doivent garder cela à l'esprit. Les Croisés, par exemple, ont utilisé le nom d'une divinité fausse et imaginaire connue sous le nom de Christ, qui n'a rien à voir avec le Jésus historique mortel mentionné dans le Coran. De même, les califes pécheurs ont utilisé le nom d'une divinité fausse, imaginaire et immortelle appelée Muhammad (qui n'a rien à voir avec le mortel historique Muhammad mentionné dans le Coran) pour justifier leurs conquêtes et leurs crimes odieux; ils ont attribué leurs crimes au Seigneur Allah et à Sa religion. Cela a été fait récemment par des terroristes wahhabites comme EIIL. Ce livre ne mentionne pas l'agression / la violence laïques de l'URSS, de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que l'invasion européenne du monde arabe. En effet, au sein de tels événements historiques, personne n’a soulevé de bannières / devises religieuses pour justifier l’agression, les massacres et les crimes.

(4) M. Saeed Ali: Le remède est de revenir aux racines historiques; ils doivent être examinés, critiqués et analysés (par de grands penseurs et historiens comme Dr. A. S. Mansour) afin de se débarrasser de la culture de la vengeance, de la haine, de l'extrémisme, de l'agression et de la tyrannie. Les hommes wahhabites font subir à leurs disciples un lavage de cerveau avec de faux récits d'histoire et de religion. Critiquer l'histoire arabe signifie pour les hommes wahhabites critiquer leur religion. Les vrais gens musulmans doivent revenir au Coran en tant que source unique de l’islam et essence de la religion. Malheureusement, la plupart des Arabes rejettent le Coran et favorisent les hadiths et autres mensonges. Dans un avenir proche, le Coran dominera et la paix régnera dans le monde arabe. Les citoyens seront conscients des droits de l'homme et s'opposeront à la théocratie et à la tyrannie wahhabites. Ils arrêteront de déifier les mortels et arrêteront le culte des héros.

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE IV: Les racines des camps du mal des Arabes

 

 

 

 

 

 

 

 

Le camp du mal qui soutient le terrorisme: Les Ottomans

 

 

 

Introduction:

 Nous nous concentrons ici sur le pouvoir tyrannique et arrogant qui a soulevé des bannières et des devises religieuses tout en commettant des massacres contre des civils parmi les plus faibles sur la Terre. Nous fournissons dans les points ci-dessous des pages noires de l’histoire humaine; nous écrivons ici sur les Turcs ottomans, qui appartiennent au camp du mal, et dans d'autres articles, nous écrirons sur les gens wahhabites, puis aux suprémacistes blancs et aux extrémistes de l'Ouest, auxquels appartient le criminel australien qui a perpétré le massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande . Nous soulignons ici l’importance vitale du retour aux racines qui doivent être examinées afin de savoir comment les fruits toxiques ont été produits. Nous implorons le Seigneur Dieu d'arrêter la croissance de tels fruits. Dans les lignes suivantes, nous montrons comment les Ottomans appartiennent au camp du mal qui soutient le terrorisme.

 

Premièrement: les massacres commis par les Ottomans au zénith de leur force:

 Les Européens qui ont affronté les Ottomans «musulmans» n'ont peut-être pas compris le fait que le nombre de victimes musulmanes des Ottomans / Turcs était supérieur au nombre de leurs victimes européennes / chrétiennes. Nous fournissons plus de détails dans les points ci-dessous.

 

Dans la conquête ottomane de l'Egypte au 16ème siècle après J.-C.:

1- Dans le dernier chapitre de notre livre sur l'influence du soufisme politique sur le sultanat mamelouk en Egypte (1250 - 1517 ap. J.-C.), nous décrivons comment le sultanat mamelouk s'est effondré en Egypte, au Levant, en Libye et au Hedjaz, et comment le sultan mamelouk sunnite-soufi, Al-Ghoury, s'est allié au chiite séfévide Shah Ismail de Perse et les deux dirigeants se sont battus contre Sélim I, le sultan ottoman sunnite-soufi. Cela aboutit à la victoire de Sélim I et Al-Ghoury fut vaincu et tué lors de la bataille de Marj Dabiq. Les troupes militaires ottomanes de Sélim I ont marché vers l'Egypte et ont vaincu le dernier sultan mamelouk, Tuman bay, qui a été exécuté par pendaison à l'une des portes principales du mur du Caire, selon l'historien syrien Ibn Tulun et l'historien égyptien Ibn Eyas, témoins de la conquête ottomane du Levant et de l'Egypte, respectivement. Notre analyse dans notre livre se concentre sur le rôle majeur du soufisme dans l’effondrement du sultanat mamelouk; nous n'avons pas mentionné dans notre livre les massacres perpétrés par les Ottomans contre les faibles parmi les Egyptiens après avoir vaincu les Mamelouks.

2- Dans les points suivants, nous citons brièvement quelques lignes du livre d'histoire de l'historien égyptien Ibn Eyas.

2/1: Ibn Eyas a enregistré des événements de l’histoire sous la forme d’annales du I siècle A.H. jusqu’à son époque, qui est du Xe siècle A.H. Ce grand historien a enregistré des événements de son époque, à titre de témoin, jour après jour et mois par mois. Ibn Eyas a enregistré les injustices commises par les Mamelouks, puis par les Ottomans. Cela signifie qu'il en savait beaucoup sur les souffrances infligées aux faibles Egyptiens depuis plusieurs décennies; il mentionne ce qui suit au sujet de leurs souffrances une fois que la conquête de l'Egypte par les Ottomans eut eu lieu: (... Le peuple égyptien n'a jamais connu de sort pire que celui-ci ...); (... Les calamités étaient si nombreuses dans la capitale, Le Caire, et les habitants ont subi de nombreux affrontements, plus que ceux observés à aucune autre époque depuis la conquête arabe de l'Egypte par Amr Ibn Al-As ...). Ibn Eyas écrit ce qui suit à propos du sultan ottoman Sélim I: (... Sélim Ibn Osman a détruit la plupart des maisons dans les villes égyptiennes et il a confisqué d’énormes quantités de butin et d’argent. Ses soldats ont tué et capturé de nombreux hommes égyptiens qui ont défendu leur patrie, rendant leurs enfants orphelins...la ruine et le sabotage se répandant partout ... Sélim Ibn Osman était un homme sanguinaire, furieux et colérique qui avait juré de mettre à mort autant d'Egyptiens que possible et d'incendier leurs maisons .. .) Ibn Eyas décrit ici les soldats ottomans: (... ils manquaient de foi, de modestie, de politesse et de décence, et ils buvaient du vin en public, en particulier dans les marchés; la plupart d'entre eux ne priaient jamais du tout ... ils ne jeûnaient jamais pendant le Ramadan; ils n'ont jamais assisté aux prières du vendredi ...).

2/2: Sélim I a ordonné à ses soldats de tuer - sans aucune raison! - 10000 Egyptiens en un jour. Ibn Eyas écrit ce qui suit: (... Les soldats ottomans ont mis tant de gens à l'épée dans la rue: hommes âgés et jeunes et enfants mâles. De nombreuses personnes ont été tuées en guise de punition pour des crimes qu'elles n'ont jamais commis, des cadavres ont envahi les rues du Caire et autour des portes du mur qui entoure la capitale  ... Sans la miséricorde de Dieu, les Ottomans auraient anéanti toute la population égyptienne ...).

2/3: Ceux qui sont restés en vie parmi les hommes égyptiens faibles ont été humiliés par les soldats ottomans; Ibn Eyas écrit ce qui suit: (... Les soldats ottomans ont arraché les turbans des têtes d'hommes dans les rues et ont parfois forcé des hommes à se déshabiller pour voler leurs vêtements; les soldats ont volé tout ce que leurs mains pouvaient atteindre, alors même que Sélim Ibn Osman a déclaré chaque jour qu'il commandait à ses soldats d'imposer la paix et la sécurité au Caire ...).

2/4: Les Ottomans ont volé des richesses et des trésors égyptiens et ont employé des Egyptiens, dans le cadre de corvée (ou de travaux forcés non rémunérés), pour transporter de tels trésors; ils ont attaché ces porteurs avec des cordes comme des animaux; Ibn Eyas écrit ce qui suit: (... Ils ont capturé des hommes, des masses et aussi des juges, des hommes riches et des membres du clergé, et les ont attachés avec des cordes et les ont obligés à porter de lourdes charges de butin; ils ont été fouettés et battu; ils ont été libérés une fois que tous les chargements ont été stockés dans des navires ottomans dans le Nil ...). Ibn Eyas mentionne ici plus de détails: (... Les soldats ottomans ont volé le blé et toutes les récoltes dans les magasins pour nourrir leurs chevaux; ils ont volé le bétail, les poules, les mules, les ânes, les canards, les oies, les chameaux, etc. des paysans. Les Égyptiens étaient sans défense et ne pouvaient résister aux soldats ottomans qui avaient capturé leurs esclaves et volé leur argent, leurs trésors, leurs objets de valeur, leurs armes et leurs pierres précieuses ...).

2/5: Sélim I, le sultan ottoman, a commis tous les crimes en tant qu'un souverain théocratique et s'est déclaré le calife de tous les peuples «musulmans»; Ibn Eyas écrit que les Ottomans ont capturé les membres de la dynastie des Abbassides qui résidaient au Caire et ont forcé leur chef à rendre le califat à Sélim I qui a déclaré que le Caire n'était la capitale d'aucun califat, parce la capital du califat ottoman est Istanbul.

3- Afin de terroriser leurs sujets, les Ottomans ont introduit en Egypte et au Levant mettre les gens à mort par empalement. Les Turcs ont fait preuve de créativité en fabriquant plusieurs types de pôles d'empalement et ont étudié cette méthode en détail. Les Ottomans payaient généreusement tous les bourreaux intelligents dont les victimes vivaient jusqu'à un jour lorsqu'elles étaient empalées; l'impalement a été fait en insérant un pôle dans l'anus de la victime sans transpercer les organes vitaux (par exemple les poumons et le cœur) afin de ne pas tuer les victimes instantanément. Dans de nombreux cas, si les victimes mouraient en étant empalées, les bourreaux étaient sévèrement punis pour négligence; parfois, les bourreaux étaient empalés à mort pour les punir d'avoir tué accidentellement des victimes instantanément en les empalant!

 

Dans la conquête ottomane du Levant au 16ème siècle après J.-C.:

 Après la défaite du sultan mamelouk Al-Ghoury, le Levant a été facilement conquis par les Ottomans qui ont commis de nombreux massacres contre les faibles sur la Terre, notamment les suivants.

1- Le massacre d'Alep et de Maarat Al-Numan a duré une semaine en 1515 après J.-C.; 40000 personnes ont été tuées à Alep et 150000 autres à Maarat Al-Numan

2- Le massacre de Damas en 1516 après J.-C. a duré trois jours; 10000 personnes ont été tuées.

3- Les Ottomans ont attaqué et massacré des milliers de personnes et ont volé tout ce qui leur tombait sous la main à Homs, Adlib et Hama, puis dans les zones rurales; tant de gens se sont enfuis mais la plupart d'entre eux sont morts de faim.

 

Deuxièmement: les massacres commis par les Ottomans au cours de leur phase de faiblesse:

 

En Egypte aux 18ème et 19ème siècles après J.-C.:

1- Les Français occupèrent l'Egypte (1798 - 1801 ap. J.-C.) et leurs troupes militaires se rendirent au Levant; cela indique la faiblesse des Ottomans à l'époque. La domination française était un type de domination différent vécu par les Egyptiens; L'historien Al-Jabarty a exprimé sa surprise devant les événements de 1216 A.H. que les occupants français ont mis à mort, par pendaison, un Français condamné pour vol. C'était une surprise car les dirigeants ottomans volaient tout ce qui leur plaisait à tout moment. De nouveau, Al-Jabarty a exprimé sa surprise parce que les occupants français ont tenu un procès pour l'assassin du dirigeant militaire français Jean-Baptiste Kléber, Suleiman Al-Halaby. En revanche, les Ottomans ont tué des hommes égyptiens quand ils le souhaitaient. L'Expédition française a pris fin et les Egyptiens ont ressenti un soulagement momentané avant que la cruauté ottomane ne soit rétablie. Al-Jabarty a mentionné qu'un vendeur ambulant au Caire avait protesté contre l'injustice qu'un soldat turc lui avait infligée. Lorsque ce vendeur ambulant a insulté ce soldat en public, il l'a simplement tué sur le coup.

2- Al-Jabarty a indiqué que les Ottomans avaient confisqué par force des maisons et avaient attaqué les marchés pour voler les marchandises. Ils ont imposé une lourde taxe sur les gens riches, collectée dans leurs maisons, et volé des provisions dans les maisons des gens les plus pauvres. En conséquence, beaucoup de gens ont déserté leurs maisons; En outre, les Ottomans se sont imposés comme partenaires commerciaux de riches marchands.

3- Al-Jabarty a mentionné que les soldats ottomans avaient violé des femmes et des enfants de sexe féminin et masculin; ils se tenaient dans les rues et les allées pour kidnapper et violer des enfants et des femmes parmi les passants. (... Une fois, quatre soldats violaient un enfant de sexe masculin dans la maison de l’un de ces soldats; les masses encerclèrent cette maison et crièrent leur demande de libérer l’enfant immédiatement; les soldats tirèrent leurs balles sur les masses tuant 15 hommes ...). Selon Al-Jabarty, de nombreux soldats ottomans consommaient des produits alimentaires, fumaient et buvaient du vin en public pendant les jours du Ramadan. (... Un jour, un soldat a forcé une femme parmi les passants, sous la menace d'un revolver, à entrer dans une mosquée et il l'a violée après la prière de midi au Ramadan ... Pendant le Ramadan, de nombreux camps de soldats avaient des tentes pour les prostituées, les vendeurs de hasch et de vin, les danseuses du ventre et les joueurs ...).

 

A l'intérieur de l'Irak et du Levant au 19ème siècle après J.-C.:

 Au cours de sa phase de détérioration et de faiblesse, l’empire ottoman a été témoin de rébellions à l’intérieur de ses provinces et a été attaqué par des puissances chrétiennes venues de l’extérieur, principalement par la Russie, qui visait à annexer des régions de l’empire ottoman afin d’atteindre la Mer Méditerranée, le Bosphore, les Balkans et le centre de l’Europe dominés par les Ottomans à l’époque. Les Ottomans ont résisté en commettant plusieurs massacres contre des gens chrétiens et musulmans selon ce qui servirait les intérêts du calife ottoman bien que les plus faibles de l'empire ottoman n'aient rien à voir avec des rébellions ou des attaques étrangères. Malheureusement, les faibles sur la Terre ont payé un lourd prix dans la lutte locale et internationale pour l'autorité, le pouvoir et l'influence. Ces massacres sont illustrés dans les points ci-dessous.

1- Le massacre de Bagdad en 1831 après J.-C. a été commis par les Ottomans en guise de punition pour la rébellion dirigée par Dawood Pacha le prince mamelouk.

2- Le massacre de Chiites (1842 - 1843 ap. J.-C.) a été commis par les Ottomans en guise de punition pour la rébellion des habitants de la ville de Karbala. Le nombre de victimes a été estimé entre 4 et 10 000 hommes, femmes et enfants; d'autres historiens affirment que le nombre de victimes était supérieur à 24 000.

3- Le massacre de Badrkhan au Levant et plusieurs massacres au Liban (1841 - 1860 ap. J.-C.); de tels massacres ont provoqué une immigration massive d'Arabes chrétiens de Syrie et du Liban en Amérique du Nord et en Amérique du Sud; certaines des figures littéraires qui y ont contribué à la littérature arabe sur la tendance connue sous le nom de littérature des immigrants. Une partie du peuple levantin s'est installée en Egypte et a participé à sa renaissance dans les domaines des arts, de la littérature et du journalisme.

 

Troisièmement: les massacres commis par les Ottomans au 20ème siècle après J.-C.:

 Le parti politique turc, Comité de l'union et du progrès, contrôlait l'empire ottoman depuis 1908 après J.-C., et les membres de ce parti étaient des extrémistes nationaux. Les Arabes ont été repoussés par la politique des nationalistes turcs qui ont adopté le mouvement culturel et politique connu sous le nom de touranisme. En conséquence, les Ottomans ont commis plusieurs massacres au Levant et le gouverneur ottoman du Levant, Gamal Pacha, qui a commis plusieurs massacres, a été reconnu comme l'assassin. Gamal Pacha n'était pas le seul assassin ottoman. Ces massacres ont accéléré la révolte des Arabes contre le califat ottoman et ont conduit les Arabes à se ranger du côté de la Grande-Bretagne lors de la Première Guerre mondiale. Nous illustrons ces massacres dans les points ci-dessous.

1- Mettre à mort des officiers arabes ayant servi dans l'armée ottomane.

2- Mettre à mort des milliers d'hommes arabes de l'élite culturelle.

3- Annihiler la totalité de la population de la tribu Al-Mawajeda en Jordanie en 1910 après J.-C.

4- Le massacre de Yathreb en 1917 après J.-C.: Le chef militaire ottoman, Fakhry Pacha, qui s'est battu contre les gens wahhabites en Arabie, souhaitait imposer le caractère turc à Yathreb; il a massacré les habitants de Yathreb et expulsé les autres survivants (environ 140 hommes et moins de 10 femmes), après avoir volé tous les biens et possessions de la ville, y compris des trésors et des pierres précieuses dédiés au mausolée attribué à Muhammad ainsi que des chefs-d'œuvre et des manuscrits rares et précieux, qui sont tous exposés maintenant dans le musée d'Istanbul.

5- Imposer une famine aux habitants du Liban et de la Syrie en 1917 après J.-C. afin d'empêcher les troupes militaires des Alliés de la Première Guerre mondiale d'entrer au Levant. Le nombre de victimes était estimé entre 200 000 et 250 000 personnes. Cette famine imposée était liée au déplacement forcé (une politique ottomane connue à l'époque) de certains habitants du Levant.

6- Les massacres commis contre le peuple syriaque, les Chaldéens et les Assyriens en Irak et au Levant et dans le sud-est de la Turquie: ce sont les habitants indigènes de ces régions; les massacres à leur encontre se poursuivirent entre 1915 et 1923 après J.-C., accompagnés par la destruction et les incendies de villes, l'incendie de fermes et de champs et la confiscation de biens. Le nombre de victimes était estimé entre 250 et 750 000 personnes. Si l'on ajoute le nombre de victimes parmi les Grecs et les Arméniens, le nombre total de victimes est 2 millions. Tels massacres étaient liés à des déplacements forcés, principalement infligés à des gens chrétiens. C'est pourquoi le pourcentage de gens chrétiens était de 33% en 1915 après J.-C. dans l'empire ottoman et de 0,01% dans la Turquie d'aujourd'hui.

7- Le massacre des Arméniens: Il est à noter que l'Occident en général n'a pas prêté attention aux massacres commis par les Ottomans contre les Arabes. En revanche, l'Occident a concentré toute son attention sur le massacre perpétré par les Ottomans contre le peuple arménien. Les Arméniens étaient des citoyens vivant à l'intérieur de l'empire ottoman et de nombreux jeunes hommes arméniens ont servi en tant que soldats dans l'armée ottomane. Pourtant, à un moment donné, les Ottomans ont décidé de massacrer les Arméniens en 1915 après J.-C. pendant la Première Guerre mondiale. Le nombre de victimes est estimé entre 1 et 1,5 million de hommes, femmes, enfants et personnes âgées. C'était un génocide organisé; les Ottomans ont commencé par mettre à mort les dirigeants arméniens et les hommes arméniens de l'élite culturelle. Les autres étapes du massacre comprenaient la mise à mort de tous les hommes arméniens tout en forçant les soldats arméniens de l'armée ottomane à corvée (ou de travaux forcés non rémunérés) jusqu'à ce qu'ils meurent de fatigue; les femmes, les enfants et les personnes âgées arméniens ont été tués lentement au cours de déplacements forcés après avoir volé leurs biens; elles ont été forcées de parcourir de longs kilomètres dans le désert sans nourriture ni eau, sous la surveillance de soldats ottomans qui ont violé de nombreuses femmes. Les survivants qui ne mouraient pas de faim et de soif étaient mis à mort par immolation, noyade, gaz toxiques et surdoses de morphine. Il est à noter qu’avec l’aide des Russes, certains Arméniens ont commis des massacres (de 1914 à 1920 ap. J.-C.) contre une minorité de gens turcs à l’intérieur de l’Arménie en guise de vengeance.

 

Enfin:

 Le président turc Erdoğan, le sultan ottoman en cours, a tué de nombreuses personnes en Syrie et il est fier (en public!) de l'histoire de ses prédécesseurs et de ses ancêtres et a défendu les crimes odieux commis par le leader militaire ottoman Fakhry Pacha à Yathreb lors de son combat contre les soldats wahhabites d'Arabie.

 

 

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Ben Levante: La brutalité des agresseurs et de ces hommes déshumanisés qui ont commis des massacres est la même, qu’ils aient arboré des bannières / devises religieuses. Je me demande si Dr. A. S. Mansour essaye de montrer que les Ottomans sont plus sauvages que les Arabes et les Européens ou non. Pour moi, ils sont tous brutaux et sauvages selon leur histoire. Les motifs laïques et quasi religieux de violence, de meurtre et d'agression resteront inchangés dans toutes les idéologies et dans toutes les races jusqu'à la fin des temps, même si le Dr A. S. Mansour pense le contraire!

(2) Dr. Othman Ali: Je déduis des écrits et des vidéos YouTube du Dr. A. S. Mansour qu'il défend tous les plus faibles sur la Terre, quelles que soient leurs races et leurs affiliations religieuses et quelles que soient les religions des injustes. En tant que penseur musulman, il vise à réformer les Arabes en utilisant le coranisme. Bien sûr, il utilise le Coran comme critère pour juger de l'histoire des Arabes. Cela montre que le terrorisme de 1400 ans, du calife Abou Bakr à Abou Bakr Al-Baghdadi de l'EIIL, n'a rien à voir avec l'islam. Le Coran est innocent de ce terrorisme. Examiner les racines historiques est le premier pas vers le remède; le cercle vicieux de la violence et de la haine doit se terminer un jour. Nous avons pitié des victimes parmi les personnes les plus faibles sur la Terre à toutes les époques. Nous avons pitié de nos ancêtres égyptiens. Nous avons pitié du peuple naïf qui admire les Ottomans et le président turc actual.

(3) M. Saeed Ali: L'esprit arabe doit éliminer toutes les chaînes d'ignorance, d'obscurantisme et de retard par le retour aux enseignements et aux valeurs coraniques: liberté, paix, justice, tolérance, coopération, amour, charité, etc. Malheureusement, une fois Muhammad décédé, la plupart des Arabes Coran et commis des crimes odieux au sein des conquêtes arabes. Ces Arabes ont oublié que le Coran interdit le meurtre; ils ont ravivé les valeurs corrompues des ères préislamiques en Arabie. Les êtres humains corrompus rejettent les valeurs coraniques qui ressemblent à la déclaration internationale des droits de l'homme. Si Erdoğan adhérait un jour au vrai islam, il devrait démissionner de son poste et présenter ses excuses pour les Arabes, les Kurdes, etc., et avant sa démission, il devait retirer les troupes militaires turques du nord de la Syrie et déclarer que les droits de l'homme constituaient la base la constitution turque. Cela fera que les Turcs et les Arabes reviendront progressivement dans le Coran en tant que source unique de l'islam.

(4) Dr. A. S. Mansour: Nous remercions tous ceux qui ont écrit des commentaires utiles. Comme nous l’avons déjà mentionné, nous nous concentrons sur les agresseurs qui brandissent des bannières / devises religieuses et oppriment ceux qui sont sans armes, pacifiques et faibles sur la Terre. Nous ne nous concentrons pas sur les tyrans séculiers et les assassins tels que Hitler, Tamerlan, les Mongols, Staline et Léopold II de Belgique. Notre objectif est de prouver que le Coran est innocent de la violence religieuse des Arabes dans leurs religions terrestres. Les Ottomans ont combiné leurs crimes et leurs massacres avec le déplacement forcé de gens chrétiens car ils ne pouvaient pas le faire avec les Kurdes. Le sultan ottoman Abdul Hamid II a enragé les Européens en persécutant les chrétiens en Turquie. Nous citons des faits historiques inconnus par la plupart de nos lecteurs arabes afin qu'ils apprennent et jugent par eux-mêmes.

 

 

 

 

 

 

 

Le camp du mal qui soutient le terrorisme au Moyen-Age: La région du Najd en Arabie

 

 

 

 

Introduction:

1- Malheur aux peuples dont les pays ont été envahis par une puissance bédouine du désert dont les hommes sont spécialisés dans les massacres et les pillages sous des bannières religieuses, se faisant agresser et se battre pour remplir un devoir religieux leur permettant d'entrer au Paradis dans l'Au-delà! C'est exactement le crime commis par la région du Najd contre toutes les autres régions environnantes. Dans le passé, les tribus de Najd ont lancé des raids contre les caravanes de pèlerins pour les voler. Ces raids étaient «laïques»; c'est-à-dire sans soulever aucune bannière / devise religieuse. Ces tribus ont formé une théocratie temporaire à un certain moment; ils sont venus pour être connus comme les Qarmates. L’Etat de ces Qarmates s’est élargi et ils ont commis de nombreux massacres dans les villes et les villages d’Iraq, du Levant et du Golfe (il s’agissait pour la plupart des mêmes régions qui ont été détruites par les terroristes wahhabites de l’EIIL à notre époque moderne). Plus tard, l'Etat saoudien a émergé dans un village de la région du Najd; les Saoudiens ont levé les bannières du wahhabisme afin d'étendre leur Etat en annexant des étendues de terres dans les régions autour du Najd; ils ont réussi à envahir la région du Hejaz. Ces Saoudiens wahhabites ont répandu des massacres et des sabotages dans la région du Levant et en Irak (il s’agit pour la plupart des mêmes régions qui ont été détruites par les terroristes wahhabites de l’EIIL à notre époque moderne). Bien entendu, notre époque moderne a permis aux terroristes de l'EIIL de commettre des crimes plus odieux que ceux des hommes qui ont fondé le premier Etat saoudien. Comme le wahhabisme est toujours propagé (comme si c'était l'islam bien qu'il soit en contradiction avec le Coran) dans le monde entier, les mouvements de terrorisme religieux wahhabites continueront de représenter une véritable menace dans le monde entier, alors que les terroristes wahhabites massacreront des civils innocents et pacifiques parmi les plus faibles sur la Terre.

2- Les racines historiques du wahhabisme sont discutées dans notre livre intitulé "Hanbalism - la mère du wahhabisme - et la destruction de l'Irak à la seconde époque des Abbassides". La sauvagerie et la brutalité des combattants saoudiens wahhabites sont discutées en détail dans nos livres intitulés "L'émergence du wahhabisme dans le Najd et sa propagation en Egypte", "Un aperçu historique de l'émergence et du développement des religions terrestres" et "Les mouvements d’opposition wahhabites en L’Arabie saoudite au XXe siècle".

3- La religion sunnite wahhabite de Satan permet de massacrer tous les non-wahhabites, y compris les sunnites non-wahhabites; cela permet même de massacrer des gens wahhabites qui se distinguent politiquement des souverains wahhabites intronisés! De 1745 à 1930 après J.-C., les gens wahhabites ont tué environ un million d'innocents en Arabie, en Irak et au Levant avec des épées, des lances et des fusils. Le nombre de victimes aurait été multiplié par dix si les gens wahhabites étaient armés d'armes modernes ou d'ADM. En fait, le monde entier doit éprouver une extrême anxiété si les armes de destruction massive atteignent les mains des terroristes wahhabites de l'EIIL et de leurs semblables!

