Search:
From the Archive
A Wife Adamant in Hypocrisy
'Israelis stealing organs in Haiti'
The Farce of the Facts Necessarily Known of Religion
The Islamic consultation “Al- Shoraa”
The Names of Moslems at the University of London submitted to the CIAþ
The Problematic Issue of Time On the Last Day within the Hereafter
About Mosques Dedicated Only to the Lord God and How These Mosques of Islam Should Be
The Term (Lord) in the Quranic Chapter 12
Women's Rights in Islam
A progressive Muslim
Fatwas Part Seventy-Three
"...And his Wives Are Mothers to them..." (Quran 33:6)
A propos de ce poussin chiite qui nous insulte!
"...Then Fight the Leaders of Disbelief..." (Quran 9:12)
A Commentary on our Previous Article on this Verse: "If God Were to Increase the Provision to His Servants, They Would Transgress on Earth" (Quran 42:27)
The Stoning Myth
Did Prophet Muhammad – During his Lifetime – Visit his Own Grave?
They Deceive People by Talking about the So-Called the Four "Righteous" Caliphs
The Reason behind this Quranic Emphasis on the Israelites
10 Reasons for Failure of US Strategic Communication in Afghanistan
Le scénario de la destruction totale après le massacre de la Nouvelle-Zélande (4): La haine profonde des Arabes envers les Byzantins leur a fait ignorer une prédiction historique miraculeuse dans le

 

Le scénario de la destruction totale après le massacre de la Nouvelle-Zélande (4):

La haine profonde des Arabes envers les Byzantins leur a fait ignorer une prédiction historique miraculeuse dans le Coran

 

Publié le 21 mars 2019

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

 

 

Introduction:

1- L’histoire enregistre les événements du passé et ceux du présent (c’est-à-dire quand les historiens étaient des contemporains et / ou des témoins de tels événements). Pourtant, l'histoire ne peut pas avoir de récits liés aux aspects métaphysiques de l'invisible / inconnu dans le présent ou le passé.

2- Les récits coraniques contiennent des éléments liés aux aspects métaphysiques de l'invisible / inconnu liés au passé, au présent et au futur. Ces éléments incluent des prédictions sur les événements à venir (par exemple, des événements survenus pendant la vie de Muhammad) et les événements à venir au cours des ères qui ont suivi la descente / révélation de l’ensemble du Coran; ceci est en plus de mentionner les événements futurs de la fin des temps lorsque l'Heure viendra et que l'univers sera détruit et les événements de l'Au-delà: le Jour de la Résurrection, la Rassemblement, le Jugement, l'Enfer et le Paradis.

3- Le Coran, la Parole du Seigneur Dieu, contient des prédictions de choses qui seront dites / prononcées par des incroyants en Arabie et ils les ont réellement dites; cela signifie que de telles prédictions (concernant l'aspect métaphysique du futur proche) ont été accomplies pendant la vie de Muhammad; par exemple: "Les faibles d'esprit parmi les gens vont dire: «Qui les a détournés de la direction (Qibla) vers laquelle ils s'orientaient auparavant?» - Dis: «C'est à Allah qu'appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin»." (2:142). L'expression ([ils] vont dire) est répétée douze fois dans le texte coranique dans les prédictions relatives au futur proche.

4- La prédiction la plus importante dans les versets coraniques révélée à La Mecque (c.-à-d., non à Yathreb dans laquelle Muhammad et les premiers croyants ont immigré) est la victoire finale des Byzantins dans la guerre des deux superpuissances du monde antique à l’époque: les Byzantines et les Perses, après la victoire initiale des Persans sur les Byzantins, parce que le Coran prédit la victoire remportée plus tard par les Byzantins de l’Ouest (c.-à-d., l’Europe), ce qui est mentionné comme une promesse divine du Seigneur Dieu: "Alif, Lâm, Mîm. Les Byzantins ont été vaincus, dans le pays voisin, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, dans quelques années. A Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront de la victoire d'Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux. C'est [là] la promesse d'Allah. Allah ne manque jamais à Sa promesse mais la plupart des gens ne savent pas." (30:1-6).

