Search:
From the Archive
After the Barcelona Terrorist Attack, We Renew our Call for the Prosecution and Trial of Terrorism Clergymen by the International Criminal Court
Ascribing Notions and Narratives to God without Knowledge Is among the Features of Disbelief
Quranists and Bokharists
The Notion of Descendants of Muhammad's Household Is a False, Hateful, Racist One of Disbelief
Fatwas: Part Fifteen
(Qu'est ce que l'Islam coraniste ( partie 1
l'Arabie saoudite sur le point de nier les hadiths sunnites
Dealing with Afghanistan
Analysis of the results of Egypt Presidential Race
The Glorious Pearl of the Chinese Affair
Dialogue is Evidence on Freedom of Religion in Islam
Syrian Refugees and the Lost Right of Travellers
Asking People to Repent and Postponing Judgment till the Day of Resurrection
The Reason behind this Quranic Emphasis on the Israelites
The Patience of Job, the Patience of Jacob, and the Patience of Noah
: Fanatics during establishing the current Saudi State
"...And a Land You Have Never Stepped on..." (Quran 33:27)
About Israel and the Israelite Tribes within a Quranist Vision
A news release
"...Et ils ont établi leur peuple dans la demeure de la perdition" (Coran 14:28)
La déclaration du Centre coranique international concernant la troisième arrestation de l'écrivain coraniste égyptien M. Reda Abdel-Rahman Ali

La déclaration du Centre coranique international concernant la troisième arrestation de l'écrivain coraniste égyptien M. Reda Abdel-Rahman Ali

 

 

 

Publié le 28 août 2020

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

 

 Le 22 août 2020, à 1h30, heure locale du Caire, les forces de sécurité ont pris d'assaut la maison de M. Reda Abdel-Rahman Ali dans le village d'Abou Herez, près de la ville de Kafr Saqr, dans le gouvernorat d'Al-Sharqiyah, Egypte. Les forces de sécurité ont arrêté M. Reda Abdel-Rahman Ali avec son frère M. Ahmed Abdel-Rahman Ali. Les forces de sécurité ont pris d'assaut les maisons de nos proches pour arrêter M. Rajab Rizq Mohamed Ali et M. Helmy Rizq Mohamed Ali. Tous ces hommes, qui sont des membres de notre famille, ont été libérés plus tard, à l'exception de M. Reda Abdel-Rahman Ali qui est toujours détenu dans un lieu inconnu. C'est la troisième fois que M. Reda Abdel-Rahman Ali est arrêté par le régime égyptien avec d'autres membres de notre famille; leur seule «culpabilité» est qu'ils sont les parents du Dr. Ahmed Subhy Mansour. Nous condamnons et dénonçons ces graves injustices commises contre des innocents qui n’ont jamais enfreint la loi égyptienne.

  Nous soulignons les points suivants:

1- Le régime égyptien cible les proches du Dr. Ahmed Subhy Mansour afin de le punir pour ses écrits. Le Dr. Ahmed Subhy Mansour est l'initiateur de la tendance des Coranistes qui croit en l'islam comme religion de paix, liberté religieuse absolue, démocratie, tolérance, justice et droits de l'homme et comme une religion qui s'oppose au terrorisme, à la tyrannie et à la corruption. Le Dr. Ahmed Subhy Mansour a quitté l'Egypte et s'est installé aux Etats-Unis depuis 2001 en tant qu'asile; avant même d'avoir obtenu la nationalité américaine, le Dr. Ahmed Subhy Mansour joue son rôle de penseur et d'écrivain dans le Centre coraniste international basé en la Virginie et de son site Web (www.ahl-alquran.com) depuis 2006. En raison des articles politiques sur le introduction d'une réforme politique et religieuse en Egypte, le régime égyptien punit le Dr. Ahmed Subhy Mansour en prenant certains de ses parents innocents en otages; ils ont subi des vagues d'arrestations en 2007, 2008, 2009, 2015 et maintenant en 2020.

2- M. Reda Abdel-Rahman Ali travaille comme enseignant dans une école azharite; il est également un écrivain coraniste qui a publié ses articles et ses recherches sur notre site Web ainsi que sur son propre blog (Justice, Liberté et Paix) (http://redaaly55.blogspot.com/) lancé en 2006. En raison de son écrits sur la réforme religieuse et politique, M. Reda Abdel-Rahman Ali est le principal membre de notre famille qui a été arrêté à plusieurs reprises; la pire arrestation a eu lieu le 26 octobre 2008, lorsqu'il a été détenu injustement alors qu'il était interrogé à plusieurs reprises sur ses croyances et pratiques religieuses, comment il priait et sa relation avec son grand-oncle, le Dr. Ahmed Subhy Mansour. La nouvelle de son arrestation en 2008 est parvenue à l'époque en Egypte à certains journaux de l'opposition. La Cour supérieure de sûreté de l'Etat a rendu une décision le 6 janvier 2009 annulant la décision du ministre de l'Intérieur d'arrêter M. Reda Abdel-Rahman Ali et cette décision incluait sa libération immédiate car il n'y avait aucune justification ni raison de sa détention. Etrangement, au lieu d'une libération immédiate, M. Reda Abdel-Rahman Ali a été libéré plus de deux semaines après la decision de la Cour supérieure de sûreté de l'Etat.