4- Nous ne répéterons pas ce que nous avons écrit auparavant; nous ajoutons seulement une analyse, qui est liée à notre livre sur le massacre de la Nouvelle-Zélande dans les deux mosquées, sur la région du Najd en tant que foyer du terrorisme séculier et religieux au Moyen-Age.

 

Premièrement: entre les hommes bédouins du Najd et les califes du tribu de Qorayish:

1- Nous avons mentionné dans notre livre intitulé "L'histoire inexprimée des quatre califes pré-omayyades" que de tels califes rejetaient l'islam (c.-à-d., le Coran) dans le cadre de leurs crimes diaboliques appelés les conquêtes arabes qui contredisent les enseignements et les lois coraniques. Ils ont également commis leurs crimes dans le cadre de telles conquêtes au nom de l'islam et ils ont employé les hommes bédouins du Najd en tant que soldats des troupes militaires arabes de telles conquêtes. Plus tard, ces hommes bédouins de Najd se sont rebellés contre ces califes de Qorayish et sont devenus un groupe de combattants Al-Khawarij. Il existe une différence majeure entre les rebelles du Najd et les califes de Qorayish; ces califes ont limité leurs massacres à des combattants non-arabes et ils ont asservi les femmes et les enfants de tels combattants qui ont défendu leur pays contre l'invasion arabe; ils n'ont pas massacré des paysans, des artisans et des collecteurs d'impôts qui ont servi les Arabes. En revanche, les hommes bédouins du Najd qui ont formé les rebelles d’Al-Khawarij ont massacré tout le monde sans distinction. C'est un fait historique que la plupart des Al-Khawarij sont issus de la tribu de Rabeia, l'une des principales tribus du Najd. Les attaques et les révoltes d'Al-Khawarij ont causé beaucoup de dégâts au califat omeyyade et au califat abbasside au cours de la première époque abbasside.

2- Les centres de civilisation de l'empire arabe sont restés en Egypte, en Iraq, en Perse et en Afrique du Nord. Pendant ce temps, Najd est resté dans sa nature bédouine; cependant, des hommes bédouins du Najd ont servi de soldats dans le califat abbasside jusqu'à ce que le calife abbasside, Al-Motawakil, empêche le recrutement d'Arabes dans les troupes militaires du califat. Cela a eu pour effet de transformer les Arabes en maraudeurs et en pillards; les Arabes bédouins du Najd sont ceux qui ont détruit les villes égyptiennes du Sinaï et de la côte méditerranéenne. Bien sûr, l'influence négative de ces Arabes bédouins s'est accrue en Irak et au Levant; C'est parce que le Najd est situé géographiquement au sud de l'Irak et du Levant. Ces Arabes maraudeurs ont attaqué les caravanes de pèlerins sur les routes en Arabie pour voler leurs biens et leur argent. Ce fut la cause du conflit entre les califes abbassides de Qorayish et les leaders du Najd. Leurs raids contre les caravanes de pèlerins étaient de deux types: les raids «laïques» (c.-à-d., sans bannières  / devises religieuses) et les raids «religieux» (c.-à-d., avec des bannières  / devises religieuses) des Qarmates. Nous fournissons quelques détails dans les points ci-dessous.

 

Deuxièmement: les raids de bédouins sans élever des bannières / devises religieuses:

 Nous n'éliminons jamais la responsabilité qui incombe aux califes Abbassides irresponsables, négligents, corrompus et promisculaires; ils auraient dû protéger la caravane de pèlerins et assurer leur sécurité. Nous citons quelques faits sur les raids «laïques» de la deuxième époque Abbaside à partir des détails écrits dans le livre intitulé (Al-Muntazim) de l'historien Ibn Al-Jawzy.

Raids impliquant le massacre de pèlerins:

1- Lors les événements de l'année 361 A.H.: (... Les Arabes du désert de la tribu Bani Hilal ont attaqué les caravanes de pèlerins et en ont tué beaucoup avant de leur voler leurs biens ...).

2- Lors les événements de l'année 478 A.H.: (... Certains Arabes du désert ont attaqué une caravane de pèlerins égyptiens, en ont tué beaucoup, et ils ont volé leur argent et leurs biens et les survivants ne sont pas arrivés à la Mecque pour effectuer un pèlerinage; ils sont retournés dans leurs pays d'origine ...).

3- Lors les événements de l'année 563 A.H.: (... Les Arabes du désert de la tribu Bani Khafaja ont attaqué une caravane de pèlerins irakiens, les ont tous tués avant de voler leur argent, leurs chameaux et leurs biens ...).

4- Lors les événements de l'année 403 A.H.: (... Un groupe de bandits des Arabes du désert a retiré toute l'eau des puits situés sur la route des caravanes de pèlerins; une fois les caravanes émergées, il a été pris en embuscade et attaqué par ces bandits qui les ont emmenés les otages et ne leur ont jamais offert d’eau; les bandits ont demandé la rançon de 50000 dinars pour les libérer, ils étaient sur le point de mourir de soif; ils ont finalement accepté de laisser les bandits confisquer tous les chameaux, les biens et l’argent; enfin libérés, au moins 15 000 pèlerins sont morts alors qu'ils traversaient le désert à pied sans chameaux, sans argent, sans nourriture ni eau; les survivants étaient très peu nombreux ...).

Raids de vol de pèlerins sans les massacrer:

1- Lors les événements de l'année 405 A.H.: (... La caravane de pèlerins irakiens a quitté Bassorah et après trois jours passés sur la route désertique des pèlerins, elle a été attaquée par des hommes bédouins; ils se sont rendus sans trop de résistance; biens, argent et nourriture ont été confisqués, les pèlerins ont dû rentrer à Bassorah pour éviter de mourir de faim ...).

2- Ceci a été répété lors les événements de l'année 423 A.H.

Prendre des rançons des pèlerins pour garder leurs caravanes:

1- Certains hommes bédouins ont imposé aux pèlerins une rançon en échange de leur garde et au lieu de les voler. Un chef bédouin du Najd, lors des événements de l'année 382 A.H., a assiégé des pèlerins et contraint les Abbassides à payer une rançon afin que lui et ses hommes gardent la caravane menant à La Mecque et à l'Irak. Ce chef du Najd a déjà versé un million de dinars à deux récitants de Coran parce qu'il admirait leur voix! Les Abbassides ont trompé ce chef en lui donnant des dinars contrefaits; pour se venger, en 384 A.H., le même chef assiégea une caravane de pèlerins et exigea que les Abbassides lui paient la rançon de deux saisons de pèlerinage; les Abbassides ont continué à lui payer la rançon jusqu'à l'année 403 A.H.

2- Lors les événements de l'année 379 A.H., un chef d'une tribu de Najd conduisit ses hommes et attaqua et assiégea une caravane de pèlerins. Les négociations ont abouti à une rançon de 300 000 dirhams et à des vêtements raffinés d'Egypte et du Yémen afin de libérer les pèlerins indemnes.

3- Lors les événements de l'année 395 A.H., le même chef du Najd a demandé la double somme de la rançon!

Trahison après avoir reçu la rançon:

 Parfois, des Arabes du désert et des hommes bédouins qui gardaient les caravanes de pèlerins en échange d’une rançon ont trahi les pèlerins. Laissez-nous illustrer cela dans les points suivants.

1- Lors des événements de l'année 424 A.H., des pèlerins de Bassorah ont payé une rançon pour bénéficier de la protection des hommes bédouins; pourtant, au lieu de les garder, ces hommes bédouins ont assiégé et volé les pèlerins et les ont gardés en otages jusqu'à ce que plus d'argent soit reçu de Bassorah pour les racheter!

2- Lors les événements de l'année 457 A.H., les gardes bédouins ont volé des pèlerins irakiens au lieu de les protéger comme convenu; les pèlerins volés ont dû regagner leur patrie à Koufa, sans le sou et épuisés.

3- L’historien Ibn Al-Jawzy est décédé en 597 A.H; les dernières lignes de son livre intitulé (Al-Muntazim) portaient les événements de l'année 574 A.H.; il a écrit que les hommes bédouins de Najd ont attaqué les navires de certains pèlerins et en ont tué beaucoup, et leur ont volé tout leur argent et leurs biens. Lors les événements de l'année 553, Ibn Al-Jawzy a écrit sur sa propre expérience de pèlerinage; il a écrit que le guide du désert devait faire passer sa caravane par des chemins inconnus sur lors de son voyage vers La Mecque et vers sa patrie pour éviter les raiders et les maraudeurs.

Les pires atrocités subies par les pèlerins:

 Ibn Al-Jawzy était un témoin de son époque; lors les événements de l'année 545 A.H., il écrivit qu'une fois que de riches pèlerins ont atteint La Mecque, le prince de La Mecque convoitaient leur argent et leurs biens, de même que les bandits bédouins qui les attendaient à l'extérieur de la Mecque pour les attaquer et les voler; lorsque le prince de la Mecque a offert de protéger ses caravane contre les pillards en échange d'une grosse somme d'argent, ils ont refusé car ils avaient leurs propres gardes armés; pourtant, les bandits bédouins ont attaqué la caravane de ces riches pèlerins, leur volant tous leurs chameaux, leurs biens, leurs vêtements et leur argent (des centaines de milliers de dinars) et en tuant certains d'entre eux qui résistaient; ceux qui ont survécu après avoir été tués par des raids bédouins ont été forcés de se déshabiller et leurs vêtements ont été confisqués; ils devaient rentrer à la maison nus et à pied dans le désert; les femmes parmi eux ont couvert leurs organes génitaux avec de la boue; la plupart des survivants sont morts d'épuisement, de faim et de soif; très peu d'entre eux atteignent leur patrie.

Notre commentaire:

1- Ces Arabes sont censés savoir que les lois coraniques interdisent de causer des dommages aux pèlerins se rendant à la mosquée sacrée de la Kaaba à La Mecque; même les animaux sacrificiels amenés avec les pèlerins ne doivent jamais être blessés (voir 5:2). Le meurtre de personnes innocentes et pacifiques est un péché grave en islam (voir 4:93); même les soldats sur le champ de bataille qui se rendent et qui adhèrent à la paix ne doivent jamais être tués (voir 4:94 et 9:6).

2- Pourtant, les Arabes bédouins du désert dont les raids «laïques» visent le vol sont meilleurs que les raids «religieux» des Qarmates chiites qui ont brandi des bannières / devises religieux pour «justifier» leurs crimes odieux. Les Qarmates ont non seulement agi comme des bandits de route qui ont lancé des raids contre les caravanes de pèlerins, mais ils insistaient également pour massacrer autant de pèlerins que possible. C’était leur mauvaise habitude même lorsqu’ils attaquaient des villes et des villages irakiens et levantins, parce qu'ils ont tué toutes les personnes lors de tels raids, en supposant que de tels massacres étaient un devoir religieux!

Une brève note sur les Qarmates chiites:

1- Au cours des dernières années de sa vie, l'historien Al-Tabari a été témoin de certaines des atrocités commises par les Qarmates et il a enregistré leurs crimes odieux dans le dernier volume, vol. 10, dans son histoire, dans les événements des années 286 à 302 A.H. Bien sûr, les atrocités commises par les Qarmates ont duré presque deux siècles après la mort d’Al-Tabari; les Qarmates ont été vaincus et annihilés par les Arabes bédouins du désert d'une autre tribu.

2- Les Qarmates sont originaires de Najd; ils étaient plus sauvages et brutaux dans leurs viols et leurs massacres. En tant qu'historien et témoin, Al-Tabari a indiqué que le chef des Qarmates avait demandé à l'un de ses serviteurs adolescents de tuer tous les hommes capturés. Ce chef à un moment donné a anéanti tous les habitants des villes levantines telles que Hama, Baalbek, Salamiyah et Maarat Al-Numan; il a tué tous les hommes, femmes et enfants; ses soldats répandent l'effusion de sang et la destruction dans les villages levantins voisins. Selon l'historien Al-Nuweiry, cet extrémisme dans l'assassinat d'innocents était basé sur l'éducation «religieuse» chiite reçue par les jeunes des Qarmates. Al-Tabari mentionne une histoire vraie sur un jeune homme qui s'est converti à la religion des Qarmates et a abandonné sa mère et les membres de sa famille (après les avoir déclarés «infidèles») et il a embrassé l'idée de massacrer autant d'infidèles que possible en tant que devoir religieux.

Les Qarmates selon l'historien Ibn Al-Jawzy dans son livre d'histoire intitulé (Al-Muntazim):

Plus de raids des Qarmates contre le Levant et l'Irak:

1- Attaquer Al-Raqqa: c'est la même ville qui était la capitale temporaire de l'EIIL. Ibn Al-Jawzy mentionne lors les événements de l'année 290 A.H. que le chef qarmate Yahya Ibn Zakraweih a attaqué Al-Raqqa et a vaincu les troupes militaires abbassides (venant de Bagdad et de Damas) qui avaient défendu la ville. Ibn Al-Jawzy mentionne lors les événements de l'année 360 A.H. que les Qarmates ont attaqué Damas et La Mecque en dépit de la très longue distance qui sépare les deux villes. Ils ont tué beaucoup d'habitants des deux villes et volé toutes marchandises et biens.

2- Ibn Al-Jawzy ne mentionne pas beaucoup de détails sur les victimes de Damas et d'Al-Raqqa dans les raids des Qarmates là-bas parce qu'il se concentrait sur l'Irak; il a mentionné lors les événements de l'année 311 A.H. qu'un groupe de 1700 hommes de Qarmates (dirigé par leur chef Abou Taher) a attaqué Bassorah; ils ont placé des échelles sur le mur de la ville pour les monter et entrer la nuit à Bassorah et ils ont tué tous les gardes aux portes de la ville; ils ont ouvert les portes et ont fait des tas de sable et de cailloux pour empêcher la fermeture des portes tout en massacrant par leurs épées la plupart des habitants de Bassorah, en brûlant les marchés et les mosquées; certaines personnes se sont enfuies mais se sont noyées dans la mer. Les Qarmates sont restés 17 jours à Bassorah et ils ont chargé leurs chameaux de tous biens, argent et marchandises volés et de femmes et enfants réduits en esclavage.

3- Lors les événements de l'année 316 A.H., Ibn Al-Jawzy mentionne que le chef qarmate Abou Taher a mené ses hommes lors de raids contre Al-Raqqa, Al-Rahba et Circesium en Syrie et a mis la plupart des habitants de ces villes à l'épée. En outre, les Qarmates ont tué de nombreux Arabes bédouins chaque fois qu'ils les ont trouvés. Cela a obligé les Arabes bédouins à fuir chaque fois qu'ils ont appris qu'un groupe de Qarmates s'approchait d'eux. Quand Abou Taher est rentré dans son village en Najd, il a utilisé son argent mal acquis pour construire un manoir qu'il a nommé (Dar Al-Hijra); c'est-à-dire la maison de l'immigration, et il s'est proclamé le Mehdi attendu; le nombre de ses partisans (convertis à la religion chiite des Qarmates) a augmenté; après leur entraînement militaire, Abou Taher les a conduits à attaquer Kufa, une ville importante en Irak, et beaucoup de ses habitants (ainsi que les gardes nommés par les Abbassides) ont déserté leurs fermes et leurs champs et se sont enfuis de Koufa pour éviter d'être tués par les Qarmates qui ont attaqué de nombreux villages sur leur chemin, tuant tous les hommes, violant et tuant toutes les femmes et confisquant tous les biens précieux.

Les Qarmates ont attaqué les caravanes de pèlerins:

1- Lors les événements de l'année 294 A.H., Ibn Al-Jawzy mentionne que les Qarmates ont attaqué une caravane de pèlerins près de La Mecque; ils ont tué tous les hommes et asservi toutes les femmes; ils ont confisqué tous les biens de la caravane d'une valeur de 2 000 dinars. Le lendemain, ils ont attaqué une autre caravane de pèlerins très gardée; les combats se sont poursuivis pendant deux jours et ont pris fin lorsque les membres de la caravane ont eu soif et ont manqué  d'eau; ils ont dû se rendre; les Qarmates les ont tués et ont volé tout l'argent et tous les biens précieux sur tous les chameaux; peu d'hommes ont survécu et se sont enfuis.

2- Lors les événements de l'année 311 A.H., Ibn Al-Jawzy mentionne qu'Abou Taher, le chef des Qarmates, avait dirigé ses hommes (1000 soldats à cheval et 1000 soldats d'infanterie) et attaqué une caravane de pèlerins irakiens; ils ont tué tous les hommes avec leurs épées et ont confisqué tous les chameaux, l'argent et les biens et ont asservi toutes les femmes. La plupart des rares survivants qui se sont enfuis sont morts de faim et de soif dans le désert. A Bagdad et dans les grandes villes irakiennes, les funérailles ont été nombreuses. La plupart des gens pleuraient et restaient en deuil et ils ne faisaient pas de prières dans les mosquées pendant plusieurs jours.

3- Lors les événements de l'année 312 A.H., Ibn Al-Jawzy mentionne qu'Abou Taher, le chef des Qarmates, a conduit ses hommes (800 soldats à cheval et 800 soldats d'infanterie) à attaquer une caravane de nombreux pèlerins; ils ont tué ceux qui leur ont résisté et ont confisqué tous les chameaux, leurs biens précieux et de l'argent (environ un million de dinars), et ils ont asservi toutes les femmes, tous les enfants et certains hommes; ils ont été conduits dans la capitale des Qarmates au Najd; le reste des pèlerins mourut de faim et de soif dans le désert.

4- Lors les événements de l'année 323 A.H., Ibn Al-Jawzy mentionne qu'Abou Taher, le chef des Qarmates, et ses troupes militaires ont vaincu une armée abbasside qui gardait une caravane de riches pèlerins irakiens, tuant la plupart des soldats et pèlerins et volant des chameaux et tout le reste de biens de la caravane; les quelques survivants sont rentrés à Bagdad et aucun Irakien n'est allé en pèlerinage à La Mecque cette année-là.

Les Qarmates ont massacré des pèlerins à l'intérieur de la mosquée sacrée de la Kaaba en 317 A.H.:

1- Ibn Al-Jawzy mentionne qu'une caravane de pèlerins, dirigée par M. Mansour, chef de la tribu des Daylamites, est arrivée à La Mecque en toute sécurité; pourtant, Abou Taher et ses soldats qarmates les ont attaqués à La Mecque et ont tué la plupart d'entre eux à l'intérieur de la mosquée sacrée de la Kaaba dans laquelle ils ont encerclé la Kaaba et pourchassé ceux qui se sont enfuis dans les rues de la ville sainte. Les Qarmates ont confisqué la pierre noire, détruit le dôme au-dessus du puits d'eau de Zamzam, volé les rideaux noirs et la porte dorée de la Kaaba, ont tué le prince de La Mecque et pillé tout l'argent, les victuailles et les biens précieux. Quand Abou Taher a forcé l'un de ses hommes à monter sur la Kaaba pour casser et voler le tuyau d'or qui enleve l'eau de pluie, l'homme est tombé sur la tête et est mort. Beaucoup des cadavres des morts ont été jetés dans le puits d'eau de Zamzam; les autres ont été enterrés dans des fosses communes et personne n’a exécuté les prières funéraires. Abou Taher et ses hommes sont revenus dans leur ville en Najd en portant la pierre noire; il resta 20 ans avec eux jusqu'à ce qu'ils le rapportent à La Mecque plus tard.

2- Ibn Al-Jawzy mentionne qu'un homme qui a survécu à ce massacre à La Mecque a raconté qu'en entourant la Kaaba, il avait repéré un homme ivre qarmate qui était entré à cheval dans la mosquée sacrée de la Kaaba; le cheval a uriné sur le sol et l'homme qarmate a brandi son épée et a tué tous les hommes proches de lui; cet homme a vu que le meurtrier qarmate riait et a crié à ceux qui s'enfuyaient qu'il était impossible de prétendre qu'il existait une sécurité à La Mecque pour ceux qui entraient dans la mosquée sacrée de la Kaaba depuis que le destin lui avait permis de les massacrer! Cet homme a demandé à l'homme qarmate de partir parce que la sécurité signifie ici que les hommes doivent assurer la sécurité et la sûreté de tous ceux qui entrent dans la mosquée sacrée de la Kaaba; cet homme s'attendait à ce que le meurtrier qarmate le tue; cela n'est pas arrivé; sans voix, le meurtrier qarmate s'éloigna de la mosquée sacrée de la Kaaba avec dédain.

Notre commentaire:

 Le Seigneur Dieu dit ce qui suit dans le Coran à propos de la mosquée sacrée de la Kaaba située à La Mecque en Arabie: "...et quiconque y entre est en sécurité. Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison..." (3:97); "[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens..." (2:125); la chasse est absolument interdite à l'intérieur de la mosquée sacrée de la Kaaba: "O les croyants! Ne tuez pas de gibier pendant que vous êtes en état d'Ihram..." (5:95). En Arabie, la région du Najd est l’axe du mal et la racine de la religion wahhabite de Satan qui est la cause du terrorisme religieux de notre époque moderne.

 

 

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Dr. Mustafa Hammad: Malheureusement, tous les peuples occidentaux supposent que tous les Arabes sont comme des terroristes de l’EIIL. Les gouvernements occidentaux sont très désireux de faire en sorte que les armes de destruction massive (ADM) atteignent les terroristes wahhabites pour qu'ils détruisent l'Iran, la Syrie, l'Irak et l'Egypte. Les Etats-Unis et Israël ont assassiné plusieurs scientifiques arabes de l'énergie nucléaire. En fait, les Etats-Unis et Israël craignent les représailles des Arabes. Ils gardent les Arabes occupés à se combattre ou à combattre des terroristes comme EIIL. Tous les Arabes sont comme des terroristes d'EIIL sous les yeux de l'Occident. C'est pourquoi l'Occident et les Etats-Unis ne tiennent pas compte du coranisme du Dr. A. S. Mansour.

(2) Dr. Othman Ali: Si l'EIIL et les tyrans arabes obtenaient un jour les armes de destruction massive (ADM), ils détruiraient leur propre nation. Il ne faut pas oublier que Saddam Hussein et Bachar Al-Assad ont utilisé des armes chimiques contre leur nations. En revanche, Israël n'a jamais utilisé d'armes nucléaires dans les guerres de 1967 et de 1973. Tous les Arabes doivent se réveiller et éliminer l’idéologie wahhabite pour neutraliser le danger des terroristes de l’EIIL et de l’organisation terroriste MB et de leurs semblables. C’est la première étape pour introduire une véritable réforme politique; cela coïncidera avec l'introduction de la réforme religieuse à travers le coranisme.

(3) M. Ben Levante: Les régions désertiques comme le Najd influencent toujours la nature de leurs habitants; ils deviennent très sauvages et brutaux. Il est très ridicule que des écrivains de gauche supposent que les Qarmates étaient les précurseurs des socialistes!

 

 

 

 

 

CHAPITRE V: Les racines du camp du mal en Occident

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les racines du camp du mal en Occident: les croisades

 

 

 

 

 

Introduction:

1- Comme d'habitude, nous nous concentrons sur la critique et la dénonciation de la tyrannie et de l'injustice qui portent des bannières / devises religieuses à travers lesquelles des civils innocents et pacifiques parmi les plus faibles sur la Terre sont massacrés. Nous avons dans notre cœur les faibles sur la Terre, quelles que soient leurs langues, leurs races, leurs sectes, leurs doctrines et leurs dénominations.

2- Dans les articles précédents, nous avons abordé le camp du mal qui soutient le terrorisme chez les gens 'musulmans' dans le passé et le présent. Nous nous concentrons ici sur l’Occident et les racines du camp du mal qui soutient le terrorisme; ces racines ont amené le criminel australien qui a perpétré le massacre dans les deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Ce criminel australien a intentionnellement repris l'histoire de la lutte entre Arabes et Ottomans, d'une part, et l'Ouest, d'autre part. Dans nos discussions sur les racines du camp du mal en Occident, nous commençons ici par les croisades.

3- En 1985 après J.-C., en tant que professeur assistant, nous avons écrit cinq livres et les avons enseignés à nos étudiants de l'Université Al-Azhar. Nos livres incluent celui intitulé "Les raids des Mongols et des Croisés". Ce livre inclut notre mention de la principale raison de la défaite des Arabes; c'est-à-dire, leur foi était faible et qu'ils adhéraient à des mythes qui incluent la soi-disant intercession de Muhammad pendant le Jour Dernier. A cause de ces cinq livres, nous avons été interrogés par des homme azharites de haut rang, à la manière d'une inquisition, et nous avons été renvoyés de l'Université Al-Azhar; nous avons été incarcérés pendant deux mois en 1987 après J.-C. Les passages suivants sont cités de notre livre intitulé "Les raids des Mongols et des Croisés".

 

Premièrement: la croisade populaire dirigée par Pierre l'Ermite:

1- La croisade populaire était un prélude à la première croisade et les historiens arabes ne la mentionnent pas en détail; la croisade populaire est principalement enregistré par les historiens de l'Ouest.

2- En brandissant des bannières / devises religieuses et en promouvant les promesses d'absolution du pape catholique, de nombreuses masses parmi les Européens ont reçu favorablement l'appel d'Urban II alors qu'il les exhortait à lancer une attaque militaire pour «récupérer» la Terre Sainte. Ce zèle s'est manifesté dans la campagne (ou la croisade populaire) dirigée par Pierre l'Ermite; la plupart des hommes qui l'ont suivi venaient d'Allemagne, des Pays-Bas et de l'ouest de l'Italie.

3- Le premier groupe de soldats de la croisade populaire était dirigé par Walter the Penniless (ou Walter Sans Avoir); il menait ses partisans, qui étaient pour la plupart des paysans, et ils ont commencé à piller et à voler en Bulgarie, mais les soldats bulgares leur ont résisté; les soldats / paysans dirigés par Walter the Penniless sont entrés en Hongrie et ont continué à voler et à tuer les gens chrétiens dans cette ville. Ils ont marché jusqu'à ce qu'ils atteignent les murs de Constantinople en juillet 1069 après J.-C. L'empereur byzantin, Alexios I, leur permit d'attendre près des murs de Constantinople pour attendre les troupes dirigées par Pierre l'Ermite.

4- Les troupes dirigées par Peter l'Ermite ne différaient pas des groupes dirigés par Walter the Penniless en termes de formation et être indisciplinées; ses soldats avaient un désir insatiable de piller, de détruire et de massacrer. Les troupes de Pierre l'Ermite, composées d'environ 40000 personnes, étaient composées de criminels, de chômeurs, de prostituées, de paysans pauvres et de cavaliers à cheval. Sur le chemin vers Constantinople, les troupes de Pierre l'Ermite ont attaqué une ville chrétienne hongroise, Semlin, située à côté des frontières avec l'empire byzantin. Le massacre de Semlin a été initié par Peter l'Ermite; 4000 personnes ont été tuées dans cette ville et les villages voisins. Un autre massacre a été commis dans la ville de Niš (aujourd'hui en Serbie).

5- Les troupes de Pierre l'Ermite continuent de marcher dans l'empire byzantin; une garnison byzantine leur a résisté et les a forcés à se diviser. Les troupes se retrouvèrent plus tard et continuèrent de marcher vers l'est, atteignant les murs de la capitale byzantine, Constantinople, en août 1069 après J.-C.