5- Nous nous concentrons ici sur la réflexion sur les versets coraniques 30:1-6, car ce sujet est étroitement lié à la fusillade à Christchurch, une atrocité commise par un criminel australien qui a cherché à se venger alors qu'il s'offusquait des crimes odieux des califes arabes et ottomans qui ont combattu contre l'Occident en commençant par mener des guerres contre l'empire byzantin; plus tard, les Ottomans ont conquis et envahi sa capitale, Constantinople, en la renommant Asitana et Islambul / Istanbul, et ont transformé sa grande cathédrale en mosquée.

 

Premièrement: la promesse divine de donner la victoire aux Byzantins:

1- La victoire des Byzantins sur les Perses était prédit dans le Coran comme une promesse divine faite avec des Arabes croyants en Arabie pendant la vie de Muhammad selon les versets coraniques 30:1-6.

2-Cela signifie que le Seigneur Dieu accordera la victoire aux Byzantins sur les Persians après la défaite initiale des Byzantins par les Persians selon les versets coraniques 30:1-6.

3- Cela signifie que la puissance divine du Seigneur Dieu lui-même, sont à l'origine de la défaite des Perses et de la victoire des Byzantins. Le Coran prédit que cela se produira quelques années après la descente / révélation des versets 30:1-6.

4- Cette promesse divine de donner la victoire aux Byzantins n'est pas adressée aux Byzantins eux-mêmes; il s'adresse plutôt aux premiers croyants affaiblis et opprimés de La Mecque, persécutés sévèrement par les chefs de la tribu Qorayish, en particulier par la faction des Omeyyades qui contrôlaient les caravanes commerciales durant les voyages d'hiver et d'été (au Yémen et au Levant, respectivement). Les croyants affaiblis, opprimés et persécutés à La Mecque souhaitaient que la victoire soit accordée aux Byzantins, alors que les incroyants polythéistes de Qorayish espéraient que les Perses seraient du côté victorieux; les caravanes commerciales de Qorayish apportèrent la nouvelle de la victoire des Persans sur les Byzantins; les polythéistes de Qorayish étaient heureux car cela affaiblirait le contrôle byzantin du Levant (où les caravanes commerciales de Qorayish allaient chaque année). Les croyants opprimés à La Mecque ont été attristés par la défaite des Byzantins; la promesse divine est venue dans les verset coraniques 30:1-6 pour leur apporter la bonne nouvelle de la victoire des Byzantins dans quelques années; cette victoire a rendu les croyants très heureux car cela allait transformer leur misérable état de peur et de danger en sécurité.

 

Deuxièmement: comme dans l'histoire écrite de cette époque, la prédiction historique miraculeuse coranique a été réalisée avant la mort de Muhammad:

1- Comparons le contexte coranique de 30:1-6 avec les événements enregistrés dans l'histoire de la lutte entre les Byzantins et les Persans à cette époque.

2- Nous retracerons les récits historiques de la lutte entre les Byzantins et les Perses pendant la vie de Muhammad. Muhammad qui vivait à La Mecque, en Arabie, avait plus de trente ans lorsque la guerre éclata entre les Byzantins et l'empereur perse Khosrow II (ou Chosroès II, intitulé Parvez (Le Victorieux, dans la langue persane) de la dynastie Sasanienne) en 603 après J.-C. La guerre a pris fin en 627 après J.-C.; c'est-à-dire quelques années avant la mort de Muhammad à l'âge de 63 ans. Cela signifie que Muhammad et les croyants qui l'accompagnaient virent que la prédiction coranique s'était accomplie avant leur mort (voir 30:2-4).

3- Et nous citons des récits historiques dans les points ci-dessous.

3/1: En 603 après J.-C., l'empereur byzantin Maurice est assassiné. Il existe à cette époque des relations cordiales entre les Byzantins et les Perses. C'est pourquoi le fils de Maurice se rendit en Perse et chercha la protection de Khosrow II contre Phocas qui assassina Maurice et usurpa la couronne et le trône.

3/2: Khosrow II saisit l’occasion et conduit ses troupes militaires à la conquête de la Mésopotamie (contrôlée par les Byzantins à l’époque) tout en envoyant d’autres troupes militaires à la conquête du Levant (également contrôlée par les Byzantins à l’époque) et de l'Asie mineure; les troupes perses se sont rapprochées de la capitale byzantine Constantinople

3/3: Les Byzantins sont effrayés et Phocas, l'empereur byzantin de l'époque, ne peut rien faire. Les Byzantins l'ont détrôné et Héraclius est monté sur le trône en tant que nouvel empereur.

