Search:
From the Archive
How the Muhammadans are impaled by a Pole: the Hadith (Saying) of Deeds Are Considered By Intentions
Fatwas Part Ninety-Four
Fatwas Part Eighty-Seven
The Blissful Ignorance
Lessons Drawn from the New Zealand Massacre:
Statement by the International Quranic Center in
The Holy Quran waging war of ideas debating their faith to worship Allah alone
A Very Special Message
Quranic Terminology: Better
Conclusion
Stop Abusing Islam
About God's Promise: "...That Is upon your Lord a Binding Promise." (Quran 25:16)
Having Islam in our side against Wahabists
A Message from A Reader – May the Almighty Lord God Bless him
The Sunnite Religion and the Loss of Islamic Acts of Worship
“ Support your gods”:
Three rules for women’s dress code
The Religion of Abraham: Our Father
Fatwas: Part Forty-Seven
Un Conseil pour le Président égyptien Abdel-Fattah Al-Sisi pour se débarrasser du contrôle du chef cheikh d'Al-Azhar et de ses clercs azharites d'EIIL
La véritable source de danger concernant le massacre dans deux mosquées néo-zélandaises

 

La véritable source de danger concernant le massacre dans deux mosquées néo-zélandaises

 

Publié le 15 mars 2019

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

1- Un massacre odieux a eu lieu aujourd'hui (15 mars 2019) dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande, commis par un criminel australien extrémiste et raciste venu en Nouvelle-Zélande pour abattre des personnes dans deux mosquées à Christchurch. Environ 49 personnes ont été tuées et 50 autres blessées, y compris des enfants, au cours de cette attaque. Il y avait environ 300 personnes dans la première mosquée lorsque ce criminel a tué 41 personnes; il s'est rendu en voiture à la deuxième mosquée et a tué 8 personnes; il a poursuivi ceux qui se sont enfuis pour essayer de les tuer. Des dizaines de blessés sont actuellement hospitalisés. Certains d'entre eux peuvent mourir à cause de leurs cas critiques. Le criminel a posté son crime sur Internet, accompagné d'une longue déclaration, car il est fier du crime atroce qu'il a commis!

2- Malheureusement, nous affirmons ici que la véritable source de danger pour tout massacre n'est pas le nombre de victimes (même s'il atteindrait des centaines de milliers de personnes); la véritable source de danger est le motif idéologique / religieux derrière tel ou tel massacre. Le pire massacre du XXe siècle est celui des bombes atomiques américaines lancées sur Hiroshima (où environ 140 000 personnes ont été tuées) et sur Nagasaki (où environ 80 000 personnes ont été tuées) au Japon en 1945. Il s'agissait d'une attaque militaire visant à mettre fin à la guerre; ce crime odieux n'avait aucun motif religieux. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'ONU a été créée pour empêcher de nouvelles guerres.

 

Premièrement: expliquer la véritable source de danger nécessite cet aperçu historique:

1- Les guerres qui sont basées sur des religions diaboliques et terrestres (dont les adhérents commettent des agressions au nom de telles religions) continuent aussi longtemps que de telles religions agressives dominent une région telles qu'elles sont entretenues par des clergés méchants et des tyrans au pouvoir. Nous avons écrit et publié sur notre site Web du coranisme la première partie de l'ouvrage intitulée (Des episodes d'effusion de sang dans l'histoire des califes arabes), en mettant l'accent sur la manière dont les Arabes se sont battus contre les Byzantins chrétiens et d'autres Européens; cela fait partie des principes de foi de la religion sunnite de Satan: diviser le monde en deux camps: le camp de la paix et de la croyance (où résidaient les gens 'musulmans') et le camp de la guerre et de l'incrédulité (où résidaient des 'infidèles' non arabes). Bien sûr, les califats arabes incluaient des guerres civiles entre les califes et leurs rivaux et adversaires tels que les chiites et les rebelles d'Al-Khawarij groupe. Dans notre livre, nous décrivons comment, dans la plupart des cas, les califes ont été les gagnants de ces conflits militaires; leurs frontières d'empire arabe ont atteint entre la Grande Muraille de Chine aux Pyrénées du sud de la France et les frontières de Constantinople.