6- A cette époque, l’empire byzantin ressemblait à une tête sans corps; la tête fut Constantinople, avec sa renommée et ses étendues de terres. L'empire byzantin a été affaibli par plusieurs guerres contre les Arabes et les Seljuks en Asie mineure. L'empereur byzantin a demandé à Pierre l'Ermite d'attendre l'arrivée de la croisade dirigée par les princes européens, mais Pierre l'Ermite a refusé et il a conduit ses soldats à Constantinople où ils ont volé, détruit et incendié de nombreuses maisons et églises; l'empereur dut les transporter à la hâte en Asie mineure par les détroits, où ils commirent plusieurs massacres contre des gens chrétiens. Ils ont pénétré dans Nicée en 1096 après J.-C., où le sultan seldjoukide Kilij Arslan I les a pris en embuscade et a tué tous les soldats faisant partie des troupes de Pierre l'Ermite, y compris Walter the Penniless et ses soldats; pourtant, Pierre l'Ermite n'a pas été tué alors qu'il fuyait à Constantinople.

7- Mentionner toutes les atrocités commises par Pierre l'Ermite et ses troupes à Constantinople contre des gens chrétiens (malgré le fait que l'empereur byzantin était leur ami et leur conseiller!) dépasse le cadre de cet article.

8- Brièvement, nous affirmons ici que les historiens européens ont écrit que les hommes qui ont rejoint la croisade populaire ont commis tous les péchés graves: ils ont volé, pillé, massacré, violé (même des nonnes ont été violées!), saboté, détruit, etc. jusqu'à ce qu'ils aient atteint les murs de Constantinople; l'empereur byzantin les transporta précipitamment en Asie mineure à travers le Bosphore pour se débarrasser de leurs maux; les soldats seldjoukides les ont vaincus et tués.

 

Deuxièmement: une comparaison entre Pierre l'Ermite et le sultan ottoman Mehmed le Conquérant:

1- Le sujet de la comparaison concerne ce que Pierre l'Ermite a fait à Constantinople et ce que le sultan ottoman a fait dans la même ville lorsqu'il l'a conquise en mai 1453 après J.-C.

2- Quand Mehmed le Conquérant entra à Constantinople, il vit que ses soldats commençaient à voler des maisons et des habitants de la ville et que des milliers d'habitants de la ville cherchaient refuge dans l'église Hagia Sophia. il a ordonné à ses soldats d'arrêter de voler et de ruiner la ville, et ils lui ont immédiatement obéi.

3- Quand Mehmed le Conquérant entra dans l'église Hagia Sophia, il s'aperçut que ses moines et ses prêtres le recevaient alors qu'il tremblait de peur. Il les a assurés de leur sécurité et sûreté; certains moines qui ont dû se cacher dans le caveau de l'église Hagia Sophia ont vu la tolérance et le pardon général de Mehmed le Conquérant et sont sortis de leur cachette et se sont convertis à «l'islam».

4- Mehmed le Conquérant a publié un décret donnant à tous les gens chrétiens de Constantinople et à tous les membres du clergé de Constantinople et de tous les gens chrétiens dans les régions conquises leur liberté religieuse (par exemple, concernant les rituels / pratiques religieux, choisir leurs dirigeants religieux et avoir leurs propres tribunaux), alors qu'il imposait un tribut à payer par eux; il a également transformé l'église Hagia Sophia en une mosquée.

5- Il y a un fossé énorme entre Pierre l'Ermite et Mehmed le Conquérant.

 

Troisièmement: les massacres commis par les princes européens lors de la première croisade, selon l'historien Ibn Al-Atheer:

1- Dans son livre d'histoire intitulé (Al-Kamel), l'historien Ibn Al-Atheer mentionne dans les événements de l'année 491 A.H. que, lorsque les Croisés ont attaqué la ville levantine de Maarat Al-Numan, ils ont volé toutes ses maisons et mis son peuple à l'épée pendant trois jours, massacrant plus de 100 000 personnes et réduisant en esclavage tant de personnes. Cela signifie que les victimes du pillage, des massacres et de l'esclavage étaient les pacifiques et les plus faibles sur la Terre!

2- Ibn Al-Atheer mentionne dans les événements de l'année 492 A.H., dans un chapitre sur le règne européen "maudit" de Jérusalem, que lorsque les Croisés ont attaqué Jérusalem un vendredi, ils ont mis ses habitants à l'épée pendant une semaine; 70000 personnes, y compris des imams, des érudits et des ascètes, ont été tuées à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa; de nombreux objets précieux en argent et en or ont été volés; les butins étaient innombrables et beaucoup de femmes et d'enfants étaient réduits en esclavage.

 

Quatrièmement: le massacre de Jérusalem dans les écrits d'historiens européens témoins de la première croisade:

1- Foucher de Chartres (c. 1059 - c. 1128 apr. J.-C.) était un prêtre et a participé à la première croisade. Il en a écrit une chronique en latin; il a participé au massacre de Jérusalem; il écrit ce qui suit: (... Certains Arabes ont fui et se sont réfugiés dans la tour de David et le temple du Seigneur construit par Salomon, mais ils ont été sauvagement attaqués et brutalement massacrés par nos hommes; ils n'ont pas été épargnés par les épées de nos hommes; les chevilles s'enfonçaient dans les flaques de sang des personnes massacrées; personne, même les femmes et les enfants, ne fut épargné, nos fantassins et nos cavaliers ouvrirent le ventre des cadavres de Musulmans pour voir s'ils les avaient trompés en avalant des pièces d'or ou non avant leur mort! De nombreux cadavres ont été rassemblés, brûlés et transformés en cendres par ceux qui recherchent des pièces d'or ... Personne n'a été épargné d'être massacré, même ceux qui imploraient pour pitié et miséricorde; tous les Arabes de Jérusalem ont été mis à mort ... Après le massacre, notre les hommes ont volé toutes les maisons ... Beaucoup d'hommes sans le sou sont devenus riches en confisquant les maisons et tous les biens qui s'y trouvaient ...).

2- Le chroniqueur de la première croisade, Raymond d'Aguilers, écrit ce qui suit: (... Nos hommes sont entrés dans Jérusalem avec courage et joie ... La quantité d'effusion de sang qu'ils ont commise est inimaginable ... Une fois que nos hommes ont contrôlé les murs et les tours, ils ont décapité les ennemis, jeté des flèches sur ceux dans les tours et les ennemis sont tombés par terre ... Certains des ennemis ont été tourmentés en étant jetés vivants dans le feu ... Des tas de cadavres, des têtes et des membres coupés se sont multipliés dans les rues de Jérusalem; on pouvait difficilement passer à travers de tels cadavres et de tels chevaux morts ... Ce n'était cependant rien comparé à ce qui s'était passé dans le temple de Salomon ... Personne ne pourrait me croire lorsque je mentionne la vérité sur ce qui s'est passé là-bas; il suffit de dire que certains de nos hommes ont pataugé  dans le sang jusqu'aux genoux ... En fait, c'est un jugement juste du Seigneur Dieu qu'un tel lieu serait rempli du sang des infidèles qui ont profané le Temple sacré ... Les rues de Jérusalem sont restées pleines de cadavres et de sang pendant de longues journées ...).

3- L'auteur anonyme du livre sur la première croisade intitulé "Les actes des Francs", ou Gesta Francorum en latin, écrit ce qui suit: (... Nos hommes ont chassé les infidèles et les ont massacrés jusqu'à ce qu'ils atteignent le temple de Salomon; le massacre perpétré dans le temple était si violent et sauvage que nos hommes sont restés sanglants jusqu'aux chevilles ... Le temple a été inondé par le sang des Arabes massacrés ... Des hommes et des femmes musulmans qui ont cherché refuge sur le toit du temple ont été décapités par les épées de nos hommes; des Arabes se sont jetés du toit et sont tombés morts … Nos hommes ont tenu un conseil et ont reçu l'ordre de payer l'aumône et de prier le Seigneur Dieu pour aid afin de choisir le roi de Jérusalem … Ils ont reçu l'ordre de jeter tous les cadavres des Arabes en dehors de Jérusalem alors que la puanteur était effrayante; toutes les rues de Jérusalem étaient pleines de cadavres … Les cadavres étaient entassés en immenses piles aussi grandes que des maisons … Personne n'a vu ni entendu parler d'un nombre aussi élevé de cadavres de gens païens; les tas étaient comme des pyramides; ils ont été brûlés dehors Jérusalem ... Personne, à l'exception du Seigneur Dieu, ne connaît leur nombre ...).

4- L'historien français Joseph François Michaud (1767 - 1839 apr. J.-C.), dans son livre en six volumes intitulé "Histoire des croisades", mentionne que les musulmans étaient massacrés comme du bétail dans les rues et les maisons de Jérusalem.

5- Le chroniqueur Guillaume de Tyr (c. 1130 - 1186 apr. J.-C.) mentionne que Jérusalem était trempée dans un immense lac de sang musulman; cela a provoqué la peur et le dégoût dans l'âme des Croisés; personne ne pouvait regarder le nombre énorme de cadavres partout sans avoir peur; la plupart des cadavres avaient la tête et les bras sévères et les rues étaient rouges de sang des Arabes massacrés.

6- L'historien Will Durant cite des paroles enregistrées d'hommes européens qui ont participé à de tels massacres: (... les femmes ont été tuées en étant poignardées avec des épées et des lances; les bébés ont été saisis par les jambes des seins de leurs mères pour être jetés des murs ou avoir la tête fracassée par des piliers ...).

7- L'auteur anonyme du livre sur la première croisade intitulé "Les actes des Francs", ou Gesta Francorum en latin, mentionne que les cadavres de musulmans ont été rassemblés en tas dont la hauteur atteignait les toits des maisons.

8- La cause d'une telle sauvagerie est la croyance des Croisés que leurs atrocités satisfont le Seigneur Dieu. Cette idée diabolique est typique de toutes les guerres religieuses à toutes les époques et à tous les endroits.

 

Cinquièmement: en comparant ce qui précède avec ce que Saladin a fait lors de sa reprise de Jérusalem en octobre 1187 après J.-C. / 583 A.H.:

1- Quand les Croisés à l'intérieur de Jérusalem ont compris que les troupes militaires dirigées par Saladin étaient sur le point d'attaquer Jérusalem, ils ont demandé la sécurité et des négociations; cela signifiait qu'ils se rendaient et donnaient la ville à Saladin en échange de leur départ de la ville en paix. Lorsque Saladin a entendu cette offre d'une délégation de Croisés, il a d'abord refusé, car il souhaitait se venger car les Croisés avaient massacré la plupart des habitants de Jérusalem et avaient réduit en esclavage de nombreuses femmes et enfants lors de leur conquête de Jérusalem.

2- Finalement, Saladin accepta de laisser aux Croisés la sécurité et la paix après leur avoir donné la ville en échange d'un tribut: dix dinars pour chaque homme, cinq dinars pour chaque femme et deux dinars pour chaque enfant.

3- Il y avait 60000 hommes européens à Jérusalem et autant de femmes et d'enfants; tous ont quitté Jérusalem avec leurs biens précieux et leur argent en paix et en sécurité. Une femme riche parmi les Croisés avait d'immenses tonnes de pierres précieuses et de joyaux, ainsi que de nombreux serviteurs, dames et esclaves; elle a demandé la paix et la sécurité des Arabes sous Saladin pour qu'ils quittent la ville avec ses biens et son peuple; elle a été escortée par des soldats arabes en paix hors de Jérusalem et personne n'a osé l'attaquer ni la voler. Le grand patriarche des Croisés est sorti de Jérusalem avec sa fortune, d’énormes sommes d’argent, et Saladin et ses hommes n’ont jamais confisqué quoi que ce soit au patriarche, malgré les conseils de celui-ci qui l’a exhorté; Saladin a insisté pour ne jamais agir perfidement contre les Croisés qui avaient quitté Jérusalem; ses hommes ont pris 10 dinars du patriarche et il est parti en paix dans une caravane de ses hommes protégés par les soldats de Saladin jusqu'à ce que la caravane du patriarche atteigne Tyr. Parmi les Croisés, beaucoup d'hommes et de femmes sans le sou ont été graciés et autorisés à partir (avec leurs enfants) sans payer le tribut  aux Arabes après avoir imploré Saladin pour miséricorde. Les filles des souverains ont quitté Jérusalem en paix avec leurs caravanes de biens, de serviteurs et d'esclaves. Saladin a donné à tous ses soldats l'argent collecté des Croisés, car il n'avait jamais amassé aucune fortune et il n'avait ni coffre ni coffre-fort; Saladin était un dirigeant miséricordieux, généreux, patient et courageux.

4- Beaucoup d'Européens libérés gratuitement et gracieusement par Saladin se sont battus contre lui plus tard.

5- Saladin a imposé la religion terrestre «modérée» qui est le soufisme sunnite; il lutta contre les religions terrestres suivantes: la religion chiite, le soufisme chiite, la religion extrémiste hanbalite sunnite et les doctrines extrémistes du soufisme.

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Ben Levante: Je crois que des semences de mal et des semences de bonté existent dans toute âme humaine. Je vis en Allemagne et je ne déteste jamais l'Occident. La plupart des gens pacifiques de l’Occident sont honnêtes et appliquent donc les enseignements coraniques à leur insu. Je refuse de blâmer l'Occident pour toutes les crises des pays arabes. Pourtant, je suis en désaccord avec Dr. A. S. Mansour sur un point: une agression perpétrée sous des bannières / devises religieuses est aussi grave qu'une agression laïque; les deux sont des crimes aussi odieux. Les motivations pour commettre une agression diffèrent selon les époques et les lieux, mais les résultats sont les mêmes après l'agression. Les personnes brutales sont sauvages, qu’elles aient des motifs religieux ou d’autres types de motifs; cela fait partie de leur nature corrompue et diabolique.

 

 

 

 

 

Les atrocités commises par les Espagnols contre les hommes musulmans et juifs après la chute de Grenade

 

 

 

 

Introduction:

1- Les Omeyyades ont conquis l'Andalousie (c.-à-d., la péninsule ibérique) en 92 A.H. / 711 après J.-C. Les Arabes 'musulmans' ont gouverné l'Andalousie jusqu'à la chute de Grenade, leur dernier bastion, en 897 A.H. / 1492 après J.-C.  Au sein de ce règne arabe d'Andalousie qui a duré huit siècles, la tolérance était pratiquée. Ceci est loué par de nombreux historiens et écrivains à l'intérieur et à l'extérieur de l'Occident jusqu'à maintenant. Cette tolérance en Andalousie incluait tous les habitants et couvrait les mariages mixtes, la liberté de religion et des aspects culturels florissants. L’Andalousie était donc un modèle unique de tolérance et de coexistence pacifique dans le monde occidental de l’époque.

2- Lorsque le roi catholique Ferdinand et la reine catholique Isabella conquirent Grenade, l'Espagne fut unifiée dans une théocratie autoritaire contrôlée par l'Eglise qui désigna des monarques et des empereurs qui régissaient au sein de ce qu'on appelait (le droit divin des rois). Cela a marqué le début d'une ère de fanatisme aveugle, alors que les hommes juifs et musulmans en Espagne (devenus parmi les plus faibles sur la Terre) ont été sévèrement persécutés par la nouvelle autorité, qui a été préjudiciée à tous les gens non-catholiques. L'autorité catholique a adopté une politique visant à se débarrasser de tous les gens non-catholiques; le fanatisme et la haine ont invoqué la destruction de mosquées et toutes les caractéristiques de la civilisation arabe en Espagne. Nous fournissons quelques détails dans les lignes ci-dessous.

 

Premièrement: "Ils ne respectent, à l'égard d'un croyant, ni parenté ni pacte conclu. Et ceux-là sont les transgresseurs." (9:10):

1- Après un siège de neuf mois, Ferdinand a reçu Grenade de son souverain arabe, Abou Abdullah Ibn Al-Ahmar, conformément à un traité de paix prévoyant la capitulation de la ville. Ce traité était fondé sur des conditions telles que les Espagnols devaient respecter tous les habitants de la ville, ne jamais faire de mal à qui que ce soit, jeunes ou vieux, ne jamais confisquer leurs mosquées, leur argent et leurs biens, respecter leur liberté de religion (prières, jeûne, Azan / appel à la prière,...etc.), de ne jamais punir les hommes musulmans qui ont résisté aux soldats catholiques pendant la guerre et de ne jamais obliger les hommes musulmans à porter des signes ou des vêtements spéciaux.

2- Lorsque les troupes espagnoles castillanes sont entrées à Grenade, elles ont affirmé qu’elles ressemblaient à une croisade en plaçant une grande croix en argent (propriété de Ferdinand et il l’a brandie dans ses guerres visant à reconquérir l’Espagne) au sommet du palais Al-Hamra. De plus, Ferdinand a annoncé que Grenade appartenait à la domination catholique et non à l'Espagne. C'était l'annonce d'une théocratie sur laquelle étaient fondés les mauvais traitements et la persécution des gens juifs et des gens musulmans de Grenade, et de toute l'Andalousie, en dépit du traité de paix.

3- Nous savons que les auteurs sunnites extrémistes du Moyen-Age ont inventé un hadith (attribué faussement à Muhammad, mais il ne l'a jamais prononcé) sur le devoir religieux de combattre tous les êtres humains sur la Terre jusqu'à ce qu'ils se convertissent et que des cheikhs soufis ont menti en disant qu'ils avaient vu des visions / rêves d'Allah et / ou de Muhammad pendant leur sommeil. De même, l'évêque extrémiste de Grenade a déclaré à Ferdinand qu'il avait vu Jésus-Christ dans un rêve / une vision lui ordonnant de forcer les gens musulmans et les gens juifs d'Espagne à se convertir au catholicisme. Ferdinand a cru en cet évêque et lui a permis de confisquer toutes les mosquées et de les transformer en églises; cet évêque a également confisqué tous les Waqfs (c.-à-d., dotations religieuses) qui ont été consacrées aux des mosquées et aux temples juifs. Lorsque des hommes musulmans d’Espagne ont protesté contre de telles injustices, certains ont été emprisonnés, d’autres torturés et d’autres massacrés!

4- C'est le début des tribunaux d'inquisition en Espagne.

 

Deuxièmement: l'inquisition en Espagne:

1- Au Moyen-Age, les tribunaux religieux n'étaient pas très courants, contrairement à la multiplication des tribunaux d'inquisition catholiques en Europe à l'époque qui persécutaient et punissaient les ennemis des papes catholiques. La victime la plus célèbre des tribunaux d'inquisition catholiques est le prédicateur et moine dominicain Jérôme Savonarole (1452 - 1498 apr. J.-C.) qui a critiqué et protesté contre la débauche, la promiscuité et l'ingérence politique du pape Alexandre VI. Savonarole a été torturé et contraint de signer de faux aveux. Il a été incendié dans les bûchers en 1498 après J.-C.

2- Le prêtre espagnol Tomás de Torquemada était le tuteur spirituel d'Isabelle de Castille en tant que princesse et il lui inculqua le fanatisme. Il lui conseilla d'épouser Ferdinand d'Aragon pour unir Aragon et Castille afin de mettre fin à l'existence des Arabes musulmans en Espagne. Ferdinand et Isabelle ont demandé au pape Sixte IV de leur permettre de créer les tribunaux d'inquisition en Espagne, dirigés par de Torquemada en 1478 après J.-C., afin de préserver le catholicisme en Espagne et dans ses colonies.

3- Après la chute de Grenade en 1492 après J.-C., un décret royal fut émis pour imposer aux gens juifs et aux gens musulmans d’Espagne de choisir de se convertir au catholicisme ou de quitter l’Espagne; c'est ce qu'affirme un autre décret royal publié en 1502 après J.-C. En 1524 après J.-C., Charles V décréta de baptiser tous les hommes musulmans restants en Espagne qui refusaient de se convertir au catholicisme et ceux qui refusaient de se faire baptiser auraient la possibilité de quitter l'Espagne. Ceux qui ont refusé de se convertir au catholicisme et de quitter l'Espagne de leur plein gré ont été punis d'avoir été réduits en esclavage jusqu'à la fin de leurs jours; le décret prévoyait de transformer toutes les mosquées restantes en Espagne en églises. Les tribunaux d'inquisition haineux ont joué leur rôle pendant trois siècles et demi jusqu'à leur abolition en 1834 après J.-C. Malheureusement, il y a des Européens des temps modernes qui soutiennent toujours l'inquisition espagnole. Preuve: en 1960 après J.-C., Juan de Ribera (qui avait planifié l'expulsion et le massacre d'Arabes et le kidnapping de leurs enfants) a été canonisé en tant que saint.

4- Depuis 1492 après J.-C., l'inquisition dirigée par des membres du clergé catholique espagnol a pourchassé tous les faibles musulmans et juifs de toute l'Espagne afin de les forcer, par la torture, à se convertir au catholicisme.

5- Les méthodes de torture utilisées au sein de l'inquisition espagnole comprenaient l'écrasement des os des victimes (notamment les membres et les mâchoires), le remplissage de leurs corps avec de l'eau jusqu'à leur mort ou l'éclatement de leur corps, le fait d'attacher les membres avec des cordes avec des poids tout en les soulevant au plafond de la cellule de prison, brûlant la peau des victimes avec des barres de fer chauffées, coupant la langue des victimes et fouettant les victimes avec des fouets en fil de fer barbelé; l’exécution des victimes s’est faite de différentes manières: par (la vierge de fer) qui est un appareil à intérieur recouvert de pointes pour percer les corps des victimes, en les attachant et en les mettant dans un bassin graduellement rempli d’eau jusqu’à ce qu’elles se noient, et en les enterrant vivants.

6- L'inquisition espagnole a impliqué, le plus souvent, l'auto-de-fé ou les processions de mise à mort, généralement par être brûlé dans les bûchers dans une place, en masse de ceux reconnus coupables par les inquisiteurs. Les gens ordinaires, les membres de l'élite aisée de la société et les membres du clergé de tous les rangs qui portaient leurs vêtements de cérémonie assistaient à ces événements. Il est à noter que Ferdinand a adoré assister aux processions de l'auto-de-fé et il a félicité les membres du clergé qui les ont organisées!

7- Des décrets ont été promulgués pour incendier toutes les mosquées en Espagne et tous les livres de gens musulmans et interdire le port de vêtements arabes et juifs ainsi que le fait de parler et de chanter en arabe. Les autres choses interdites étaient le mariage islamique, la circoncision d'hommes et être debout vers la direction de la Qibla à La Mecque. Les contrevenants à de telles interdictions ont été immédiatement mis à mort. Cela s'appliquait à ceux célébrant les Baïrams, à ceux qui gardaient des exemplaires du Coran chez eux et à ceux qui jeûnaient pendant le mois de Ramadan. Les inquisiteurs vérifient généralement les pénis de ces hommes soupçonnés d'être juifs ou musulmans et les exécutent immédiatement en brûlant dans les bûchers dans une place devant les gens ordinaires, les membres du clergé et les dignitaires. Jusqu'en 1577 après J.-C., le nombre de victimes atteignait un demi-million de gens musulmans - il s'agissait d'un des principaux génocides du Moyen-Age. De nombreux Arabes se sont enfuis et se sont installés dans les bois et dans les régions montagneuses; pourtant, les autorités espagnoles ont formé des groupes de troupes militaires pour les chasser et les arrêter; les victimes arrêtées ont été torturées avant d'être brûlées dans les bûchers. De nombreux Arabes ont fui en Afrique du Nord pour éviter d'être massacrés.

8- Certains Juifs et Musulmans sont restés en Espagne après s'être convertis au catholicisme et pourtant, ils n'ont pas été épargnés par la persécution; les Catholiques espagnols les ont étiquetés de manière péjorative comme des morisques (c.-à-d., le peuple maure d’origine nord-africaine qui a vécu en Espagne) et les ont forcés à être jugés devant plusieurs tribunaux de l’inquisition afin de vérifier leur fidélité au catholicisme; ces tests inclus notamment en les regardant consommer du vin et du porc; les personnes soupçonnées de feindre une conversion au catholicisme ont été sévèrement torturées, alors que les Espagnols étaient poussés à l'extrême dans les méthodes de torture, tout en assumant que leur agression ressemblait à de bonnes actions religieuses!

9- Au cours du XVIIe siècle, le roi d’Espagne Philippe III promulgua un décret visant à expulser des centaines de milliers de morisques hors d’Espagne tout en maintenant leurs enfants en Espagne afin de servir d’esclaves non mariés qui serait enseigné le catholicisme. Ainsi, entre 1609 et 1614 après J.-C., 500 000 personnes ont été chassées d'Espagne et se sont installées au Maroc, en Algérie et en Tunisie après que le roi d'Espagne a confisqué leurs biens et leurs richesses. Les troupes militaires espagnoles les attaquaient tout le temps dans les ports d'Afrique du Nord.

10- Gustave Le Bon dit dans son livre intitulé "La Civilisation des Arabes" (écrit en 1884 apr. J.-C.) que personne ne peut s'empêcher de frémir en lisant des histoires de torture et de persécution infligées par les Catholiques espagnols victorieux aux Musulmans défaits; les gens musulmans en Espagne ont été baptisés par force et beaucoup d'entre eux ont été brûlés dans les bûchers par les inquisiteurs; un prêtre catholique a proposé l'idée de décapiter tous les Arabes (hommes, femmes et enfants) ayant refusé de se convertir au catholicisme; cela a abouti au massacre et à l'expulsion de 3 millions d'Arabes d'Espagne. Le même prêtre a fait ses fidèles massacrer avec leurs épées à environ 100 000 Arabes parmi 140 000 personnes qui se sont enfuis dans une caravane qui se dirigeait vers l’Afrique; ce prêtre s'est senti satisfait après qu'un tel massacre ait été commis; ce prêtre a exigé le massacre de tous les Arabes d’Espagne, y compris de ceux qui se sont convertis au catholicisme, affirmant qu’il était impossible de faire la différence entre ces convertis sincères et ceux qui mentaient et qui prétendaient être convertis; ainsi, il a dit qu'ils doivent être mis à l'épée et que Dieu les jugera afin que les sincères entrent au Ciel et que les menteurs soient tourmentés en Enfer.

 

Enfin:

1- Les théocraties, la domination de l'Eglise, le droit divin des rois et l'inquisition ont pris fin en Occident. Les pays occidentaux adhèrent à la démocratie et aux droits de l'homme qui renforcent la liberté religieuse, la liberté de pensée et la liberté d'expression. C'est pourquoi, en Occident, on voit comment la critique parvient à tout ce qui était considéré comme "sacré" dans le passé. Nous voyons comment la révision et la réévaluation de l'histoire donnent lieu à des corrections et à des excuses. C'est la principale raison derrière les progrès en cours dans les pays occidentaux.

2- En revanche, dans le monde arabe, dans les pays musulmans, la culture du Moyen-age domine et contrôle tous les aspects de la vie à cause du clergé de Satan, de la tyrannie, des guerres religieuses et des inquisitions (ou Hisbah) qui persécute généralement les penseurs réformistes pacifiques qui pensent hors des sentiers battus et s'éloignent du troupeau domestiqué d'écrivains et de la culture dominante des mythes et des mensonges.

3- Ceci s'applique à la persécution infligée aux penseurs coranistes. En fait, les penseurs coranistes comme nous-mêmes utilisent le Coran (que les musulmans nient et rejettent même s'ils prétendent y croire) comme critère pour juger de tout sujet religieux. Les penseurs coranistes appellent à la discussion et à la remise en question des traditions et des notions des religions terrestres des gens "musulmans" et de leur histoire à la lumière du Coran en tant que critère. C’est la véritable réforme religieuse dont nous avons tant besoin. Cet appel pacifique à la réforme montre les valeurs coraniques longtemps oubliées et rejetées par les soi-disant "compagnons" de Muhammad (c.-à-d., ses contemporains) et les soi-disant califes depuis l'ère des conquêtes arabes qui ont formé un empire arabe. Les Arabes des conquêtes arabes sont des criminels de guerre; pourtant, ce sont des divinités adorées et sanctifiées par les "musulmans" du passé et du présent qui déifient également les imams / auteurs du fiqh et des hadiths qui n'ont fabriqué que des mythes et des mensonges et ont attribué de telles révélations diaboliques à Muhammad et à la religion de Dieu.