3/4: Les troupes militaires d'Héraclius ont quitté l'Afrique du Nord pour se rendre à Constantinople afin de sauver la capitale assiégée. Les troupes persanes de Khosrow II, en 611 après J.-C., envahirent toute la région du Levant et volèrent la soi-disant "Vraie Croix" qui fut emmenée en triomphe dans l'empire perse. En 616 après J.-C., quelques années après le début du ministère de Muhammad en tant que prophète, les troupes perses dirigées par le général persan Shahrbaraz conquirent le delta du Nil égyptien et Alexandrie contrôlés à l'époque par les Byzantins.

3/5: En 617 après J.-C., les Perses ont réussi à conquérir toutes les régions de l'Asie mineure, y compris Chalcédoine, près de Constantinople.

3/6: La situation était très critique pour les Byzantins et leur empire était au bord de l'effondrement après une telle défaite. Pendant ce temps, le Coran était révélé à Muhammad; dans le contexte des versets coraniques 30:1-6, le Seigneur Dieu a annoncé aux croyants de La Mecque que les Byzantins chrétiens vaincront dans quelques années et vaincront les Persans païens qui adorant le feu.

3/7: Bien sûr, Héraclius n'a jamais entendu parler de cette prédiction coranique; à l'époque, il envisageait de s'enfuir à Carthage; il envoya des trésors de Constantinople dans une immense flotte à Carthage; pourtant, cette flotte a sombré dans la Mer Méditerranée. Héraclius dut subir la pression de la nation byzantine et des prêtres et tenter de repousser les envahisseurs persans; l'Eglise byzantine a offert à Héraclius ses trésors et son argent pour aider Héraclius dans ses efforts militaires.

3/8: Par conséquent, Héraclius a lancé sa guerre pour reconquérir les territoires perdus; il dirigea ses troupes militaires et traversa les Dardanelles en 622 après J.-C. Il entra en Arménie et y vainquit les Perses avant de retourner à Constantinople.

3/9: En 623 après J.-C., Héraclius coopéra avec les nations du nord et attaqua l'empire perse du nord; Khosrow II a dû envoyer des troupes militaires (40 000 soldats) pour faire face à Héraclius, mais Héraclius a remporté la victoire sur les Perses en Azerbaïdjan.

3/10: Héraclius poursuivit ses attaques militaires rapides contre les villes «saintes» et les grandes villes perses à 623 après J.-C.

3/11: En 624 après J.-C., Khosrow II se prépara pour une bataille décisive. Pourtant, Héraclius a reconquis l'Arménie et a vaincu les troupes perses séparées avant leur rassemblement et avant que tout renfort puisse les atteindre.

3/12: Héraclius doit se reposer et respirer un moment pour préparer ses troupes byzantines à une bataille décisive; Khosrow II a préparé deux armées massives pour cette bataille: une armée pour faire face à Héraclius sur le champ de bataille et une armée, dirigée par le général Shahin, dans une flotte assiégeant Constantinople. Héraclius a laissé des troupes pour défendre Constantinople et il a dirigé le reste de ses troupes au nord de la Perse et a attaqué Tiflis (en Géorgie moderne).

3/13: Constantinople est attaquée et assiégée par la mer (par la flotte perse, qui est la plus grande flotte militaire à l'époque) et par la terre (par une énorme armée perse). La flotte et l'armée perses attaquant Constantinople par mer et par terre ont été vaincues miraculeusement sans l'intervention des Byzantins; des vents violents ont fait couler la flotte perse et provoqué la désintégration de l'armée perse attaquant par terre. Shahin est mort de chagrin alors qu'il était témoin de sa défaite face à des conditions météorologiques qu'il ne pourrait jamais vaincre. Cela signifie que le Seigneur Dieu lui-même a vaincu les Perses; le Seigneur Omnipotent, Omniscient, a révélé cette prédiction à Muhammad dans les versets coraniques 30:1-6.

3/14: Cette défaite maritime et par terre des Persans qui attaquèrent Constantinople fut le début de leur fin; Khosrow II a dû fuir après la bataille de Dastgerd. Les Perses l'ont détrôné et plus tard l'ont assassiné; l'empereur perse Kavad II, son fils, lui succéda et conclut des traités de paix avec Héraclius.

