Search:
From the Archive
There is No “Custody of Men over Women”
Cairo Excuses Israeli Attacks
An Unpublished Interview with the Daily Telegraph on the Occasion of the Catholic Pope Visiting Egypt
Fatwas Part One-Hundred-and-Twenty-Three
The Camp of Evil which Supports Terrorism (1): Erdoğan
Quranic Terminology: The Quranic Verb (to Stop) Means To Cease Adhering to Certain Deeds and Beliefs Forever and Not Momentarily
Today in Egypt
Une étude de cas d'un homme "mignon" sunnite qui est un poussin féroce!
Fatwas: Part Forty-Five
They Ask You about Fayrouz
The Very First Friday Congregational Prayers for Quranists in the USA on Friday 1/1/2016
Europe , America ..Wake up..Now .. ! - 1
Addressing Muslims only: Pluralism in Islam as the door of interfaith dialog
The Barsakh Realm between the Souls of the Dead and the Souls of Those who Got Killed for The Lord God's Sake While Serving His Cause
The Other Enemy, Still There...
Quranic prayers
Fatwas: Part Sixteen
Fatwas: Part Twenty-Four
The small fingers and big leaders of terrorism
Quranist Terminology: The Quranic Term (Walking) between the Direct, Declarative Style and the Metaphoric Style
Quand les dirigeants torturent leurs nations, ils ne sont plus leurs nations!

 

Quand les dirigeants torturent leurs nations, ils ne sont plus leurs nations!

 

 

Publié le 22 juillet 2018

Écrit par: Dr. Ahmed Subhy Mansour

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

Introduction:

  Notre livre intitulé "Tourment et torture dans une vision coraniste", trouvé en anglais sur ce lien: (http://www.ahl-alquran.com/arabic/book_main.php?main_id=136), à l'origine avait un titre différent que nous avons changé plus tard; cet ancien titre était le suivant: "Tourment et torture dans le cadre d'une étude fondamentale historique"; nous voulions d'abord offrir la vision coraniste sur le crime de torture et sur le tourment des pécheurs par Dieu dans ce monde et dans l'Au-delà et ensuite aborder les faits historiques sur les ères des crimes de torture en Egypte pendant le règne des califes dans différents califats , les Mamelouks, les Ottomans, et aussi pendant la domination militaire établie en Egypte depuis le coup d'état de 1952 jusqu'à maintenant. Après notre reconsidération, nous avons décidé de garder la vision coraniste seulement dans le livre entier. La raison: nous avons abordé la torture mentionnée dans les récits historiques dans plusieurs de nos précédents articles et livres. Cependant, permettez- nous, chers lecteur, de souligner les points ci-dessous.

 

Premièrement:

1- Certains coranistes égyptiens ont été victimes de tortures en Egypte à l'époque de Moubarak, malgré le fait qu'ils n'ont aucune ambition politique. Les Coranistes ne désirent jamais les choses ou les possessions de ce monde temporel. Les coranistes sont des gens pacifiques qui appellent à une réforme religieuse, politique, sociale et moraliste; ils espèrent que cette réforme sera établie au moindre coût possible et sans effusion de sang; pourtant, les tyrans et les membres du clergé de Satan qui s'allient les uns aux autres considèrent les coranistes et le coranisme comme un véritable danger qui doit être éradiqué et déraciné d'avance! Ils oublient le fait que les idées ne peuvent pas être effacées, éliminées, déracinées ou chassées par les forces militaires et de sécurité ou les armes; nous remercions les prêtres de Satan et les tyrans pour leur bêtise et leur stupidité bovine; plus ils persécutent et chassent les coranistes, plus le coranisme se répand et le nombre de coranistes augmente certainement.

