Search:
From the Archive
Those Who Were With Prophet Muhammad
Desecration of The Holy Quran
Fatwas Part Eighty
Morals of Slums
A Wronged Step-Mother
La véritable source de danger concernant le massacre dans deux mosquées néo-zélandaises
The Egyptian president: Secular or Sharia?
Moses' Pharaoh Monopolized Might and the Claim of Possessing the Truth
Egypt’s Copts in Al-Qaeda’s Sights
Fatwas: Part Forty-Four
Fatwas: Part Seven
Analysis of Morsy's visit to Iran
Clash of Civilizations
Please Say: (My Brethren/Brother in Humanity) and Never Say: (My Brethren/Brother in God)!
My speech in the University (UEA) 25/11/2016
The Laughter-Inducing Hadith about Al-Hussein as the Master of the Youths of Paradise
Fatwas Part Sixty-Nine
Where is the TRUTH?
More Than One Hundred Thousand Deities Are Being Worshipped by the ISIS-like Clergymen of Al-Azhar
Attribution/Ascription in Hadith (Isnad) vs. Belief in the Quran
Réfuter le mensonge du prince héritier saoudien concernant le «retour» de l'Arabie saoudite à l'islam «modéré»

Réfuter le mensonge du prince héritier saoudien concernant le «retour» de l'Arabie saoudite à l'islam «modéré»

 

Publié le 25 octobre 2017

Traduit par: Ahmed Fathy

 

Introduction:

1-  Le prince héritier saoudien, M. Ibn Salman, a exprimé dans un récent talk-show télévisé que l'Arabie saoudite vise à revenir à l'islam «modéré», qui était celui adopté avant 1979.

2- Le prince héritier oublie que dans les années 1970, La Mecque a été envahie par le terroriste wahhabite Juhayman Al-Otaybi, qui était le disciple d'Ibn Baz, le mufti de l'Arabie saoudite. Nous avons analysé cet acte terroriste dans notre livre intitulé «Les mouvements d'opposition wahhabites dans le royaume de L'Arabie saoudite au XXe siècle» (trouvé en anglais sur ce lien: http://www.ahl-alquran.com/arabic/book_main.php?main_id=85).

3- Le prince héritier aurait peut-être voulu répondre indirectement à la critique faite à L'Arabie saoudite par le «sultan» turc Erdoğan, membre du groupe terroriste MB (ou Les Frères musulmans), l'un des ennemis de L'Arabie saoudite. Erdoğan n'aime pas ce que L'Arabie saoudite a annoncé concernant la «révision» des hadiths sunnites. Bien sûr, Erdoğan désire paraître plus «religieux» que les dirigeants de L'Arabie saoudite; il n'est pas spécialiste des sectes, des hadiths et des lois de la religion sunnite, car il se soucie seulement de devenir un jour le «leader» du monde «islamique» qui affrontera l'UE et les États-Unis. Nous avons écrit un article montrant le danger de telles tendances d'Erdoğan, quand un coup d'état manqué s'est produit en Turquie et que l'ambassadeur russe a été assassiné (cet article se trouve en anglais sur ce lien: http://www.ahl-alquran.com/English/show_article.php?main_id=15705).  

4- Nous réfutons un tel mensonge du prince héritier saoudien en présentant des faits coraniques et des faits de l'histoire.

 

Premièrement, y a-t-il quelque chose qu'on appelle l'islam «modéré» et l'islam «terroriste, extrémiste»?

1- Le prince héritier saoudien a adopté le discours politique commun qui contient des erreurs fondamentales. Il n'y a rien appelé l'islam «modéré»; ce terme étrange implique que l'islam était de plusieurs types (léger, modéré et extrémiste!), et c'est comme si le prince héritier voulait se débarrasser de la variété terroriste extrémiste pour etablir une variété "modérée"! Bien sûr, l'islam donné à Muhammad est ne qu'une chose: le Coran.

2- Ainsi, les mots du prince héritier saoudien impliquent que L'Arabie saouditedepuis 1979 n'a jamais suivi le véritable islam de Mahomet, mais n'y a pas cru, car le véritable islam est le Coran envoyé par la miséricorde de Dieu et fait descendre à Mahomet.

 

 

Deuxièmement: L'islam est une religion avec un Livre à toute l'humanité jusqu'à la fin des jours:

1- Les vrais musulmans qui cherchent la miséricorde de Dieu croient que l'islam est une religion sans variétés et que l'islam n'est contenu que dans un seul Livre: la Parole de Dieu: le Coran. le message coranique est la dernière parole de Dieu à tous les êtres humains jusqu'à la fin des jours. Les vrais musulmans savent que l'islam est la religion de la justice, de la paix, de la miséricorde, de la liberté religieuse, de la liberté politique, des droits de l'homme et de la dignité humaine. Ceci est compris seulement dans le cas où on lit le Coran selon sa propre terminologie coranique, tout en croyant qu'il est la seule source de l'islam utilisée comme seul critère pour juger les actes de ceux qui se considèrent comme des 'musulmans' alors qu'ils déforment l'islam et ternissent son nom avec leurs crimes.