 

Troisièmement: une comparaison / analogie entre les conditions des Byzantins et les conditions des premiers croyants en Arabie à l'époque par rapport à la prédiction dans les versets coranique 30:1-6:

1- En 617 après J.-C., Khosrow II remporta ses plus grandes victoires et Héraclius lui envoya un émissaire chargé de négocier un éventuel traité de paix. Pourtant, le fier empereur persan a refusé avec arrogance et a enfermé l'envoyé byzantin; il a envoyé une lettre à Héraclius pour qu'il vienne lui-même au palais de l'empereur perse tout en étant enchaîné! Effrayé, Héraclius envisagea de s'enfuir à Carthage. Les Byzantins en ce moment de l'histoire ont perdu tout espoir. En attendant, la bonne nouvelle de leur victoire dans quelques années est descendue dans le Coran s'adressant aux croyants à La Mecque. Cette victoire a été réalisée en quelques années. Cela a commencé en 622 après J.-C. lorsque les troupes militaires d'Héraclius ont reconquis les territoires perdus jusqu'au moment décisif où les troupes militaires perses ont été vaincues de façon inattendue une fois pour toutes en 626 après J.-C. Ainsi, la prédiction dans les versets coranique 30:1-6 a été réalisée. Cependant, qu'est-ce que cela avait à voir avec les premiers croyants à La Mecque?

2- Les premiers croyants à La Mecque en 716 après J.-C. souhaitaient que les Byzantins chrétiens soient victorieux, alors que les polythéistes de La Mecque espéraient que les Perses remporteraient la victoire afin de pouvoir moquer et provoquer les premiers croyants. Les premiers croyants à La Mecque à l'époque étaient affaiblis, opprimés et persécutés; leur souhait de voir les Byzantins victorieux était lié à leurs autres espoirs de remporter la victoire un jour sur les polythéistes de La Mecque. Cet espoir a été renforcé par la prédiction coranique (voir 30:4-6). Ils se sont réjouis parce que le Seigneur Dieu ne brise jamais Ses promesses et cela inclut la promesse de la victoire. La prédiction coranique a remonté leur moral alors qu'ils ressentaient la douleur psychologique de la persécution; le Seigneur Dieu a promis d'accorder la victoire aux Byzantins, ce qui signifie qu'il accordera également la victoire à Muhammad et aux croyants qui l'accompagnent. A l'époque, les Byzantins n'avaient jamais entendu du Coran et de Muhammad; dans leur terrible épreuve, ils n'auraient jamais été intéressés, même s'ils avaient entendu de la prédiction coranique. Cela signifie que cette prédiction coranique ne s'adresse pas aux Byzantins vaincus mais aux premiers croyants à La Mecque. Quand cette promesse / prédiction est accomplie concernant les Byzantins, cela signifie que la promesse divine de donner la victoire aux premiers croyants en Arabie sera réalisée plus tard.

3- Ceci est affirmé par le fait que les événements témoins par les Byzantins ont coïncidé avec les événements dont ont été témoins les premiers croyants en Arabie.

3/1: Quand Héraclius a commencé à remporter ses victoires en 622 après J.-C., c'était l'année où les premiers croyants ont immigré à Yathreb.

3/2: En 610 après J.-C. et les années suivantes, le calvaire des premiers croyants (qui ont adopté le nouveau message du Coran au moment où le Seigneur Dieu a commandé à Muhammad de le transmettre aux gens) qui ont été persécutés par le les polythéistes de La Mecque ont coïncidé avec le calvaire des Byzantins qui ont été vaincus par les troupes perses conquérant le Levant et l'Asie mineure. La persécution des premiers croyants à La Mecque a pris fin lorsque les croyants ont immigré à Yathreb en 622 après J.-C., et cela a coïncidé avec les victoires remportées par Héraclius qui a commencé en 622 après J.-C. avoir reconquis les territoires perdus.

3/3: Il est à noter que la pire année de difficultés vécue par les Byzantins fut 617 après J.-C.; cela a coïncidé avec l'année de chagrin en Arabie lorsque la persécution des polythéistes Qorayish infligée à Muhammad et aux premiers croyants à La Mecque a atteint des niveaux sans précédent.