4- C'est pourquoi dans le monde arabe, aucun progrès n'a été réalisé dans aucun domaine. Même les révoltes dans les pays arabes contre la tyrannie ont échoué parce que la plupart d'Arabes déifiaient (et sont contrôlés par) des membres du clergé de Satan. Les dirigeants tyranniques se succèdent dans le monde arabe et la souffrance se poursuit à tous les niveaux. Par conséquent, l'introduction d'une réforme politique n'est possible que lorsque la liberté religieuse absolue et la liberté d'expression sont introduites et maintenues.

5- En Occident, les gens célèbrent les critiques de leur histoire et leurs personnalités et penseurs historiques majeurs. En revanche, dans le monde arabe, dans les pays musulmans, de nombreuses personnes insultent notre personne pour (1) avoir écrit sur des faits historiques ignorés et méconnus dans des livres sunnites autorisés, authentiques et approuvés, car de tels faits sapent et ébranlent leur "infaillible saints" et (2) avoir critiqué les hadiths / récits inventés par les auteurs sunnites. Nous sommes calomniés par les écrivains arabes d’aujourd’hui en dépit du fait que nous n’inventons ni ne fabriquons des faits historiques et n’accusons jamais les auteurs sunnites de fiqh et de hadiths de choses qu’ils n’ont pas écrites. En fait, nous citons, discutons et mettons en question ce qu’ils ont écrit dans le cadre d’un raisonnement logique et en utilisant le Coran comme critère. Nous n'imposons jamais nos opinions (ni nous-mêmes) à qui que ce soit et nous ne demandons jamais de récompenses, de rémunération ou d'éloges à quiconque. En effet, autant que nous pouvons, nous pardonnons à ceux qui insultent notre personne; nous respectons le droit de chacun d'accepter ou de rejeter nos points de vue cornistes. Pourtant, nous sommes toujours insultés dans les pays arabes par les écrivains et journalistes sunnites et chiites jusqu'à maintenant! Cela signifie que les gens arabes polythéistes n'approuveront jamais notre personne que si nous suivons leurs religions terrestres! Cela ne va jamais avoir lieu.

6- Il n'y a pas de pouvoir ni de puissance sauf de la part du Seigneur Dieu Tout-Puissant, Dominant.

 

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Saeed Ali: Personne ne peut nier que la liberté est la voie du progrès et du développement. Malgré la diversité et les différentes cultures et religions humaines, le monde est devenu un village mondial. La tragédie est que personne parmi les Arabes ne tire les leçons de l’histoire; c'est pourquoi l'histoire se répète au Moyen-Orient et que la plupart des Arabes refusent de revenir au Coran en tant que source unique de l'islam. Malheureusement, la suprématie blanche gagne du terrain; cela se voit dans la montée des tendances de droite. Je me méfie de Trump à cause de cela. Pourtant, tous les Blancs ne sont pas méchants; le grand peuple néo-zélandais a prouvé qu'il appartenait au camp du bien. Le racisme et la théocratie au Moyen-Orient sont illustrés par Israël et le royaume saoudien. Les mouvements de changement dans le monde arabe ont échoué et la voie de la transition démocratique est encore très longue. La civilisation occidentale s’effondrera si elle laisse le racisme, le fanatisme, la xénophobie et la suprématie blanche dominer tous les aspects de la vie en Occident. Si les Arabes n'embrassent pas le coranisme, ils pourraient être détruits plus tôt que prévu.

(2) M. Ben Levante: Personne ne devrait minimiser l’influence des religions et des idéologies dans toutes les sociétés; cette influence a son mécanisme dans la manière dont les gens appliquent ces religions et idéologies. Cela signifie que le capitalisme n'a rien à voir avec les deux bombes atomiques américaines qui ont détruit deux villes japonaises. De même, le communisme n'a rien à voir avec les crimes de Staline en URSS. Les droits de l'homme en Occident n'ont rien à voir avec la vente d'armes occidentales à des dirigeants belligérants arabes et non arabes. Cela signifie que la plupart des constitutions du monde arabe n'ont rien à voir avec les crimes des tyrans arabes. Les actes pervers et les crimes sont motivés par la nature corrompue des personnes déshumanisées, quelles que soient leurs idéologies politiques et leurs affiliations religieuses. La décadence, la corruption, les injustices, etc. et non le manque de religion monothéiste sont la raison de l’effondrement de toute civilisation; Par exemple, l'Etat arabe en Iberia.

(3) Dr. A. S. Mansour: Nous remercions M. Ben Levante pour son commentaire. Nous affirmons ici que la religion divine (le Coran) est basée sur la paix, la miséricorde, la justice, la charité, la tolérance, la liberté et la dignité humaine. Il est très rare de trouver des personnes qui adhèrent à cette religion divine même s’ils prétendent y croire. Malheureusement, il y a des religions terrestres qui portent l'étiquette de prétendre être la religion "divine" de Dieu; certaines de ces religions sont pacifiques et d'autres violentes. Le type violent fabrique des motifs religieux pour «justifier» leur agression et leur violence et les attribuer à Dieu. De même, les idéologies sont soit pacifiques / utiles, soit violentes / nuisibles. Par exemple, le communisme est très mauvais et conduit à l'agression. En revanche, la démocratie est pacifique et utile pour tous, même si les gens diffèrent quant à la manière de l'appliquer. Dans la conclusion de ce livre, nous mentionnerons la responsabilité de l'ONU et de la communauté internationale qui doivent imposer les droits de l'homme dans le monde entier et éradiquer les cellules cancéreuses de la tyrannie et de la théocratie.

 

 

 

 

 

La sauvagerie des conquêtes espagnoles en Amérique latine quand l'Espagne appartenait au camp du mal à l'Ouest

 

 

 

 

Introduction:

1- Il y a des conquêtes sauvages, brutales mais laïques comme celles d'Hitler d'Allemagne en Europe, de Léopold II de Belgique au Congo et des Mongols dirigés par Gengis Khan et Tamerlan. Nous ne nous concentrerons pas sur de telles conquêtes laïques qui n’ont jamais porté de bannières / devises religieuses; nous nous concentrons sur les conquêtes portant des bannières / devises religieuses telles que les conquêtes arabes et ottomanes, les raids des Qarmates et des gens wahhabites et les conquêtes espagnoles.

2- Les Arabes et les Ottomans, dans leurs conquêtes, ont le plus souvent évité de nuire aux plus faibles de la Terre, sauf en de rares occasions. En revanche, les Qarmates, les gens wahhabites et les Espagnols n’ont jamais épargné la vie des faibles sur la Terre ni eu pitié de ceux-ci au cours de leurs raids et de leurs conquêtes.

3- Les Qarmates du Moyen Age et les gens wahhabites qui ont établi le premier royaume saoudien en 1745 après J.-C. n'avaient aucune arme pour massacrer tout le monde, contrairement au cas des armes utilisées par les Espagnols en Amérique latine; c'est pourquoi le nombre de victimes lors des conquêtes espagnoles dépasse largement le nombre de victimes massacrés par les Qarmates et les gens wahhabites en Arabie et ailleurs. En outre, il existe une autre différence entre les puissances maléfiques en Espagne et le Najd: les victimes massacrés par les Qarmates et les gens wahhabites s étaient pour la plupart des gens 'musulmans' originaires d'Arabie, d'Irak et du Levant, en particulier des pèlerins se dirigeant vers La Mecque. Quant aux Espagnols, leurs victimes étaient pour la plupart des gens non-catholiques: juifs, musulmans et indigènes d'Amérique latine. Quand les Arabes ont conquis l’Espagne, ils n’ont jamais commis de massacres contre les habitants de la péninsule ibérique. Lorsque les Espagnols ont reconquis l'Espagne, ils ont massacré les habitants dont les ancêtres ont vécu dans la péninsule ibérique pendant huit siècles. En outre, les Espagnols massacrés indigènes pacifiques et non violents d'Amérique latine et d'Amérique centrale qui n'ont jamais attaqué les troupes militaires espagnoles.

4- Dans notre époque moderne, le wahhabisme s'est répandu à l'Est et à l'Ouest. Le terrorisme wahhabite a tant de victimes à l’Ouest. Les terroristes wahhabites utilisent maintenant des armes modernes et le spectre de posséder des armes de destruction massive menace un jour, surtout que les terroristes wahhabites prêts à commettre des attentats-suicides pour massacrer des civils innocents n'hésiteront jamais à les utiliser s'ils en ont la possibilité, même si cela implique de tuer également ceux qui, comme eux, suivent la religion sunnite wahhabite. En effet, la religion sunnite de Satan a pour notions d'utiliser des boucliers humains et d'autoriser le massacre de coreligionnaires si cela signifie tuer le plus grand nombre possible d'ennemis. C’est ce que font actuellement les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza.

5- L'occupation espagnole a pris fin lorsque le peuple espagnol s'est débarrassé de la tyrannie théocratique; les atrocités et la sauvagerie des Espagnols contre les Musulmans, les Juifs, les Mayas, les Aztèques et les Incas ne sont plus que des lignes de l'histoire critiquées et condamnées par le peuple espagnol d'aujourd'hui. En revanche, les Arabes 'musulmans' considèrent ces historiens et penseurs qui critiquent les atrocités et les conquêtes de leurs ancêtres arabes comme des infidèles et des hérétiques. C'est pourquoi les Arabes 'musulmans' vivent encore dans les ténèbres du Moyen Age jusqu'à présent et se combattent en supposant qu'ils accomplissent de bonnes actions et des devoirs religieux! Les nations chrétiennes d'Amérique latine d'aujourd'hui dont les ancêtres ont été victimes des atrocités commises par les envahisseurs espagnols détestent ces envahisseurs espagnols et n'oublient jamais les graves injustices subies par leurs ancêtres. En revanche, les nations des Arabes 'musulmans' divinisent les califes pécheurs qui ont conquis et envahi leur pays, ont tué les héros qui ont défendu leur pays, ont volé leurs richesses et ont asservi les femmes et les enfants de ces héros.

6- Nous écrivons brièvement quelques lignes sur les atrocités commises par les Espagnols en Amérique latine contre des gens pacifiques qui n'avaient jamais entendu parler de l'Espagne ou n'avaient commis aucune violence / agression contre les Espagnols; ils ont été surpris par les troupes militaires espagnoles qui les attaquaient et les envahissaient alors qu'ils les volaient et les massacraient sans pitié, encouragés par des prêtres catholiques qui supposaient que de tels massacres contre les païens plaisaient au Seigneur Dieu!

7- De tels massacres n'ont rien à voir avec le Seigneur Dieu; ils ne plaisent qu'à Satan le Diable qui a exhorté les Arabes et les Ottomans de la même manière à envahir, voler et massacrer le peuple pacifique innocent, en particulier les faibles sur la Terre, après avoir vaincu les soldats qui ont défendu leur patrie.

 

Premièrement: les Espagnols et les Incas:

1- Les Incas avaient leur empire qui a duré de 1100 après J.C. jusqu'à leur destruction par les Espagnols en 1532 après J.-C. L'empire des Incas était situé dans les régions (qui couvraient environ un million de kilomètres carrés) connues aujourd'hui sous les noms de Pérou, Bolivie et Equateur.

2- Les Espagnols ont envoyé une campagne d'exploration de l'Amérique latine menée par Francisco Pizarro, le conquistador espagnol, qui n'était accompagné que de 183 hommes. Les Incas ont accueilli ce chef militaire espagnol car ils pensaient qu'il incarnait leur dieu. Ils ont rivalisé en offrant des cadeaux aux hommes espagnols et à leur chef, notamment des lingots d'or et d'argent en tant que «nourriture» pour les chevaux des hommes espagnols. Bien sûr, les Espagnols convoitaient l'or des Incas; ils ont enlevé le roi qui les a accueillis et ont exigé une rançon: une chambre remplie d'or et de bijoux, d'environ 600 à 650 tonnes et environ 280 millions de pièces d'or. Pourtant, ce roi des Incas n'a pas été libéré; il a été mis à mort par pendaison au lieu d'être brûlé vif! Bien sûr, les Espagnols qui sont revenus de la capitale de l'empire des Incas, Cusco, ont volé des tonnes d'or à son temple principal; de telles charges d'or ont été portées par 200 hommes parmi les indigènes.

 

Deuxièmement: les Espagnols et les Aztèques:

1- Les Aztèques vivaient dans la vallée de Mexico.

2- Le conquistador Cortés est venu avec environ 500 soldats, 16 chevaux et un canon pour envahir la vallée de Mexico. Comme prévu, les Aztèques ont supposé que les hommes espagnols étaient des dieux et que leurs navires étaient leurs temples. Le roi des Aztèques, Motecuzoma, envoya aux Espagnols des présents en or et en pierres précieuses, qui furent portés par des envoyés spéciaux pour apaiser ces «dieux»; pourtant, Cortés a arrêté les envoyés et a tiré son canon; ils ont eu peur et se sont évanouis. Motecuzoma fut vaincu par les Espagnols lors de la bataille de Cholula et Cortés massacra les habitants de Cholula et détruisit le temple dédié à Huitzilopochtli, le dieu de la guerre vénéré par les Aztèques. Il plaça l'icône de la Vierge Marie après l'avoir transformé en église. Le massacre de Cholula a effrayé le reste des tribus des Aztèques et ils se sont rendus et soumis aux conquérants espagnols. Triomphant, Cortés entra dans la capitale des Aztèques et fut accueilli par le roi à l'intérieur du palais; ce palais était plein à ras bord de pierres précieuses, de bijoux et d'or; les Espagnols convoitaient l'or et non les pierres précieuses et les bijoux; ils firent fondre l'or et l'envoyèrent au roi d'Espagne, Charles V. Dans le cadre d'une célébration religieuse des Aztèques, qui offrait des sacrifices humains aux dieux, mais Cortés était horrifié par une telle scène et il forçait ses hommes à abattre des clergés aztèques et les gens qui ont assisté à la célébration, tuant plus de 20000 personnes.

3- Les Aztèques se sont révoltés et ont tué leur roi, Motecuzoma, et ils ont assiégé Cortés alors qu'il collectait autant d'or qu'il le pouvait, mais il a réussi à s'enfuir en Espagne. Cortés est revenu avec plus de troupes militaires pour assiéger la capitale des Aztèques; les Espagnols ont capturé le roi Cuauhtémoc et l'ont torturé pour qu'il leur parle des emplacements de tout l'or caché; après qu'il leur ait dit ce qu'ils désiraient, les Espagnols l'ont mis à mort.

4- Cortés a conquis la capitale de l'empire aztèque, Tenochtitlan, et a détruit toutes ses maisons et construit Mexico City; Cortés a mis à mort tous ceux qui ne se sont pas rendus; ceux qui se sont rendus ont été réduits en esclavage pour travailler au sein de la corvée (c.-à-d., travail forcé non rémunéré) dans des mines d’or et d’argent.

5- L’existence d’Espagnols là-bas a provoqué la propagation de nouvelles maladies et épidémies qui ont entraîné la mort de milliers des Aztèques; ceux qui ont survécu ont été forcés de se convertir au catholicisme et ont été victimes des tribunaux d'inquisition espagnols. Ainsi, les Espagnols ont détruit la culture et la civilisation des Aztèques.

 

Troisièmement: les Espagnols et les Mayas:

  Les Mayas, dont la civilisation a duré environ 3 000 ans, vivaient dans les régions connues aujourd'hui sous les noms de Guatemala, du Honduras et de Salvador. Il a fallu 170 ans aux troupes militaires espagnoles pour subjuguer les Mayas qui vivaient dans des types de gouvernement distincts et différents et tous ont résisté à la conquête espagnole menée par les hommes espagnols qui souhaitaient envahir, piller et massacrer tout en attribuant leurs crimes odieux à la Divine Volonté du Seigneur Dieu!

 

Quatrièmement: nous citons les paroles d’un écrivain qui a critiqué les atrocités commises par les Espagnols en Amérique latine:

 Bartolomé de las Casas, prêtre et historien espagnol du XVIe siècle, a écrit ce qui suit au sujet des indigènes d'Amérique latine: (... Ils étaient le peuple le plus innocent de cette époque et ce fut la cause de leur mort. Plus ils entendaient parler de l'arrivée des Espagnols, plus ils venaient les accueillir pour leur offrir des cadeaux. Les Espagnols ont toujours pris les cadeaux et les ont tués immédiatement ou les ont invités à monter sur leurs navires et ont navigué afin de les vendre comme esclaves. Cela a été répété dans la plupart des cas parmi tous les indigènes ... Ces peuples étaient les plus heureux et les plus sûrs sur la Terre ... Ces peuples étaient satisfaits, humbles, reconnaissants, patients, pacifiques et sereins et ils ne savaient jamais le mal, rancunes, violence, haine, vengeance ou inimitié ... Ces pauvres gens étaient faibles; leurs corps sont facilement fatigués et détruits par des maladies. Les Espagnols qui les envahissaient étaient comme des loups, des lions et des tigres affamés et voraces attaquant un troupeau de moutons. Ces peuples innocents ont été massacrés bien qu’ils n’aient ni péchés ni fautes. Ils ont été tués uniquement pour l'amour de l'or alors que les envahisseurs brutaux cherchaient à s'enrichir aux dépens de ces peuples innocents. Ils ont commis de nombreuses injustices et atrocités contre les peuples indigènes ... On ne peut jamais imaginer que des êtres humains puissent commettre de tels actes odieux et de telles destructions. J'y ai vécu plus de cinquante ans et j'ai été témoin de graves injustices et atrocités commises par les Espagnol ... Les hommes chrétiens ont tué toutes ces âmes innocentes au nom de la religion pour pouvoir obtenir l'or et la richesse afin que ils se joignent aux classes supérieures aisées ... Leur cupidité insatiable et leurs convoitises sans frein les ont conduits à mépriser ces peuples humbles et amicaux et à piller la richesse de ces terres fertiles ... Je dis la vérité parce que je l'ai vue de mes propres yeux. Les hommes chrétiens regardaient les indigènes comme s'il s'agissait d'animaux ou de la boue sous leurs pieds ... Les hommes chrétiens affirmèrent que le Seigneur Dieu les avait envoyés conquérir ces zones sûres et sécurisées et leur donnait le "droit" de les détruire et de piller leurs richesses . Ils ne diffèrent pas de ceux qui tuent et volent et disent ensuite: "Béni soit le Seigneur Dieu! Nous sommes devenus riches!" ...).

 

Enfin:

1- Parmi les hommes "musulmans", y a-t-il des personnes qui osent critiquer les conquêtes arabes des quatre califes pécheurs pré-omeyyades et des autres califes pécheurs qui les ont suivis?!

2- L’un des principaux facteurs de progrès de l’Occident est la critique des ancêtres corrompus et non leur déification.

3- Les Arabes polythéistes sunnites wahhabites divinisent et sanctifient les criminels arabes des conquêtes arabes et croient en la division du monde en deux territoires de guerre contre les "infidèles" et de paix avec leurs coreligionnaires. En raison des terroristes sunnites wahhabites dont les attaques terroristes et attentats-suicides ont secoué les pays occidentaux, l'extrémisme latent typique des Croisés a été ravivé; ceci est illustré par la culture et les paroles du criminel australien qui a commis le massacre de la Nouvelle-Zélande dans les deux mosquées de Christchurch.

4- Ce massacre est comme nos biens nous sont retournés!

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Saeed Ali: A quel point certains êtres humains peuvent-ils être si brutaux et sauvages! De telles âmes égarées vénèrent leurs corps et les trésors de ce monde transitoire; ils ne croient jamais en l'Au-delà; par conséquent, ils n'adhèrent jamais à la paix, à l'amour, à la vérité, au bien, etc. Au lieu de cela, ils adhèrent à la cupidité, à la haine, à la brutalité, à la sauvagerie, à l'agression, aux injustices, aux crimes et au mal. Les âmes humaines ont besoin du remède offert par le Coran. Le Coran est la solution pour introduire des réformes religieuses et politiques dans les pays arabes et pour aider à établir la culture des droits de l'homme et de la démocratie. Rejeter le Coran est la racine de tous les maux du Moyen-Orient. Nous devons tenir compte des leçons tirées de l'histoire du monde.

(2) M. Moussa Ibrahim: Malheureusement, les Arabes égarés n'oseront pas critiquer leurs héros divinisés et les califes divinisés des conquêtes arabes. On leur lave le cerveau avec des livres et des livrets wahhabites; par exemple, ceux de Hassan Al-Banna, fondateur de l'organisation terroriste wahhabites MB. Dans mon pays, la Jordanie, le nombre de membres des Frères a augmenté, ce qui constitue un véritable danger. Abuser du nom de l’islam pour justifier des crimes et des opérations terroristes wahhabites conduira les hommes wahhabites en Enfer s’ils meurent sans repentance. Malheureusement, ils présument qu’ils entreront au Paradis après avoir commis leurs attaques terroristes, leurs crimes odieux et leurs massacres. Ils adorent et obéissent à Satan et ils ont rejeté le Coran afin de croire en une mythologie diabolique. Que le Seigneur Dieu maudisse tous les gens wahhabites. Le coranisme est la seule solution pour introduire des réformes religieuses et politiques dans les pays arabes.

(3) M. Ben Levante: Je ne peux nier que des atrocités commises à chaque époque sont commises à la fois par des laïcs et des «religieux». Le wahhabisme n'est pas le seul axe du mal dans le monde moderne; il existe d'autres idéologies qui sont aussi mauvaises et dangereuses que le wahhabisme; par exemple, le sionisme. Il ne sert à rien de tuer tous les hommes wahhabites; leur idéologie doit être affrontée et éliminée dès que possible. Il est impossible d'éliminer le mal du monde; il restera jusqu'à la fin des jours. Même après avoir éliminé le wahhabisme, les assassins commettront leurs crimes odieux sous d'autres bannières / devises religieuses ou non religieuses. Il existe un énorme fossé entre une idéologie ou une religion et son application.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE VI: Le massacre de la Nouvelle-Zélande et les signes d'un autre type de guerre mondiale selon lesquels nous implorons Dieu de ne jamais le laisser se produire

 

 

 

 

 

 

 

Nous implorons le Seigneur Dieu de ne jamais le laisser se dérouler: Le scénario de la destruction totale après le massacre de la Nouvelle-Zélande

  

 

 

Premièrement: entre la religion divine et céleste et les religions diaboliques et terrestres:

1- La religion divine et céleste (c.-à-d., le Coran) est descendue pour établir la paix (voir 2:208 et 4:91-92) et la justice (voir 57:25) et interdire les péchés et les injustices (voir 16:90). C’est la raison pour laquelle les guerres au sein de l’islam ne servent qu’à la légitime autodéfense et au rétablissement de la paix; cela est prouvé en détail dans beaucoup de nos livres et articles.

2- Pourtant, les êtres humains formulent des religions diaboliques et terrestres qui reflètent leurs désirs et leurs caprices. Si leur nature est belligérante, leurs religions reflètent l'agression et la violence commise contre autrui apparaît comme un devoir religieux ou "jihad".Le Seigneur Dieu, dans le Coran, décrit ces guerres d'agression comme des combats pour Satan; le Coran décrit la lutte pour l'autodéfense comme une lutte pour le Seigneur Dieu (voir 4:75-76). Les guerres d'agression sont des péchés graves commis par des califes arabes et ottomans dans le cadre de leur religion sunnite de Satan.

Deuxièmement: types de guerre:

  Il y a des guerres laïques et non religieuses qui ne visent que l'expansion et l'annexion de étendues de terres; ils n'ont aucune idéologie religieuse; ils sont illustrés dans les points ci-dessous.

1- Les guerres de Thoutmosis III d'Egypte (1425 av. J.-C.), dont l'empire demeura jusqu'au 1070 av. J.-C. ou jusqu'au règne de Ramsès XI.

2- Les guerres de Ramsès II en Egypte (1303 - 1213 av. J.-C.).

3- Les guerres d'Alexandre le Grand dont l'empire s'étendait de la Grèce aux frontières de l'Inde.

4- Les guerres de Jules César qui fut né en 100 av. J.-C. et a été assassiné en 44 av. J.-C.

5- Les guerres de Gengis Khan dont l'empire comprenait la Chine et l'Asie centrale.

6- Les guerres de Tamerlan dont l'empire s'étendait de l'Asie centrale à l'Inde et ses troupes militaires atteignirent Damas, dans le Levant; son empire a duré après sa mort en 1405 jusqu'à 1506 ap. J.-C.

7- En raison du fait que les guerres ci-dessus étaient laïques et non religieuses (c.-à-d., qu'elles n'avaient aucun motif religieux), nous concluons les points suivants.

7/1: Des guerres laïques et non religieuses pourraient se produire entre deux pays partageant une même religion. Par exemple, l'Angleterre et la France dans la guerre de cent ans (1337 - 1453 après J.-C.)

7/2: Un pays chrétien comme la Grande-Bretagne s'est allié à des pays "islamiques" contre un autre pays chrétien (c.-à-d., la Russie) dans le cadre de la guerre de Crimée (1853 - 1856 après J.-C.) qui a éclaté entre la Russie et l'empire ottoman; les alliés des Ottomans à l'époque étaient l'Egypte, la Tunisie et la Grande-Bretagne. La Russie souhaitait annexer les terres des Ottomans, mais la Grande-Bretagne devait empêcher cela de toutes ses forces afin de garder le malade de l'Europe (c.-à-d., l'empire ottoman) tel qu'il était jusqu'à ce que le temps soit venu et que la Grande-Bretagne envahisse et occupe ses terres.

7/3: Dans les guerres laïques et non religieuses, l'inimitié peut se transformer en amitié et en alliance. Par exemple, dans le cadre de l'accord amical entre la Grande-Bretagne et la France du 8 avril 1904, la France reconnaissant le «droit» britannique à occuper l'Egypte et la Grande-Bretagne reconnaissant le «droit» français d'occuper l'Afrique du Nord. La Grande-Bretagne et la France étaient des alliés des Première et Seconde Guerres mondiales.

 

Troisièmement: les principales différences entre les guerres religieuses et les guerres laïques:

1- Certaines guerres laïques et non religieuses ont duré près d'un siècle, voire plusieurs décennies, telles que les guerres des Mongols et la guerre de cent ans; certaines guerres laïques et non religieuses ont fait environ 100 millions de victimes (tués + blessés) telles que la Première et la Seconde Guerres mondiales. Pourtant, ils ont fini et sont devenus une partie de l'histoire; les anciens ennemis sont devenus des alliés plus tard. Personne en Grèce n'a demandé à suivre les traces d'Alexandre le Grand en tant qu'un des «bons» ancêtres. Personne en Allemagne, en Italie, en Egypte et en Mongolie / Chine n'a fait la même chose avec Hitler, Mussolini, Thutmose III ou Ramsès II, et Gengis Khan, respectivement. Ces personnages historiques sont morts et leurs empires ont disparu.