2- Loin des distorsions introduites par les sunnites, les chiites et les soufis, les musulmans qui recherchent la vérité savent que l'islam est une religion, alors que les musulmans ont leurs propres sectes et doctrines et se disputent entre eux. Les religions sunnite et soufie sont en effet des religions terrestres, fabriquées, fabriquées par l'homme, qui n'ont rien à voir avec l'islam (c'est-à-dire, le Coran). Le soufisme sunnite contient la plus grande partie des Muhammadiens, puisque les soufis sunnites appliquent les lois de la charia sunnite tout en vénérant les mausolées. La religion sunnite a quatre doctrines principales, mais la pire de toutes est la doctrine d'Ibn Hanbal du terrorisme, du fanatisme et de l'extrémisme. Cette doctrine d'Ibn Hanbal a évolué en wahhabisme, la doctrine établie par M. Abdul-Wahhab. Le wahhabisme est la religion du terrorisme, de la théocratie et de la tyrannie; cette religion perverse de Satan a existé jusqu'à notre ére moderne de la démocratie et des droits de l'homme.    

 

Troisièmement: le danger de mélange entre l'islam et les musulmans:

1- C'est une énorme erreur de supposer que l'islam est responsable des crimes commis par les musulmans depuis l'époque des conquêtes arabes jusqu'à maintenant. Cette supposition est une injustice grave contre l'islam; les crimes commis par les soufis, les sunnites et les chiites n'ont rien à voir avec l'islam (c'est-à-dire, le Coran).

2- Il est illogique que lorsqu'un musulman commet un crime, les gens supposent que l'islam est la raison derrière ce crime. Il est très faux et stupide de supposer que toute personne musulmane représente l'Islam ou soit traitée comme une référence incarnant l'islam et sa charia coranique. Comment se fait-il que n'importe quelle religion ait des milliards de 'représentants' dans l'histoire jusqu'à nos temps modernes?! C'est de la folie pure et totale!

Quatrièmement: pourquoi le christianisme n'est pas mesuré en utilisant la même norme?!:

1- Ce qui prouve que les non-musulmans insistent sur insulter l'islam de cette façon est qu'ils n'accusent jamais le christianisme d'être la cause des crimes commis par les chrétiens dans l'histoire et à l'époque moderne: Byzantins qui persécutent sévèrement les coptes égyptiens, crimes des papes catholiques et leur alliance avec les rois européens, les crimes et les bains de sang des croisés à Constantinople et Jérusalem, les inquisitions espagnoles et la persécution des musulmans et des juifs en Espagne après la chute de Grenade, les crimes et massacres des Espagnols, Anglais et Français dans les deux Amériques et en Asie, les Chrétiens américains massacrant les millions d'Indiens Rouges les habitants originels, les crimes des puissances coloniales européennes dans le monde arabe et en Asie, les crimes de guerre d'opium en Chine, les crimes américains à Hiroshima et Nagasaki, le Vietnam et l'Irak, crimes des nazis dans la Seconde Guerre mondiale, et les crimes serbes contre les musulmans dans les Balkans. Dans toute cette histoire, personne n'a accusé le christianisme d'être la cause directe. Pourquoi certaines personnes attribuent-elles à l'islam le groupe terroriste Boko Haram, alors que personne n'attribue l'Armée de résistance du Seigneur en Afrique au christianisme ?!       

2- Personne n'attribue au bouddhisme ce que les Japonais ont fait à Pearl Harbor et en Chine dans les zones envahies par le Japon durant la Seconde Guerre mondiale. Personne n'attribue la persécution et les massacres du bouddhisme infligés aux musulmans faibles et sans défense au Myanmar.

3- Quand Mao Zedong et Staline ont massacré des millions de personnes en Asie, personne n'attribue de tels massacres au communisme.

4- Ainsi, les religions terrestres ne sont pas accusées d'être la cause de crimes commis par certains de leurs adeptes; pourtant, l'islam est maintenant accusé d'être la cause des crimes commis par ceux qui se considèrent comme des «musulmans». L'islam, en tant que religion divine de Dieu, est enregistré dans un seul Livre; Dieu préserve le texte coranique. Ainsi, le Coran est le seul critère pour les coranistes à juger les actes et les comportements de toutes les personnes qui croient ou ne croient pas dans le Coran.