2- Nous luttons pacifiquement dans nos écrits contre les crimes de torture commis par les dirigeants tyranniques contre leurs nations; la torture détruit ces nations. La tyrannie commence alors que les dirigeants terrorisent et intimident les citoyens par la torture pour les opprimer et les soumettre comme ils feraient n'importe quoi, dans la peur, pour éviter d'être torturés et humiliés. Cela signifie que les tyrans qui torturent leurs nations n'appartiennent jamais à ces nations; ils s'assument eux-mêmes, avec leurs membres de la classe affluents, comme maîtres supérieurs des citoyens asservis.

3- Typiquement, les premières victimes de la torture, de la persécution et de l'assassinat sont des libres penseurs et des experts dans de nombreux domaines et spécialités qui servent réellement leurs sociétés. Alors que la tyrannie continue à cause de la torture et de l'intimidation, ces penseurs et experts choisissent de s'exiler pour éviter d'être incarcérés, torturés et / ou tués après avoir été réduits au silence, écrasés, bannis, chassés, poursuivis et opprimés. Les tyrans sont donc seulement entourés par les pires types de gens: opportunistes, flatteurs, bénéficiaires et criminels qui occupent les postes de bas rang et de haut rang des membres du clergé/prêtres, des médias, des membres influents de la classe dirigeante, de la défense / militaires et les gens de sécurité. Ces criminels seraient considérés comme des chefs «dignes de confiance» de l' état profond; ils perpètrent et défendent des crimes de torture tout le temps, en particulier après la suppression des libres penseurs et des experts de l'arène sociale.

4- A cause de la torture et de l'intimidation / terreur, toute nation gouvernée par un tyran est divisée en une petite minorité (comprenant le dirigeant tyrannique et son peuple d'état profond) et la grande majorité (qui est la nation / citoyens opprimés). Dans de nombreux cas, il n'y a aucun moyen pour les gens ordinaires de rester en sécurité, sauf en obéissant / servant les dirigeants injustes dans leurs nombreuses injustices; c'est-à-dire que beaucoup de gens obséquieux et ambitieux essaient d'offrir leurs services aux tyrans lorsque l'occasion se présente pour qu'ils fassent partie des notables aisés ou des membres de la classe riche. Par exemple, le Pharaon de Moïse a convoqué tous les magiciens en Egypte, et ils faisaient partie de la nation égyptienne, et ils ont accueilli son enrôlement leurs services et demandé à l'avance pour leur récompense; puisque Pharaon avait besoin d'eux pour faire face à Moïse, il leur a promis une grande récompense qui incluait leur présence parmi ses proches courtisans ou membres de la classe riche. Dieu dit dans le Coran: "Les magiciens vinrent à Pharaon, et dirent: "Certes, il y a une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs." Il a dit: "Oui, et vous serez parmi mes plus proches." (7:113-114).

5- Dans les pays tyranniques, il n'y a pas de mécanismes démocratiques permettant à tous d'avoir des chances égales d'atteindre le pouvoir dans le cadre d'élections et de la transparence; cela signifie que les tyrans restent intronisés jusqu'à ce qu'ils soient morts ou qu'ils soient déposés, évincés ou assassinés. Les nouveaux tyrans se débarrasseraient volontiers de tous ceux qui composent la vieille garde de leurs prédécesseurs et se débarrasseraient de tous ceux qui les ont aidés à accéder au trône. Ils instituent généralement une nouvelle classe de membres aisés et riches et d'hommes d'état profond dans tous les secteurs; la corruption, la torture et la tyrannie se poursuivent comme d'habitude pour maintenir le statu quo. Dans les générations d'oppression et lorsque les tyrans et leurs hommes contrôlent l'éducation, la culture, les médias, les lieux de culte (en particulier les mosquées) et la vie politique et sociale, l'immoralité et l'absence de haut niveau moraliste se propagent à la religiosité vaine. Les prêtre corrompus propagent l'obscurantisme et l'arriération; la culture des pires criminels domine tous les niveaux et cercles des médias, de la religion, des arts, de la politique, de l'administration, du pouvoir, etc. La classe moyenne, qui est une soupape de sûreté, disparaît progressivement; la classe aisée et les masses affamées restent dans un abîme élargi entre eux; cela provoquera inévitablement une explosion, soit de l'intérieur comme de la Somalie et de la Libye quand leurs tyrans, Siad Barre et Kaddafi, respectivement, ont été déposés, ou par des forces extérieures comme dans le cas de l'Irak et de l'éviction du tyran Saddam Hussein par l'invasion américaine. Le résultat dans les deux cas est la destruction de la patrie; les gens corrompus et les criminels (qui servaient le tyran déchu) contrôleraient le sort de leurs pays et ils sont plus corrompus que jamais; par exemple, ceux qui ont hérité de la règle de l'Irak ont ​​maintenant volé plus de 1000 milliards de dollars américains des richesses de l'Irak; nous en sommes conscients lorsque le président américain les a menacés de geler leurs argents qui ont été introduits clandestinement aux Etats-Unis. Bien sûr, les Etats-Unis ne sont pas le seul pays dans lequel de tels argent et biens mal acquis ont été passés en contrebande. Pendant ce temps, les citoyens irakiens ordinaires vivent sans électricité, sans eau, sans égouts et sans éducation appropriée pour leurs enfants!