2- En revanche, dans les guerres religieuses (celles qui sont fondées sur l’une ou l’autre des idéologies religieuses, nous voyons que les dirigeants de telles guerres sont divinisés après leur mort; les masses les considèrent comme des dieux immortels. Tant que de telles religions diaboliques et terrestres subsistent, de telles guerres religieuses se poursuivent à l'intérieur et à l'extérieur. C'est le cas des Arabes d'aujourd'hui qui divinisent les califes conquérants et les considèrent comme de «bons» ancêtres ayant existé à une «époque d'or». Les Arabes hésitent à admettre que les époques des califes ont été marquées par des injustices, la tyrannie, la corruption et des effusions de sang. Actuellement, il existe des régimes arabes de tyrannie qui ont leurs propres membres du clergé de Satan et qui font de cette culture de guerres religieuses une partie de leurs devoirs religieux. Les conquérants qui n'avaient aucune idéologie religieuse derrière leurs guerres, d'Alexandre le Grand à Gengis Khan, sont morts et personne ne les a divinisés; en revanche, les gens sunnites et les gens soufis continuent de déifier les conquérants / califes des guerres religieuses ou les conquêtes arabes injustes: Abou Bakr, Omar et Othman. Malheureusement, dans la Turquie laïque moderne, nous voyons un appel au retour de la théocratie ottomane et à la culture pourrie des guerres religieuses.

3- Nous retrouvons le même appel dans les pays occidentaux, en particulier aux Etats-Unis, après que le wahhabisme se soit infiltré parmi les minorités «musulmanes»; nous voyons dans la politique et les médias une renaissance de la culture des Croisades et rappeler aux masses les tragédies résultant des luttes militaires de l’histoire entre les Arabes et l’Occident en général, en particulier les épisodes historiques de la victoire de l’Ouest sur les invasions arabe et turcs.

4- Les califes pécheurs et immoraux sont morts (des califes pré-omeyyades du tribue de Qorayish aux califes ottomans), et pourtant, la culture de leurs guerres religieuses d’agression injuste demeure jusqu’à présent, dans la mesure où elle fait désormais partie de la religion sunnite de Satan qui déifie ces meurtriers. De même, les Européens (en particulier les Espagnols) ont porté la croix comme un signe lorsqu'ils ont procédé à leurs découvertes géographiques et ont tué des dizaines de milliers de personnes dans de nombreuses régions. Tels massacres ont pris fin lorsque l'Europe s'est débarrassée du contrôle pervers de l'Eglise et est devenue laïque. Les Européens sont devenus plus humanistes. Malgré la fin des Croisades au Moyen-Orient, les traces des Croisades sont en train de renaître dans la vie politique et dans les médias en Occident; cela est clairement démontré dans les slogans écrits par le criminel australien sur les armes qu’il a utilisées pour massacrer les gens dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

5- Parce que les guerres religieuses sont basées sur le fanatisme et la haine de (l’autre) extérieur du pays, l’autre à l’intérieur du pays est généralement persécuté. Nous parlons ici de la persécution contre (l'autre) qui a une doctrine ou une religion différente; des inquisitions ou des procès religieux sont florissants à ces époques et ceux qui ont une autre pensée religieuse ou politique sont déclarés «infidèles» et peuvent être mis à mort. Cela s'est produit dans l'histoire de l'Europe et dans l'histoire des califes au Moyen-Age. Alors que la religion sunnite hanbalite wahhabite de Satan est florissante, ceux qui la critiquent sont sévèrement persécutés. Les principales victimes de telles persécutions sont notre personne et de nombreux autres hommes coranistes. On ne parle pas ici de la honte de l’Eglise catholique à l’époque des inquisiteurs honteux.

 

Quatrièmement: types de dirigeants dans les guerres religieuses:

 Comme les guerres religieuses reposent sur certaines idéologies, elles ont leurs prédicateurs et leurs chefs militaires actifs; dans certains cas, les prédicateurs étaient aussi des combattants et des chefs militaires en même temps. Laissez-nous illustrer cela dans les points ci-dessous.

 

Dans l'histoire des califes:

 Les premiers califes étaient des prédicateurs de ce qu'ils appelaient le «djihad», mais les chefs militaires actifs étaient autres hommes et non ces califes eux-mêmes. Nous nous concentrons ici uniquement sur les racines du wahhabisme qui est la doctrine sunnite du hanbalisme; nous citons les lignes suivantes sur le mouvement hanbalite de notre livre intitulé "Le hanbalisme - la mère du wahhabisme - et la destruction de l'Irak à la seconde époque des Abbassides".

1- Ahmad Ibn Hanbal était un érudit extrémiste sunnite et auteur de hadiths; il a inventé et fabriqué autant de hadiths et les a attribués à Muhammad comme faisant partie de la religion sunnite de Satan, tout en supposant que de tels hadiths faisaient partie de la révélation "divine". Ibn Hanbal (et ses disciples) ont inventé le maudit hadith du changement de vice / péché par la force; c'était la notion principale de la religion hanbalite de Satan, de sorte que ses adeptes (dirigés par Al-Khozaay) contrôlaient les rues de Bagdad; Al-Khozaay a été mis à mort par le calife abbasside Al-Wathiq en 231 A.H. Ibn Hanbal (décédé en 241 A.H.) a été persécuté pendant des années jusqu'à ce que le calife abbasside Al-Motawakil protège et se range aux côtés des érudits hanbalites et impose cette doctrine sunnite aux gens en tant que religion officielle de la théocratie ou du califat des Abbassides; il a autorisé les érudits et les disciples hanbalites à contrôler les rues de Bagdad et à persécuter les gens non-hanbalites dans le cadre de la protection et de l'autorisation des Abbassides. Ainsi, Ibn Hanbal était le prédicateur et Al-Khozaay était le combattant actif et le chef militaire.

2- Les troubles causés par les érudits et les disciples hanbalites dans les rues de Bagdad ont mené au chaos total; les adeptes de la religion hanbalite de Satan persécutèrent sévèrement les gens chiites, soufis, juifs, chrétiens et les philosophes d'Al-Mu'tazala et assassinèrent Al-Tabari, le plus célèbre non hanbalite historien et érudit du fiqh sunnite.

3- Lorsque les Seldjoukides turcs contrôlaient le califat des Abbassides et embrassaient le hanbalisme sunnite de Satan comme s'il s'agissait de «l'islam», ils devinrent des partisans armés du hanbalisme qui gouvernaient la théocratie des Abbassides. Ils ont persécuté les pèlerins chrétiens européens qui cherchaient à atteindre Jérusalem par les routes de l’Asie mineure (alors gouvernée par des princes rivaux des Seldjoukides) et ont ainsi indirectement provoqué les Croisades; de nombreuses plaintes de pèlerins européens ont poussé les Européens (parmi eux Pierre l'Ermite) à lancer les Croisades à la suite de l'extrémisme hanbalite.

 

Dans l'histoire des Croisades:

1- La Croisade populaire de Pierre l'Ermite: Suite à l'appel du pape à délivrer Jérusalem, les paysans se mobilisent les premiers, par milliers, sans autres armes que leur foi.La plupart suivent un leader charismatique et quelque peu fanatique, Pierre l'Ermite, dans la mission de reconquérir les Lieux Saints lors d'un précédent pèlerinage en Terre Sainte, en 1093. Les troupes de Pierre l'Ermite commettent des pillages et se livrent à des massacres de juifs en Europe. Pierre l'Ermite parcourut plusieurs pays européens pour exhorter les rois à participer aux efforts militaires visant à libérer Jérusalem des Sarrazins (ou infidèles "musulmans") et prétendit que Jésus-Christ lui était apparu dans le rêve de lui ordonner de diriger cette mission. Beaucoup de paysans pauvres ont suivi Pierre l'Ermite; c'était la Croisade populaire qui a eu lieu avant la première Croisade; bien sûr, les Seldjoukides ont tué la plupart d'entre eux; Pierre l'Ermite a fuit le lieu immédiatement pour sauver sa vie; il était un prédicateur d'une guerre religieuse et un chef militaire et combattant actif en même temps.

2- Le pape catholique Urbain II: En 1095, Urbain II exhorta les rois et les princes européens à libérer Jérusalem dans le cadre des opérations militaires; cela a abouti à la première Croisade qui a établi les royaumes européens au Levant, en particulier à Jérusalem. Cela signifie que Urbain II était un prédicateur d'une guerre religieuse et qu'il n'y a jamais participé.

 

Dans l'histoire du wahhabisme à l'ère moderne:

1- Le cheikh M. Ibn Abdul-Wahhab était un prédicateur des guerres religieuses et il y a participé en tant que chef militaire et combattant actif. Bien sûr, ses efforts pour appliquer ses notions provoquèrent l'ire de ses ennemis et ils tentèrent de l'assassiner. Il a fui sa ville natale pour se rendre dans une petite ville connue sous le nom de Al-Ainiyya, où il a rassemblé de nombreux adeptes, notamment l'émir d'Al-Ainiyya; lui et ses partisans ont détruit des mausolées soufis partout et lapidé à mort une femme adultère après avoir prétendu qu'elle lui avait avoué son péché! Pendant des siècles, personne n'a lapidé à mort quelqu'un pour le péché de la fornication; cela restait jusqu'à cette époque comme une notion diabolique et non appliquée dans les lignes des livres de fiqh sunnite. Cela a rendu Ibn Abdul-Wahhab célèbre et le nombre de ses ennemis a augmenté. Finalement, il s'allia au prince Ibn Saud et combattit au sein de ses troupes militaires pour établir le premier royaume saoudien.

2- Ibn Abdul-Wahab a été influencé par l'érudit et écrivain hanbalite Ibn Taymiyya qui vécut durant l'ère mamelouk à Egypte. Il était à la fois un prédicateur des guerres religieuses et militant et chef militaire actif.

3- Lorsque le wahhabisme a été propagé et s'est répandu dans le monde entier grâce à l'argent saoudien en se faisant passer pour de l'islam, de nombreux dirigeants, organisations et mouvements wahhabites ont émergé. Certains d’entre eux ont servi des dirigeants / sultans tyranniques (par exemple, les salafistes) et d’autres cherchent le pouvoir (par exemple, les membres de l’organisation terroriste MB). Certains d'entre eux ont réussi à établir des Etats temporaires tels que les terroristes de l'EIIL. Cependant, les véritables leaders de ces mouvements wahhabites vus dans les médias (c.-à-d., dans la presse, les chaînes de télévision par satellite et Internet) ne sont que les prédicateurs; par exemple, les terroristes de l’EIIL qui ont combattu contre Bachar Al-Assad en Syrie et ont propagé la notion de jihad sexuel; certains des hommes wahhabites étaient des chefs militaires et des combattants tels que Ben Laden et Al-Zarqawi. Certains d'entre eux étaient à la fois des prédicateurs et des chefs militaires / combattants, tels qu'Al-Zawahiri.

 

Enfin:

 Il y a ceux qui étaient prédicateurs des guerres religieuses de Satan et ceux qui sont leurs chefs militaires et combattants actifs. Il y a ceux qui combinent à la fois être des prédicateurs et des combattants. Comment classerions-nous le criminel australien qui a massacré les gens dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande? Comment est-ce lié au scénario de destruction totale dans lequel nous implorons le Seigneur Dieu de ne jamais permettre que cela se produise? Nous répondons à ces questions dans l'article suivant.

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Saeed Ali: Il y a un visage hideux d'élections démocratiques; lorsque Trump est élu, cela indique la montée des tendances de droite et de la suprématie blanche; cela montre que le racisme, l'extrémisme, la haine et l'islamophobie ont augmenté en Occident et pas seulement aux Etats-Unis. Via Internet, on peut lire l'histoire du monde très facilement maintenant; pourtant, combien de personnes tirent les leçons de l'histoire du monde?! Je crois que la laïcité de l’Occident est actuellement mise à l’épreuve.

(2) M. Ben Levante: Il existe d'innombrables motifs religieux et non religieux d'agression, de guerres et de massacres. les êtres humains ont tendance à mal comprendre l'Ecriture divine ou la Parole de Dieu. Je pense que le mal et la violence resteront jusqu’à la fin des temps, même si les raisons religieuses motivant la commission de la violence sont éliminées. La nature humaine a ses propres défauts; par exemple, la cupidité, le racisme, la démagogie et le fanatisme. Cela pourrait concerner n'importe quelle idéologie et pas seulement les religions. Cela signifie que les gens "musulmans" ne sont pas la seule cause de violence et de terrorisme religieux dans le monde. Il est plutôt injuste de blâmer seulement les Arabes musulmans. Des personnes mauvaises, corrompues, violentes, belligérantes et avides existent à l'Ouest et à l'Est.

(3) Dr. Mustafa Hammad: J'ai décidé de ne plus écrire de commentaires. Pourtant, je suis heureux que M. Ben Levante exprime les vues que je souhaite écrire; continuez à écrire vos excellents commentaires, M. Ben Levante. Je suis sûr que vous avez plus de choses à dire.

 

 

 

 

 

 

Les différences entre les guerres terroristes et les guerres ordinaires

 

 

Introduction:

1- La première guerre mondiale a eu lieu entre les deux fils d'Adam, l'un d'eux ayant tué l'autre, alors que leurs parents étaient encore en vie. Le 20ème siècle a été témoin de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale et de tant d’autres guerres ordinaires qui ne se situaient pas au niveau international; c'est-à-dire les guerres entre deux pays ou deux groupes de pays et les guerres civiles à l'intérieur d'un pays donné. Bien entendu, la seconde moitié du 20ème siècle a été témoin d’un nouveau type de guerre: le terrorisme. Les terroristes ont commis leurs crimes odieux dans plusieurs endroits dans le monde et leur menace continue jusqu'à présent. Parmi les crimes terroristes se trouve le massacre commis par un criminel australien dans les deux mosquées de Nouvelle-Zélande.

2- Dans les lignes suivantes, nous donnons un aperçu des différences entre les guerres terroristes et les guerres ordinaires.

 

Premièrement: à propos des guerres militaires ordinaires:

 La première guerre mondiale entre les deux fils d'Adam (dans leur récit coranique) avait les traits de la plupart des guerres militaires ordinaires; c’est-à-dire précédés de signes de luttes et terminés par un parti annihilant l’autre; bien sûr, l’une des parties était pacifique et n’avait jamais désiré être engagée dans une guerre, l’autre partie était un agresseur injuste. Dans d’autres guerres de l’histoire de l’humanité, la raison de la guerre était principalement la lutte pour le pouvoir / l’autorité et les frontières; il y avait des partis qui étaient des agresseurs et d'autres qui ont été lésés. Il y avait des guerres déclenchées par les conquérants / assassins pécheurs qui cherchaient à annexer et à occuper les pays d'autres pays; les noms de ces conquérants occupent les titres principaux des livres d'histoire. Certains des conquérants pécheurs se sont couverts d'un manteau de religion comme prétexte pour justifier leurs conquêtes. Lever des bannières religieuses a été le facteur qui a conduit aux guerres en cours après la mort de ces conquérants. En revanche, les légendes des conquérants séculiers qui n’ont jamais élevé les bannières de la religion ont abouti à leur mort. Les points suivants décrivent les caractéristiques des guerres militaires ordinaires, qu’elles se situent au niveau local ou international.

1- Les affrontements politiques et verbaux sont suivis d'affrontements militaires.

2- Chacune des parties impliquées a ses troupes / forces militaires recrutées, entraînées et armées conformément à l'autorité et à la souveraineté de l'Etat.

3- La mobilisation militaire intervient dans le cadre de la préparation d'une guerre attendue de tous.

4- Les troupes / armées combattent à une heure et un lieu déterminés; aussi longues que puissent être les guerres militaires ordinaires entre pays, elles ne durent jamais éternellement. En effet, les politiciens ont certains objectifs politiques à atteindre. Ainsi, ces guerres se terminent par une victoire / défaite, une trêve / armistice, des négociations, des traités / accords et la paix.

5- Il n'y a pas de guerre simplement pour s'engager dans la guerre; toutes les guerres militaires ordinaires visent à servir les intérêts politiques et à atteindre des objectifs politiques.

6- En marge de toutes les guerres militaires ordinaires, les victimes qui meurent sont principalement des militaires; cependant, de nombreux civils peuvent également mourir par inadvertance.

7- Les ennemis dans toutes les guerres militaires ordinaires sont définis et connus; le but n'est jamais d'annihiler ces ennemis; dans les négociations d'après-guerre, l'inimitié peut se transformer en amitié.

8- Dans toutes les guerres militaires ordinaires, il peut y avoir des prisonniers de guerre détenus par les parties belligérantes; ces prisonniers de guerre sont protégés par plusieurs lois.

 

Deuxièmement: à propos des guerres terroristes:

1- Ce sont les guerres menées par les terroristes en commettant des crimes et des opérations terroristes; les terroristes n'appartiennent à aucun pays ni à aucun Etat; ils appartiennent plutôt à des organisations terroristes déclarées ou secrètes qui prétendent être des organisations non terroristes.

2- Les guerres terroristes ont leurs propres objectifs politiques déclarés par des groupes qui ont un certain appel (religieux) et contrôlent leurs terroristes; le but est principalement de se venger de certaines parties.

3- Les victimes qui meurent dans les guerres terroristes sont principalement des civils innocents, non armés et pacifiques. La plupart des organisations terroristes ne pouvant faire face à des soldats armés. Il n'y a pas du tout de prisonniers de guerre; les terroristes commettent des massacres aveugles et atroces contre tous les autres.

4- Tous les lieux sont susceptibles de faire l’objet d’opérations et d’attaques terroristes, notamment les lieux très fréquentés tels que les rues, les marchés, les lieux de culte et les moyens de transport.

5- A l'instar de la mobilisation dans le cadre de guerres militaires ordinaires, les guerres terroristes ne se mobilisent pas et on ne peut pas s'y attendre; les terroristes frappent n’importe où et à tout moment de la manière la moins attendue.

 

Troisièmement: recruter des terroristes pour participer aux guerres terroristes:

1- Des entretiens personnels entre des groupes terroristes et des terroristes potentiels étaient les bases pour recruter, former et armer ces terroristes envoyés pour le «djihad» ou préparés pour des opérations terroristes. A présent, le cyberespace est le meilleur moyen de recruter des terroristes potentiels disposés à participer aux guerres terroristes. Cela s'applique au criminel australien qui a commis le massacre des deux mosquées en Nouvelle-Zélande. C'est pourquoi Internet a fait en sorte que les guerres terroristes atteignent un niveau international. Bien entendu, par exemple, les terroristes de l'EIIL  sont des experts dans l'utilisation du cyberespace pour recruter plus de terroristes. Les terroristes d'EIIL incitent et enseignent des millions de personnes inconnues à travers des sites Web; ils fournissent des plans sur les «meilleurs» moments et les meilleurs endroits pour lancer des attaques terroristes, comment fabriquer des explosifs, etc. Les appareils de sécurité nationale peuvent arrêter et neutraliser des groupes terroristes avant qu'ils ne lancent leurs attaques et exécutent leurs plans pervers. Cependant, il est très difficile de détecter le recrutement de terroristes, via le cyberespace, parmi des gens inconnus des appareils de sécurité nationale. La tragédie ici réside dans le fait que quelque part dans le monde, des personnes ordinaires (ou les soi-disant loups solitaires) sont transformés en bombes à retardement mobiles prêtes à exploser n’importe où et à tout moment de la manière la plus inattendue qui soit.

2- Ces terroristes pourraient appartenir aux catégories suivantes.

2/1: Les immigrants frustrés de l'Ouest qui ont des problèmes et ne peuvent pas s'intégrer; leur désespoir pourrait les amener à se suicider, en commettant un attentat terroriste, tout en supposant que de cette façon, ils entreraient au Paradis (ce qui inclut les houris ouvrant les bras [et les jambes!] dans l'attente des djihadistes morts – selon les gens wahhabites sunnites).

2/2: Pas des immigrés mais parmi ceux qui sont nés dans un pays occidental au sein d'une minorité arabe et qui souffrent d'inégalité et de manque d'éducation et de possibilités d'emploi. La France en est un exemple. Les Français d'origine arabe souffrent de nombreux problèmes jamais rencontrés par les Français blancs d'origine européenne. Lorsque de telles personnes frustrées ressentent le désespoir alors que leurs conditions ignobles semblent invariables, l'alternative pour elles est de se suicider, en commettant un attentat terroriste, tout en supposant qu'elles entreront ainsi au Paradis (ce qui inclut les houris ouvrant les bras [et les jambes!] dans l'attente des djihadistes morts – selon les gens wahhabites sunnites).

2/3: Les religieux hommes wahhabites en Occident qui croient au mythe de diviser le monde en un territoire / camp de paix / croyants et un territoire / camp de guerre / infidèles; ces hommes wahhabites cachent leurs intentions et leur système de croyance, jusqu'à ce qu'ils soient encouragés soit par des imams à l'intérieur de mosquées wahhabites, soit par les sites Web des terroristes, et persuadées de devenir des terroristes dont le but est de se suicide dans un attentat terroriste, tout en présumant que c'est ainsi , ils atteindront leur seul espoir d'entrer au Paradis (ce qui inclut les houris ouvrant les bras [et les jambes!] dans l'attente des djihadistes morts – selon les gens wahhabites sunnites).

2/4: Les personnes qui vivent dans les pays occidentaux et sont adaptées au style de vie occidental dont elles jouissent pleinement, mais quand ils souffrent des crises psychologiques, elles peuvent visiter des mosquées wahhabites à l’Ouest, où les imams wahhabites en profitent et les transformer en terroristes qui se livrent à des tueries de masse aveugles et peuvent se suicider à travers des attentats-suicides terroristes en supposant que de cette façon, ils entreront au Paradis (ce qui inclut les houris ouvrant les bras [et les jambes!] dans l'attente des djihadistes morts – selon les gens wahhabites sunnites).

2/5: Nous nous souvenons d'une histoire très douloureuse et triste, écrite dans des journaux américains il y a quelques années et dans le Middle East Newspaper en arabe en 2003, à propos de deux jeunes hommes arabes marocains, l'un des meilleurs amis et vivaientdans un seul appartement à Los Angeles (dans les Etats-Unis). Les deux hommes partageaient une amitié étroite et l'amour de la vie; l'un des deux était musulman et l'autre juif. Un jour, lorsque le jeune homme musulman a été confronté à une crise psychologique, il s'est rendu dans une mosquée wahhabite à Los Angeles, où il a subi un lavage de cerveau et a fini par tuer son ami juif pacifique à l'intérieur de l'appartement, au nom de "djihad", parce qu'il était un homme juif! Ce jeune homme ''musulman'' avait perdu son avenir et tué une victime innocente: son ami compatriote de longue date. Il avait gâché la vie de son ami sans aucune raison! Ce meurtrier marocain est également la victime de l’imam wahhabite qui l’a induit en erreur et l’a égaré.

3- L'existence de centres, d'écoles et de mosquées wahhabites est le principal facteur contribuant au recrutement de terroristes potentiels parmi les minorités arabes occidentales et américaines. Ces centres, écoles et mosquées wahhabites exercent une influence et une autorité considérables et reçoivent d’énormes sommes d’argent bien qu’ils propagent le djihad wahhabite (ou le terrorisme) et, malheureusement, ils sont protégés par les lois de l’Occident et des Etats-Unis, élaborées avant les Etats-Unis découvrent qu'ils doivent faire face à la culture wahhabite du terrorisme.

4- Les minorités arabes des pays occidentaux sont censées aider à introduire des réformes dans leurs pays d'origine, dans le Moyen-Orient, en sensibilisant à la démocratie et en y diffusant la culture de la démocratie. C'est facile maintenant grâce à la révolution dans les télécommunications; pourtant, c'est exactement l'inverse qui s'est produit. C'est-à-dire que les imams des minorités sunnites wahhabites dans les pays occidentaux sont contrôlés par des imams et des leaders de l'extrémisme et du terrorisme dans les pays du Moyen-Orient.

5- C'est pourquoi les minorités des Arabes sunnites wahhabites dans les pays occidentaux diffèrent beaucoup des autres minorités. Bien sûr, dans les pays occidentaux, il existe des centres, des instituts et des lieux de culte pour les minorités hindoues, juives, bouddhistes, sikhs et francs-maçons. Ces minorités ne commettent jamais de crimes terroristes.

5/1: De même, il existe dans les pays occidentaux des millions de chiites et de soufis (et les deux sont des "musulmans") qui possèdent des milliers de centres, d'écoles et de mosquées, mais ne commettent jamais de crimes terroristes.

5/2: En revanche, certains sunnites (principalement parmi les hommes wahhabites) émigrent dans les pays occidentaux ou y arrivent en tant que politiciens fuyant la persécution dans leur pays d'origine; ils sont beaucoup aidés par les pays occidentaux. Pourtant, une fois que ces hommes sunnites ont eu la chance de le faire, ils se rebellent contre les pays occidentaux qui les ont traités avec générosité et bonté et commettent des crimes terroristes. Ce terrorisme est basé sur la religion sunnite wahhabite de Satan.

 

Quatrièmement: les facteurs qui ont conduit au succès des guerres terroristes menées par les gens wahhabites sunnites en Occident:

1- La croyance profondément ancrée dans la psyché des minorités sunnites arabes dans les pays occidentaux inclut (1) le contexte historique de la lutte entre les Arabes et les puissances occidentales et (2) la théorie du complot selon laquelle les pays occidentaux sont le territoire des "infidèles" et des "ennemis" de l'islam qui conspirent contre les Arabes tout le temps.

2- Parmi les gens sunnites qui immigrent dans les pays occidentaux se trouvent ces hypocrites qui croient au devoir "religieux" de tromper les non-croyants; ainsi, ils imitent les péchés des désobéissants parmi le peuple du livre en Arabie pendant la vie de Muhammad: "Et parmi les gens du Livre, il y en a qui, si tu lui confies un qintâr, te le rend. Mais il y en a aussi qui, si tu lui confies un dinâr, ne te le rendra que si tu l'y contrains sans relâche. Tout cela parce qu'ils disent: «Ces (arabes) qui n'ont pas de livre n'ont aucun chemin pour nous contraindre.» Ils profèrent des mensonges contre Allah alors qu'ils savent. Au contraire, quiconque remplit sa promesse et craint Allah; Allah aime les pieux. Ceux qui vendent à vil prix leur engagement avec Allah ainsi que leurs serments n'auront aucune part dans l'au-delà, et Allah ne leur parlera pas, ni les regardera, au Jour de la Résurrection, ni ne les purifiera; et ils auront un tourment douloureux." (3:75-77). Cette permission «religieuse» de tromper les non-croyants fut également appliquée par les califes pécheurs dans leurs conquêtes arabes. C'est pourquoi cette tromperie fait partie des législations religieuses des gens sunnites wahhabites. D'autre part, il y a des extrémistes blancs qui commettent des injustices contre les minorités et en profitent. Bien sûr, nous ne pouvons pas généraliser ici mais nous ne négligerons jamais l’ampleur du danger résultant d’une telle injustice.

3- L'expérience des gens sunnites wahhabites dans le déclenchement de guerres terroristes vient de leurs luttes contre les tyrans intronisés dans leurs pays d'origine et de leurs luttes contre les gens chiites.

4- Les terroristes parmi les gens sunnites wahhabites ne peuvent faire face aux forces militaires et aux armées des pays occidentaux dans le cadre de guerres ou de combats ordinaires; ils ont toujours recours à des opérations terroristes dans les moments et les lieux les moins attendus.

5- Il est maintenant très facile de recruter via Internet les soi-disant loups solitaires pour les encourager à commettre un attentat-suicide terroriste en les persuadant de se suicider, en supposant qu'ils entrent ainsi au Paradis (ce qui inclut les houris ouvrant les bras [et les jambes!] dans l'attente des djihadistes morts – selon les gens wahhabites sunnites).