3- Le 4 juillet 2015, à l'aube, les forces de sécurité, dans huit voitures, accompagnées de policiers de haut rang ont arrêté plusieurs hommes parmi les proches du Dr. Ahmed Subhy Mansour, dont M. Reda Abdel-Rahman Ali, sans aucune raison sauf pour punir nous pour nos écrits, et ils ont été libérés le lendemain.

4- En raison d'un tel terrorisme pratiqué par l'Etat égyptien, M. Reda Abdel-Rahman Ali a cessé d'écrire sur notre site Web et sur son propre blog; son dernier article publié sur notre site Web, en juin 2016, était intitulé (Le Prophète Muhammad est innocent des mensonges des gens salafistes). Pourtant, M. Reda Abdel-Rahman Ali a été arrêté, avec d'autres membres de sa famille, le 22 août 2020, et ils ont été libérés à l'exception de M. Reda Abdel-Rahman Ali qui est toujours détenu par le régime égyptien dans un lieu inconnu.

5- Interroger les membres de notre famille et nos proches détenus tourne généralement autour de leur relation avec nous, le Dr. Ahmed Subhy Mansour, et pourtant, il est clair que le régime militaire égyptien désire se venger du Dr. Ahmed Subhy Mansour en détenant et en terrorisant ses proches innocents, pacifiques et faibles.

  Nous affirmons les points suivants:

1- Le chef actuel d'Al-Azhar déteste notre personne et nous considère comme son ennemi; nous croyons qu'il incite le régime égyptien contre nous et les membres de notre famille; en fait, le chef d'Al-Azhar a attaqué notre personne, et tous les Coranistes, indirectement dans son discours lors d'une conférence en présence du président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi. Mais Al-Sissi a dit que les Coranistes sont des gens pacifiques. Nous posons ici cette question: pourquoi des personnes innocentes et pacifiques sont-elles continuellement et intentionnellement prises pour cible, terrorisées et détenues?!

2- Nous répétons toujours dans nos écrits et nos vidéos YouTube que nos efforts pacifiques et intellectuels de réforme ne se font qu'à travers le cyberespace. Nous ne faisons jamais de politique; nous n'avons aucune ambition politique. Dans notre carrière intellectuelle en tant que penseur qui écrit sur l'introduction de la réforme politique et religieuse, nous n'imposons jamais nos opinions politiques et religieuses à personne et nous ne cherchons aucune récompense de personne. Nous ne prétendons jamais monopoliser la vérité absolue; nous accueillons toutes les corrections et remarques; nous croyons à la liberté d'expression et à la plus haute valeur coranique de la liberté religieuse absolue. Nous attendons le jugement du Seigneur Dieu sur nous et nos ennemis au Dernier Jour. Cela signifie que les Coranistes ne représentent jamais une menace pour le régime égyptien actuel, et par conséquent, il n'est pas nécessaire d'arrêter et de détenir des membres de notre famille parce qu'ils sont simplement des Coranistes.

3- Depuis 1977, nous avons commencé nos efforts intellectuels pacifiques pour appeler à la réforme; nous avons souffert de plusieurs types de persécution, y compris avoir été emprisonnés deux fois dans les années 1980, être terrorisés et intimidés, être réduits à la pauvreté depuis que nous étions sans emploi, et ensuite, nous avons été forcés à nous exiler. Nous n'avons jamais visité l'Egypte depuis notre départ en 2001; nous sommes surpris que le régime égyptien qui n'aime pas nos articles politiques publiés sur notre site Web riposte en ciblant nos proches innocents, pacifiques et faibles qui n'ont rien à voir avec ce que nous écrivons. Jusqu'à quand ces personnes lésées subiraient-elles l'intimidation et le terrorisme?! Leur seul «crime» est qu'ils sont nos parents!

4- Nous disons à nos parents et membres de notre famille en Egypte, y compris M. Reda Abdel-Rahman Ali, que nous ne pouvons les aider en aucune façon, sauf en implorant et en suppliant le Seigneur Dieu de vous sauver d'une telle injustice; nous devons tous nous souvenir de ce verset coranique: "O vous qui croyez! Cherchez de l'aide par la patience et les prières. Dieu est avec les patients." (2:153).

 

SIGNATURE

Dr. Ahmed Subhy Mansour

Le président du Centre coranique international basé en la Virginie, aux Etats-Unis

28 août 2020


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.