Search:
From the Archive
Our Strive against the Culture of Slaves
President Trump has Taken the bait !
Fatwas Part Sixty-Five
SOCIOLOGY OF TALIBAN
A Grand Strategy for Peace through Justice in Iraq1
Our Reply to a Question Posed by a Cultured Christian
Is It A Conspiracy To Eradicate the Quranists in Egypt?
English Fatwas : Part one:
Wake Up, Arabs! Your Enemies Are Your Rulers, and Not Israel and the USA
On Avoiding Hunger Revolts (PART II)
Drink Water on Empty Stomach
La destruction de la famille Al-Saoud à cause de son éloignement des autres de la Voie de Dieu (2)
l'Arabie saoudite sur le point de nier les hadiths sunnites
Freedom Of Belief
Why Do People Convert To Islam
This is a new kind of war, How we can win it?
They Ask You about Taqiyya
The Falsehood of "The Lord Is My Shepherd" Is Contrary to the Islamic Faith
Salafi Wahabism is anti Islam
* CE QUE DIEU VEUT *
Le chef d'Al-Azhar est un criminel de guerre, mais comment qualifierait-on le Président égyptien Abdel-Fattah Al-Sisi?

Le chef d'Al-Azhar est un criminel de guerre, mais comment qualifierait-on le Président égyptien Abdel-Fattah Al-Sisi?

Publié le 27 novembre, 2017

Traduit par: Ahmed Fathy

 

Premièrement: questions persistantes qui s'imposent:

1- Le terrorisme wahhabite a augmenté pendant le mandat présidentiel du président égyptien Abdel-Fattah Al-Sisi pour les deux raisons suivantes.

1/1: Le président égyptien a échoué à de nombreux niveaux plus que le président qui appartenait au groupe terroriste les Frères musulmans et plus que Moubarak. Il est plus corrompu, tyrannique et oppressif. C'est pourquoi le terrorisme wahhabite a maintenant trouvé un sol fertile en Égypte, dans la corruption, la tyrannie, l'oppression, la torture, la répression silencieuse de ceux qui appellent à la réforme, la flambée des prix et l'absence de tout espoir de changement.

1/2: L'autorité du chef d'Al-Azhar qui adopte et enseigne la religion d'ISIS (ou EIIL, en français) est trop augmenté; nous avons écrit avant un article (en français sur ce lien: http://www.ahl-alquran.com/English/show_article.php?main_id=15987) appelant à renvoyer et à poursuivre en justice les cheikhs azharites d'ISIS, ainsi que l'actuel chef d'Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyib. Comme d'habitude et comme prévu, personne n'a fait attention à ce que nous écrivons.

 Une question s'impose: Pourquoi Al-Sisi ne renvoie-t-il pas le chef d'Al-Azhar? Le président égyptien a renvoyé devant un des ses généraux militaires et un juge qui a dénoncé la corruption. Pourquoi Al-Sisi garde-t-il le chef d'Al-Azhar jusqu'à maintenant?!

2 - La trop grande autorité du chef d'Al-Azhar au sein du gouvernement égyptien a causé l'incarcération du cheikh M. Abdullah Nasr, qui est condamné à 18 ans d'emprisonnement. Ce cheikh azharite est persécuté pour avoir critiqué et ridiculisé les livres de la religion d'ISIS. Le président égyptien n'a rien fait pour sauver M. Nasr qui est sévèrement persécuté par le chef d'Al-Azhar, bien que M. Nasr soit un partisan d'Al-Sisi, mais cela ne lui a servi à rien. Cela signifie que le gouvernement égyptien est contrôlé par le chef d'Al-Azhar qui adopte et enseigne la religion d'ISIS.

 Une question s'impose: Pourquoi Al-Sisi qui combat les terroristes d'ISIS qui ont commis de nombreuses opérations terroristes au Sinaï et aux frontières avec la Libye reste silencieux alors que l'innocent M. Nasr est persécuté malgré son appel à une réforme religieuse qui aidera à combattre ISIS?!