6- L'oppression et la soumission ne sont pas le seul résultat dans de tels cas; les nations opprimées qui souffrent des machines de torture et d'intimidation gardent le silence jusqu'à ce qu'elles aient à choisir entre mourir de faim et d'oppression et révoltes désorganisées des masses, et leurs révoltes sont écrasées et réprimées; nous croyons que des révoltes répétées pourraient se produire dans plusieurs années comme le cas en Syrie.

7- Alors que la torture et l'oppression continuent, le spectre de la guerre civile semble inévitablement présent, même si les citoyens ne le désirent jamais. C'est-à-dire que les centres de pouvoir à l'intérieur d'un pays donné et les puissances régionales et internationales étrangères pourraient travailler dur pour faire éclater une guerre civile pour en tirer des profits. Bien sûr, les tyrans préparent l'arène ou la scène d'abord pour eux! Après que les puissances régionales et internationales étrangères verront que les tyrans qui les servent ne survivront pas à leur utilité après avoir partiellement perdu le pouvoir et après avoir tremblé, ils verront que leurs intérêts seront servis en se débarrassant de ces tyrans pour introniser de nouveaux tyrans et confisquer l'argent de contrebande et les biens des tyrans déposés / assassinés; de plus, les guerres civiles feront que les puissances occidentales vendront leurs armes à des prix exorbitants aux belligérants.

8- Dans le Vieil Age et le Moyen Age, la tyrannie, la corruption et la torture étaient les fondements de la religion terrestre formée par l'alliance des tyrans et des prêtres. L'Occident s'est débarrassé de cette culture arriérée dans un très long chemin rempli d'obstacles et de difficultés; par exemple, on peut voir cela dans l'histoire de la France depuis sa Révolution jusqu'à sa démocratie actuelle. Récemment, une crise politique est survenue à president Macron alors qu'un de ses gardes personnels apparaissait dans une vidéo tout en battant un manifestant pacifique. C'est un très long chemin entre Louis XVI et Macron; des centaines de milliers de personnes assassinées ont été le prix pour atteindre la liberté, les droits de l'homme et la démocratie; cette voie du sacrifice aurait pu être plus longue si la France ne se tenait pas de tout coeur contre les tyrans et les prêtres dans les écrits de grands penseurs comme Voltaire et Rousseau. Malgré cet excellent début, la France a beaucoup souffert pendant de nombreuses décennies jusqu'à ce qu'elle atteigne la démocratie dont elle jouit aujourd'hui.