2- Dans la deuxième partie de notre livre, que nous écrivons actuellement et que nous espérons terminer et publier bientôt, nous abordons comment l’Ouest (ou l’Europe) a retrouvé son pouvoir; Constantinople a retrouvé sa puissance et a attaqué la région du Levant pour envahir des zones jusqu'à Alep. Les Arabes n'étaient plus en mesure de contrôler Iberia (Espagne) après leur défaite par les troupes militaires de Charles Martel lors de la bataille de Poitiers en 732 après J.-C. et les Européens réussirent à récupérer et à reconquérir l'Espagne progressivement jusqu'à atteindre leur dernière victoire décisive contre les Arabes à Grenade en 1492 après J.-C. La même année, les navires de Christophe Colomb atteignent les Bahamas; plus tard, l'Iberia unie (Espagne) attaqua les côtes de l'Afrique du Nord. Dans notre livre, nous abordons également les Croisades qui ont commencé en 1096 après J.-C. et ont établi plusieurs royaumes dans la région du Levant (en particulier à Jérusalem et en Syrie), en Asie mineure et en Irak.

3- Les Mamelouks ont vaincu les Croisés plusieurs fois jusqu'à ce qu'ils soient définitivement chassés du Levant. Après l'effondrement du sultanat des Mamelouks, le pouvoir ottoman est apparu et a envahi Constantinople en 1453 après J.-C. Les Ottomans envahissent d'autres régions européennes (par exemple, la Grèce et les Balkans) jusqu'à ce qu'ils atteignent les murs de Vienne et soient vaincus en 1683 après J.-C. Les sultans turcs, dans la culture européenne, sont ainsi représentés en tant que représentants de "l'islam" au lieu des Arabes.

4- Le califat ottoman s'est affaibli tandis que les Européens poursuivaient leurs découvertes géographiques et envahissaient le Nouveau Monde et des parties plus vastes de l'Ancien Monde en Asie et en Afrique. Bien sûr, les puissances séculaires et coloniales occidentales n'étaient pas aussi brutales et sauvages que leurs ancêtres les Croisés (qui ont tué des dizaines de milliers d'Arabes à Jérusalem même à l'intérieur des mosquées jusqu'à ce que leurs chevaux nagent dans des rivières de sang). Les puissances occidentales laïques se sont débarrassées de la domination de l'Eglise et se sont concentrées sur leurs gains et leurs intérêts matériels uniquement en manipulant (et non en massacrant) les peuples des régions conquises pour servir l'Occident: c'est le colonialisme.

5- Lorsque le gouverneur (et plus tard roi) d’Egypte, M. Ali Pacha introduisit une renaissance en Egypte pour rajeunir et prolonger la vie du malade de l’Europe (c’est-à-dire, l’empire ottoman), l’Europe le combattit farouchement. En marge de celui-ci, M. Ali Pacha et son petit-fils, Khédive Ismail, ont introduit la renaissance en Egypte et envoyé de nombreux hommes en Europe pour y être éduqués dans de nombreux domaines. Avant tout cela, le tout premier royaume saoudien est apparu en 1745 après J.-C. en Arabie et s’appuyait sur le wahhabisme (renaissance de la secte extrémiste sunnite hanbali) et sur le principe fondamental de la guerre religieuse. Ce premier royaume saoudien était loin de l'Europe; les hommes wahhabites saoudiens ont massacré de nombreux Arabes et «musulmans» non wahhabites. Les troupes militaires égyptiennes du roi M. Ali Pacha ont vaincu les hommes saoudiens et provoqué l'effondrement du premier royaume saoudien en 1818 après J.-C. Le deuxième royaume saoudien a émergé et s'est effondré très rapidement en raison de luttes internes. Le roi Abdul-Aziz Al-Saud a établi le troisième royaume saoudien actuel après avoir obtenu l'autorisation et l'aide de la Grande-Bretagne, qui visait à diviser la région après la Première Guerre mondiale, et de nouveaux Etats modernes ont été créés: Irak, Syrie, Liban, Jordanie, et Israël.

6- Enormes réserves de pétrole ont été découvertes à l'intérieur du royaume saoudien; la famille royale saoudienne s'est alliée aux Etats-Unis. Les Etats-Unis et l'Europe ont permis aux hommes saoudiens de propager le wahhabisme dans le monde entier comme s'il s'agissait de l'islam. Les puissances occidentales ont utilisé le wahhabisme comme un outil pour faire face au communisme (athée) de l'URSS. Peu de temps après l'effondrement de l'URSS, les affrontements et les luttes ont commencé entre l'Occident et les hommes wahhabites qui n'étaient pas contrôlés par le royaume saoudien. Les centres et les mosquées wahhabites situées aux Etats-Unis et en Europe sont des zones terroristes qui constituent une véritable menace pour l’Occident. Cela a inévitablement entraîné une réaction violente de la part des suprémacistes blancs et des extrémistes de droite dans plusieurs pays occidentaux.