6- Les forces et les armées ne peuvent pas faire face aux terroristes qui déclenchent des guerres terroristes. Les appareils de sécurité nationale sont ceux qui traitent avec des organisations terroristes. Malheureusement, ils traitent principalement avec des terroristes dans le cadre d'une réaction après des opérations terroristes. Il est très rare de voir les appareils de sécurité nationale agir de manière péremptoire pour prévenir d'éventuelles attaques terroristes.

7- En général, les pays occidentaux manquent de l'expérience nécessaire pour s'engager dans une guerre intellectuelle d'idées (nécessaire avant une confrontation militaire ou sécuritaire) afin de faire face au terrorisme wahhabite. En revanche, les terroristes sunnites wahhabites d'EIIL et leurs semblables se lancent dans une guerre intellectuelle d'idées qui utilisent à mauvais escient le nom d'islam tout en prétendant combattre les "infidèles" occidentaux qui sont étiquetés comme des "ennemis" de l'islam! Malheureusement, les médias occidentaux aident les terroristes en les qualifiant d'«islamistes» et, par conséquent, à leur insu, faisant en sorte que les puissances occidentales qui résistent aux terroristes wahhabites apparaissent comme les «ennemis» de l'islam.

 

Cinquièmement: comment la politique de l’Occident, en particulier celle des Etats-Unis, contribue au succès des crimes terroristes commis par les gens wahhabites sunnites:

1- Les pays occidentaux vendent des armes aux tyrans intronisés et ignorent leurs graves injustices, leur oppression et leurs politiques éducatives qui contribuent à répandre la culture wahhabite de destruction et de terrorisme. Malheureusement, les pays occidentaux tiennent à entretenir des relations avec des tyrans intronisés et laissent les penseurs réformistes pacifiques devenir les victimes à la fois des terroristes et des dirigeants tyranniques.

2- Malheureusement, les pays occidentaux ont des relations cordiales avec des membres du clergé wahhabite, qui sont à leur tour fidèles aux tyrans arabes qui agissent en tant que gardiens de la religion wahhabite de Satan.

3- L'Arabie Saoudite, qui est la source du wahhabisme maléfique, a ses très puissants lobbies aux Etats-Unis et dans les pays occidentaux en général. Bien sûr, ces lobbys saoudiens fournissent parfois des informations sur leurs ennemis wahhabites à la recherche du pouvoir en échange de la protection des mosquées, écoles et centres wahhabites qui se propagent comme des cellules cancéreuses à l'Ouest en général et aux Etats-Unis en particulier.

 

Enfin, le terrorisme sunnite wahhabite remporte la victoire sur le terrorisme des extrémistes blancs / suprémacistes:

1- Il ne fait jamais partie de la culture occidentale de se suicider pour entrer au Paradis dans l'Au-delà. C’est la raison pour laquelle, dans les affrontements entre terroristes sunnites wahhabites et des terroristes qui croient en la prétendue suprématie blanche (comme le criminel australien qui a perpétré le massacre de la Nouvelle-Zélande), les terroristes sunnites wahhabites gagnent tout le temps. Les extrémistes blancs terroristes massacrent des innocents puis se rendent aux autorités sans se suicider. Tous les maudissent. En revanche, les hommes terroristes sunnites wahhabites commettent des opérations suicides ou des attentats-suicides dans lesquels ils meurent, et ils reçoivent un soutien moral et des supplications de la miséricorde de la part d'autres gens sunnites wahhabites!

2- Il est impossible qu'aucune force militaire ni aucun policier occidental vaincre les terroristes qui ont décidé de se suicider (c.-à-d., lors d'un attentat suicide), car ils le font en supposant qu'ils entreront au Paradis (ce qui inclut les houris ouvrant les bras [et les jambes!] dans l'attente des djihadistes morts – selon les gens wahhabites sunnites).

3- Pourtant, de tels hommes terroristes potentiels et leurs victimes potentielles ne peuvent être sauvés que dans le cas où ces hommes terroristes sauraient que, selon le Coran, leurs crimes odieux en feront les ennemis de l’islam (ils entreront donc en Enfer si ils commettent des attentats suicides) et jamais les "islamistes" selon les affirmations des médias occidentaux.

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Saeed Ali: La guerre coraniste intellectuelle d'idées et pacifique est la solution idéale (et la moins coûteuse) pour éliminer le danger de l'idéologie wahhabite et du terrorisme et pour sauver davantage de vies parmi les victimes potentielles. Je souhaite que le monde occidental utilise le mouvement coraniste de réforme religieuse introduit par Dr. A. S. Mansour. C'est une erreur fatale que les médias occidentaux qualifient les hommes wahhabites d'(islamistes). Un dialogue pacifique entre les Coranistes et les nations et gouvernements qui aiment la paix entraînera l'effondrement de l'idéologie sunnite wahhabite (ou théologie de la violence) et mettra fin au terrorisme wahhabite. Malheureusement, les notions et les idées sunnites wahhabites se sont propagées via les médias du monde arabe en raison de l'influence et de l'argent saoudiens. Cela doit cesser le plus tôt possible. La Lumière Coranique atteindra le cœur de tant de personnes si les penseurs coranistes sont autorisés à apparaître dans les médias du monde entier, en particulier dans le monde arabe. Que le Seigneur Dieu vienne à notre aide.

(2) Dr. A. S. Mansour: Merci notre fils M. Saeed Ali. Nous continuons à prêcher une réforme au sein de l’islam (c.-à-d., le Coran lui-même) pour sauver ce qui peut être sauvé et pour faire face au terrorisme wahhabite et l’éliminer. Pourtant, la plupart des occidentaux ne connaissent pas du tout le coranisme. L'interdiction de notre apparition dans les médias est toujours imposée à notre personne. Pourtant, nous ne désespérons jamais en dépit de notre age; nous avons 70 ans maintenant. Même après notre mort, nous sommes certains que nos chers amis coranistes continueront à prêcher le coranisme: le seul véritable islam. Nous avons l'honneur de montrer les vrais faits de l'islam (dans le Coran exclusivement) avec nos moyens modestes et nous affrontons et réfutons le wahhabisme sunnite (et les religions soufie et chiite) à mains nues via notre site Web du coranisme. Nous avons prouvé comment les religions soufie, sunnite / wahhabite et chiite contredisaient le Coran. Nous avons prouvé que les valeurs coraniques correspondaient aux droits de l'homme et à toutes les valeurs chères aux êtres humains libres. Nous avons l'honneur de défendre les faibles sur la Terre; nous ne concentrons jamais notre attention sur les menaces de mort que nous recevons par courrier électronique. Si nous ne vivons pas assez longtemps pour assister à la défaite du terrorisme wahhabite et à la propagation du coranisme en tant que seul véritable islam, nous sommes convaincus que le Seigneur Dieu récompensera notre personne dans l'Au-delà. Que le Seigneur Dieu vienne à notre aide.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le criminel australien et les autres terroristes entre la puissance de la faiblesse et la faiblesse de la puissance

 

 

 

Premièrement:

1- Le criminel australien a utilisé le plus haut niveau de puissance disponible pour attaquer, tuer et blesser autant de personnes pacifiques, innocentes et faibles que possible. Pourtant, une force plus puissante l'a vaincu et arrêté. Les faibles victimes de la fusillade à Christchurch ont reçu le soutien de la plupart des habitants du monde entier. Il y a donc trois éléments ici: (A) le parti faible (c.-à-d., les victimes) dont la faiblesse donne force morale et soutien, (B), un parti puissant (c.-à-d., le criminel australien) dont la puissance extrême l'a amené à commettre un crime odieux, et (C) la puissance plus forte et plus puissante qui a arrêté le criminel.

2- Nous en déduisons le concept de puissance de la faiblesse et la faiblesse de la puissance.

 

Deuxièmement:

1- Si nous réfléchissons plus profondément, nous percevrons le fait que les êtres humains les plus faibles sont en fait les êtres humains les plus puissants. Par exemple, les bébés sont les êtres humains les plus faibles et quand ils pleurent, nous avons le sentiment qu'ils sont les êtres humains les plus puissants, car ils nous obligent à leur obéir. Cela signifie qu'il suffit que les partis faibles montrent leur faiblesse pour être puissants, car ils reçoivent la sympathie et le soutien d'autres gens. De la même manière, un vieil homme faible qui pleure dans la rue atteindra la puissance une fois qu'il recevra la sympathie des passants qui se rassemblent autour de lui. De même, les femmes, avec leurs instincts et leurs larmes, sont plus puissantes que les hommes et peuvent contrôler des hommes apparemment plus puissants que les femmes.

2- La puissance chez l'homme est relative; un homme peut paraître puissant à ceux qui ont moins de force et peut paraître faible à ceux qui sont plus puissants que lui.

3- Le terroriste australien a utilisé le plus haut niveau de puissance disponible pour massacrer des personnes faibles et innocentes; une force plus puissante, c'est-à-dire la police, l'a battu et arrêté; les victimes faibles sont devenues plus puissantes à mesure qu'elles gagnaient le soutien et la sympathie de la plupart des gens du monde entier; les victimes ici sont des gagnants et le terroriste australien est un perdant. Cette logique n’a jamais été comprise par le terroriste australien et d’autres terroristes de l’Ouest et du Moyen-Orient.

 

Troisièmement:

1- La logique susmentionnée a été comprise et appliquée par le peuple noble de notre époque moderne: Gandhi (1869 - 1948), Martin Luther King (1929 - 1968) et Nelson Mandela (1918 - 2013). Chacun d’entre eux a employé la puissance de la faiblesse pour s’attaquer au bon côté de ses puissants ennemis; leurs ennemis avaient beaucoup de bon côté dans leurs âmes. Chacun des trois grands hommes a réussi pacifiquement à obtenir ce qu'il souhaitait sans recourir à la violence et leurs noms sont écrits en or dans les livres de l'histoire.

2- La logique susmentionnée n'a jamais été comprise ni appliquée par les révolutionnaires irlandais. Dans leur faiblesse devant la puissante Grande-Bretagne, ils avaient eu recours à des opérations terroristes contre des civils innocents; c'est pourquoi ils ont perdu leur cause et la vieille Bretagne les a vaincus.

3- La logique susmentionnée n'a jamais été comprise ni appliquée par Hitler, qui a employé le plus haut niveau de puissance disponible contre ses puissants ennemis et ses faibles ennemis. Hitler a assassiné des millions de Juifs faibles et sans défense. Finalement, un parti plus puissant a vaincu Hitler et il est décédé (c.-à-d., qu'il s'est suicidé) un homme maudit et vaincu. Le destin de Hitler est celui réservé à ceux qui suivent ses traces parmi les suprémacistes blancs et les extrémistes blancs racistes, y compris le terroriste australien.

4- Au Moyen-Orient, l'histoire de Pharaon de Moïse (mentionnée dans l'Ancien Testament de la Bible et d'une manière bien meilleure dans le Coran) est une leçon pour éviter la tyrannie. Le Pharaon de Moïse est l'imam / le dirigeant de tous les tyrans puissants, arrogants et déifiés qui assassinent le peuple faible et innocent. Le destin des tyrans de toutes les époques est aussi grave que celui de Pharaon de Moïse. Pourtant, les arabes polythéistes n'écoutent jamais cette leçon et ne sont jamais avertis par le Coran.

 

Quatrièmement:

 Des tyrans arabes intronisés frappent de toutes leurs forces quand ils se sentent menacés. Les tyrans arabes et leurs rivaux wahhabites utilisent leurs forces les plus puissantes contre les nations non armées.

1- Dans la lutte politique en Algérie entre le régime militaire au pouvoir et les terroristes wahhabites à la recherche du pouvoir, les deux camps ont employé le plus haut pouvoir possible contre les civils dans les villes et les villages; des massacres ont été commis pendant une décennie (1992 - 2002) contre des hommes, des femmes, des bébés, des enfants et des personnes âgées; environ 200 000 victimes ont perdu la vie; c’est la pire stigmatisation et honte de l’histoire de l’Algérie.

2- Lorsque l'ancien président irakien Saddam Hussein a échappé à une tentative d'assassinat en juillet 1982, il a utilisé sa plus haute puissance et a commis un massacre en guise de vengeance. Quand des Kurdes lui ont résisté, il a massacré 5500 hommes, femmes, enfants et personnes âgées kurdes en utilisant des armes chimiques en mars 1988, en plus du massacre d'Al-Anfal. Saddam Hussein a été maîtrisé par la puissance américaine qui a surpassée sa propre puissance. Il a été arrêté, jugé par un tribunal et condamné à mort par pendaison.

3- L'ancien président syrien, Hafiz Al-Assad, a utilisé sa plus haute puissance en massacrant la nation syrienne: il a assassiné des milliers de Syriens à Alep (en 1980-1981) et à Hamah (en 1982), il a assassiné entre 17 et 40 mille personnes. Son fils et successeur, Bachar Al-Assad, est pire; Hafiz Al-Assad a vécu dans un isolement presque complet, mais Bachar Al-Assad a provoqué la destruction de la Syrie, la mort et le déplacement de millions de Syriens. Il est désormais contrôlé par la Russie et au service des Russes.

4- Omar Al-Bashir, président du Soudan, a utilisé sa plus haute puissance pour massacrer les 'musulmans' de la région du Darfour depuis février 2003, et des centaines de milliers de personnes ont été tuées. Certaines ont été massacrées et d'autres sont mortes de faim et de malaise dans l'un des pires génocides de l'histoire moderne. Al-Bashir est un criminel selon la Cour pénale internationale (CPI); son destin doit ressembler à celui du meurtrier et ancien président serbe Slobodan Milosevic.

5- Avant d'accéder au pouvoir en tant que président de l'Egypte, Abdel-Fatah Al-Sisi a mis tout en œuvre pour mettre fin au sit-in des membres MB au Caire, en Egypte, en août 2013. Malgré l'affirmation des médias égyptiens à l'époque où ce sit-in de MB comprenait des membres armés du ce groupe terroriste qui terrorisaient le district de Madinet Nasr au Caire, le rapport de Human Rights Watch d'août 2014 (préparé après un an d'enquête) considère que des manifestants pacifiques et non armés dans ce sit-in de MB ont été massacrés en masse en une journée, lors de l'un des pires massacres perpétrés intentionnellement par le gouvernement égyptien de l'époque, et non par manque de formation de la part de la police anti-émeute ou non par abus de force extrême. Bien sûr, Al-Sisi a accédé à la présidence égyptienne parce que la plupart des Egyptiens ont voté pour lui, et il a remporté une victoire écrasante aux élections présidentielles de 2014, car la plupart des Egyptiens détestent l'organisation terroriste wahhabite MB. Nous avons tendance à penser que le sit-in de MB aurait pu être terminé de manière simple et pacifique. Les agents d'Al-Sisi étaient à l'intérieur de ce sit-in; ils auraient pu arrêter et se débarrasser des dirigeants de MB loin de la foule de ce sit-in; les forces de police auraient assiégé le sit-in et forcé les personnes qui s'y trouvaient à se rendre sans verser de sang. Pourtant, Al-Sisi a préféré utiliser inutilement le plus haut niveau de puissance possible pour mettre fin au sit-in de MB après 45 jours de son début, afin de se débarrasser du plus grand nombre possible de membres de MB le 14 août 2013. Les médias égyptiens affirment que les victimes sont au nombre de 120 et de milliers de blessés, et d’autres sources non égyptiennes mentionnent que 2 200 personnes ont été tuées et 4 000 blessées. Ce massacre est une ligne noire dans l'histoire d'Al-Sisi; cela lui a permis d'utiliser le plus haut niveau de puissance possible pendant son mandat présidentiel; c'est parce qu'il doit se protéger contre vengeance; il est effrayé par les cauchemars qui le hantent; son régime emprisonne ceux qui expriment des opinions politiques différentes et ils sont torturés, alors que le gouvernement égyptien nie que la torture soit pratiquée dans les prisons. Au même moment, Al-Sisi fait appel à l'aide de l'Occident en achetant des armes inutiles, car il apaise l'Occident pour le gagner à ses côtés et remplir les banques des pays occidentaux avec de l'argent et des commissions de vente d'armes à l'Egypte.

6- Les terroristes d'EIIL ont mobilisé leurs forces les plus puissantes pour contrôler plusieurs régions situées à l'intérieur des frontières irako-syriennes et ont tenu à publier dans le cyberespace leurs effusions de sang et leurs massacres; les principales victimes étaient des chiites, des chrétiens et des yézidis; les ailes de l'EIIL en Egypte et en Libye continuent de massacrer des civils. Par exemple, certaines victimes égyptiennes pacifiques chrétiennes coptes qui travaillaient en Libye ont été massacrées par des terroristes de l'EIIL. Les terroristes de l'EIIL dans le Sinaï, en Egypte, ont massacré des centaines d'Egyptiens soufis pacifiques un vendredi dans une mosquée. Un autre massacre perpétré par les terroristes de l'EIIL après le contrôle de Tikrit en Irak est le massacre de Camp Speicher en juin 2014; entre 2000 et 3 300 hommes chiites ont été capturés et mis à mort; certains d'entre eux ont été enterrés vivants. La sauvagerie et la brutalité de ce djihad wahhabite au profit de Satan ont provoqué l'assassinat indiscriminé de centaines de milliers de personnes et la destruction de la Syrie. Plus tard, les terroristes de l'EIIL et leur état ont presque pris fin. Pourtant, l'idéologie wahhabite de l'EIIL est toujours défendue par les gens wahhabites du monde entier; par exemple, le chef de l'institution Al-Azhar en Egypte a refusé de déclarer les terroristes de l'EIIL d'infidèles et de non-musulmans; il insiste sur le fait qu'ils sont 'musulmans' puisqu'ils prient quotidiennement en direction de La Mecque! Les terroristes de l'EIIL ont utilisé leur plus haut niveau de puissance contre le peuple faible, opprimé et innocent. Pourtant, les terroristes de l'EIIL ont fait face à une plus grande puissance qui les a vaincus et les a écrasés. Le criminel australien a utilisé sa puissance suprême pour commettre un crime odieux en Nouvelle-Zélande. Il a assassiné des personnes innocentes et pacifiques, mais il a été battu et arrêté par une puissance plus grande.

 

Cinquièmement:

1- A l'Ouest et à l'Est, des personnages tels que Gandhi, Martin Luther King et Mandela ont émergé et ont affronté la puissance avec l'arme de la faiblesse et ils ont réussi. Nous retrouvons la même chose dans les législations coraniques de la charia, selon laquelle les partis faibles ne doivent jamais résister à la violence par la violence et ne doivent jamais se défendre contre les agresseurs s'ils ne sont pas prêts et bien préparés à la dissuasion à l'avance. Lorsque les croyants sont torturés dans le cadre d'une persécution religieuse, le Seigneur Dieu dans le Coran leur permet de prononcer des paroles de blasphème / polythéisme et de s'allier à des agresseurs pour se faire délivrer et d'éviter une persécution sévère puisque leur cœur est rempli de monothéisme; voir 16:106 et 3:28-29. Les croyants monothéistes persécutés doivent immigrer s'ils le peuvent pour éviter une telle persécution d'agresseurs pervers qui monopolisent le pouvoir et l'autorité; voir 4:75 et 4:97-99. En tous les cas, ces croyants monothéistes faibles ne doivent jamais résister à leurs ennemis qui sont de puissants agresseurs, car une telle résistance est synonyme de suicide.

2- Les Palestiniens n'ont pas adhéré à ces enseignements coraniques face à des niveaux de puissance plus élevés qui surpassent les leurs. Malheureusement, les Palestiniens n’ont pas eu recours à l’arme pacifique employée par Gandhi, Martin Luther King et Mandela, alors même qu’ils n’ont pas d’armée militaire pour faire face à l’armée israélienne. La culture héritée des Palestiniens ne reconnaît pas le djihad pacifique. C’est la raison pour laquelle les Palestiniens ont eu recours à la riposte en commettant des crimes terroristes. Seuls les innocents paient le prix de ce terrorisme palestinien.

2/1: Les Palestiniens ont initié leur terrorisme en détournant des avions et en assassinant à l'intérieur des civils innocents et non armés qui n'avaient rien à voir avec la cause palestinienne.

2/2: Les Palestiniens avaient une certaine puissance sous les auspices du roi Hussein de Jordanie; ils se sont rebellés contre lui et ont planifié son assassinat; ils ont essayé d'établir un Etat palestinien en Jordanie; cette trahison a abouti à leur expulsion de Jordanie.

2/3: Les Palestiniens ont commis la même trahison au Liban et sont devenus l'un des facteurs qui ont conduit à la guerre civile libanaise (1975 - 1990) qui a entraîné la mort d'environ 120 000 personnes. Plus tard, les Palestiniens armés ont été chassés du Liban.

2/4: Lorsque le groupe terroriste Hamas est arrivé au pouvoir dans la bande de Gaza, de nombreux écrivains l'ont loué. Nous avons mis en garde contre les maux du Hamas et de sa religion wahhabite de Satan, et c’est pourquoi de nombreux écrivains ont sévèrement attaqué notre personne. Malheureusement, ce que nous avions prédit concernant le danger wahhabite du Hamas est devenu réalité; plusieurs terroristes du Hamas se sont infiltrés dans la péninsule égyptienne du Sinaï et ont tué de nombreux soldats égyptiens. Les terroristes du Hamas lancent généralement des roquettes contre Israël et se cachent à l'intérieur de la bande de Gaza densément peuplée. Cela signifie que le Hamas applique la notion perverse sunnite de prendre des boucliers humains parmi les civils et de ne jamais se soucier quand de tels civils sont blessés ou tués tout en causant le plus de pertes possibles à l'ennemi.

 

Sixièmement:

1- Nous, et tous les autres gens coranistes, sommes les seuls à appeler à une solution et à une réforme pacifiques. C'est pourquoi les gens wahhabites nous ont accusés d'être des «infidèles» / «mécréants» et ont persécuté et emprisonné de nombreux gens coranistes, y compris notre personne.

2- Nous nous souvenons que lorsque nous avons été incarcérés dans une prison égyptienne (en novembre et décembre 1987), l'un des détenus de la cellule était un Palestinien appartenant à la soi-disant Organisation de libération de la Palestine (OLP). Il avait une radio à transistors et il a invité d'autres détenus à écouter les nouvelles de l'intifada d'enfants qui ont jeté des pierres sur des soldats israéliens. Quand nous lui avons dit qu'il serait préférable que les enfants palestiniens manifestent pacifiquement et portent des fleurs pour les offrir aux soldats israéliens; cela leur fera gagner de la sympathie dans le monde entier pour pouvoir revendiquer leurs droits et gagner les pays occidentaux à leurs côtés; cet homme palestinien a refusé de croire ce que nous lui avons dit.

3- Nous avons écrit de nombreux articles pour conseiller aux Palestiniens de recourir à la lutte pacifique pour leurs droits et de leur indiquer, au sein de la culture moderne, la différence entre vérité / droit et méritocratie / puissance (voir, par exemple, notre livre en français intitulé "Notre voyage en Israël et en Palestine", disponible sur ce lien:      http://www.ahl-alquran.com/arabic/chapter.php?main_id=979 ).  Les sionistes croient qu'ils ont un droit en Palestine et qu'ils ont le mérite ou le pouvoir de le mériter; c'est-à-dire que les préparatifs militaires et politiques en tant que troupes armées ont établi Israël en 1948 dans le cadre d'une approbation légale de l'ONU. Les Palestiniens croient qu’ils ont un droit en Palestine et qu’ils n’ont jamais gagné la moindre mesure de la méritocratie; ils ont perdu leur droit en commettant des opérations terroristes et des attentats-suicides à l'intérieur d'Israël.

4- Nous voyons les caractéristiques de droit / vérité et puissance / méritocratie selon les points suivants.

4/1: Dans l'histoire coranique de Moïse, Moïse avait raison / vérité de son côté, mais il n'avait aucune puissance pour imposer quoi que ce soit; en revanche, son ennemi, le Pharaon D'Egypte, a accaparé la puissance même s’il était dans l’erreur en raison de sa tyrannie et de son auto-déification. C'est pourquoi le Seigneur Dieu a commandé à Moïse et à Aaron de parler gentiment à Pharaon: "Allez vers Pharaon. Il a tyrannisé. Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il?" (20:43-44).

4/2: Dans l'histoire coranique de Muhammad et de ses contemporains, les agresseurs de la tribu Qorayish ont lancé de nombreuses attaques militaires contre Muhammad et les premiers croyants une fois installés à Yathreb (voir 2:217). Au début, les premiers croyants de Yathreb avaient reçu le commandement de ne jamais résister lorsqu'ils étaient attaqués; plus tard, ils ont reçu l'ordre de se préparer militairement à dissuader les agresseurs (voir 8:60). Une fois préparés, le Seigneur Dieu leur permit de s'engager dans des combats de légitime autodéfense (voir 22:39-40). Lorsque des croyants pacifiques ont protesté contre cela et ont voulu reporter les combats de légitime autodéfense, leur position a suscité des reproches coraniques (voir 4:77-95 et 2:216).

5- Nous, les gens coranistes pacifiques, faisons face avec notre foi et écritures aux deux puissances perverses qui dominent les pays du Moyen-Orient et les autres pays des 'musulmans': la tyrannie et le wahhabisme. Les tyrans sunnites intronisés du Moyen-Orient défendent le wahhabisme et maintiennent son existence; ils sont ravis d'avoir des membres du clergé sunnite wahhabites qui les soutiennent et chantent leurs louanges. Malheureusement, l'opposition politique et militaire wahhabite au Moyen-Orient comprend ses propres membres du clergé et ses terroristes armés. Pourtant, tant les hommes wahhabites intronisés et ceux qui recherchant le pouvoir s'unissent pour haïr et persécuter les gens coranistes partout dans le monde, parce que les gens coranistes, y compris notre personne, s'opposent aux injustices, à la corruption et à la tyrannie et se rangent du côté des faibles et des opprimés de la terre. Les gens coranistes se rangent du côté des véritables législations de la charia islamique qui se trouvent exclusivement dans le Coran; cette charia coranique est basée sur la justice, la liberté, la charité, la miséricorde, la paix, la fraternité entre personnes pacifiques et les droits de l'homme. Parce que nous propagons et appelons à une telle culture islamique du Coran dans nos écrits, nous sommes victimes de persécution et de marginalisation, car il sert les intérêts de nos ennemis de répandre parmi les 'musulmans' la culture de la haine sacrée de l’Occident. C’est la culture dans laquelle EIIL et d’autres terroristes wahhabites vivent et s’épanouissent. C’est la culture wahhabite d’animosité et de haine qui a fait émerger l’extrémisme des suprémacistes blancs en Occident. C'est pourquoi nous sommes persuadés que le massacre des deux mosquées en Nouvelle-Zélande ne constituera pas le dernier acte de violence contre les 'musulmans' en Occident.

6- Gandhi, Martin Luther King et Mandela ont réussi leurs efforts principalement parce qu'ils ont émergé dans des sociétés de non musulmans et qu'ils se sont tournés vers le bon côté des peuples occidentaux. Si Gandhi devait réapparaître dans l'Egypte d'aujourd'hui, il serait torturé sévèrement de manière effrayante en prison.