9- Les penseurs français ont laissé des livres imprimés à l'humanité. Nous, en tant que penseur coraniste, avons publié en ligne des milliers de fatwas, d'articles, de livres, de commentaires et de vidéos. L'imprimerie était limitée à l'époque de Voltaire et Rousseau, mais la publication en ligne rend les connaissances accessibles gratuitement par tout le monde maintenant. Notre problème en tant que penseur coraniste est que nous faisons face à tout le monde avec nos impécuniosité et moyens modestes et à mains nues malgré nos petits moyen car nous n'avons rien d'autre que notre plume. C'est-à-dire que nous affrontons les prêtres sunnites, wahhabites et chiites d'une part, et les tyrans d'Egypte et des pays arabes d'autre part, ainsi que les tyrans d'Iran et d'Afghanistan. Beaucoup de coranistes vivent dans de tels pays et se soumettent à des tyrans. Malgré le fait que certains tyrans luttent contre d'autres tyrans, ils sont unis contre le coranisme et les coranistes. Quant à la vaste majorité silencieuse des citoyens du monde arabe, pour laquelle nous nous soucions et nous abordons leurs problèmes, ils aiment être asservis dans la culture de la soumission et ils ont subi un lavage de cerveau dans l'éducation corrompue, les médias corrompus et les religions terrestres corrompues. Ils attaquent verbalement notre personne et la tendance réformiste du coranisme.

10- Nous suivons la direction des messagers et des prophètes de Dieu mentionnés dans le Coran: la Parole de Dieu. Nous luttons pacifiquement et intellectuellement contre la torture, la corruption et la tyrannie par nos écrits comme nous craignons pour notre peuple égyptien; nous voyons clairement que la tyrannie conduit inévitablement à la déification des tyrans qui s'allient avec le prêtres obséquieux de Satan qui sert ardemment tous les tyrans dans toutes les époques. Noé qui prêchait son peuple affirmait sa crainte pour eux: "Nous avons envoyé Noé à son peuple, il a dit: "O mon peuple! Dieu de culte; tu n'as pas d'autre dieu que lui. Je crains pour vous le tourment d'un Jour terrible."" (7:59); de même, nous craignons pour notre peuple de notre chère Egypte.

11- Nous craignons beaucoup que l'Egypte puisse un jour faire l'expérience de bains de sang et de guerres civiles qui se traduiraient par des millions de cadavres; nous craignons que nous puissions répéter les paroles des prophètes Saleh et Shueib quand leur peuple a été détruit par Dieu: "...O mon peuple, je vous ai remis le message de mon Seigneur, et je vous ai conseillé, mais vous faites pas comme ceux qui donnent des conseils. "" (7:79); "..."O mon peuple, je vous ai livré les messages de mon Seigneur, et je vous ai conseillé, alors pourquoi devrais-je être attristé par un peuple mécréant?"" (7:93).

12- L'Egypte est l'état le plus ancien de la planète Terre, de même que sa hiérarchie et sa tyrannie d'état profond qui se perpétuent jusqu'à présent avec ses caractéristiques qui comprennent la torture des Egyptiens depuis l'époque pharaonique jusqu'à aujourd'hui. L'épine dorsale d'un tel état profond en Egypte est sa tête: le dirigeant pharaonique qui contrôle l'armée militaire, les membres de la classe aisés, le gouvernement, etc. Les criminels des état profond commettent régulièrement le crime de torture et les victimes souffrent régulièrement de la torture comme si cela faisait partie de la vie quotidienne. C'est une pratique égyptienne qui dure depuis des millénaires!

13- Cela a continué à travers toutes les époques en Egypte, avec une petite différence entre l'Egypte ancienne pharaonique, l'ère Mamelouke en Egypte, et l'ère moderne d'aujourd'hui en Egypte. Cette petite différence est sérieuse: le pharaon au pouvoir pourrait être un civil qui utiliserait l'armée militaire pour torturer les citoyens; ceci s'applique pendant le règne de roi Farooq (le dernier roi égyptien, déposé lors du coup d'état de 1952) et à ses prédécesseurs qui ont utilisé l'armée égyptienne comme un outil pour terroriser et torturer les Egyptiens, selon les termes de l'ancien président Gamal Abdel-Nasser. Cela signifie que la torture était une exception et n'était pas commise systématiquement; la machine de torture pendant l'époque royale en Egypte a parfois arrêté son humiliation, temporairement, perpétrée contre les Egyptiens. Abdel-Nasser a apporté le régime militaire qui continue jusqu'à maintenant; les généraux de l'armée militaire dirigent l'Egypte directement maintenant; l'outil de torture règne sur les Egyptiens maintenant sans un roi. Le même outil de torture continue de torturer les citoyens comme seul moyen de gouverner et de vaincre l'ennemi; c'est-à-dire, les citoyens égyptiens non armés eux-mêmes.