3- Le prince héritier saoudien a maintenant renié le wahhabisme et a menacé les membres du clergé wahhabite pour les réduire au silence lorsqu'il a annoncé qu'il adopterait le soi-disant 'islam modéré'. Le chef criminel d'Al-Azhar, qui suit et enseigne la religion d'ISIS, est trop puissant en Égypte à cause de l'influence saoudienne en Égypte. Ainsi, le royaume saoudien renie maintenant la religion maudite d'ISIS (c'est-à-dire, le wahhabisme), alors que le chef d'Al-Azhar suit toujours et enseigne la religion d'ISIS, mais il ne peut plus se sentir soutenu par l'influence saoudienne en Égypte. S'il était à l'intérieur du royaume saoudien, il aurait été incarcéré par le prince héritier saoudien qui n'accepte aucune opposition. Al-Sisi soutient le royaume saoudien dans sa guerre contre le Yémen et son siège au Qatar. Une question s'impose: pourquoi Al-Sisi ne suit-il pas les traces du royaume saoudien en renonçant au wahhabisme?!

4- Le prince héritier saoudien a annoncé qu'il reniait le wahhabisme et son intention d'introduire une réforme religieuse dans son royaume ultra-conservateur. Il y a trois ans, Al-Sisi a appelé à la réforme du discours religieux en Égypte, mais le chef criminel d'Al-Azhar s'y est opposé catégoriquement en tirant sa force de l'influence saoudienne wahhabite en Égypte. Une question s'impose: Les conditions et les circonstances saoudiennes ont changé maintenant et le chef d'Al-Azhar ne peut plus compter sur l'influence saoudienne pour arrêter et entraver toute réforme religieuse en Égypte; pourquoi Al-Sisi a-t-il arrêté de parler de la nécessité d'introduire une réforme religieuse immédiate?!

5- Les terroristes d'ISIS ont tué de nombreux soldats au Sinaï et dans le désert aux frontières avec la Libye, ce qui signifie qu'ils ont vaincu les forces militaires et les forces de police du président égyptien qui ne peuvent pas affronter les terroristes armés mais peuvent opprimer les civils égyptiens non armés . Aucun soldat ne sacrifierait sa vie pour défendre Al-Sisi et ses généraux, sa corruption et sa tyrannie. En outre, ces soldats embrassent le wahhabisme sunnite embrassé par les terroristes armés qui ont commis des massacres. Cela signifie que le véritable danger qui sape le régime d'Al-Sisi est la religion sunnite wahhabite d'ISIS. Une question s'impose: Pourquoi Al-Sisi embrasse-t-il cette religion dangereuse alors qu'il a déjà parlé de son danger?!

6- Le crime terroriste odieux perpétré au Sinaï le vendredi 24 novembre 2017 est sans précédent: 300 personnes ont été tuées et 200 autres blessées alors que des terroristes ouvraient le feu à l'intérieur d'une mosquée soufie bondée. La religion sunnite wahabite d'Ibn Hanbal, ou plut ôt de Satan, considère les soufis et les chiites comme des «infidèles». Les quelques Égyptiens chiites ne déclarent jamais leur foi en public par crainte de la persécution; en revanche, il y a des millions de soufis en Égypte qui forment la majorité parmi les citoyens égyptiens qui remplissent les mosquées de mausolées de «saints» et «saintes» et de fêtes célébrant ces saints. N'oublions pas que les terroristes d'ISIS auraient voulu massacrer les supporters du football à l'intérieur des clubs, alors que des milliers de supporters assistaient à des matchs importants. Bien sûr, Al-Sisi sait tout cela, n'est-ce pas?! Les terroristes d'ISIS ont massacré de nombreux chiites en Irak et en Syrie sur la base des fatwas d'Ibn Taymiyya déifié par Ibn Abdul-Wahhab, le fondateur du wahhabisme. Ces fatwas de massacrer les non-wahhabites ont été mises en place par le premier état saoudien et la troisième, actuelle état saoudien, ce qui fait que les membres de la famille saoudienne sont responsables du massacre d'environ un million de chiites jusqu'à maintenant.

7- Les principaux ennemis d'Ibn Taymiyya durant l'ère mamelouke étaient des cheikhs soufis qui le poursuivaient pour le juger et l'incarcérer, et à l'intérieur de sa prison, il continua à écrire des fatwas exhortant au massacre de tous les soufis et chiites. le wahhabisme saoudien (basé sur les fatwas d'Ibn Taymiyya) est responsable des massacres commis par l'armée wahhabite du Pakistan contre des millions de soufis du Bengale de l'Est qui ont refusé de se convertir au wahabisme sunnite (donc considérés comme des "infidèles" qui méritent d'être mis à mort!), et ceci a mené à la création de l'état du Bangladesh avec l'aide d'Indira Gandhi de l'Inde. Le wahhabisme domine encore le Pakistan et l'Afghanistan, ruinant les deux pays et causant des bains de sang. Bien sûr, Al-Sisi sait tout cela, n'est-ce pas?!