 

Cinquièmement: il n'y a personne qui représente l'Islam, même Mahomet:

1- Il est faux de supposer que n'importe quel 'musulman' incarne l'islam; ils ont même inventé d'autres appellations à leurs religions: les religions sunnites, chiites et soufies, et ils ont jugé le Coran pas assez pour eux car ils adhèrent à des hadiths/livres inventés par Al-Bokhary et ses semblables, plaçant ces récits au-dessus du Coran lui-même sous le prétexte qu'ils remplacent les lois de la charia coranique!

2- L'islam n'est jamais incarné par aucune personne. L'islam n'est pas incarné par Mahomet lui-même. Nous renvoyons les lecteurs à notre article intitulé " Mahomet n'incarne pas l'islam" (trouvé en anglais sur ce lien: http://www.ahl-alquran.com/English/show_article.php?main_id=16369). Preuve: certains versets du Coran reprochent, réprimandent et commandent Mahomet, tout en affirmant qu'il sera jugé dans le Dernier Jour comme le reste de l'humanité, y compris ses ennemis. Si Mahomet incarnait l'islam, il n'aurait pas été mentionné dans le Coran comme un mortel qui sera jugé dans le Dernier Jour.

3- Par conséquent, considérer Mahomet comme l'incarnation de l'islam est une notion fausse qui reflète le rejet du message coranique de l'islam. Cette notion étrange adoptée par la plupart des Muhammadiens implique que Mahomet était l'auteur de l'Islam et a causé des récits/hadiths pour remplacer les versets coraniques! Les vrais musulmans doivent rejeter une telle notion polythéiste; selon le Coran, nous croyons seulement au fait que la seule mission de Mahomet était de transmettre le message coranique qui lui avait été donné par l'arc-ange Gabriel du Seigneur Dieu: le seul propriétaire du Jour du Jugement et de la religion monothéiste de l'islam . Ainsi, la seule référence dans l'Islam est la Parole de Dieu: le Coran.

 

Sixièmement: comment ce mélange entre islam et musulmans s'est-il produit?

1- Un tel mensonge a commencé avec les conquêtes arabes, la source et la base de tous les maux de l'histoire des musulmans qui marquent le rejet de l'islam par les soi-disant compagnons et leurs califes en Arabie (Abou Bakr, Omar, Othman et Ali) quand ils brandirent la bannière de l'islam pour conquérir d'autres nations pour piller, asservir, dominer et envahir. Dans la marge d'un tel rejet des enseignements coraniques, la religion sunnite a émergé pour endosser des traits de terrorisme, de domination, de théocratie et d'autoritarisme. En réaction à la religion sunnite des Arabes du désert qui ont conquis l'Empire perse, le chiite a émergé pour représenter le nationalisme perse. Dans la marge de la religion chiite, la religion soufie a émergé pour représenter la religiosité des masses.    

2- Selon nos écrits précédents sur l'émergence des religions terrestres, fabriquées par l'homme, le wahhabisme est apparu comme une renaissance de la doctrine sunnite extrémiste d'Ibn Hanbal, appliquée par l'émergence du premier état saoudien qui considérait que les seuls 'musulmans' sont des wahhabites qui doivent combattre tous les non-wahhabites partout.

3- Les ennemis du Coran se réjouissent d'associer les crimes des musulmans dans toutes les époques à l'islam afin que le nom de cette grande religion soit terni. Des spécialistes et des chercheurs superficiels dans de nombreux centres, universités et spécialisations, en particulier la sociologie politique, maintiennent ce mensonge dans leurs écrits, de même que les médias dans la presse et à la télévision. Ainsi, il a été une erreur commune d'associer les wahhabites terroristes, en particulier le groupe MB et d'autres mouvements d'opposition wahhabites, au nom de l'islam en les appelant comme «islamistes».  

 

Septièmement: que veut dire le prince héritier en revenant à l'islam «modéré» qui existait dans l'Arabie saoudite avant 1979?

1- Ce qui a dominé l'Arabie saoudite avant et après 1979 n'est jamais un islam «modéré»; c'est plutôt une religion terroriste et sanglante appelée le wahhabisme; ainsi, le prince héritier décrit indirectement les actes de ses oncles paternels (les rois défunts: Khaled, Fahd et Abdullah) comme du terrorisme et non du soi-disant l'islam «modéré».

2- Qu'en est-il des actes de ce prince héritier qui est le dirigeant de facto de l'Arabie saoudite depuis que son père, le roi Salman, est monté sur le trône. Nous avons le droit de poser des questions sur celui qui est responsable des massacres qui se produisent actuellement au Yémen.

3- C'est une erreur fatale que de supposer que l'Arabie saoudite a été témoin de l'islam «modéré» qui réclamait la paix et la tolérance avant 1979.