3/4: L'étape des victoires des Byzantins sur les Persans a coïncidé avec l'étape de l'établissement de la cité-état de Yathreb en tant que refuge pour les premiers croyants qui se sont réjouis de la victoire des Byzantins sur les Perses, marquant ainsi la promesse divine de l'octroi victoire des premiers croyants dans leur cité-état de Yathreb après une période de danger constant par les troupes agressives des polythéistes qui ont attaqué Yathreb.

3/4/1: Nous pouvons imaginer à quel point les premiers croyants (dans les premières années après leur installation à Yathreb) ont été ravis de recevoir des nouvelles des victoires des Byzantins lors de la réalisation de la promesse divine contenue dans les versets coraniques 30:1-6.

3/4/2: Nous pouvons également imaginer à quel point les premiers croyants attendaient avec ardeur une promesse divine leur adressant la victoire sur les polythéistes qui ont attaqué Yathreb et les mettent en danger; cette promesse divine est venue ici dans ce verset coranique révélé à Yathreb: "Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers." (24:55). Cette promesse divine n'est pas inconditionnelle; on se rendra compte à condition qu'ils adhèrent au monothéisme et accomplissent de bonnes actions, avec une prédiction à la fin du verset 24:55 que certains des colons à Yathreb seront des pécheurs qui ne croient plus au message coranique.

3/4/3: La promesse divine de 24:55 s'est accomplie progressivement; La peur a été enlevée aux gens de Yathreb et ils ont retrouvé leur confiance en eux après leur victoire à la bataille de Badr: "Et rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux, opprimés sur terre, craignant de vous faire enlever par des gens. Il vous donna asile, vous renforça de Son secours et vous attribua de bonnes choses afin que vous soyez reconnaissants." (8:26).

4- La succession de victoires des premiers croyants en Arabie sur les polythéistes a coïncidé avec la succession de victoires des Byzantins dirigée par Héraclius. En 627 après J.-C., la victoire décisive et finale d'Héraclius est atteinte et il atteint le sommet de la gloire. Pendant ce temps, Muhammad a conclu des traités de paix avec ses ennemis vaincus et la montée des premiers croyants en Arabie a commencé à ce moment-là; le Coran marque cet événement comme une grande victoire: "En vérité Nous t'avons accordé une victoire éclatante." (48:1). En 629 après J.-C., Muhammad et les premiers croyants ont conquis et sont entrés à La Mecque pacifiquement. Muhammad est mort dans c. 632 après J.-C. (c.-à-d. 11 A.H.) après avoir été témoin du fait que les Arabes embrassaient la religion de la paix en masse (c’est-à-dire l’islam en termes de comportement pacifique uniquement): "Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire, et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d'Allah, alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c'est Lui le grand Accueillant au repentir." (110:1-3). Muhammad n'a jamais connu le domaine métaphysique de l'invisible et de l'inconnu; c'est-à-dire qu'il ne pouvait pas savoir si les Arabes embrassaient l'islam en termes de croyance / foi dans leur cœur / âme ou non; ce qu'il a vu, c'est simplement leur attachement à la paix et l'arrêt de leur violence.

 

Quatrièmement: le règne de la tribu de Qorayish à travers ses califes pécheurs:

1- Muhammad n'a jamais su que ses hommes les plus proches sont décrits ici: "Et parmi les Bédouins qui vous entourent, il y a des hypocrites, tout comme une partie des habitants de Médine. Ils s'obstinent dans l'hypocrisie. Tu ne les connais pas mais Nous les connaissons. Nous les tourmenterons deux fois puis ils seront ramenés vers un énorme tourment." (9:101). Leur être très proche de Muhammad leur a valu une stature élevée et leur a permis de gouverner Yathreb une fois qu'il est décédé; ce sont les califes pécheurs divinisés par les gens sunnites comme des califes "sages" et "infaillibles".

