Search:
From the Archive
Responding to Comments about the Previous Article:
The Pharaonic Kingdom of Torture and the Absenting of the Egyptian Nation by Force from History
Preface of Part Two: To define its missions
The Statement of The International Quranic Center (IQC) Concerning the Carnage of Orlando
The Sheikhs/Clergymen of the Muhammadans and Their Devilish Trade
Bahrain's medics are the targets of retributionþ
Psychological Roots of Terrorism By Abdel Razak M Ali
Women's Rights in Islam
Torture within Quranist Viewpoint (8): Torment Comes Suddenly While People Are Unaware
Fatwas: Part Seventeen
PART VII: How the Mortal Prophet and Human Being, Muhammad, Was Ridiculed by Disbelievers
Fatwas Part Sixty-Two
We Are about to Despair!
"Heroic" Serbs Storm U.S. Embassy in Belgrade
Immigrating to the USA (3)
The Ferocious Brown Chick Is Threatening Our Person:
The roots of terrorism in Saudi Wahabi doctrine and the Muslim Brother
A glance at Michael Sells’ “Approaching the Quran"
Our Analysis of Events Taking Place in The Saudi Kingdom Now
Fatwas: Part Three
A propos de notre voyage de pèlerinage à La Mecque - Introduction

A propos de notre voyage de pèlerinage à La Mecque - Introduction

 

 

Publié le 6 décembre 2019

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

A propos de ce livre:

 Avec la grâce du Seigneur Dieu, notre souhait le plus cher s'est réalisé vers la fin de notre vie; nous avons effectué des rituels du Hajj à La Mecque. Cela a eu lieu dans la dernière semaine du mois lunaire Rabei Awwal en 1414 A.H. Rabei Awwal est le quatrième et dernier parmi les quatre mois sacrés du Hajj imposés par le Seigneur Dieu dans le calendrier lunaire (Zu Al-Hijja, Muharram, Saffar et Rabei Awwal). Cela contraste avec la notion dominante de confiner le Hajj à la saison d'ouverture (c.-à-d., la première semaine de Zu Al-Hijja). Ceci est notre première expérience du Hajj; nous avons écrit les articles de ce livre directement après notre retour à la maison. Que le Seigneur Dieu vienne toujours à notre secours.

Dr. Ahmed Subhy Mansour

Le 9 de Rabei Al-Akhar, 1414 A.H.

Le 6 décembre 2019 A.D., la Virginie, les Etats-Unis

 

 

 

 

 

 

l'introduction du livre:

 

1- Au Caire, en Egypte, au milieu des années 90, nous avons publié un long article intitulé "Le Hajj est pendant des mois spécifiques" dans le journal nassériste (Al-Araby). Nous avons prouvé dans cet article, en utilisant le Coran, que toute personne peut effectuer le Hajj en quelques jours pendant les quatre mois sacrés du calendrier lunaire (Zu Al-Hijja, Muharram, Saffar et Rabei Awwal); nous avons prouvé à travers des livres d'histoire que la première semaine de Zu Al-Hijja n'était et n'est que la saison d'ouverture du Hajj; nous avons écrit sur les circonstances historiques qui ont poussé les Arabes à confiner le Hajj à la première semaine de Zu Al-Hijja; la principale raison de ce grave péché était le fait que les caravanes de pèlerins étaient attaquées par des bandits parmi les Bédouins; cela a fait oublier aux gens les quatre mois sacrés du Hajj, leur sainteté et la paix imposée pendant eux; le Coran interdit (comme un acte d'mécréance) la manipulation et le changement des jours des mois lunaires pour interférer dans la durée des quatre mois sacrés. A l'époque, notre article a suscité beaucoup de débats et de controverses. Cet article a été publié plus tard, en arabe, sur notre site Web du coranisme (www.ahl-alquran.com) lancé en 2006.