 

Deuxièmement: de Barack Obama à Donald Trump:

1- L'Occident et les Etats-Unis ont eu recours à la guerre intellectuelle d'idées contre l'URSS et le communisme; cela a provoqué l'effondrement de l'URSS sans tirer une seule balle. Bien sûr, le communisme est un produit occidental auquel la culture occidentale pourrait facilement faire face en utilisant une contre-attaque intellectuelle pour démanteler et saper le communisme. En revanche, le wahhabisme est un produit diabolique de la culture sunnite Hanbali des Arabes. Cela signifie que les puissances occidentales ne sont pas culturellement qualifiées pour faire face au terrorisme wahhabite en le sapant et réfutant de l'intérieur de l'islam (le Coran); seuls les penseurs coranistes sont qualifiés pour le faire. Bien sûr, les puissances occidentales ne sont pas prêtes à se débarrasser du wahhabisme; Malheureusement, ils constatent que protéger et investir le wahhabisme est au service de leurs intérêts. Les écrivains coranistes sont les seuls penseurs capables de montrer la différence entre les valeurs coraniques de l'islam (par exemple, la justice, la paix, la liberté), qui correspondent aux valeurs supposées chères à l'Occident, et les diaboliques principes wahhabites. Les puissances occidentales ne désirent pas demander l'aide des penseurs coranistes pour vaincre le terrorisme wahhabite, car cela va à l'encontre de la haine profondément ancrée du nom de l'islam en Occident. Les ancêtres des peuples occidentaux n'ont jamais vu dans l'islam que des atrocités, des massacres et des crimes odieux commis par des califes, des sultans et des conquérants arabes et non arabes pendant le Moyen Age. Les victimes des conquêtes arabes telles que les coptes chrétiennes égyptiennes et d'autres minorités au cours du Moyen Age partagent les mêmes sentiments. Le wahhabisme des temps modernes a rétabli la persécution des non wahhabites dans le monde arabe (et le terrorisme contre les "infidèles" de l'Ouest) au nom de "l'islam". C'est pourquoi les Occidentaux (et les coptes chrétiens égyptiens) ont hâte de décrire les terroristes wahhabites comme des "islamistes" et leurs mouvements / organisations et leur terrorisme comme "islamiques" afin de diffamer l'islam et de ternir son nom. Cela est renforcé par le fait que les hommes wahhabites contrôlent les médias arabes et que les tyrans arabes intronisés protègent et propagent l'idéologie et la culture wahhabites.

2- Les extrémistes parmi les partisans de la suprématie blanche et de la droite occidentale ont été exaspérés par l'élection de Barack Hussein Obama en tant que premier président afro-américain aux racines «musulmanes». La haine du nom de l'islam a augmenté lorsque l'administration Obama s'est alliée au wahhabisme saudien; l'administration Bush souhaitait utiliser la guerre pacifique intellectuelle d'idées par les penseurs coranistes contre le terrorisme wahhabite; nous en sommes le témoin. Pourtant, nous avons perdu tout espoir de servir les Etats-Unis à cet égard une fois Obama élu. La réaction des Américains qui ont dû supporter patiemment la présence d'Obama pendant huit ans a été d'élire Donald Trump, qui représente les pires caractéristiques de la droite américaine: le racisme et l'extrémisme, ainsi que la haine et le mépris des non-blancs américains, les gens 'musulmans', les femmes et les droits de l'homme. Dans le même temps, Trump s’est allié au royaume saoudien et à son wahhabisme, car il tient à traire la vache saoudienne jusqu’à la dernière goutte.

3- L'élection de Trump a coïncidé avec le pouvoir croissant sans cesse d'EIIL (ou ISIS en anglais); cela a donné l'élan aux déclarations racistes de Trump contre l'islam et les «musulmans», et les déclarations de Trump contre le nom d'islam ont des répercussions et une influence à l'intérieur et à l'extérieur des Etats-Unis. C'est dans cet environnement qu'a émergé le criminel australien qui a massacré des «musulmans» pacifiques dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

4- Ce criminel australien représente une version occidentale et non wahhabite des terroristes d'EIIL.

 

Troisièmement: la véritable source de danger est l'environnement dans lequel ce criminel australien raciste a émergé:

1- Ce criminel australien appartient à la même religion terroriste que celle qui demande de massacrer les innocents dans un lieu de culte (une mosquée) et un jour de culte (un vendredi). Rappelons-nous que les terroristes de l'EIIL ont massacré plus de 300 hommes et blessé plus de 128 hommes le vendredi 24 novembre 2017 lors d'une attaque terroriste contre une mosquée dans un village du Sinaï, en Egypte, et qu'ils ont poursuivi les fugueurs pour les tuer; ceci est répété maintenant par ce criminel australien semblable à EIIL.