7- Il y a une énorme différence entre les tyrans du Moyen-Orient et le colonialisme occidental.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) M. Ben Levante: Qu'en est-il de la puissance des puissants? A mon avis, utiliser sa puissance pour nuire à autrui sans raison va à l'encontre du niveau moraliste attendu de la part des êtres humains. C'est une pure folie d'utiliser la force qui ne suffit pas ou qui manque pour atteindre son droit; pourtant, si on en a assez, pourquoi ne pas l'utiliser pour atteindre son droit usurpé? C'est correct et légitime à mon avis. J'admets qu'il est normal de faire de sa faiblesse un point de pouvoir pour attirer l'attention et le soutien de la communauté internationale. Les Arabes doivent le faire (surtout les Palestiniens); pourtant, ils n'utilisent jamais leur cerveau autant qu'ils utilisent bien leurs organes génitaux! Cependant, la plupart des peuples ne répéteraient pas la tactique de Mandela et de Gandhi avec succès; certaines personnes pourraient être annihilées si elles ne résistent pas à leurs agresseurs. Les Palestiniens doivent se débarrasser du Fatah et du Hamas qui sont des traîtres. Pourtant, ils ne doivent pas affronter les troupes militaires israéliennes car les Palestiniens sont trop faibles. Je désapprouve l'idée de rendre l'invasion européenne du monde arabe moins nocive que les tyrans arabes intronisés. Les deux sont contraires à l'éthique et très nocifs.

(2) Dr. A. S. Mansour: Nous remercions M. Ben Levante pour son commentaire utile. Nous espérons qu'il nous dira son vrai nom via un message électronique. Bien sûr, l'islam est la religion de la paix. la guerre d'autodéfense au sein de l'islam est une exception qui affirme la paix. Bien sûr, nous nous intéressons aux Palestiniens qui comptent parmi les plus faibles sur la Terre. ils ressemblent à de simples citoyens égyptiens (voir notre livre en français intitulé "Notre voyage en Israël et en Palestine" disponible sur ce lien:    http://www.ahl-alquran.com/arabic/book_main.php?main_id=129). L'article ci-dessus concerne les personnes arrogantes et hautaines en Palestine, en Israël, en Occident et en Orient.

(3) M. Ben Levante: Je vous ai parlé de mon vrai nom dans un message électronique de 2016, je pense. Si vous avez oublié mon vrai nom, je vous renverrai ce message électronique.

(4) Dr. Mustafa Hammad: Les gens musulmans qui sont persécutés au Myanmar et en Chine n'ont jamais résisté aux bouddhistes agressifs de la région. Pourtant, les médias du monde entier ne leur prêtent jamais attention. La tactique de Gandhi ou de Mandela ne leur sera jamais utile. Qu'en est-il des gens musulmans qui ont été persécutés en Inde par des hindous et des sikhs?! Il n'y a pas de théorie du complot ici, je pense! La communauté internationale ne se soucie jamais des gens musulmans faibles, opprimés et persécutés où que ce soit! Gardez cela à l'esprit, Dr. A. S. Mansour!

(5) Dr. A. S. Mansour: Bien sûr, nous sommes du côté des plus faibles sur la Terre, quels que soient leur sexe, leur race, leur couleur, leur nationalité et leur religion. Nous sommes contre toutes les personnes injustes, hautaines et arrogantes. Certains moines bouddhistes ont eu recours à l'auto-immolation pour protester contre l'ingérence américaine au Vietnam; ils n'ont jamais eu recours à des attentats suicides terroristes. Cela a amené la communauté internationale à sympathiser avec le Vietnam et à organiser les manifestations de protestation à travers le monde alors que la population condamnait les crimes des dirigeants américains au Vietnam. Le Vietnam est maintenant ami avec les Etats-Unis. Les Américains d'origine vietnamienne vivent en paix ici aux Etats-Unis. Lorsque certains membres du clergé bouddhistes pervers contrôlent un pays, ils imitent l'EIIL. Cela signifie que les méchants s'allient à la tyrannie, à la corruption et à la destruction. Nous sommes contre toutes les formes de tyrannie et les abus de toutes les religions pour inciter violence / agression, en particulier la persécution et les guerres religieuses. L’islam (c.-à-d., le Coran) est la religion de la paix; il est dommage que son nom soit abusé par les terroristes wahhabites. Notre appel à la réforme s'adresse principalement à ceux qui affirment croire au Coran. La corruption des musulmans, passés et présents, est pire que la corruption des autres; c'est parce qu'ils ont rejeté le Coran. Nos efforts de réforme reposent sur l'utilisation du Coran comme critère pour introduire des réformes religieuses et politiques dans les pays arabes. Les musulmans faibles et opprimés du Myanmar, de la Birmanie et de la Chine paient le prix de la sauvagerie des hommes wahhabites, qualifiés dans les médias d'«islamistes».

(6) Dr. Mustafa Hammad: J'espère que les pays occidentaux arrêteront leur politique de double standard adoptée par eux contre les Arabes en général. Aucun homme wahhabite n'a jamais blessé les bouddhistes; pourquoi les bouddhistes de Chine et du Myanmar persécuteraient les gens musulmans maintenant?! La CIA est à l'origine de la création d'organisations terroristes wahhabites. Les troupes militaires américaines n’ont pas laissé le Vietnam pour la pitié, mais à cause des énormes pertes qui ont poussé les citoyens américains (i.e., taxpayers) à organiser des marches pour protester contre une telle folie. La tactique ou Mandela et Gandhi ne seront d'aucune utilité dans notre monde moderne du 21ème siècle. Personne ne semble comprendre cela!

 

 

 

 

 

 

 

 

Mettre fin pacifiquement à la culture du terrorisme wahhabite et du terrorisme semblable aux croisades

 

 

 

Introduction:

 Toute maladie a ses causes qui doivent être traitées pour obtenir un remède pour guérir une telle maladie. Dans les lignes suivantes, nous mentionnons brièvement les causes de la maladie connue sous le nom de terrorisme et la prescription du remède. Nous affirmons ici que malgré le danger et la menace posés par la maladie connue sous le nom de terrorisme, ses causes sont superficielles et temporaires; c'est-à-dire qu'ils ne sont pas profondément enracinés, ce qui signifie qu'ils peuvent être facilement déracinés dans le monde entier.

 

Premièrement: les causes du terrorisme:

Le camp du mal est une exception dans les sociétés occidentales et les sociétés musulmanes:

1- Au début, concernant le massacre de la Nouvelle-Zélande dans les deux mosquées de Christchurch, nous devrions louer et saluer la position du pape catholique François et son appel à la paix et à l'amour; il ne doit être comparé à personne, mais nous devons dire que sa position est meilleure que celle des membres du clergé "musulmans" en Egypte, en Arabie saoudite et dans les monarchies du Golfe; ils sont tout le contraire du pape François à cause de leur extrémisme et de leur croyance en le wahhabisme, la religion sanglante de Satan et du terrorisme. Nous devons également louer et saluer les positions du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, des organisations de défense des droits de l’homme, du peuple et du gouvernement de la Nouvelle-Zélande, du Premier ministre Jacinda Ardern et du reste du camp du bien en Occident et les Etats-Unis. Nous affirmons ici que nous voyons que le camp du mal en Occident est une exception parmi une large base de la majorité des citoyens qui croient en la paix et la tolérance.

2- Pour être juste, nous devons affirmer ici que la grande majorité des peuples qui s’assignent au nom de l’islam croient en la paix et rejettent le fanatisme; la plupart d'entre eux sont, en fait, parmi les plus faibles sur la Terre. Nous parlons ici de la majorité des 1,5 milliard de gens «musulmans» - la plupart d'entre eux vivent dans le sud-est de l'Asie et dans l'est de l'Asie. Cette majorité subit la répression des tyrans intronisés au Moyen-Orient et une minorité de "musulmans" est persécutée par des tyrans en Chine et au Myanmar.

3- Contrairement à la majorité pacifique, opprimée et silencieuse des peuples «musulmans», il existe des tyrans intronisés et leurs partisans parmi les membres du clergé wahhabite; ce ne sont que quelques milliers de personnes, mais elles sont plus puissantes, organisées et influentes et contrôlent les médias. En fait, ils influencent les événements aux niveaux local, régional et international. Tous ont leurs propres ambitions politiques: ce sont soit des tyrans intronisés wahhabites qui souhaitent maintenir leur régime et pouvoir, soit des personnalités de l’opposition wahhabite qui cherchent à renverser ces tyrans intronisés pour gouverner à leur place.

Les politiques occidentales ont la responsabilité de soutenir le camp du mal au Moyen-Orient:

1- Nous regrettons de dire que les politiques de l’Occident servent les intérêts des tyrans intronisés wahhabites. Par exemple, les Etats-Unis ont implicitement et indirectement contribué à la création des organisations terroristes wahhabites comme Al-Qaïda et EIIL.

2- Les énormes profits de l'industrie des ventes des armes à l'Ouest dépendent de la création de guerres au Moyen-Orient. Bien sûr, il n'y a pas de gens sur la terre intéressés et désireux de porter et d'utiliser des armes plus que les gens belligérants wahhabites. En utilisant des armes fabriquées à l'Ouest, la Somalie, l'Irak, la Syrie, la Libye et le Yémen ont été détruits. Nous craignons que des destructions ne se produisent bientôt en Jordanie, dans les monarchies du Golfe, en Afrique du Nord et dans notre bien-aimée, L'Egypte, notre pays d'origine.

3- En achetant des armes de l’Occident, les tyrans intronisés reçoivent d’énormes commissions déposées dans les banques des pays occidentaux; plus tard, ces tyrans ne pourront pas récupérer cet argent. Par conséquent, le fait de créer des guerres au Moyen-Orient pour vendre des armes périmées et non éprouvées à des tyrans intronisés permet l’Occident de mettre la main sur les revenus du pétrole. Les armes non éprouvées nécessitent des victimes humaines. Ainsi, les tyrans du Moyen-Orient servent l’Occident en ce qui concerne le pétrole, l’achat et l’essai d’armes et le dépôt d’argent dans les banques de l’Ouest. Bien sûr, les tyrans du Moyen-Orient doivent importer les outils de torture les plus récents de l’Occident pour opprimer les nations du Moyen-Orient.

4- La cruauté des tyrans du Moyen-Orient est sans égale quand ils affrontent leurs ennemis, même parmi des opposants pacifiques. La cruauté de ces tyrans dans l'oppression et la torture a entraîné l'échec des révoltes (à partir de 2010); cela est dû à deux facteurs: (1) les tyrans intronisés et leurs hommes à l'état profond monopolisent le pouvoir, la puissance et les armes, et (2) les nations du Moyen-Orient ne sont pas encore prêtes pour la démocratie parce que les médias, l'éducation et les mosquées wahhabites arriérées des tyrans dans les pays du Moyen-Orient ont pour résultat des nations qui manquent de conscience de soi et qui supposent que l'ennemi n'est pas les tyrans et leurs membres du clergé, mais l'Ouest, les Etats-Unis et Israël. Bien sûr, les révoltes avortées et les guerres civiles au Moyen-Orient ont provoqué des vagues d’immigration et de nombreux réfugiés en Occident, en particulier en Europe.

5- Les pays occidentaux qui se sont alliés au royaume saoudien et ses gens wahhabites ont autorisé les mosquées, institutions, centres et écoles wahhabites à se répandre dans tout le monde occidental; de telles cellules cancéreuses wahhabites contrôlent l'esprit de la minorité de gens "musulmans" vivant en Occident et les préparent à devenir des terroristes tout en les qualifiant de "islamistes"! En revanche, les pays occidentaux ne tiennent pas compte des penseurs coranistes réformistes qui sont des hommes musulmans qui réclament une culture de la paix, de la liberté, de la justice, de la tolérance et des droits de l'homme.

Le wahhabisme est la cause directe de la renaissance de l'extrémisme occidental semblable aux croisades:

1- Les terroristes wahhabites du monde entier sont le produit naturel du wahhabisme saoudien. La religion wahhabite de Satan est la résultante de la religion extrémiste terrestre du hanbalisme sunnite qui a dominé l’Iraq au cours de la deuxième époque abbasside et a détruit Bagdad par le chaos, le sabotage et la violence. Plus tard dans l'histoire, la doctrine sunnite hanbalite a été remplacée par la religion terrestre du soufisme sunnite, mélange de soufisme «modéré» pacifique et de religion sunnite «modérée». Ce soufisme sunnite a laissé une marge de liberté religieuse pendant des siècles. Pourtant, lorsque le cheikh M. Ibn Abdul-Wahab est apparu au Najd et a ravivé la religion extrémiste et violente du hanbalisme sunnite, cette religion wahhabite corrompue a contribué à la création du premier royaume saoudien qui s'est effondré. Le deuxième royaume saoudien était établi mais s'était effondré. Le troisième royaume, l’actuel royaume saoudien, a été créé dans le cadre d’activités militaires de 1901 à 1932 après J.-C., utilisant également le wahhabisme. Lors de la découverte de pétrole en Arabie saoudite qui s'est allié aux Etats-Unis, le wahhabisme s'est répandu dans le monde entier sous le nom d'«islam». Le wahhabisme n'a rien à voir avec l'islam (c.-à-d., le Coran) et bien sûr, il propage la violence, la destruction, ruine, massacres et terrorisme religieux. Les Arabes étaient qualifiés pour entrer dans une phase de transition démocratique; pourtant, la domination du wahhabisme renforcée par des pétrodollars a conduit à la création de régimes tyranniques dans le monde arabe sous les auspices et les bénédictions des puissances occidentales.

2- Les opérations terroristes et les massacres wahhabites à l'Ouest ont ravivé la suprématie blanche et l'extrémisme ressemblant à des croisades dans les pays occidentaux. L'Occident a récemment été témoin d'attaques terroristes et d'attentats-suicides commis dans les pays occidentaux par les terroristes wahhabites d'Al-Qaïda et de l'EIIL. Les puissances occidentales n'auraient pas inquiétées si les terroristes wahhabites d'Al-Qaïda et de l'EIIL auraient limité leurs opérations au Moyen-Orient. A propos, certaines attaques terroristes portant des bannières / devises religieuses ont eu lieu au Japon; pourtant, l'Occident n'a pas adopté de position contre le Japon. L'Occident n'a pas approuvé ni soutenu les opérations terroristes menées par des extrémistes chrétiens de l'Armée de résistance du Seigneur en Ouganda. Les pays occidentaux se sont contentés de condamner et de dénoncer les massacres odieux perpétrés au Myanmar contre les gens faibles musulmans de Rohingya, mais personne n’a tenté d’aider de telles victimes. Les pays occidentaux ne se sont jamais souciés des millions d’habitants du Bengale massacrés par l’armée pakistanaise. Les pays occidentaux ont commencé à se réveiller lorsque les opérations terroristes wahhabites ont atteint les rues, les moyens de transport, les théâtres, etc. de nombreuses villes de l’Ouest. De tels attentats terroristes sont commis par les adeptes de la religion wahhabite de Satan qui détestent les gens chrétiens et prétendent être des «musulmans», bien que l’islam n’ait rien à voir avec le wahhabisme. Cela a naturellement attisé l'animosité latente dans l'histoire et la mémoire collective des pays occidentaux envers le nom de l'islam. Bien entendu, l’Occident a vécu environ trois siècles de laïcité au cours desquels les puissances occidentales ont occupé les pays arabes et «musulmans» dans le cadre d’une colonisation séculaire (c.-à-d., non religieuse). Après avoir mis fin à cette phase de l'occupation européenne, l'Occident continue de tirer profit des tyrans intronisés dans les pays arabes et «musulmans» dans le cadre de la laïcité et non sous aucune bannière / devise religieuse. Pourtant, les attentats-suicides perpétrés par des terroristes wahhabites dans les pays occidentaux ont fait revivre certains peuples occidentaux et leur ont rappelé les événements de la lutte entre l'Europe et les Arabes «musulmans», cela apparaît clairement dans la culture du criminel australien qui a commis le massacre de la Nouvelle-Zélande dans les deux mosquées de Christchurch.

3- Bien entendu, les attentats-suicides terroristes wahhabites qui massacrent des civils innocents sans distinction sont un type de guerre avec lequel les pays occidentaux ne sont jamais au courant. Ils connaissent bien les attaques militaires, les explosions de révolutionnaires irlandais et les fusillades en masse, comme celle du criminel australien qui a perpétré le massacre de la Nouvelle-Zélande dans les deux mosquées de Christchurch. Les pays occidentaux ne peuvent pas faire face à un terroriste wahhabite qui crie (Allah est le plus grand!) alors qu'il se suicide volontiers en supposant que les houris l'attendent au Paradis avec les bras et les jambes ouverts! Les attentats-suicide wahhabites sont généralement des attaques inattendues et aléatoires qui peuvent survenir à tout moment et par des personnes apparemment ordinaires en Occident. Cela signifie que ces attentats-suicide wahhabites constituent un nouveau type de guerre qui empêche les peuples de l’Ouest de se sentir en sécurité.

4- Les peuples occidentaux savent que la plupart des mosquées sunnites wahhabites de leurs pays en sont responsables; ces mosquées ne feront jamais leur devoir d'aider la minorité d'immigrants musulmans à s'intégrer et à s'assimiler dans les pays occidentaux dans lesquels elles vivent; de telles mosquées inculquent un faux sentiment de supériorité à l'intérieur de ces immigrés en leur disant qu'ils seront parmi les habitants du Paradis tandis que les peuples occidentaux des pays où ils vivront seront parmi les habitants de l'Enfer dans l'Au-delà! Cela empêche l'intégration et l'assimilation des immigrés musulmans car ils considèrent les peuples occidentaux comme les ennemis d'Allah! Les peuples de l’Occident sont horrifiés de voir les extrémistes wahhabites manifester lors de vastes marches dans les rues de plusieurs villes et capitales de l’Ouest pour demander l’application de leurs lois de la charia. Les peuples de l’Occident sont horrifiés de voir les codes d’habillement wahhabites envahir leur sphère publique et leurs rues, ce qui est un code contre les valeurs chrétiennes et les valeurs supérieures de l’Occident. Les peuples occidentaux sont horrifiés de voir des vagues d'immigration envahir leur pays: des immigrants (il)légaux et des réfugiés entrent dans l'Ouest comme s'il s'agissait d'une invasion sans armes! L'identité occidentale est donc en danger. De tels immigrés arabes et "musulmans" rivalisent avec les Blancs pour ce qui est d'avoir des opportunités d'emploi et de recevoir différents types d'aides fournies par les gouvernements des pays occidentaux. C'est une source d'anxiété profonde chez les Blancs. Ce point nous amène à aborder dans les lignes suivantes les facteurs internes à l’Occident qui ont conduit à la renaissance de l’extrémisme des Blancs semblable aux croisades.

L'Europe après la chute du communisme et de l'URSS:

1- L'URSS est le facteur absent, mais toujours présent. Lorsque la pensée communiste envahit l'Europe et les Etats-Unis dans les années 1950 et 1960, de nombreux partis et groupes communistes / gauchistes, manifestes et secrets, se formèrent et des mouvements terroristes tels que la Faction de l'Armée rouge, également connue sous le nom de Groupe Baader – Meinhof en Allemagne en 1970 et d'autres groupes communistes en Italie, en Espagne, etc. Tous ces groupes, partis et mouvements avaient pour but de faire face au capitalisme occidental et se sont alliés à des mouvements de libération au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Les puissances occidentales ont fait face à l'idéologie du communisme qui a envahi leurs pays au cours de la guerre froide, qui est devenue par la suite une véritable guerre impliquant une confrontation militaire lorsque l'URSS a envahi l'Afghanistan. L'Afghanistan étant un pays «musulman», les Etats-Unis ont décidé de recourir à «l'islam» pour faire face aux communisme et marxisme en Afghanistan. Malheureusement, les Etats-Unis ont supposé à tort que le wahhabisme saoudien représentait l'islam, le wahhabisme étant propagé par le royaume saoudien, principal allié des Etats-Unis. Cela s'est terminé par l'émergence des terroristes wahhabites d'Al-Qaïda qui ont lancé de nombreuses attaques terroristes à l'intérieur du monde occidental.

2- L'URSS s'est désintégrée et s'est effondrée; la partie communiste de l'Europe a rejoint le monde capitaliste et l'Allemagne de l'Ouest et l'Allemagne de l'Est se sont unies. En Allemagne, les jeunes ont été surpris de devoir s’adapter au capitalisme et aux nouvelles conditions de l’Etat qui n’est pas responsable de l’emploi des jeunes, contrairement à l’Allemagne de l’Est communiste. Il existait une concurrence féroce au sein de l’emploi et la question s’aggravait à mesure que les hommes de l'état profond des anciens pays communistes européens contrôlaient l’armée, les forces de sécurité, etc., et que le capitalisme ouvrait de nouveaux horizons de corruption aux hommes de l'état profond. Cela a fait des jeunes européens désillusionnés parmi les premières victimes du capitalisme; ils ont diffusé leur colère dans le mur des lamentations; c’est-à-dire les minorités musulmanes de l’Occident qui sont des victimes appropriées pour subir la fureur des Blancs frustrés, en particulier du fait que l’effondrement de l’URSS a été suivi de nombreuses attaques terroristes et d’opérations menées par Al-Qaïda dans les pays occidentaux. En Allemagne, par exemple, les immigrants turcs ont aidé à reconstruire l'Allemagne après sa ruine après la Première Guerre mondiale. Les Allemands turcs vivaient dans des communautés qui ressemblaient à des ghettos et parlaient toujours la langue turc. La plupart d'entre eux ont refusé de s'intégrer et de s'assimiler à la société allemande. La main-d'œuvre a longtemps été limitée en Allemagne, les Allemands turcs ont comblé ce vide et, avec le temps, ils ont eu une présence dominante parmi la main d'oeuvre active allemande. Lorsque l'Allemagne a été unie, les jeunes de l'Allemagne de l'Est ont immigré en Allemagne de l'Ouest pour chercher un emploi, mais ils ont été surpris de voir que les employés et les travailleurs germano-turcs envahissaient la plupart des domaines de l'emploi. Cela s'est à nouveau produit alors que les vagues d'immigrants et les réfugiés envahissaient l'Allemagne des pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, alors que les gens d'origine arabe fuyaient la tyrannie et les guerres civiles. Lorsque nous ajoutons le facteur des attentats-suicides terroristes wahhabites, tous ces facteurs ont contribué à faire revivre l'animosité semblable à celle des croisades dans la mémoire collective du peuple occidental à l'encontre des Arabes musulmans vivant dans les pays occidentaux.

3- N'oublions pas les vestiges du nazisme et les partis, groupes, sociétés et mouvements d'extrême droite en Europe et aux Etats-Unis. Bien que leur influence soit toujours qualifiée de "limitée", ils gagnent du terrain et prennent de l'ampleur avec le passage du temps et ont maintenant de nombreux partisans et dirigeants en raison des facteurs susmentionnés. Cela a augmenté dans le cyberespace. Malheureusement, certains mouvements d'extrême droite étudient et profitent de la tactique des terroristes de l'EIIL et investissent dans l'opinion publique occidentale qui s'oppose aux opérations terroristes et aux attentats-suicides attribués par la force au nom de l'islam au lieu du nom de wahhabisme. Malheureusement, les gens wahhabites sont connus en occident sous le label «islamistes», et la guerre contre l'islam, en tant que religion, est maintenant lancée par les islamophobes das les pays occidentaux.

Commettre une grave injustice contre l'islam:

1- C'est une grave injustice contre l'islam que de lui attribuer les péchés et les crimes de gens "musulmans" ou de quiconque prétend appartenir à "l'islam". L'islam ne doit pas être représenté par une personne ou des institutions, car la seule chose qui représente l'islam, ce sont les commandements coraniques et les législations coraniques qui sont les seules et vraies lois de la charia de l'islam. Nous pouvons facilement apprendre à connaître la vraie charia islamique dans le Coran si nous lisons objectivement le Coran selon son propre ensemble de terminologies; c'est-à-dire sans recourir à des interprétations erronées, à des distorsions et à des notions corrompues des imams / auteurs des religions terrestres des gens qui se considèrent comme ''musulmans''. D'après le Coran lui-même, nous savons que Muhammad a été réprimandé et reproché par le Seigneur Dieu et qu'il sera jugé pendant le Jour du Jugement comme le reste de tous les êtres humains. Cela signifie que même Muhammad ne représente pas l'islam; aucune personne, passée ou présente, ne représenterait l'islam, sans parler des gens wahhabites dont les méfaits et les crimes contredisent les valeurs coraniques supérieures de justice, de liberté et de droits de l'homme. Le Seigneur Dieu a envoyé Muhammad avec le message coranique comme une pitié pour l'humanité et non pour terroriser l'humanité: "Nous ne vous avons envoyé que par pitié pour l'humanité." (21:107).

2- C’est une grave injustice contre l’islam que d’attribuer facilement et rapidement à son nom les péchés et les crimes de gens «musulmans», alors que personne n’attribuerait au nom de christianisme les massacres commis par des hommes chrétiens, passés ou présents.

3- Les Occidentaux ont tendance à oublier qu'il existe une différence entre une religion et son application. Par exemple, dans le christianisme, il existe un type de christianisme pacifique et patient du peuple copte orthodoxe en Egypte qui a été persécuté par le type violent de christianisme romain et byzantin avant la conquête arabe de l'Egypte. Cela signifie que le type de christianisme européen aurait imposé à ses fidèles de persécuter les coptes d'Egypte, tandis que le type de christianisme copte orthodoxe aurait imposé à ses fidèles de supporter patiemment d'être persécuté et tué, en tant que martyrs, pour l'amour du Christ. Au Moyen Age, le type de christianisme des papes catholiques était supposé nécessiter les tribunaux de l'inquisition, brûlant des "ennemis" du Seigneur Dieu et anéantissant et massacrant des gens non catholiques parmi les gens musulmans d'Espagne et les païens dans l'Amérique latine. Dans nos temps modernes, le pape François voit que le christianisme catholique est la paix; à un certain événement, il s'est agenouillé et a embrassé les pieds des dirigeants du Sud-Soudan pour les prier d'adhérer à la paix et de rejeter la guerre. Il s'agit d'une action sans précédent d'un chef religieux. Par conséquent, le pape François diffère beaucoup de son prédécesseur, le pape Benoît XVI, qui était un pape extrémiste qui voyait qu'il appliquait le christianisme en soutenant l'extrémisme de droite. Sa fidélité à appliquer sa vision l'a conduit à démissionner en février 2013.

4- Tout le monde doit faire une distinction claire entre la religion de l'islam et les gens "musulmans"; c’est le cœur et l’essence de l’appel coraniste de tous les penseurs coranistes du monde entier.

 

Enfin: des solutions pour mettre fin au terrorisme:

  Les causes susmentionnées du terrorisme sont superficielles et temporaires; ce sont en fait des erreurs qui peuvent être éliminées pacifiquement selon les points suivants.

1- Au sein de l’islam (c.-à-d., le Coran uniquement), on peut facilement combattre, mettre fin et vaincre la religion wahhabite (relativement nouvelle) de Satan et du terrorisme. Le danger wahhabite du terrorisme religieux est semblable à une bombe dont le déclencheur ou le détonateur peut être diffusé pour transformer cette bombe en un simple morceau de métal inutile. Nous voulons dire que le wahhabisme est une religion terrestre basée sur des mensonges mais que sa force repose sur le fait de s’imposer injustement et par la force au nom de l'islam. Lorsque le coranisme convainc la plupart des gens "musulmans" que le wahhabisme est l'ennemi juré de l'islam, celui-ci n'aura aucune influence. Par conséquent, l'Occident devrait aider les penseurs réformistes coranistes musulmans dans leur appel à la paix, à la liberté religieuse absolue, à la tolérance religieuse et aux droits de l'homme. Les penseurs coranistes exhortent et appellent les gens musulmans pour une réforme religieuse utilisant le Coran uniquement; les gens "musulmans" d'aujourd'hui supposent qu'ils croient au Coran, de même que les Coranistes; c'est le facteur unificateur qui influencera positivement les jeunes wahhabites à rejeter le wahhabisme. On ne peut pas convaincre les gens "musulmans" du Bangladesh ou du Maroc d’entamer la réforme religieuse nécessaire en leur citant Voltaire ou Rousseau; pourtant, ils seront convaincus quand les Coranistes leur citeront les versets coraniques; le Coran est la Parole du Seigneur Dieu; c'est la foi de tous les Coranistes et à tous les gens "musulmans"; quand les gens "musulmans" écoutent / lisent les versets coraniques, ils disent: (Le Seigneur Dieu ne dit rien que la Vérité absolue). Ainsi, le discours de réforme des Coranistes a toujours du succès, en dépit de la panne médiatique imposée à notre Centre coraniste international basé à la Virginie, de nos moyens modestes et de notre impecuniosité. L'idéologie coraniste est le meilleur remède pour démanteler et mettre fin pacifiquement à l'idéologie terroriste wahhabite.