14- Les anciens présidents égyptiens Nasser et Sadat, en dépit de leur tyrannie et de leurs nombreuses fautes, ont eu quelques succès; cependant, Moubarak n'a eu aucun accomplissement sauf en torturant et en opprimant les citoyens égyptiens. L'armée militaire égyptienne a rejeté Moubarak parce qu'il souhaitait nommer son fils, qui ne fait jamais partie de l'armée militaire égyptienne, comme son successeur. Avoir un président non-militaire en Egypte est un «péché» majeur pour les hommes du régime militaire depuis 1952. Malgré le fait que les hommes du renseignement central égyptien et les hommes de l'armée égyptienne connaissaient la révolte de janvier 2011 avant qu'elle ait lieu, ils ont permis que cela se produise pour se débarrasser de Moubarak et de son fils, Gamal, et en même temps, ils ont protégé Moubarak parce qu'il appartient à l'armée militaire. Dans le même temps, à l'intérieur des élections présidentielles truquées de 2012, ils ont permis au groupe terroriste MB de monter au pouvoir en Egypte afin d'exposer les membres ignorants et stupides ce groupe wahhabite. Les hommes de l'état profond ont ensuite organisé les manifestations massives de 30 million de personnes dans toutes les grandes villes égyptiennes du 1er juin au 3 juillet 2013, et cette révolte était contre le président terroriste affilié à MB qui a été destitué. Les citoyens égyptiens de ces manifestations massives ont choisi, lors des élections présidentielles de 2014, l'ancien ministre de la défense, Abdel Fattah Al-Sisi, relativement inconnu, comme président de l'Egypte. Nous croyons qu'Al-Sisi a torturé, humilié, appauvri, et volé les citoyens égyptiens pendant son premier mandat présidentiel et la corruption en Egypte a atteint des niveaux sans précédent par rapport aux mandats présidentiels de Nasser, Sadat et Moubarak, et nous croyons qu'Al-Sisi prépare la scène pour se faire le président pour la vie, et non seulement pour son second / dernier mandat maintenant; ses fils dans l'armée l'aideront à cet égard et choisiront un successeur parmi eux quand il mourra pour ne pas répéter l'erreur fatale de Moubarak.

 

Enfin:

1- La torture a causé la propagation de la tyrannie en Egypte - jusqu'à maintenant. A cause de la torture, tôt ou tard, le régime militaire en Egypte prendra fin car elle contredit la culture de l'ère moderne du monde d'aujourd'hui. La chute / la fin de le régime militaire se rapproche malgré la puissance montrée maintenant; le régime militaire est comme les dinosaures qui étaient puissants mais s'est éteinte et est finalement devenue instinctive.

2- Malheureusement, nous croyons que la fin / la chute du régime militaire en Egypte ne sera pas facile; cela pourrait provoquer des bains de sang. Il y a 100 millions d'Egyptiens vivant en Egypte; le fleuve du Nil pourrait être affecté par le barrage éthiopien et subir une sécheresse; ses eaux, dans un proche avenir, ne suffiront pas à transporter des millions de cadavres!

3- C'est pourquoi nous continuerons notre combat intellectuel et pacifique dans nos écrits politiques et réformistes, comme nous le craignons pour l'Egypte et les Egyptiens, et nous craignons même pour les riches membres de la classe criminelle parmi eux.

4- Nous nous sentons très, très triste et désolé pour l'Egypte!


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.