2- Trump est le chef de ce racisme et de cette haine; ses paroles et ses actes ont créé une propagande pour un tel racisme qui a acquis plus de partisans; certains d'entre eux ont commis des crimes terroristes au cours des deux dernières années depuis que Trump a pris ses fonctions en tant que le président américain. Ceci est illustré dans les points ci-dessous.

2/1: Le 28 janvier 2017, un incendie criminel est survenu dans une mosquée de Victoria, à Houston, au Texas, aux Etats-Unis, et tout le bâtiment a été détruit. Cela s'est produit après que Trump ait pris des décisions contre les gens «musulmans» et les réfugiés.

2/2: Un jour plus tard, au moins 6 personnes ont été tuées lors d'une attaque dans une mosquée à Québec, au Canada.

2/3: Le 19 juin 2017, à Londres, au Royaume-Uni, un terroriste a conduit sa voiture pour écraser des personnes qui sortaient d'une mosquée. Un homme a été tué et dix hommes ont été blessés.

2/4: Le 28 septembre 2016, une bombe a explosé dans une mosquée de Dresde, en Allemagne.

2/5: Deux mois plus tard, des hommes blancs extrémistes ont écrit des slogans anti-musulmans sur les murs d'une mosquée de Bordeaux, en France.

2/6: Enfin, ce criminel australien ressemblant aux hommes terroristes de l'EIIL a mentionné dans sa déclaration (postée par lui via Internet) qu'il était influencé par Trump "qui restaurera la dignité de l'identité blanche" et par Candace Owens, la commentatrice conservatrice et l'activiste politique pro-Trump.

 

Quatrièmement: la véritable source de danger de ce criminel australien ressemblant à EIIL est sa culture et son être un leader:

  En fait, ce criminel australien est un leader (ou un pionnier / porteur du flambeau) qui a lancé une nouvelle page à l’Occident, appliquant la religion maudite de l’EIIL (c’est-à-dire le wahhabisme) contre les «musulmans»; c’est-à-dire massacrer l’autre qui a une race et une religion différentes. Ce criminel australien raciste est idéologiquement cultivé et endoctriné. Cela ressort des faits suivants.

1- Ce criminel australien a filmé son crime et l'a posté sur Internet; il est fier de son crime et exhorte les autres extrémistes racistes à l'imiter et à suivre ses traces.

2- Ce criminel australien a écrit des mots montrant sa connaissance de l'histoire de la lutte entre les Ottomans/ les Arabes "musulmans" et l'Occident.

2/1: Ce criminel australien a écrit sur ses armes qu'il souhaitait mettre un terme à l'invasion de l'Europe par les Omeyyades et les Andalous; il a écrit une référence à la bataille de Tours de 732 après J.-C., à la bataille de Vienne 1683 après J.-C. et à la bataille de Lépante 1571 après J.-C. pour rappeler aux gens comment les Européens ont remporté la victoire sur les Arabes et les Ottomans. En outre, il a écrit la phrase (les mangeurs de Turcs) qui était le nom de gangs grecs qui ont tué de nombreux Ottomans lors d'attaques sanglantes au 19ème siècle.

2/2: Ce criminel australien a déclaré dans sa déclaration qu'il voulait se venger de centaines de milliers d'Européens tués et réduits en esclavage au cours de l'histoire lorsque des Arabes / Ottomans 'musulmans' ont envahi certaines régions de l'Europe.

2/3: La déclaration de ce criminel australien de 73 pages exprime les sentiments extrémistes de Trump contre les immigrants "musulmans" considérés comme des "envahisseurs". Ce criminel australien mentionne que la terre de l’Ouest ne sera jamais dominée par des immigrants; l'Occident devrait rester dominé par les gens blancs qui ne mourront pas ou ne se laisseront instinctivement remplacer par des immigrés. Ce criminel australien mentionne qu’il est un homme blanc issu de la classe ouvrière et qu’il a commis son crime pour assurer l’avenir de la nation blanche en Occident. Ce criminel australien a écrit sur l'une de ses armes cette phrase: "Bienvenue en enfer, immigrants!". Ce criminel australien considère son crime comme un acte "glorieux" contre les puissances envahissantes qui menacent la civilisation occidentale. Ce criminel australien mentionne qu'il a choisi une mosquée fréquentée par de nombreux envahisseurs en Nouvelle-Zélande pour attirer l'attention des médias et de la population de l'Ouest en général.