2- L'ONU doit protéger et garder les nations qui souffrent de la tyrannie au lieu des tyrans intronisés qui contrôlent leurs nations, assument comme si elles possédaient leurs nations et leurs pays et refusaient toute ingérence ou intervention étrangère pour sauver les nations opprimées. Tout dirigeant tyrannique est une personne; il ne doit pas être autorisé à posséder une patrie et une nation. Les tyrans intronisés craignent leurs nations et obtiennent le pouvoir et le soutien de l’Occident pour opprimer et tyranniser leurs nations. Cela signifie que si l’Occident et la communauté internationale en général cessaient de soutenir les tyrans intronisés, ces tyrans tomberaient comme des cadavres et quitteraient leurs trônes par la force. Cela implique d'introduire des changements radicaux dans le mécanisme et le travail de l'ONU; il devrait éliminer la tyrannie et la corruption du Moyen-Orient et neutraliser les puissances occidentales qui soutiennent les tyrans intronisés dans ces pays et exposent ainsi leurs citoyens occidentaux au véritable danger du terrorisme wahhabite importé des pays tyranniques arabes. Les pays occidentaux doivent couper tous les liens et les relations avec les tyrans intronisés du Moyen-Orient et les renvoyer devant la Cour pénale internationale (CPI), conformément aux recommandations des rapports des organisations locales et internationales de défense des droits de l'homme et des organisations internationales de transparence. L'ONU devrait superviser toutes les élections dans les pays des tyrans intronisés, geler leurs comptes bancaires en Occident et donner cet argent aux nations libérées après qu'elles aient réussi le processus de transition démocratique supervisé par l'ONU sans aucune guerre civile ni massacres après l'abdication de tyrans.

3- Toutes les idées ci-dessus ne sont pas impossibles. Même si l’application de telles idées semble difficile, c’est plus facile que le véritable danger des terroristes wahhabites, dont les attaques terroristes et les attentats suicides au hasard massacrent des civils innocents et pacifiques à l’Ouest. Ignorer de telles solutions pour mettre fin au terrorisme wahhabite signifie que le nombre de victimes innocentes augmentera et que des milliards de personnes parmi les plus faibles sur la Terre resteront opprimées dans le seul but de plaire à des dizaines de personnes riches et corrompues.

 

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Dr. Mustafa Hammad: Ce que propose Dr. A. S. Mansour est presque impossible: le wahhabisme sera-t-il éliminé lorsqu'il sera prouvé que son fondement est les mensonges?! L'influence négative saoudienne (et / ou les pétrodollars!) est plus puissante. En outre, la plupart des Arabes sont des ignorants qui soutiendront aveuglément les vues religieuses d’Al-Azhar et du royaume saoudien. Personne parmi eux ne sera intéressé par les vues du penseur américano-égyptien Dr. A. S. Mansour lorsqu'il réfutera tous les hadiths et la théologie sunnite! C'est une vraie tragédie! Bien sûr, les tyrans arabes intronisés ne permettront jamais la propagation du coranisme dans leurs pays. C'est une autre tragédie! Dr. A. S. Mansour ne semble pas comprendre la nature impérialiste et la mission de l'ONU qui ne sert que les puissances occidentales. Qu'en est-il du veto?! Les tyrans arabes intronisés semblent être des députés des Etats-Unis et des puissances occidentales qui contrôlent les pays du Moyen-Orient. Qu'en est-il de la mafia de la vente et du trafic d'armes et de drogues?! Dr. A. S. Mansour semble ignorer de nombreux faits importants du monde d'aujourd'hui!

(2) Dr. A. S. Mansour: Nous hurlons dans le désert; peu de gens prennent en compte notre appel coraniste à la réforme; Cependant, nous sommes certains qu'un grand nombre de personnes se convertiront au coranisme un jour et que de nombreux gouvernements feront bon usage du coranisme pour lutter contre le terrorisme wahhabite. Les vrais penseurs réformistes ne désespèrent jamais; nous sommes guidés par la Lumière coranique qui supprime les ténèbres des mensonges. Certains penseurs réformistes ont vu la réalisation de leur vision au cours de leur vie et certains sont morts avant cela. Nos modèles sont des prophètes / messagers du Seigneur Dieu selon leurs histoires mentionnées dans le Coran. Si tout le monde a rejeté notre coranisme et notre vision de la réforme, nous sommes absolument certains que le Seigneur Dieu récompensera notre personne dans l'Au-delà au Paradis. Quelqu'un doit émerger et prêcher le Vrai islam (c.-à-d., le coranisme); la plupart de ce que nous disons sont des idées sans précédent; cela fait que nous n'arrêtons jamais d'écrire et de réfléchir sur le Coran. Nous espérons beaucoup continuer à écrire jusqu'à la dernière minute de notre vie; la mort apportera à notre personne un soulagement de ce monde transitoire. Nous sommes sûrs que le Seigneur Dieu récompensera notre personne dans l'Au-delà; nous ne sommes jamais intéressés à être récompensés ou loués par les mortels de ce monde. Ce que nous envisageons dans notre réforme se situe dans le cadre du possible et jamais de l’impossible.

(3) Dr. Mustafa Hammad: Je n'ai pas voulu dire que vos écrits sont inutiles, Dr. A. S. Mansour. Je voulais seulement exprimer ma propre frustration et mon désespoir; rien ne changera en mieux dans le monde arabe et les citoyens arabes resteront asservis et entravés tout le temps, perdant toutes les chances de se libérer. Que le Seigneur Dieu vous bénisse et vous aide, cher Dr. A. S. Mansour.

 

 

 

 

 

 

 

 

CONCLUSION

 

 

 

1- L’humanité a atteint le sommet du progrès scientifique et technologique; pourtant, il n'a pas - encore - atteint un niveau similaire de progrès civilisationnel et moraliste. Preuve: la technologie de pointe est utilisée dans les guerres d’agression et dans la fabrication d’armes, et dans la plupart des cas, les plus faibles sur la Terre sont les principales victimes au lieu d’être au centre de l’intérêt et de l’attention.

2- Il est tragique que les opprimés et les plus faibles sur la Terre soient les principales victimes des dernières avancées dans la fabrication d’armes. C’est encore plus tragique quand on se rend compte que les plus faibles sur la Terre financent (sans le savoir) cette avancée technologique dans le domaine des armes à cause des taxes qu’ils paient; pourtant, ils sont victimes de guerres qui n'ont rien à voir avec leurs intérêts et leur vie. C’est un fait triste que l’ONU s’adresse aux gouvernements; il devrait s'adresser aux nations et se limiter aux droits de l'homme et délivrer les nations opprimées de la tyrannie.

3- Il est grand temps que l'ONU se transforme en une autorité supérieure qui sauve les êtres humains du monde entier des dizaines de personnes perverses qui contrôlent le monde et des êtres humains qui y vivent. C'est une grave injustice que 1% de la population de la Terre contrôle la richesse de la planète et contrôle donc la plupart des êtres humains. Cette minorité diabolique de personnes très riches répète la tyrannie typique de l'âge des ténèbres et tient à maintenir l'effusion de sang, les bains de sang et les guerres, bien que de telles atrocités doivent cesser à notre époque moderne, car c'est l'ère des droits de l'homme et du village mondial. En fait, ce village mondial nécessite un gouvernement international dont le but est de sauver des milliards d’êtres humains des malfaiteurs, des criminels très riches qui forment 1% de la population mondiale. Les criminels ordinaires volent ou assassinent une personne et ils sont emprisonnés et méprisés. Qu'en est-il des méchants tyrans qui volent la richesse des nations et massacrent de nombreuses personnes dans leur pays et ailleurs, et pourtant, ces tyrans intronisés sont honorés et autorisés à prononcer des discours de mensonges devant l'Assemblée générale de l'ONU et sont ensuite applaudis au lieu d'être arrêtés et jugés devant la Cour pénale internationale (CPI). Le peuple de l'ONU applaudit-il de tels tyrans pour les encourager à multiplier leurs crimes odieux et leurs atrocités? Jusqu'à quand cette farce continuerait-elle?!

4- La Religion Divine de la Vérité est celle qui prêche la paix, la justice, la charité, la liberté, la miséricorde, la dignité et les droits de l'homme. En revanche, les religions diaboliques sont celles qui propagent les guerres, la haine, l’injustice, la tyrannie, le fanatisme, l’extrémisme et le terrorisme, quelles que soient les appellations utilisées: islam, christianisme, bouddhisme, etc. Ce qui compte le plus, c’est le comportement et les actes visibles de tous; les agresseurs qui utilisent des bannières / devises religieuses massacrent, pillent, volent et commettent des crimes odieux de terrorisme. Peu importe que la propagation des valeurs de paix, de justice, de charité, de liberté, de miséricorde, de dignité et de respect des droits de l'homme se fasse à travers des textes religieux ou laïcs; l’important est de propager, d’atteindre et de mettre en pratique ces valeurs; bien sûr, la diversité des styles de discours est de la plus haute importance.

5- Ce qu'il faut maintenant, c'est sensibiliser tous les habitants de la Terre aux valeurs susmentionnées que sont la paix, la justice,...etc. Cela devrait être la mission de l'ONU et de toutes les puissances et institutions bienveillantes du monde entier. Nous entendons ici la conscience de la paix au lieu de guerres d'agression, de la tolérance au lieu du fanatisme, de la justice au lieu de l'injustice, de la démocratie au lieu de la tyrannie, de la miséricorde et de la charité au lieu de la cruauté et de la violence et de l'amour au lieu de la haine.

6- Telle sensibilisation ou conscience est l’essence même de notre guerre intellectuelle, pacifique et coraniste contre le terrorisme wahhabite. Les terroristes sunnites wahhabites recourent à une guerre intellectuelle d’idées pour recruter et laver le cerveau des jeunes musulmans. Pourtant, avec nos moyens modestes au sein de notre Centre coranique international (CCI), basé à la Virginie, nous réfutons et minons l’idéologie wahhabite. Notre site Web du coranisme a été endommagé à plusieurs reprises par des hackers wahhabites, mais nous avons réussi à le restaurer. Si nous avions une source modeste de dons et de financement un jour, nous aurions réussi à faire en sorte que notre voix parvienne à d’autres plates-formes, ce qui nous permettrait de mettre un terme à la tromperie wahhabite des terroristes qui disposent de nombreux sites Web et chaînes de télévision.

7- L'argent dont nous avons besoin pour développer et propager notre guerre d'idées intellectuelle, pacifique et coraniste et pour accroître son influence positive est inférieur au prix d'un tank. En fait, la guerre intellectuelle des idées coûte très peu, mais c’est une activité lucrative à travers les livres, les émissions et les scénarios pour les films et les séries télévisées. En revanche, les armes ordinaires (balles, bombes et torpilles, par exemple) sont utilisées au cours des guerres militaires et se terminent en laissant les rancunes et la haine. En fait, l’histoire du monde nous dit que les guerres militaires n’ont jamais été la solution finale à aucun problème. Nous devrions employer la guerre des idées coraniste, pacifique et intellectuelle pour sauver ce qui peut être sauvé maintenant; pourquoi l'ONU ne créerait-elle pas une organisation pour parrainer et lancer cette guerre d'idées intellectuelle, pacifique et coraniste contre le terrorisme wahhabite? Si l'ONU ne peut pas faire cela, pourquoi les puissances de paix et de bienveillance du monde ne sponsoriseraient-elles et ne lanceraient-elles pas cette guerre d'idées intellectuelle, pacifique et coraniste?!

8- Nous avons plus de trois décennies d'expérience dans la prédication de ces valeurs à l'intérieur de l'islam (c.-à-d., le Coran uniquement) tout en utilisant le Coran comme critère. En dépit de nos moyens modestes, de la persécution infligée à notre personne et de la censure des médias imposée à notre personne, nous avons réussi dans nos efforts intellectuels grâce à la persévérance et à la patience; nous avons introduit un changement radical sans précédent dans la qualité de la pensée de centaines d'intellectuels musulmans. De telles idées réformistes n'existaient pas au cours des siècles passés. Cela signifie que notre coranisme aurait plus d'influence s'il atteignait un public plus large par une chaîne de télévision et lorsque nos scénarios de films et de séries télévisées seraient produits un jour. Bien sûr, nous sommes impécunieux maintenant et ne pouvons pas le faire maintenant. Malheureusement, les pouvoirs de la tyrannie contrôlent les médias. Cependant, les pouvoirs de la bienveillance du monde entier ont également leurs propres plateformes médiatiques; nous les implorons de coopérer avec nous pour que notre voix atteigne des centaines de millions de gens musulmans qui sont négativement influencés par les puissances wahhabites du mal et des ténèbres et peuvent se transformer en extrémistes puis en terroristes.

9- Le massacre de la Nouvelle-Zélande dans les deux mosquées de Christchurch marque, à notre avis, un nouveau type de guerre internationale: une guerre religieuse. Malheureusement, de nombreux signes d'une telle guerre apparaissent dans les médias du monde entier et montrent qu'il y a beaucoup de feux sous les cendres. Afin d'éliminer une telle guerre religieuse internationale dans l'œuf, nous avons écrit ce livre sur le massacre de Christchurch, en l'analysant et en discutant de ses réactions ainsi que de ses raciness historiques; cela se fait dans le cadre de notre appel à une réforme religieuse pacifique. Ce n'est pas la première fois; en fait, notre site Web du coranisme contient des milliers d'articles, de fatwas et de livres couvrant cet appel à une réforme religieuse pacifique. Pourtant, notre appel tombe dans l'oreille d'un sourd. Nous ne voyons aucune réponse ni aucun soutien de la part des puissances de bienfaisance occidentales. Nous espérons qu'une réponse favorable nous parviendra plus tôt que prévu.

10- Nous, Dr. A. S. Mansour, penseur coraniste, au sein de notre Centre coraniste international basé à la Virginie, Etats-Unis, nous ouvrons nos bras à tous les amoureux de la paix, de la justice, de la charité, de la miséricorde, de la liberté et des droits de l'homme. Jusqu'à quand ne trouverions-nous aucune réponse?

11- Même si nous restons pour le reste de notre vie une voix solitaire criant dans le désert sans réponse de personne, il suffit d'avoir l'honneur d'insister pour que nous fassions appel à nos principes et à nos valeurs du Coranisme et d'une réforme religieuse, même si nous sommes persécutés et ignorés par des médias internationaux.

12- Même si nous ne trouvons aucune appréciation dans cette génération, nous présumons que la prochaine génération sera très juste envers notre personne et nos efforts intellectuels. La prochaine génération utilisera bien nos écrits coranistes et les appréciera beaucoup, contrairement aux positions honteuses de ceux qui ont rejeté notre personne et notre pensée réformiste et nous ont laissés victimes de la persécution imposée à notre personne et d'être empêché de paraître sur les médias internationaux.

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES:

(1) Dr. Mustafa Hammad: Il y a quelques fautes d'orthographe dans le texte arabe de cette conclusion: .........., .............., & ......... En ce qui concerne votre question: (Jusqu'à quand ne trouverions-nous aucune réponse?), nous connaissons très bien la réponse: vous ne trouverez pas de réponse jusqu'à votre mort; aucune réponse ne viendra même après votre mort. C'est un fait tragique: la plupart des gens sur la Terre détestent la vérité coranique.

(2) Dr. A. S. Mansour: Merci, cher frère, Dr. Mustafa Hammad, d'avoir corrigé certaines fautes d'orthographe dans la Conclusion de ce livre.

(3) M. Moussa Ibrahim: Je vais consacrer une partie de mon temps à copier et coller les liens des livres, articles et vidéos YouTube du Dr. A. S. Mansour dans des sites Web qui s'intéressent à l'islam et à la réforme religieuse. Chaque fois que j'essaie de prêcher le coranisme aux gens qui m'entourent, ils me regardent avec étonnement et nient les faits coraniques que je prononce. Je pense que la prédiction coranique à propos du bétail qui ne réfléchit jamais au Coran est accomplie. Le Coran est la Bonté que le Seigneur Dieu nous a accordée. la plupart des gens 'musulmans' ont rejeté cette Bonté pour s'en tenir aux hadiths et autres mensonges. Les diables contrôlent leurs esprits et leurs âmes. La religion du Seigneur Dieu, le coranisme, est la solution pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme wahhabites en Occident et ailleurs; pourtant, les hommes mals parmi les riches et les puissants de l’Occident souhaitent conserver l’existence du royaume saoudien plus longtemps! Ils convoitent le pétrole saoudien et souhaitent que l’Arabie saoudite combatte d’autres pays au lieu de l’Occident (par exemple, combattre l’Iran après que l’Arabie saoudite a détruit l’Irak, la Syrie et le Yémen). Les écrits intellectuels et les efforts de réforme du Dr. A. S. Mansour ne seront jamais vains; le nombre de Coranistes a augmenté chaque année dans le monde entier. Puisse le Seigneur Dieu vous bénisse et vous récompense, Dr. A. S. Mansour, pour avoir montré le véritable islam à des milliers de personnes, dont moi-même.

(4) Dr. A. S. Mansour: Que le Seigneur Dieu vous bénisse et vous récompense, M. Moussa Ibrahim. Nous sommes heureux que vous ayez consacré une partie de votre temps à rejoindre notre djihad intellectuel pacifique pour la réforme religieuse.

(5) M. Ben Levante: L’Occident en général (et l’Allemagne en particulier, où je vis) ne se soucient guère des questions religieuses; beaucoup d’Allemands racistes sont hostiles aux hommes turco-allemands qui occupent de nombreux emplois. L'autre problème est d'essayer d'interdire le hijab. Le gouvernement allemand suppose que seule une minorité de musulmans sont des extrémistes; ce n'est pas vrai. Les médias là-bas montrent les hommes wahhabites comme des gens "musulmans"; c'est une erreur fatale. Certains Allemands qui attaquent l'islam veulent dire le wahhabisme, mais ils ne savent rien du terme (wahhabisme) lui-même; Les hommes wahhabites les accusent d'être islamophobes. La plupart d'entre eux ne lisent jamais le Coran. C'est pourquoi les dialogues entre Allemands et les hommes wahhabites vivant en Allemagne sont vains et infructueux. L'ignorance des deux côtés est vraiment honteuse. Si les pays occidentaux souhaitent mettre fin au terrorisme wahhabite, ils doivent solliciter l'aide de penseurs coranistes. Malheureusement, jusqu’à présent, le chemin menant aux médias occidentaux est bloqué devant les penseurs coranistes.

(6) Dr. A. S. Mansour: Merci, monsieur Ben Levante, pour les informations utiles sur Allemagne. Nous affirmons ici que les terroristes wahhabites déforment le sens des versets coraniques afin d’adapter leurs conceptions erronées de la violence; ils dépendent du fait que la plupart des Arabes ne lisent jamais les livres de théologie sunnites et les hadiths qui regorgent de contradictions. La terminologie coranique doit être comprise dans le contexte des versets coraniques. Les gens wahhabites sont des maniaques en quête de pouvoir qui désirent également la richesse et la domination; ils citent le plus souvent des hadiths. Bien sûr, Muhammad n'a jamais prononcé un seul hadith. De tels hadiths sont fabriqués par d'innombrables hommes au cours de nombreuses époques qui ont attribué leurs mensonges au nom de Muhammad après sa mort. De nombreux hadiths incitent à la violence, aux injustices et à la tyrannie et violent les droits de l'homme. Nous faisons de notre mieux pour transmettre notre message de réforme aux personnes concernées dans le monde entier. Que le Seigneur Dieu vienne à notre aide.

(7) Dr. Mustafa Hammad: Je désapprouve plusieurs idées du Dr. A. S. Mansour; il suppose que les hommes wahhabites sont la seule source de troubles et de terrorisme dans le monde et que le wahhabisme est la seule racine de tous les maux. Ce n'est pas vrai; les extrémistes blancs et les extrémistes chrétiens alimentent le feu; les copies du Coran sont profanées et souillées en public et dans des vidéos YouTube. Ceux qui détestent le nom de l'islam sont nombreux. L'émergence de l'EIIL pourrait être une réaction à l'humiliation et à la persécution subies par les hommes musulmans dans de nombreuses régions. Dr. A. S. Mansour suppose que les tyrans arabes intronisés sont pires que les dirigeants de l’Occident. Pourtant, selon la rumeur, aucun président égyptien ne peut accéder au pouvoir sans l'accord préalable des Etats-Unis et d'Israël. Dr. A. S. Mansour suppose à tort que l'Occident ne s'immisce jamais dans les affaires politiques du monde arabe; c'est faux. En Egypte, l'Occident a renoncé à la renaissance introduite par M. Ali Pacha et par son fils Khédive Ismail. La Grande-Bretagne a contribué à la création de l'organisation terroriste MB en 1928 en Egypte. La CIA et / ou Israël ont assassiné des scientifiques nucléaires arabes et égyptiens. Les Arabes sont à blâmer, de même que les puissances occidentales qui ne sont jamais aussi innocentes que le suppose Dr. A. S. Mansour! Personne n'attribue des crimes d'extrémistes chrétiens / européens au nom de christianisme; Pourtant, dans le monde entier, la plupart des gens ont envie d'attribuer le terrorisme wahhabite au nom de l'islam! Quand Mao Zedong et Staline ont massacré des millions de personnes, personne n'a blâmé le communisme! Personne n'a reproché à l'hindouisme les crimes de certains hindous qui ont massacré des milliers de musulmans en Inde en 1944. Personne n'a reproché au judaïsme les crimes d'Israël contre des Palestiniens non armés. Personne ne s'est soucié des droits de l'homme et de l'ONU lorsque les Etats-Unis ont attaqué l'Afghanistan et l'Irak. Dr. A. S. Mansour semble essayer de diaboliser les hommes arabes musulmans et de faire en sorte que les puissances occidentales paraissent innocentes. Cela m'énerve beaucoup. Dr. A. S. Mansour accuse ceux qui s'opposent à ses opinions politiques d'être victimes de théories du complot. Est-ce qu'il essaie de les faire taire ou quoi?!

(8) Dr. A. S. Mansour: Merci, Dr. Mustafa Hammad. Les musulmans sont maintenant la pire communauté sur la Terre et non la meilleure. Ils constituaient la meilleure communauté au monde dans la ville-état de Muhammad, baseé sur le Coran, située en Yathreb qui a duré dix ans et appliqué la démocratie directe. Après la mort de Muhammad, leurs conquêtes arabes et leurs guerres civiles leur firent rejeter le Coran et établir les religions terrestre sunnite et chiite du polythéisme qui sont attribuées de force au nom de l'islam, bien qu'elles soient des religions de Satan. L'Iran et le royaume saoudien sont des théocraties dangereuses qui menacent la paix dans le monde entier maintenant; cela n'a rien à voir avec l'islam. Nous utilisons le Coran comme critère pour juger de l’histoire et des notions de foi des Arabes; nous en déduisons que leur principal problème consiste à abandonner les enseignements coraniques. La critique de l'histoire de l'Ouest est traduite en arabe après que les Occidentaux ont d'abord interrogé, examiné et critiqué leur propre histoire. C’est un fait tragique que lorsque nous critiquons l’histoire et les notions selon des gens 'musulmans' en utilisant le Coran comme critère, les gens 'musulmans' nous accusent d’apostasie et de nous allier à l’Occident; ils nous accusent de haïr notre Egypte bien-aimée! Que le Seigneur Dieu vienne à notre aide. Nous défendons l’islam (c.-à-d., le Coran) et les gens chiites, soufis et sunnites le déforment et lui attribuent leur crime et leurs notions polythéistes. Le Seigneur Dieu protège et préserve le texte coranique. Le Coran est donc le seul critère à prendre en compte. Les gens musulmans devraient applaudir notre réforme coraniste au lieu de nous maudire ou de porter des accusations contre nous!

(9) Dr. Mustafa Hammad: Je ne vous ai pas maudit ni porté aucune accusation à votre encontre. J'ai exprimé mon désaccord avec certaines de vos opinions politiques. Vos paroles m'ont attristé et blessé; vous oubliez notre bon vieux temps en Egypte depuis les années 1960 et le fait que j'étais un cher ami de la plupart des membres de votre famille dans votre village; vous oubliez qu'à la fin des années 1970, j'ai été l'un des premiers hommes à adhérer au coranisme prêché par vous.

(10) Dr. A. S. Mansour: Nous sommes désolés si nous vous avons blessé ou attristé, cher Dr. Mustafa Hammad. Vous êtes un frère cher à nous. Vous avez dit que nous avons des préjugés contre les Arabes et que nous préférons l’Ouest à notre pays d’origine: l’Egypte. Ce n'est pas vrai. Nous nous rangons aux côtés de tous les faibles et des opprimés sur la Terre, en Egypte et dans le monde entier, et nous les défendons dans nos écrits. Nous ne prétendons jamais être infaillibles; pourtant, nous formons (et changeons) nos opinions politiques après une longue période de réflexion. Nous sommes contre les tyrans arabes et non arabes intronisés et hautains. La réforme commence par la critique de l’histoire, des actes, des prises de position et des anciennes notions religieuses des gens musulmans. Leur crime odieux, juste après le rejet du Coran, consiste à attribuer leurs actes honteux au nom de l'islam. Que le Seigneur Dieu nous pardonne et vous pardonne, Dr. Mustafa Hammad.

(11) Dr Mustafa Hammad: Bien sûr, je ne vous accuse de rien. J'ai moi-même essayé de prêcher le coranisme à tous ceux qui m'entouraient, mais mes paroles sont tombées dans l'oreille d'un sourd. Je prêche le coranisme uniquement via Internet maintenant en copiant et en collant des liens de vos écrits et de vos vidéos dans les sites Web. Après le choc initial de lire vos écrits et de regarder vos vidéos, certaines personnes s’intéressent beaucoup au coranisme et à la remise en question des notions sunnites. Nous vous présentons nos excuses, cher Dr. A. S. Mansour; vous semblez avoir mal compris nos commentaires précédents. Que le Seigneur Dieu vous récompense et vous bénisse.

 

 

 

اجمالي القراءات 409

للمزيد يمكنك قراءة : اساسيات اهل القران
أضف تعليق
لا بد من تسجيل الدخول اولا قبل التعليق
تاريخ الانضمام : 2006-07-05
مقالات منشورة : 4035
اجمالي القراءات : 35,330,662
تعليقات له : 4,401
تعليقات عليه : 13,045
بلد الميلاد : Egypt
بلد الاقامة : United State

مشروع نشر مؤلفات احمد صبحي منصور

محاضرات صوتية

قاعة البحث القراني

باب دراسات تاريخية

باب القاموس القرآنى

باب علوم القرآن

باب تصحيح كتب

باب مقالات بالفارسي