2- Le pouvoir, l'autorité et la stature de la tribu de Qorayish étaient dus à la Kaaba à La Mecque. Qorayish ont fait bon usage de cette stature en contrôlant et en protégeant leurs caravanes commerciales lors des voyages d'hiver et d'été au Yémen et au Levant, respectivement, afin de transporter des marchandises en provenance d'Inde et d'Europe. Qorayish s’est opposé à l’islam (c.-à-d., au Coran) car il estimait qu’il menaçait ses intérêts financiers, et nous le déduisons de ce contexte coranique: "Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge? Et est-ce pour protéger votre subsistance que vous traiter (le Coran) de mensonge?" (56:81-82). Les membres de la tribu de Qorayish savaient que le Coran était la source de la guidance divine, mais ils craignaient que d'autres tribus arabes ne se rebellent contre eux parce que les hommes de Qorayish les ont trompés (par le polythéisme) pendant si longtemps pour protéger ses commerce, mais le Seigneur Dieu a réfuté leur revendication: "Et ils dirent: «Si nous suivons avec toi la bonne voie, on nous arrachera de notre terre». - Ne les avons-Nous pas établis dans une enceinte sacrée, sûre, vers laquelle des produits de toute sorte sont apportés comme attribution de Notre part? Mais la plupart d'entre eux ne savent pas." (28:57). La tromperie de Qorayish résidait dans le fait qu’elle avait obligé toutes les tribus arabes belligérantes à placer des statues de leurs dieux païens autour de la Kaaba en échange de ne jamais attaquer les caravanes de Qorayish; une autre duperie tenait intentionnellement ces tribus arabes à se battre. Dans le cadre de la lutte militaire entre La Mecque et Yathreb, les tribus arabes connaissaient l’importance et la valeur du comportement pacifique (l’islam en termes de comportement, bien sûr) au lieu de guerres futiles et sans fin. Ils ont également réalisé la stupidité d'adorer des idoles et des statues païennes; ils savaient que les hommes de Qorayish les avaient trompés. Ainsi, beaucoup de ces tribus ont embrassé l'islam et constitué une menace pour les caravanes commerciales de Qorayish alors qu'elles commençaient à les attaquer. Quand les membres de la tribu Qorayish ont senti que l’islam gagnait du terrain et était victorieux, ils ont feint une conversion à la nouvelle foi, alors que leurs espions / agents à Yathreb (qui étaient parmi les hypocrites mentionnés en le verset coranique 9:101) se sont approchés de Muhammad; ils ont attendu la mort de Muhammad pour confisquer et monopoliser le pouvoir et l'autorité. C'est ce qui s'est passé selon l'histoire.

3- Une fois que les califes pécheurs ont régné, l'agression connue sous le nom de conquêtes arabes a commencé sur les routes commerciales au nord, à l'est et à l'ouest de l'Arabie.

3/1: Les Arabes ont commencé par conquérir le Levant et l'Irak (le calife Omar Ibn Al-Khattab a reconstruit le port de Basra pour recevoir les marchandises de l'Inde et de l'Orient), puis l'empire perse jusqu'aux troupes militaires du puissant vizir et gouverneur des Omeyyades Al-Hajaj Ibn Youssef a réussi à conquérir le nord de l'Inde, et nous fournissons dans les points ci-dessous certains événements historiques enregistrés avec leurs dates.

3/1/1: En 633 après J.-C. ou 12 A.H., le chef militaire Khaled Ibn Al-Waleed a vaincu les Perses lors de la bataille de Zat Al-Salasel.

3/1/2: ​​En 635 après J.-C. ou 14 A.H., le chef militaire Saad Ibn Abou Waqqas a vaincu les Perses lors de la bataille d'Al-Qadisiyyah, donnant ainsi aux Arabes davantage de contrôle sur l'Irak et sur certaines grandes villes de l'empire perse.

3/2: Dans le Levant:

3/2/1: En 634 après J.-C. ou 13 A.H., Khaled Ibn Al-Waleed défait les Byzantins lors de la bataille de Al-Yarmouk et conquit le Levant. Héraclius quitta Homs tout en faisant ses adieux au Levant, sachant qu'il n'y mettrait plus jamais les pieds.

3/2/2: En 638 après J.-C. ou 17 A.H., le calife Omar Ibn Al-Khattab a reçu les clés de Jérusalem et ses troupes militaires ont conquis l’Egypte.

3/2/3: En 640après J.-C., les troupes arabes commencent à conquérir l'Afrique du Nord; ils ont vaincu les Byzantins lors de la bataille de Zat Al-Sawary en 655après J.-C.ou 35 A.H.; ainsi, les Arabes contrôlaient la Mer Méditerranée. Héraclius n'a pas assisté à une telle défaite en 655 après J.-C., car il est décédé plus tôt en 642après J.-C.