3/1: Le troisième état saoudien actuel a été établi sur les cadavres d'environ cent mille victimes tuées dans une série de massacres; le principal parmi eux est le massacre d'Al-Ta'if commis peu de temps avant qu'Abdul-Aziz Al-Saud conquit la Mecque. Il y a des massacres moins connus parce que les médias de l'époque ne les couvraient pas, contrairement au massacre d'Al-Ta'if. Les Frère du Nejd ont commis des massacres en Irak et au Levant alors qu'ils ont aidé Abdul-Aziz Al-Saud à établir son royaume, et quand ils se sont opposés à lui et se sont rebellés contre lui, il les a vaincus dans la bataille de Sabilla.

3/2: Le wahhabisme saoudien est responsable des massacres perpétrés par l'armée wahhabite du Pakistan (à l'ouest de l'Inde, plus proche de l'Arabie saoudite) contre des millions de soufis du Bengale oriental qui refusent de se convertir au wahhabisme sunnite (donc «infidèles» qui qui méritent d'être mis à mort!), et ceci a mené à la création de l'état du Bangladesh avec l'aide d'Indira Gandhi de l'Inde.

3/3: Le wahhabisme est la cause directe de la guerre civile en Algérie, car la tendance wahhabite a atteint le pouvoir par le biais des élections et les militaires s'y sont opposés. Le wahhabisme a provoqué l'émergence d'organisations terroristes comme Al-Qaïda. Le wahhabisme est la religion du terroriste Juhayman Al-Otaybi. Jusqu'à récemment, les cheikhs wahhabites et les membres du clergé de l'Arabie saoudite ont déclaré leur soutien aux terroristes et aux djihadistes de l'EIIL (ou ISIS) en Syrie. En effet, les terroristes d'ISIS ont émergé directement du wahhabisme et de l'Arabie saoudite. ISIS est maintenant un ennemi de l'Arabie saoudite; pourtant, ISIS ne peut pas rejeter le wahhabisme saoudien. Les terroristes d'ISIS a enseigné les programmes wahhabites saoudiens quand il a envahi certaines zones en Irak et en Syrie. Les mêmes programmes sont enseignés par Boko Haram au Nigeria et le mouvement des jeunes en Somalie. Même Al-Azhar ne peut pas désavouer ISIS, parce que la religion maudite d'ISIS, c'est-à-dire le wahhabisme, est la religion de l'institution Al-Azhar maintenant en ces temps de la chute.  

4- L'Arabie saoudite n'a jamais été témoin d'une «modération» religieuse; sa religion reste la religion wahhabite du terrorisme tout en détournant le nom de l'islam et en attribuant le wahhabisme à l'islam.

 

Enfin:

1- Si le prince héritier saoudien embrasse ce qu'il appelle un islam "modéré", pourquoi n'arrêterait-il pas la guerre au Yémen et la torture dans les prisons saoudiennes? Pourquoi ne libère-t-il pas les innocents des prisons saoudiennes? Bien sûr, il peut le faire s'il le veut, car il contrôle tout dans L'Arabie saoudite maintenant.

2- L'Islam dit "modéré" permet-il au prince héritier de continuer à massacrer les enfants du Yémen et à torturer quotidiennement des innocents dans les prisons saoudiennes ?!

3- Cette grave injustice concernant l'islam doit être stoppée.

4- Le meilleur discours de Dieu: "Et ne pense point qu'Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Ils leur accordera un délai jusqu'au jour ou leurs regards se figeront. Ils courront [suppliant], levant la tête, les yeux hagards et les cœurs vides. Et avertis les gens du jour où le châtiment les atteindra et ceux qui auront été injustes diront: «O notre Seigneur accorde-nous un court délai, nous répondrons à Ton appel et suivrons les messagers». - N'avez-vous pas juré auparavant que vous ne deviez jamais disparaître? Et vous avez habité, les demeures de ceux qui s'étaient fait du tort à eux-mêmes. Il vous est apparu en toute évidence comment Nous les avions traité et Nous vous avons cité les exemples. Ils ont certes comploté. Or leur complot est (inscrit) auprès d'Allah même si leur complot était assez puissant pour faire disparaître les montagnes. Ne pense point qu'Allah manque à Sa promesse envers Ses messagers. Certes Allah est Tout Puissant et Détenteur du pouvoir de punir, au jour où la terre sera remplacée par une autre, de même que les cieux et où (les hommes) comparaîtront devant Allah, l'Unique, le Dominateur Suprême. Et ce jour-là, tu verras les coupables, enchaînés les uns aux autres, leurs tuniques seront de goudron et le feu couvrira leurs visages. (Tout cela) afin qu'Allah rétribue chaque âme de ce qu'elle aura acquis. Certes Allah est prompt dans Ses comptes. Ceci est un message (le Coran) pour les gens afin qu'ils soient avertis, qu'ils sachent qu'Il n'est qu'un Dieu unique, et pour que les doués d'intelligence s'exhortent." (14:42-52). Comme toujours, Dieu ne dit rien d'autre que la Vérité Absolue.


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.