 

Cinquièmement: la prochaine source de danger est plus grave et plus fatale: ce criminel australien représente une vague imminente de terrorisme, semblable à celui de l'EIIL, de suprématistes blancs occidentaux contre les «musulmans»:

1- Dans sa déclaration sur Internet, ce criminel australien indique qu'il n'appartient à aucun mouvement politique et qu'il avait des motifs personnels pour commettre cet attentat; il mentionne qu'il représente des millions d'Européens qui souhaitent vivre sur leurs propres terres et pratiquer leurs propres traditions.

2- C'est pourquoi beaucoup de personnes ont soutenu ce criminel avec empressement et rapidité.

2/1: Le sénateur australien de droite Fraser Anning, quelques heures après le crime odieux, a publié un communiqué accusant l'attaque de Christchurch de l'immigration "musulmane"; il écrit: «Est-ce que quelqu'un conteste toujours le lien entre l'immigration musulmane et la violence?». «Le programme d'immigration qui a permis aux fanatiques musulmans d'émigrer en Nouvelle-Zélande est la cause réelle de l'effusion de sang dans les rues néo-zélandaises». «Il est clair que si les musulmans ont été les victimes d’aujourd’hui, ce sont généralement leurs auteurs. Dans le monde entier, les musulmans tuent des gens au nom de leur religion à l'échelle industrielle». «La vérité est que l’islam n’est comparable à aucune autre religion. C'est l'équivalent religieux du fascisme. Et ce n'est pas parce que les adeptes de cette croyance sauvage ne sont pas les meurtriers dans cet exemple que nous les rendons irréprochables».Mais ses propos ont été dénoncés par de nombreux dirigeants à l'intérieur et à l'extérieur de l'Australie. Ce que Anning appelle «l'islam» est en fait la religion sunnite wahhabite du terrorisme.

2/2: D'autres ont dit / écrit les déclarations suivantes.

2/2/1: (... Cet attaquant n'a pas ciblé d'innocents comme des adolescents lors d'un concert de musique pop, ni de familles pique-niquant dans des jardins et des parcs; il a porté un coup dur à une partie de la machine politique qui attaque activement son pays afin d'anéantir les gens blancs. Les immigrés musulmans en Europe détruisent leurs nations ...). Ceci est bien sûr une référence aux crimes des terroristes de l'EIIL en Europe; ils n'appartiennent jamais à l'islam; ils appartiennent plutôt à la religion sunnite wahhabite du terrorisme.

2/2/2: (... Cet attaquant mérite notre respect! ... il mérite une médaille pour ce qu'il a fait ... c'est la toute première fois que les choses tournent à l'inverse ... c'est la première moment où il y a un renversement des rôles et où les victimes (et non les agresseurs) sont des hommes musulmans ...) Ceci est bien sûr une référence aux crimes des terroristes de l'EIIL en Europe; ils n'appartiennent jamais à l'islam; ils appartiennent plutôt à la religion sunnite wahhabite du terrorisme.

2/2/3: (... Le fait qu'il y ait deux mosquées dans une ville appelée Christchurch est un fait très provocant en soi ...).

 

Enfin:

1- 1- La situation est sombre et lugubre: les immigrés "musulmans" constituent une minorité dans les pays occidentaux; la plupart adhèrent au wahhabisme. Cela signifie que l'environnement actuel comporte plusieurs facteurs qui interagiront pour que les crimes les plus graves soient commis dans un proche avenir. Ce crime odieux commis en Nouvelle-Zélande amènerait-il un renouveau de la lutte du Moyen Age entre l'Orient «musulman» et l'Occident chrétien?! Les immigrants «musulmans» dans les pays occidentaux paieront le prix de cette lutte, bien sûr. Nous devons garder à l’esprit que les immigrés asiatiques non musulmans (originaires de Chine, par exemple) ne sont jamais attaqués alors qu’ils sont nombreux; leur nombre dépasse celui des immigrants arabes / «musulmans».

2- Dans notre tout premier article publié en 1989 dans le journal Al-Akhbar basé au Caire en Egypte, nous avons écrit que le Coran (c’est-à-dire le coranisme) est la solution pour mettre fin à l’idéologie du terrorisme sunnite wahhabite.

3- Quel est le nombre de victimes des deux côtés (musulmans et non musulmans) depuis 1989 jusqu'à maintenant?!

4- Pourquoi n'essayez-vous pas de penser et de comprendre?!

 


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.