3/2/4: En 668 après J.-C., les Arabes assiégèrent Constantinople mais ne parvinrent pas à le conquérir pendant le règne du premier calife omeyyade Mu'aweiya.

02/03/5: En 715 après J.-C., les régions conquises par les Arabes s'étendent des Pyrénées au sud de la France aux frontières de la Chine sous le règne du calife omeyyade Al-Waleed Ibn Abdul-Malik.

 

Enfin: quelques notes supplémentaires:

 

1- Dans le texte coranique, le Seigneur Dieu mentionne les Byzantins et ne mentionne pas les termes "les Arabes" ou "l'Arabie"; le terme ''arabe'' est mentionné dans le texte coranique pour décrire la langue arabe avec laquelle le Coran a été révélé à Muhammad.

2- La tribu de Qorayish de La Mecque est le parti pécheur et agressif avec ses conquêtes et ses invasions; ils ont violé les droits de l'homme en commettant des crimes odieux d'agression contre des gens, violé les enseignements islamiques / coraniques et les législations de la charia et imputé faussement et de force leurs atrocités des conquêtes arabes au nom de l'islam (religion du Seigneur Dieu). Par conséquent, cette image déformée de l'islam est celle connue de l'Occident, passé et présent.

3- Les califes / assassins criminels et pécheurs des conquêtes arabes ont subi une sorte d'apothéose; c'est-à-dire qu'ils ont été transformés en dieux immortels après leur mort par les polythéistes sunnites dans leur religion terrestre de Satan. Les crimes odieux, les atrocités et les injustices de ces califes divinisés sont devenus une source de fierté. La haine de l'Occident est la principale caractéristique des religions terrestres des gens polytheists arabes et leurs religions terrestres ont émergées et se sont développées et ont été protégées par les califes pécheurs.

4- Les religions terrestres ont transformé ces conquêtes arabes en une guerre religieuse et "sainte", c'est la base de la culture de la haine de l'Europe (et de l'Occident en général) qui domine jusqu'à présent parmi les gens wahhabites. Il s'agit d'un double standard: les peuples du Moyen-Orient détestent le colonialisme européen alors qu'ils aiment les conquêtes arabes des califes arabes qui ont conquis, volé, asservi, humilié, persécuté et opprimé leurs ancêtres pacifiques; c'est à cause de la déification sunnite des califes pécheurs. Des conquêtes arabes ont été lancées contre des nations qui n’ont jamais attaqué l’Arabie.

5- La haine de l'Occident est la culture dominante chez les gens wahhabites qui résident dans les pays occidentaux tout en supposant à tort que l'Occident est le territoire de la guerre contre les "infidèles" (c.-à-d., tous les gens non wahhabites!) qui doivent être combattus. C'est la raison pour laquelle les opérations terroristes et les attentats-suicide wahhabites se propagent en Occident faussement au nom de l'islam et du djihad. Lorsque certains peuples occidentaux ont exprimé leur peur et leur haine des "musulmans" ayant immigré en Occident, l'islamophobie a été discutée pendant de nombreuses années pour défendre l'islam, les "musulmans" et la diversité. Pourtant, la culture de la haine de l’Occident est toujours profondément enracinée chez les gens wahhabites. Ainsi, alors que les attaques et les crimes wahhabites continuent de se produire en Occident, des extrémistes blancs de l’Occident commencent à lancer des contre-attaques terroristes contre les 'musulmans' qui ont immigré dans l’Ouest, ce qui inclut le crime odieux du criminel australien à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, dont le cœur est rempli de haine et de rancoeur pour des raisons historiques, notamment la chute de Constantinople.

6- Cette culture dominante de haïr l'Occident parmi les gens sunnites, à chaque époque, leur a fait ignorer (A) la prédiction historique miraculeuse coranique concernant les Byzantins dans les versets 30:1-6, et (B) les valeurs coraniques supérieures de l'islam: la paix , justice, charité, gentillesse, liberté, miséricorde et résistance / arrêt des injustices.

7- Le Seigneur Dieu dit ce qui suit dans le Coran: "O les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (5:8). Comme toujours, le Seigneur Dieu ne dit rien que la Vérité Absolue.


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.