8- Les terroristes wahhabites d'ISIS ont massacré les Chiites et les Yézidis. Les terroristes wahhabites d'ISIS au Sinaï et dans le désert égyptien aux frontières avec la Libye sont plus assoiffés de sang que les terroristes des années 1990 à l'époque de Moubarak qui massacrent les soldats égyptiens. Les terroristes wahhabites d'ISIS quittent l'Irak et la Syrie et se dispersent partout ailleurs, y compris en Égypte, où ils massacrent les soufis maintenant; qu'en est-il du sort du reste des soufis qui forment la majorité des Égyptiens?! Bien sûr, Al-Sisi sait tout cela, n'est-ce pas?!

 Des questions s'imposent: Si les terroristes wahhabites d'ISIS ciblaient toutes les mosquées d'Égypte? Ils forment le plus grand nombre de mosquées au Moyen-Orient, avec le plus grand nombre de croyants qui y prient. Et si les terroristes wahhabites d'ISIS ciblaient tous les festivals et célébrations soufies et les fans de matches de football? Est-ce que les forces armées militaires d'Al-Sisi protégeraient toutes les mosquées, les festivals soufis et les clubs de football en même temps?! Protègeraient-ils les Égyptiens dans toutes les rues et les villes par des points du contrôle de sécurité? Comment se fait-il que cela puisse se produire alors qu'Al-Sisi ne peut pas renvoyer le chef d'Al-Azhar qui est un criminel de guerre et ne peut pas protéger M. Nasr qui a critiqué la maudite religion d'ISIS?!

9- Les terroristes wahhabites d'ISIS pourraient gagner cette guerre contre l'Égypte parce que l'aile civile qui protège la religion maudite d'ISIS contre toute critique est Al-Azhar. Le régime Al-Sisi défend Al-Azhar et sa religion wahhabite et il a incarcéré M. Nasr et M. Eslam Al-Beheiry avant lui. Les terroristes wahhabites d'ISIS ont leur imam, le chef d'Al-Azhar, et ils ont des millions de mosquées contrôlées par des membres du clergé sunnite wahhabite qui enseignent la religion maudite d'ISIS dans toutes les villes et villages égyptiens. Nous avons peur que les sunnites wahhabites frustrés en Égypte rejoignent un jour les terroristes d'ISIS pour jouir de l'argent et du sexe, et plus tard des houris au paradis! On leur a enseigné la religion maudite d'ISIS dans les mosquées, les écoles et les médias égyptiens depuis des décennies maintenant; ils ont peur d'être incarcérés ou torturés dans les prisons. Comment se fait-il que des soldats égyptiens insultés et opprimés combattent des terroristes d'ISIS qui sont prêts à commettre des attentats-suicides? Les soldats égyptiens peuvent opprimer les citoyens civils et ne peuvent pas faire face à des terroristes armés! Bien sûr, Al-Sisi sait tout cela, n'est-ce pas?!

10- Les terroristes wahhabite d'ISIS visent à gouverner l'Égypte après avoir perdu l'Irak et la Syrie; leur grand imam/chef sera le chef d'Al-Azhar, et ils utiliseront la réputation historique mondiale d'Al-Azhar. Bien sûr, Al-Sisi sait tout cela, n'est-ce pas?!

 

Enfin:

 S'il y a un sentiment de nationalisme ou d'humanité, Al-Sisi et ses généraux doivent faire revenir les forces armées militaires et leurs généraux à leurs casernes après avoir cédé le pouvoir à un gouvernement intérimaire qui introduira une réforme législative qui ouvre la voie à un régime démocratique cela s'applique aux droits de l'homme sans l'interférence d'Al-Azhar ou de l'Église copte orthodoxe. La seule mission des forces armées militaires égyptiennes est de défendre la patrie égyptienne, non de la gouverner, de protéger les citoyens, pas de les opprimer. Il suffit que l'Égypte ait souffert du régime militaire depuis 1952. Il a récemment fait l'Égypte atteindre les profondeurs inférieures de la ruine.

1- Cela ne signifie-t-il pas que la domination militaire de l'Égypte doit cesser?

2- Est-il juste de permettre la destruction de l'Égypte pour certains généraux militaires?

3- Les généraux militaires ont volé assez de richesses; pourquoi ne sortent-ils pas paisiblement d'Égypte pour éviter de nouvelles effusions de sang? C'est mieux pour eux et pour l'Égypte. 


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.