2- Dans notre livre intitulé "L'histoire secrète des califes "justes" pré-omeyyades", trouvée en anglais sur ce lien: (http://www.ahl-alquran.com/arabic/book_main.php?main_id = 83), nous prouvons que le premier calife pécheur, Abou Bakr, est le premier souverain à violer les quatre mois sacrés du Hajj lorsqu'il a envoyé des troupes militaires des conquêtes arabes pendant le mois lunaire de Muharram pour commettre une aggression afin d'envahir et de conquérir des nations qui n'a jamais commis d'agression contre les Arabes d'Arabie. Les conquêtes arabes se sont poursuivies, tout comme les guerres civiles arabes et les luttes intestines, même pendant les quatre mois sacrés du Hajj, sans montrer aucun respect pour leur sainteté et la paix à laquelle ils doivent adhérer. Malheureusement, même maintenant dans notre ère moderne, les 'Musulmans' continuent de mener des guerres d'agression pendant les quatre mois sacrés du Hajj. Dans certains de nos autres livres, nous montrons comment la Kaaba elle-même a été profanée et détruite dans les conflits arabes durant les ères Omeyyade et Abbasside. Au cours des siècles du Moyen-Age, des pillards et des maraudeurs ont attaqué et pillé les caravanes de pèlerins; cela a poussé les Arabes à commettre le grave péché de confiner le Hajj à la première semaine de Zu Al-Hijja. Pour plus de détails, nous renvoyons les lecteurs à nos épisodes YouTube sous-titrés en anglais sur le pèlerinage dans notre émission intitulée (moments coraniques) sur ce lien: (https://www.youtube.com/user/ahlalquran1/featured) et à notre livre sur le pèlerinage, disponible en anglais sur ce lien:   (http://www.ahl-alquran.com/arabic/book_main.php?main_id=90).

3- Bien sûr, nos écrits susmentionnés étaient théoriques puisque nous n'avons pas effectué le Hajj; nous souhaitons ardemment que nous effectuions le Hajj avant de mourir. Nous avons imité les auteurs du fiqh théorique qui ont posé des règles et prêché la réforme. Nous avons imité des historiens qui ont commenté les actes communs à leurs époques et prêché la réforme de leur propre point de vue; par exemple, Al-Ghazaly, Ibn Al-Jawzy et Al-Abdary, en particulier dans notre livre intitulé "Recherche dans les sources de l'histoire religieuse: une étude pratique", dans lequel nous écrivons que ces auteurs du fiqh ont involontairement fourni des faits historiques sur leurs époques alors qu'ils enregistraient des événements et des actes de gens à leur époque et les commentaient. Pendant des années, nous avons souhaité effectuer le Hajj afin d'écrire sur cette expérience et de commenter les actes des gens de notre époque moderne tout en écrivant des commentaires sur ce qui devrait (ou aurait dû) être fait. Nous espérons sincèrement que tous nos livres feront partie de la prédication et de l'avertissement à cette époque et aux autres époques futures et seront des références historiques sur notre époque pour les gens qui naîtront aux autres époques futures.

4- Parce que notre voyage de pèlerinage est une expérience nouvelle et unique pour nous et que nous écrivons à ce sujet pour la première fois, les éléments objectifs sont mélangés avec des éléments subjectifs; nous voulons dire que nous écrivons dans ce livre sur l'histoire contemporaine ainsi que notre vision coraniste en tant qu'un penseur coraniste. Nous incluons dans ce livre des détails sur notre état de santé afin de rendre notre expérience bénéfique pour les lecteurs qui sont aussi âgés que nous et qui sont susceptibles de souffrir de fatigue et / ou de toute maladie. Nous incluons également des détails sur la façon dont nous avons exécuté les rituels islamiques du Hajj loin des distorsions sunnites; nous réfutons les vêtements induisant le rire d'Ihram imposés par les gens sunnites et prouvons comment ils comprennent mal le sens de l'état d'Ihram. Nous réfutons également le mythe sunnite de jeter des cailloux sur un pilier de pierre représentant Satan; cela ne fait jamais partie des rituels du Hajj. Nous mentionnons dans ce livre comment les gens polytheists perdent les récompenses de leur Hajj en insistant pour effectuer le pèlerinage à l'abomination / tombeau (attribué faussement à Muhammad) trouvé dans la mosquée de Yathreb. Nous commentons les graves péchés de confiner le Hajj à la première semaine de Zu Al-Hijja et de confiner le Hajj et la Omra aux "Musulmans'' bien que le pèlerinage soit pour tous les êtres humains pacifiques indépendamment de leurs dénominations et sectes (ils sont des Musulmans selon leur comportement pacifique) dans l'universalité du pèlerinage selon le Saint Coran. Quelques leçons à tirer et quelques conseils adressés au royaume saoudien concluent ce livre. Que le Seigneur Dieu vienne toujours à notre aide.


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.